Header
Header
Header
EN BREF:
Z4 par Cloupor [Flash Test]
Z4 par Cloupor [Flash Test]

Z4 par Cloupor [Flash Test]

A. Caractéristiques commerciales

  • NOM DU PRODUIT: Z4
  • MARQUE: Cloupor
  • PRIX: 42.90
  • CATEGORIE: Clearomiseur
  • RÉSISTANCE: Simple coil reconstructible

B. Fiche technique

  • LARGEUR OU DIAMÈTRE DU PRODUIT: 22
  • HAUTEUR DE L’ATOMISEUR: 52
  • POIDS: 70
  • MATÉRIAU DOMINANT: Acier Inox
  • TYPE DE CONNEXION: 510
  • AIRFLOW: Variable de serré à aérien
  • RÉGLAGE DE LA CONNEXION: Fixe

C. Packaging

  • Qualité du packaging: Très bien
  • Présence d’une notice: Oui

D. Qualités et usage

  • Qualité d’ensemble: Très bien
  • Qualité du rendu: Bien
  • Stabilité du rendu: Bien
  • Facilité de mise en oeuvre: Facile

E. Conclusions et commentaires de l’internaute auteur de la revue

Pour un atomiseur que je pensais presque identique au Subtank Mini, j’ai été de surprise en surprise (pas forcément bonne) de l’ouverture du paquet jusqu’à son utilisation.

La première fut le diamètre du drip-tip. En le voyant, la couleur est clairement annoncée, ca va envoyer du lourd.
Je trouvais déjà gros celui du Subtank, c’est dingue comme 1 millimètre de plus peut changer la perception des choses.

La seconde surprise, c’est quand on dévisse la base pour voir comment il est fait.
C’est la résistance (ou le RBA) qui fait la jonction entre la base et le top cap.
Je ne suis vraiment pas fan. Je me fait peut-être des idées mais je sens que c’est le genre de système qui va être source de soucis à l’utilisation avec le RBA. Style on ouvre pour remplir mais la moitié du RBA reste dans l’ato comme on a pu le connaitre avec les premières version de RBA sur Subtank Mini.

La troisième surprise concerne les maniaques/perfectionnistes.
La connexion 510 n’est pas réglable mais ca ne l’empêche pas d’être bien flush lorsqu’on utilise les résistances et de ne plus l’être sitôt qu’on est sur le RBA (entre 0.5 et 1 mm malgré un pin fottant sur mon IPV mini 2).

Quatrième surprise, le plateau RBA.
Qu’est-ce que c’est que ce truc tout rikiki ? Les horlogers et joailliers s’en sortiront sans difficultés, mais tous les autres vont se dire qu’ils ont des doigts anormalement gros. Si vous comptiez vous initier au recontructible avec, passez votre chemin.

Le remplissage n’est si évident qu’il y parait. Il y a vraiment très peu de place entre la cloche où se loge la résistance/RBA et le pyrex. Si vous le faites dans l’urgence, vous avez de grandes chance d’en mettre un peu partout.

Cinquième surprise, l’airflow.
Je dois reconnaitre que j’ai été impressionné.
Ouvert au maximum, c’est au-delà de très aérien. C’est simple, associé au drip-tip énorme, j’ai l’impression de partir en plongé avec un tuba.
A contrario, fermé complètement, c’est extrèment serré mais de l’air passe encore. Signe que la bague d’airflow n’est pas suffisament bien ajustée.
Sans être trop facile à tourner, je trouve la bague encore un poil trop souple.

Le rendu des saveurs est correct, rien de transcendant mais pas de quoi lui jeter des pierres non plus, on reste dans une bonne moyenne.

Un concurrent direct du Subtank Mini mais qui reste pour moi juste derrière ce dernier (notamment avec la V2).

Note de l’internaute auteur de la revue: 4 / 5 4 out of 5 stars

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur