Header
EN BREF:
Yuzu Kiss par Alfaliquid
Yuzu Kiss par Alfaliquid

Yuzu Kiss par Alfaliquid

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Alfaliquid
  • Prix du conditionnement testé: 12.9 Euros
  • Quantité: 20 Ml
  • Prix au ml: 0.65 Euros
  • Prix au litre: 650 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 6 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 50%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Verre, le conditionnement ne sera utilisable pour le remplissage, que si le bouchon est équipé d’une pipette
  • Equipement du bouchon: Pipette en verre
  • Caractéristique de l’embout: Pas d’embout, nécessitera l’usage d’une seringue de remplissage si le bouchon n’est pas équipé
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.73 / 5 3.7 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Pour ce 5ème épisode de cette sombre histoire, Alfaliquid nous réserve encore une surprise. Malgré l’absence d’un étui protecteur, l’ensemble de cette gamme est proposé dans un conditionnement digne des jus premium qu’il renferme : bouteille en verre teinté pour assurer une conservation optimale du jus, bouchon pipette et, vous le constaterez plus loin, un étiquetage parfait. L’été tire à sa fin, les amoureux s’embrassent, Yuzu Kiss accompagne leur idylle de ses saveurs fruitées, cette Dark story entre dans un épisode qui aurait aussi pu s’appeler Love Story.

Je découvre chaque création avec plaisir, jusqu’ici les remarques les plus appropriées pour qualifier le travail de l’équipe lorraine sont : l’originalité, la qualité, le respect. Bref, comme le dit leur site ô combien instructif et complet : « l’excellence de la vape ».

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Oui. Attention si vous êtes sensibles à cette substance
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.63 / 5 4.6 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Que vous disais-je ? L’excellence est bien au rendez-vous des obligations administratives pour un étiquetage absolument sans faille, une DLUO en prime. Alfaliquid va plus loin encore en vous informant de toutes les significations des symboles et autres marquages présents sur ses flacons (tous ses flacons), information que vous découvrirez ici (page 32) dans le guide présentant la collection. Vous y apprendrez également que :

  1. Le Propylène Glycol est végétal et de qualité USP/EP.
  2. La Glycérine végétale est issue de l’agriculture biologique et de qualité USP/EP.
  3. La Nicotine est extraite des feuilles de tabac (naturelle donc), de qualité USP/EP.
  4. Qu’il n’y a ni conservateurs ni colorants, et que l’alcool éthylique utilisé est d’origine céréalière certifié Ecocert sous le n°FR-BIO-01.

(Concernant la présence d’alcool vous constaterez dans l’avenir qu’elle ne grèvera plus la note de cette partie de la revue).

 

ds-yuzu_kiss-6mg

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Un graphisme évocateur de l’origine japonaise du yuzu ( Il s’agit d’un hybride de mandarine sauvage et de Citrus ichangensis. Le terme yuzu désigne aussi bien le fruit que l’arbre lui-même. Source : Wikipedia ), un cadre intime propice au ébats amoureux. Rien à redire, ce ramage est en phase avec le plumage ou l’inverse, plus qu’à fermer les cloisons amovibles typiques de l’architecture intérieure nippone, (là c’est le menuisier qui bafouille sa science….) et nous voilà parés à vivre un doux moment exotique.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Fruité,Agrumes
  • Définition du goût: Sucré,Herbal,Agrume
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle:

    Les Chamonix® de LU®…. sinon ce liquide est complexe et ne m’en rappelle pas d’autre.

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Imaginez embrasser votre amoureuse(x) la bouche parfumée au Yuzu Kiss, ça donnera ça : Yuzu, clémentine, verveine, thé noir, eucalyptus, c’est autre chose que du dentifrice ou pire, cette haleine de cendrier que procure immanquablement l’usage du tabac, on est d’accord ? Quant à la couleur de votre baiser, du moment qu’il évoque à votre partenaire une intense sensation de bonheur, vous serez dans le ton.

À l’odeur, celle qui m’est de suite apparue (outre le gâteau précédemment évoqué) est une association de verveine et de citronnelle qui a rapidement laissé place à la clémentine pour sa note dominante.

Au goût, ça se complique, c’est légèrement sucré, puis le mélange d’agrumes et de verveine explose. Une légère amertume de celles que les zestes procurent est aussi présente. Le tout est modérément acidulé et en fin de bouche apparaît le thé. L’eucalyptus, lui, ne m’a pas semblé suffisamment « apparent » pour faire partie des saveurs que mes antiques papilles aient décernées, aussi, je n’en dirai rien.

La première bouffée a clairement révélé la verveine, probablement parce que c’est un parfum pour moi familier et que je l’apprécie sous toutes ses déclinaisons (particulièrement celle que l’on élabore en Auvergne, en Velay exactement, à consommer avec modération). Il m’aura toutefois fallu vaper la presque totalité des 20ml en 2 jours pour être en mesure de vous décrire la complexité de ce jus, c’est parti !

L’assemblage yusu (dont je rappelle l’alliance végétale mandarine/citron) clémentine est, avec la verveine, la saveur dominante et celle qui perdure en bouche. Les sensations acidulées ainsi que la légère amertume que j’ai perçue en goûtant directement se sont estompées à la vape.

La puissance de l’ensemble est notable bien que ce jus ne soit pas fort mais plutôt savoureusement doux. Une expiration par le nez s’avère nécessaire pour capturer les nuances apportées par le thé noir, celui-ci va initier un effet astringent pas dérangeant. C’est d’ailleurs à ces petites prises de risques qu’on reconnaît la science et la compétence des créateurs, cette amertume n’est en fait que furtive et n’altère pas la générosité des saveurs. Il est aussi possible que l’eucalyptus, que je ne parviens toujours pas à déceler, empêche l’expression de l’acidité que l’on pourrait s’attendre à ressentir avec les composés choisis dans cette potion, car je le répète elle est agréablement douce et équilibrée.

Il y a bien plusieurs phases chronologiques au cours de l’aspiration/expiration, c’est le propre des assemblages complexes que sont la plupart des premium. Yuzu Kiss est ample et durable en bouche, il est difficilement classable car à la fois fruité, herbal, pas vraiment gourmand et pourtant agréablement sucré. Pas excessivement puissant ou intense mais savoureusement exotique.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 23 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Origen V3 (dripper)
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.7
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Bonne nouvelle ! Voilà un jus qui supporte sans broncher une augmentation sensible de la puissance en rapport avec votre montage. Pour ma part, j’ai augmenté de 7W la puissance normale (de 23W à 0,7 ohm, jusqu’à 30W) et j’ai plutôt apprécié l’expérience, excellente tenue des saveurs, pour une production de vapeur augmentée.

Ce jus est suffisamment bien élaboré pour ne pas provoquer de saturation lors de longues bouffées (10 secondes et +). En dripper, une dégustation optimum peut s’effectuer très serrée ou très aérienne, l’amplitude des saveurs est telle que la dissolution des saveurs ne se ressent que très peu les évents tout ouverts.

Tout type d’ato conviendra donc pour vaper ce délicieux cocktail exotique. Le hit est présent sans être gênant alors même que vous augmenterez la puissance (sans excès bien sûr).

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matiné,Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun,Début de soirée pour se détendre avec un verre,Fin de soirée avec ou sans tisane,La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.45 / 5 4.5 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Mon billet d’humeur sur ce jus

Franchissez le pas de l’excellence avec Yuzu Kiss. Cette fois encore, Alfaliquid nous régale d’originalité avec ce jus de qualité. Cette gamme Dark Story est un feu d’artifice, chacune de ces création se distingue pour notre plaisir des sens.

Après une léthargie qui laissât libre cours aux druides du monde anglo-saxon d’exprimer leurs talents, nos chefs aromaticiens se sont enfin réveillés. Nous sommes en train d’assister à l’avènement du savoir-faire hexagonal, les ténors et précurseurs nationaux relèvent un défi délicat, avec ma foi une grande maîtrise dans cet art nouveau qu’est la vapologie. Je leur souhaite une grande réussite.

Quant à nous, vapeux et vapeuses, contribuons à cet effort pour amener la vape à la place qu’elle mérite, au côté des grands noms de la cuisine ou des vins, et non dans l’oubli où voudraient tant la voir certains puissants plus soucieux de leur privilèges que du bien public. Il ne nous reste peut-être plus beaucoup de temps pour en profiter librement. Les fabricants comme Alfaliquid ont beaucoup investi dans cette discipline du e-liquide, et pas que pour le profit, loin s’en faut, comme le démontrent leurs créations. Soyons donc à leur côtés.

Un grand merci à vous d’exister et que vive la vape libre !

A bientôt

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

58 ans, menuisier, 35 ans de tabac stoppés net dès mon premier jour de vape, le 26 décembre 2013, sur une e-Vod. Je vape la plupart du temps en méca/dripper et fais mes jus... grâce aux prépas des pros.

Christmas Pop-up