Header
Header
Header
EN BREF:
Rediz Dead (Gamme Original Silver) par FUU
Rediz Dead (Gamme Original Silver) par FUU

Rediz Dead (Gamme Original Silver) par FUU

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: FUU
  • Prix du conditionnement testé: 6.50 Euros
  • Quantité: 10 Ml
  • Prix au ml: 0.65 Euros
  • Prix au litre: 650 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 4 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 40%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Je ne vais pas vous présenter une fois de plus cette marque parisienne de jus. Fuu est un incontournable. Leur philosophie: proposer des gammes bien distinctes et bien découpées pour permettre à tout type de vapoteur de trouver son bonheur.

La gamme Original Silver à laquelle notre jus appartient, constitue l’entrée de gamme chez Fuu. Un entrée de gamme, présentée dans des flacons en plastique souple fumé doté d’un embout fin. Disponible à 0,4,8,12,16 mg/ml de nicotine, le ratio de la base est quand à lui de 60PG/40VG. Nous avons donc tous les ingrédients d’un liquide très accessible, et même si ces jus semblent taillés pour les débutants on a plutôt à faire à un milieu de gamme au vu du tarif.
Notre jus du jour porte le nom de Rediz Dead, c’est un jus basé sur un mix de…Ah ! excusez-moi, je crois que ça va couper…

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. Attention l’innocuité de l’eau distillée n’est pas encore démontrée
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.63 / 5 4.6 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Fuu est toujours au rendez vous quand il s’agit de respecter les règles de conformité. Alors même si les règles ont changé depuis le début de l’année, Fuu s’y est tout de suite conformé, et pour la notice, Fuu à adopté la double étiquette. Tout est nickel chrome rien à dire, à par le picto déconseillé aux femmes enceintes.

 

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Bof
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Peut mieux faire pour le prix

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 3.33 / 5 3.3 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

J’ai connu Fuu plus inspiré. Alors d’accord, nous sommes sur la gamme la plus simple du fabricant. Nous avons donc un flacon en plastique habillé d’une étiquette noire et argent, flanqué d’un bouchon blanc (pour le 0). Pour être plus précis, la face du flacon se voit divisée en deux par un ligne très accidentée. Le haut et noir, FUU et son petit diamant se parent donc d’une couleur argentée. Le bas est un négatif, le nom du jus, le dosage de nicotine, le numéro de lot et la DLUO s’inscrivent en noir sur un fond argenté. Les deux côtés sont eux réservés à l’ensemble des mention légales et précautions d’emploi.

C’est correct, mais par exemple, quand on voit le nom Rediz Dead on imagine ce que Fuu aurait pu en faire s’ils avaient laissé leur génie créatif si séduisant habituellement, prendre les rennes.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Non
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Herbal (Thym, Romarin, Coriandre), Fruité
  • Définition du goût: Herbal, Fruit, Mentholé
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle: Pas de référence en tête

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 3.75 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Fuu :
“Cette fraise recette s’inspire de l’univers de la “mixologie”. Un peu de menthe et une pointe de basilic (très peu, pour éviter
l’effet “Pesto”) renvoient sur un sorbet plein de fraîcheur, idéal pour l’été.”
A l’ouverture du flacon on sent tous de suite le fruit mêlé à des notes herbacées fraîches, donc jusque là, ça roule.
A la dégustation, l’expérience se poursuit, une fraise très fruit, légère (peut-être un poil trop). En embuscade, une note plus verte, avec une pointe fraîche, le basilic et la menthe. En plus d’apporter la fraîcheur, cette association de plantes contient le sucre du fruit, comme pour souligner vraiment l’arôme de notre fraise discrète.
En clair, c’est plutôt pas mal et on est proche de la promesse décrite.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 16 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Serpent mini, et gsl dripper
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 1
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kanthal, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Tout doux, ne brusquez pas ce jus, restez sur une résistance au delà de l’ohm, sur une puissance modeste. Plus vous chaufferez le jus plus la fraise laissera sa place au mélange menthe/basilic.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.05 / 5 4.1 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

Bon, je pense que les fans ont compris la photo de couverture et mes allusions à la phrase culte du film, la Cité de la Peur “ça va couper”. En effet le Rediz Dead fait référence au chef-d’œuvre cinématographique des nuls.
Sur le plan des saveurs c’est bien un grand verre d’hémoglobine symbolisant les litres de sang déversés dans les films d’horreur. Pour constituer notre mélange de la fraise, de la menthe, et du basilic. Loin de l’humour par fois un peu lourd, (ce n’est pas une critique des nuls, cela fait partie de l’esprit, je dis cela juste au cas où) du film référence, la recette et légère et fraîche. Un bel équilibre, pour peu que l’on reste sur une vape tranquille “old school”, même si une fraise un poil plus marquée aurait était la bienvenue.

Bonne vape

Vince

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Présent depuis le début de l'aventure je fais dans le jus et le matos en gardant toujours à l'esprit qu'on a tous débuté un jour. Je me place toujours dans la peau du consommateur en évitant soigneusement de ne pas tomber dans la geek attitude.