Header
Header
Header
EN BREF:
Yu n° 3 par Vapeflam
Yu n° 3 par Vapeflam

Yu n° 3 par Vapeflam

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Vapeflam   –   Holy Juice Lab 
  • Prix du conditionnement testé: 21€
  • Quantité: 50 ml
  • Prix au ml: 0.42€
  • Prix au litre: 420€
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Entrée de gamme, jusqu’à 0.60€ le ml
  • Dosage en Nicotine: 0 mg/ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 50%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte: Non
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Équipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du Vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Le n°3 de la nouvelle gamme Yu de Vapeflam est décliné en deux versions, une fiole de 10ml contenant 3,6mg/ml de sels de nicotine ou celle qui nous intéresse ici, en 50ml à 0mg. Ce pur gourmand pâtissier est un 50/50 (PG/VG) dont le prix, s’il n’est pas très onéreux, se situe quand même, avec 21€, dans la fourchette tarifaire haute du marché, pour un liquide sans nicotine s’entend. C’est toutefois un premium complexe assemblé et conditionné par un laboratoire français sérieux, d’après une recette composée par Dana, une des trois créatrices de l’enseigne, située en Poitou-Charentes près de La Rochelle.
En voici la description que vous pourrez lire sur le site marchand.
« Dana et son YU3 vont vous rendre complètement addict !

Un appétissant beurre de cacahuète, un généreux biscuit croquant, une divine mousse de lait et une délicate vanille.

L’Eliquid novateur que Dana vous propose saura vous combler tout au long de la journée… »
Le programme s’annonce alléchant, voyons auparavant quelques détails plus techniques.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Oui. Attention si vous êtes sensibles à cette substance
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sais pas
  • Conformité HALAL: Ne sais pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.63 / 5 4.6 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

La fiole est en PET transparent, elle peut accueillir sans problème 10ml de booster, voire plus, ce conditionnement ne protège pas le liquide des rayons lumineux, malgré une surface d’étiquette importante, vous devrez donc le préserver du soleil à l’occasion. Le bouchon est doté d’une sécurité enfant et d’une bague de sécurité de première ouverture, le dropper amovible fait 2mm d’épaisseur en bout (diamètre utile = 1mm), il est adapté au remplissage de tous les atos récents.
L’étiquette plastifiée résiste aux éventuelles coulées de jus, elle couvre 90% de la surface verticale du flacon. Toutes les mentions obligatoires sont présentes, ainsi que les pictogrammes réglementaires et facultatifs.

Sous le flacon sont inscrits le n° de lot et la DLUO, vous avez accès aux coordonnées du fabricant/distributeur pour une éventuelle réclamation, nous pouvons conclure cette partie du protocole d’évaluation par une appréciation très satisfaisante, d’autant que cette référence, comme les autres (Yu et Hi) ont satisfait aux contraintes officiellement imposées par la DGCCRI, afin d’obtenir l’autorisation de mise sur le marché.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Les trois différents articles de la gamme Yu ont tous la même esthétique d’étiquetage en 2 parties, seuls changent les numéros correspondants, la succincte description aromatique et pour certains, un ajout informatif obligatoire concernant un composé de fabrication (nous verrons plus loin que c’est le cas ici). La surface couverte est de 90% de la fiole, une bande de 5mm laissée libre, permet de considérer le volume de jus restant.

En façade, sur fond noir on distingue une forme de ruban oblong blanc, parsemé d’ombrages nuancés de gris. L’intérieur du ruban en forme de goutte, présente le nom de la gamme (Yu). En partie basse entre les lettres V et F se trouve le n° 3, le nom stylisé de la marque se situe lui, en dessous.

L’arrière est destiné aux mentions et informations obligatoires et facultatives, comme le nom du produit, la proportion PG/VG de la base, le volume de jus et l’absence de nicotine, pour ce qui est inscrit de manière lisible, en blanc sur fond noir. En un peu moins lisible nous trouvons les coordonnées de l’enseigne, une brève description des arômes ainsi que les précautions d’emploi (en 6 langues). Enfin vous pouvez, avec de très bons yeux ou une bonne loupe, déchiffrer d’autres renseignements comme la mention « fabriqué et distribué par » (en 6 langues) et découvrir un composé additionnel dont la mention est obligatoire ainsi que sa proportion en volume ou pourcentage.

L’aspect graphique marketing est sobre, il a passé haut la main la censure des contrôleurs inflexibles officiels, en matière de non-incitation à l’achat compulsif de notre jeunesse, par la présence d’une imagerie évocatrice, conduisant à un irrépressible besoin de se procurer un tel produit. Nous voici rassurés. 

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Définition de l’odeur: Sucré
  • Définition du goût: Sucré, Pâtissier, Confiserie, Léger
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ? Oui
  • Ai-je aimé ce jus ? Oui
  • Ce liquide me rappelle: Un mélange de souvenirs de fête foraine et de Turrón.

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Nous l’avons vu, ce liquide est autorisé à la vente, sa composition a donc fait l’objet d’une vérification par un laboratoire indépendant assermenté.
La base (50/50) est d’origine végétale et de grade pharmacologique (USP/EP), pas de nicotine. Pas d’eau ou d’additif rajouté, les arômes sont de qualité alimentaire, exempts de substances telle que le diacétyl.

Notons la présence d’alcool éthylique à hauteur de 1,32%, il peut entrer dans les compositions aromatiques sous la forme d’extraits, plus rarement dans les macérats. À cette proportion, même en vapant beaucoup, vous devriez pouvoir prendre le volant en toute confiance et garder le contrôle de votre comportement d’une manière générale. La seule réelle conséquence de cet ajout, sera un dégrèvement de quelques dixièmes de point sur la note finale de la revue, ainsi est fait notre protocole (dura lex sed lex comme on disait il y a longtemps).

Yu n° 3 est un gourmand, de type confiserie, complexe, sans toutefois faire intervenir des saveurs exotiques ou peu connues, c’est le moment d’en savoir un peu plus sur cette recette et comment la vaper au mieux.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 45 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense Normal
  • Type de hit obtenu à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Thunder (RDTA MC Ehpro)
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.6
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox, Holy Fiber 

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Une fois n’est pas coutume, ce jus n’a pas vraiment d’odeur à froid, au débouchage, tout au plus un  léger parfum sucré qui ne nous renseigne pas vraiment sur sa composition.
Au goûter il se révèle sucré, caramélisé, adouci par une saveur/texture lactée, la cacahuète est présente sur la fin, quant à la vanille, elle participe à cette impression générale de douceur.

Je commence en MTL (vape serrée) pour une évaluation graduée en puissance, avec le True (MC* Ehpro). 0,8Ω et 15W (pour 3,45V), la vape est tiède, il m’est difficile de discerner chaque arôme, par contre j’ai l’impression de vaper du Turrón* dont on aurait remplacé les amandes par des cacahuètes. En fin de bouche il y a bien une saveur lactée qui rend l’assemblage original.
À 18 et jusqu’à 22W, outre que la vape se réchauffe nettement, le jus ne se dépareille pas, il reste très agréable à vaper, pour mon goût il est même meilleur à partir de 20W. Au-delà de 25W c’est encore jouable, je n’irai pas plus haut.
Pour vous donner une idée plus consensuelle en France, sur la saveur générale de ce jus lorsqu’on le chauffe vraiment, je le comparerais presque à des chouchous de fête foraine, l’aspect lacté en plus.

C’est au tour du Thunder (MC* RDTA Ehpro) en version dripper à 0,6Ω et 30W de jouer. La vape est encore tiède, j’ai ouvert les évents à fond, comme avec le True c’est une impression globale, une saveur certes assemblée mais sans que se dégage un arôme particulièrement. Une vape toujours orientée nougat, chouchou, avec un bol de lait entier (ou de crème chantilly si vous y tenez). De 35 à 55W le jus tient la chauffe sans altération du goût, comme en vape serrée, je le préfère autour de 45/50W, chaud qui me rappelle l’ambiance odorante des fêtes foraines de mon enfance.
60W sera la limite au-delà de laquelle je n’irai pas pour cette évaluation, la saveur persistante en fin de bouche devient moins agréable, restons sur une bonne impression.

La puissance gustative du Yu n°3 n’est pas suffisante à mon sens pour que vous puissiez diluer 20ml de booster dans ces 50ml, sans que le ressenti à la vape en pâtisse, un dosage en arôme proportionné à la hausse serait nécessaire pour booster avec 20ml ou plus. À 3,5mg/ml de nicotine, le hit est léger, comme le volume de vapeur est normal sans plus, pour cette proportion de base.

* Le touron (turrón en espagnol, torró en catalan) est une confiserie espagnole à base de miel, de sucre, de blanc d’œuf, et d’amandes entières ou pilées. Il se présente sous la forme d’une tablette rectangulaire ou circulaire de diverses tailles. C’est une sorte de nougat soit tendre soit assez costaud selon qu’il vient de Jijon (valencian) ou de Catalogne (Alicante).

* MC = Mono Coil

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matinée, Matin – petit-déjeuner chocolat, Tout l’après-midi durant les activités de tout un chacun, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.47 / 5 4.5 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

Le jus est transparent, il ne va pas encrasser rapidement vos résistances. L’ensemble de ses caractéristiques en font un liquide plutôt adapté à une vape serrée, idéale donc pour les primo vapoteurs, amateurs de gourmandises sans calories, qui n’ont pas un besoin impérieux de nicotine fortement dosée.
Un all-day, certainement pour les plus conquis, sinon, un liquide qui se laisse tenter pour l’expérience gustative, qu’on peut qualifier d’originalement réussi, conforme à sa description aromatique et dont on a aucune raison de redouter quelque mauvaise surprise que ce soit.

A vos atos et que les plus téméraires fassent un commentaire, ça peut faire une différence car je ne prétends pas détenir le seul avis qui vaille.

Qu’on se le dise !

Bonne vape à tous, à très bientôt.   

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

58 ans, menuisier, 35 ans de tabac stoppés net dès mon premier jour de vape, le 26 décembre 2013, sur une e-Vod. Je vape la plupart du temps en méca/dripper et fais mes jus... grâce aux prépas des pros.