Header
Header
EN BREF:
Nautilus 2S par Aspire
Nautilus 2S par Aspire

Nautilus 2S par Aspire

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: LCA Distribution 
  • Prix du produit testé: 29.90 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Entrée de gamme (de 1 à 35 euros)
  • Type d’atomiseur: Clearomiseur
  • Nombre de résistances autorisées: 1
  • Type de résistances: Propriétaires non reconstructibles
  • Type de mèches supportées: Coton
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 2.6

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

L’odyssée du Nautilus, c’est une saga en plusieurs volumes qui s’imbrique à merveille dans la grande histoire de la vape. En effet, le Nautilus premier du nom fut sans doute le premier clearomiseur qui, non seulement s’abstenait sagement de toute fuite mais qui, de plus, permettait de réellement savourer ses e-liquides dans ce qu’ils avaient de plus complexe au niveau aromatique. D’ailleurs, l’ancêtre se vend encore comme des petits pains, preuve s’il en est qu’il n’est non pas une de ces légendes dont on entend beaucoup parler mais qu’on ne voit que peu mais bien un standard de fait. Un classique.

La suite, tout vapoteur la connait… Un Nautilus mini, le Nautilus X puis un Nautilus 2 qui vint donner un coup de jeune à la franchise tout en en conservant les éléments fondateurs : le goût et la fiabilité.

Bien entendu, pour aimer la famille, il fallait apprécier avant tout la vape indirecte puisque le tirage d’air serré, seule réelle possibilité à l’époque, fut de mise dans la succession des générations. 

Cependant, Aspire, toujours à l’écoute attentive des mouvements du marché, jugea bon de nous proposer une nouvelle version de son champion en la personne du Nautilus 2S avec une mini-révolution à la clef : ce clearomiseur serait capable, tout en respectant le cahier des charges maison de fiabilité et de transcription des saveurs, d’aller du MTL le plus serré au DL le plus déluré ! Ben voyons ! 

Je reste circonspect car, si c’est sur le papier, le coup de l’atomiseur polyvalent est toujours intéressant, les nombreuses tentatives dans ce sens ont démontré que lorsqu’un ato est bon dans un domaine, il est médiocre dans l’autre… Mais évitons les préjugés et passons à l’autopsie pour voir si le dernier Nautilus en date remplit ses promesses.

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm : 23
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm tel qu’il est vendu, mais sans son drip-tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 35
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip-tip si ce dernier est présent: 50
  • Matériels composant le produit: Acier Inox, Pyrex
  • Type de Form Factor: Nautilus
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 7
  • Nombre de filetages: 3
  • Qualité des pas de vis: Excellente
  • Nombre de joints toriques, Drip-tip exclu: 5
  • Qualité des joints toriques présents: Bonne
  • Positions des joints toriques: Connexion Drip-Tip, Top Cap – Tank, Bottom Cap – Tank, Autre
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 2.6
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix ? Oui

Note du Vapelier quant aux ressentis qualité: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Nous nous retrouvons en terrain connu car le Nautilus 2S est de la même veine esthétique que le Nautilus 2. Taillé comme une balle, l’atomiseur de 23mm de diamètre est séduisant et sa forme générale tranche avec le reste de la production. D’une taille plutôt restreinte, le clearo complétera à merveille une mini Box et son poids donne la juste mesure entre qualité perçue avec une belle épaisseur des matériaux et sensation de fiabilité.

Du point de vue du dessin, le 2S se décompose en trois parties. En bas, on retrouve, juste au dessus de la connexion 510, une bague d’airflow offrant un très bon compromis entre facilité de mouvement et pérennité du réglage. A l’étage au dessus, un réservoir cylindrique en pyrex accueillera votre e-liquide et laissera apercevoir le niveau restant et le bloc résistance/cheminée. Il est protégé par une épaisse carapace d’acier percé de deux grandes fenêtres. La protection en cas de chute du pyrex est donc définitivement assurée. Plus haut, on trouve un top-cap permettant de remplir l’atomiseur par le haut, petite révolution chez Aspire, dans le plus grand des conforts. Il obéit à une cinématique simple : il suffit de le dévisser puis de le pousser au niveau de la flèche gravé sur le baril pour dégager une ouverture bien dimensionnée pour accueillir tout type d’embout. 

Côté finition et usinage, nous sommes clairement sur un objet parfaitement réalisé et pensé. Les matières, les pas de vis très souples et la protection efficace du pyrex semblent indiquer que le Nautilus dernier du nom est né sous les meilleurs auspices et augurent d’une belle fiabilité dans le temps. 

Disponible en cinq couleurs et vendu au tarif de 29.90€, l’objet flatte le désir de possession et se montre diablement séduisant. Sous un angle purement cosmétique, c’est une réussite.

 

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Non, un montage flush ne peut être garanti qu’au travers d’un réglage du plot positif de la batterie ou du mod sur lequel il sera installé
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Diamètre maximum de la régulation d’air possible: 20mm²
  • Diamètre minimum en mm de la régulation d’air possible: 0.8
  • Positionnement de la régulation d’air: Par dessous et profitant aux résistances
  • Type de chambre d’atomisation: De type cheminée
  • Dissipation calorifique du produit: Excellente

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

C’est donc ici que commencent vraiment les choses sérieuses. En effet, le Nautilus 2S se propose de nous offrir le meilleur des deux mondes en misant sur LA fonctionnalité qui le rend vraiment nouveau : la possibilité de l’utiliser aussi bien en MTL qu’en DL. Pour ce faire, nous avons donc un combo résistance/bague d’airflow tout à fait intéressant.

La bague d’airflow présente deux ensemble de airholes. D’un côté, il s’agit de cinq petits trous de 0.8mm que l’on pourra occulter à sa guise, de 1 à 5. On utilisera ce repère pour fonctionner avec la résistance en 1.8Ω, donnée pour une puissance entre 10 et 14W mais qui fonctionnera aussi bien jusqu’à 18W voir un peu au-delà si vous utilisez des e-liquides pas trop visqueux. Le tirage va de très très serré, type cigarette analogique, à serré mais voluptueux mais ne permettra en aucun cas de vaper en DL, ça tombe bien, c’est son but ! 

De l’autre côté, la bague d’airflow s’ouvre un trou de type cyclope de 10mm sur 2 de hauteur environ, soit une belle dimension pour entrer dans le monde du DL. Pour ce faire, il faudra utiliser la résistance en 0.4Ω qui permet théoriquement de jongler entre 20 et 28W mais que j’ai pu monter largement à 40W avec un e-liquide en 50/50 sans obtenir le moindre dry-hit ou échauffement rédhibitoire de la vapeur. Bien entendu, il est possible d’occulter une partie du cyclope pour régler finement son apport d’air. On ira donc d’un tirage semi-aérien  à un tirage bien ouvert, permettant au clearomiseur de d’exprimer totalement en DL. Attention cependant, nous ne sommes quand même pas sur un TFV 12 et le tirage maximal, s’il permet réellement une vape directe, présente tout de même une légère résistance. A titre personnel, c’est le type de vape que je préfère donc ça me convient parfaitement. 

L’autre grande nouveauté est donc le remplissage par le haut par le dévissage et décalage du top cap. On pourra objecter que beaucoup de clearomiseurs utilisent un simple décalage pour remplir le réservoir et que le vissage est donc parfaitement inutile. Que nenni ! Ici, nous sommes chez Aspire et le Nautilus 2S doit surfer sur l’héritage familial de l’absence de fuites. Ainsi, on comprend mieux pourquoi le couplage d’un dévissage/décalage et d’un bon joint assureront une parfaite étanchéité du système, obligatoire sur un Nautilus (et pas que, dans l’absolu !). 

Pour le reste, nous sommes sur des solutions éprouvées : dévissage du baril par le bas pour changer la résistance, celle en 1.8Ω étant de type BVC, classique chez le fabricant. Rien de bien sorcier en somme, les deux fonctionnalités expliquées plus haut représentant la quintessence de l’existence de cet ato. 

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: 510 Seulement
  • Présence d’un Drip-Tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: 1 long et 1 court
  • Qualité du drip-tip présent: Très bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Pourquoi se contenter d’un seul drip-tip lorsqu’on peut en avoir deux ? Toujours dans le même mouvement, Aspire nous fournit donc un drip-tip de type long en inox et un drip-tip plutôt court de type plastique frosted. Le premier étant de mise pour une vape indirecte, le second préférable en cas de vape directe.

Qualitativement, les deux pièces sont impeccables et chacune joue magnifiquement sa partition dans le domaine à la quelle elle se consacre. Nous restons posément sur des ports 510, ce qui signifie que vous pourrez aussi adapter le drip-tip de votre choix le cas échéant, même si les deux fournis remplissent très bien leur rôle. 

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Une boite de carton noir, cerclée d’un emballage plus souple comportant une photo de l’atomiseur et les spécifications techniques et les mentions de rigueur , nous propose, outre l’atomiseur lui-même :

  1. Les deux drip-tips
  2. Un pyrex de rechange
  3. Deux résistances, une en 1.8Ω et l’autre en 0.40Ω
  4. Un sachet de joints de rechange

Autant dire que nous avons donc tout le nécessaire pour commencer à vaper, protégé comme il se doit par une mousse thermoformée de belle densité pour en assurer le transport dans des conditions optimales. Le mode d’emploi, succinct mais complet, s’affiche en langue anglaise mais comporte des schémas explicatifs très clairs. 

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Ok pour une poche intérieure de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de remplissage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des résistances: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles d’e-juice ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation ? Non

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Avec le kit MTL, la résistance en 1.8Ω et l’airflow adéquat, on retrouve parfaitement tout ce qui fait sens dans la gamme depuis ses débuts : vape à tirage serrée, retranscription fidèle des arômes, fonctionnement fiable et dépourvu de la moindre fuite. Une réussite, donc, mais très typée Nautilus 2 donc peu surprenante venant du fabricant et de la franchise. Les primovapoteurs seront aux anges car le goût est là et bien là et l’utilisation l’esprit tranquille, le remplissage simplifié et la disponibilité quasi universelle des résistances BVC sont autant d’atouts qui séduiront les débutants. 

Les confirmés accros au MTL seront enchantés eux-aussi et pourront jongler entre  les cinq positions de l’airflow qui leur est consacré pour trouver le tirage idéal.

Et en DL, alors ? Et bien, le résultat tient du miracle. Même si le tirage est bien aérien mais reste tout de même moins ouvert que des clearomiseurs spécialisés, le goût est là pour nous rappeler que la marque ne plaisante pas avec le rendu des saveurs. Quant au volume de vapeur, ma foi, il est conséquent, que ce soit en MTL ou en DL d’ailleurs et, même s’il ne vous permettra pas de monter sur le podium dans un cloud contest, il sera tout à fait suffisant pour une vape généreuse et voluptueuse.

Dans tous les cas, je vous conseille d’utiliser des e-liquides de 50/50 maximum pour la résistance en MTL et en 30/70 maximum pour celle dévolue au DL. Les entrées de liquide sur les résistances sont bien dimensionnées pour ces deux cas de figure et l’utilisation de liquides plus visqueux sera plus aléatoire, empêchant le chain-vaping et la montée en puissance.  

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? N’importe quel mod envoyant entre 10 et 50W
  • Avec quel type de liquide est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Je ne le recommande pas pour les liquides 100% VG
  • Description de la configuration de test utilisée: DotBox 200W + Nautilus (les deux valeurs de résistances) + divers e-liquides
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Un bon mini mod autour de 40W acceptant les 23mm de diamètre

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 5 / 5 5 out of 5 stars

 

Le billet d’humeur du reviewer

Avec le Nautilus 2S, Aspire réconcilie les deux mondes et nous propose un clearomiseur qui réussit brillamment à s’imposer comme l’atomiseur polyvalent que beaucoup promettaient mais que l’on attendait toujours. Ici, de la finition au rendu, tout n’est que pur plaisir. Le rendu de vape est proche de la perfection et les saveurs sont restituées avec une grande maîtrise. De quoi donner des sueurs froides à la concurrence d’une part mais aussi grignoter un peu sur le monde des reconstructibles car certaines références gustatives high-end  ne sont pas loin d’être égratignées par le roturier clearo.

Une excellente nouvelle qui mérite donc largement un Top Ato, assorti de la meilleure note possible sur Le Vapelier, un 5 sur 5, vous avez bien lu. Le tout étant mérité pour avoir réussi ce que d’aucuns pensaient impossible.

 

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!