Header
EN BREF:
Whip Me (Gamme La Finger Team) par La Fine Equipe
Whip Me (Gamme La Finger Team) par La Fine Equipe

Whip Me (Gamme La Finger Team) par La Fine Equipe

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue : La Fine Equipe
  • Prix du conditionnement testé : 19.90 €
  • Quantité : 50 ml
  • Prix au ml : 0.40 €
  • Prix au litre : 400 €
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé : Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 €/ml
  • Dosage en nicotine : 0 mg/ml
  • Proportion de glycérine végétale : 60%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte : Non
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité : Oui
  • Matière du flacon : Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon : Rien
  • Caractéristique de l’embout : Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette : Oui
  • Affichage des proportions PG/VG en gros sur l’étiquette : Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette : Oui

Note du Vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

La rédaction du Vapelier m’avait envoyé quérir un e-liquide par une nuit glaciale. Bien installé au chaud dans ma Ferrari de fonction (ndlr : c’est cela, oui…), je m’étais égaré sur la route alors que je cherchais un raccourci que jamais je ne trouvus. (note de la correctrice : j’abandonne, c’en est trop !).

En chemin, je croisas une vieille dame voutée et stoppis les 640 CV de mon bolide à son niveau. Son visage était inexpressif, blafard, éclairé seulement par la pleine lune. Elle ressemblait à une version triste de Roselyne Bachelot sans fond de teint. Je lui demandate son nom, elle murmurit de sa voix d’outre-tombe : “Je suis Sainte Waze”. Elle m’indiqua le bon chemin et je repartus de bon train vers ma destination.

Au détour d’un virage serré négocié à 420 km/h, ma calandre tomba nez à nez sur le lourd portail d’un lugubre manoir victorien. Je m’extirpa de ma rouge monture et alla sonner à la porte. Une femme brune, très belle, vêtue de cuir noir avec des cuissardes m’ouvrit et me demanda ce que je désirais. Je pris le post-it que le responsable m’avait donné, je lus le nom dessus à haute voix : “Whip Me”.

Puis, le blackout total. Je ne me souviens plus de rien. Je me suis réveillé plusieurs heures plus tard affalé sur le volant de ma Twingo avec les fesses qui saignaient, nu, une cagoule de latex me compressant le visage. A côté de moi, il y avait une fiole en plastique qui comportait plein d’inscriptions cabalistiques que je peinais à lire car je n’avais pas l’habitude d’avoir du rimmel qui coulait dans les yeux.

De retour au QG, enfin à l’abri de nouvelles vicissitudes, je compris qu’il s’agissait de l’e-liquide que je devais tester. La Fine Equipe en était le fabricant, la Finger Team les partenaires instagrammeurs associés à sa conception et “Whip Me”, le nom de la référence. Il faudra un jour que je me mette à l’anglais, je sens confusément que ce patronyme est peut-être responsable des diverses douleurs que mon corps éprouve depuis cette nuit-là.

Contenant 50 ml d’arôme dans un flacon pouvant contenir 70 ml, “Whip Me” peut donc être rallongé de 20 ml de booster classique et/ou de base neutre pour proposer un prêt à vaper de 60 ou 70 ml en 0, 3, 6 mg/ml et même 1.5 ou 4.5 si vous y adjoignez des boosters dosés à 10 mg/ml de nicotine.

Le liquide fait donc partie de la gamme “La Finger Team”, une collection élaborée avec les membres de la LFE family qui hantent les réseaux sociaux et se vend à 19.90 €, ce qui en fait un liquide dans la moyenne des tarifs du marché.

Un peu échaudé par mes aventures nocturnes dont je ne garde aucun souvenir mais en confiance avec le fabricant toulousain déjà responsable d’excellents liquides, je me lance dans le test ci-dessous.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon : Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette : Oui
  • Présence de marquage en relief pour malvoyant sur l’étiquette : Non
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette : Oui
  • Présence d’alcool : Non
  • Présence d’eau distillée : Non
  • Présence d’huiles essentielles : Non
  • Conformité CACHER : Ne sait pas
  • Conformité HALAL : Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus : Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette : Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot : Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Comme à leur excellente habitude, les fêlés toulousains nous livrent une copie parfaite au chapitre de la sécurité. C’est simple, il n’y a rien à redire, c’est parfait !

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit : Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix : Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Encore une fois, le packaging s’inspire largement de l’univers des comics et nous présente une femme tatouée et sexy tenant entre ses mains une cravache, le tout dessiné en noir sur fond blanc différenciant ainsi la gamme des autres productions de la marque.

C’est sympa, toujours canaille comme on l’aime et différent de l’ensemble de la production hexagonale. Un petit souffle d’air chaud dans la vaposphère.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Définition de l’odeur : Café, Alcoolisée
  • Définition du goût : Café, Alcoolisé
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ? Oui
  • Ai-je aimé ce jus ? Je n’en ferai pas des folies
  • Ce liquide me rappelle : Un irish coffee, mais froid.

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 4.38 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Whip Me se propose de donner un coup de fouet à vos papilles et on peut dire que c’est réussi. Pour le meilleur ou pour le pire, suivant vos goûts personnels.

C’est d’abord une saveur très corsée de café torréfié qui donne le ton, un arabica puissant assez typique de celui qu’on obtient en utilisant une cafetière italienne. Fort et pas dépourvu d’une certaine amertume, il constitue le cœur du liquide.

Une note alcoolisée bien présente se superpose à lui rapidement. Un whisky plutôt jeune et vif qui perdure assez longtemps en bouche et communique immédiatement une orientation cocktail au liquide.

Un nuage de crème fouettée, finement lactée, apparait en fin de bouffée pour clore la dégustation. Puis, presque à postériori, une touche subtile de fraîcheur vient tapisser le palais.

La recette, passez-moi l’expression, est couillue. Il fallait oser prendre les bases d’un irish coffee et le transformer en boisson frappée. C’est objectivement réussi, intéressant mais le principe même clivera les opinions.

A titre personnel, mais cela reste éminemment subjectif, j’ai trouvé que le Whip Me manque un peu de cette douceur gourmande qui est habituellement l’apanage de la marque. Il est passionnant à découvrir, gonflé dans son approche mais ses aspérités, dues à l’amertume du café corsé et à l’acidité du whisky, seront autant de pierres d’achoppement pour qui recherchera la suavité typique de La Fine Equipe.

Il trouvera cependant son public chez ceux, nombreux, qui apprécieront sa force aromatique.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal : 27 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance : Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance : Fort
  • Atomiseur ayant servi pour la revue : Psyclone Hadaly entre autres
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question : 0.88 Ω
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur : Nichrome, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Choisissez un atomiseur assez ouvert de façon à bien aérer Whip Me qui est plutôt fort en saveurs.

Une température tiède froide lui collera bien et la puissance fera le reste pour exprimer ses nombreuses nuances.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés : Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un all-day vape : Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.38 / 5 4.4 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

Ce liquide est, comment dire, différent.

Etonnant. Surprenant. Clivant, il engendrera des émotions très contradictoires et ne passera pas inaperçu. Il y a ceux qui l’aimeront, ceux qui le détesteront, ceux qui aimeront le détester et ceux qui détesterons l’aimer.

Mais à aucun moment, il ne laissera indifférent. Ce qui est le signe évident d’une prise de risque gustative, marque de fabrique de l’équipe toulousaine. Un aspect rassurant dans une production qui tend malheureusement à se standardiser au niveau des saveurs.

Ici, on est en terrain inconnu et c’est plaisant. Qu’il soit à votre goût ou pas, Whip Me (ne le prononcez pas trop fort, malheureux… 🤐) est un OVNI et rien que pour cela, il vaut largement le coup d’œil, le fait de le gouter pour lui donner sa chance et un coup de chapeau pour avoir osé là ou d’autres ne font que copier ad nauseam des recettes éculées.

#Jesuisvapoteur

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

56 ans, 32 ans de clopes, 10 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga, bientôt quatre et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!