Header
Header
EN BREF:
VT75 par HCigar
VT75 par HCigar

VT75 par HCigar

 

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Ne souhaite pas être nommé.
  • Prix du produit testé: 103 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Haut de gamme (de 81 à 120 euros)
  • Type de mod: Electronique à puissance variable et contrôle de température
  • Le mod est-il téléscopique ? Non
  • Puissance maximale: 75 watts
  • Tension maximale: 6
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: 0.05

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Le chipset DNA75 est le dernier rejeton de la famille Evolv après un DNA200 qui a séduit par son rendu et ses possibilités de réglages rendant la personnalisation de sa vape accessibles à tous les geeks. Depuis longtemps déjà, le fabricant HCigar a investi dans un partenariat avec le fondeur américain et présenté des box en DNA40 ou DNA200, souvent à un tarif moindre que la concurrence, ce qui a placé la marque chinoise sur les marches du podium du high-end chinois qui envahit aujourd’hui le marché.

Il fallait donc, dans cette fructueuse continuité, présenter une box équipée du DNA75 et c’est chose faite avec non pas une mais deux références: la VT75 que nous allons autopsier aujourd’hui et la VT75 Nano qui en est le modèle réduit.

Pour un tarif de 103€ qui place la box dans le haut de gamme, certes, mais tout de même bien en dessous de ses concurrentes directes utilisant le même moteur, HCigar nous propose un beau produit, qui flatte la rétine et qui est la vision d’un esprit artistique inspiré. Proposant 75W de puissance en pointe et différents modes de fonctionnement, la VT75 ne s’illustre pas tant par ses fonctionnalités qui sont somme toute devenues fréquentes de nos jours mais plutôt par une adéquation prix / chipset / esthétique qui la place d’emblée dans la catégorie des boxs-à-tomber-que-je-veux m’acheter-pour-Noël, vous voyez ce que je veux dire… Surtout que la belle est disponible en noir, rouge et bleu.

Il ne nous reste plus qu’à vérifier tout cela dans la pratique mais la promesse est belle.

hcigar-vt75-box-1

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mms: 31
  • Longueur ou Hauteur du produit en mms: 89.5
  • Poids du produit en grammes: 225.8
  • Matériels composant le produit: Acier Inox, Aluminium, Alliage de Zinc
  • Type de Form Factor: Box classique – type VaporShark
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Excellente, c’est une oeuvre d’art
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en métal sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 2
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Mécanique en métal sur caoutchouc de contact
  • Qualité du ou des boutons interface: Bonne, le bouton est très réactif
  • Nombre de pièces composant le produit: 2
  • Nombre de filetages: 2
  • Qualité des pas de vis: Bonne
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Pouvant fonctionner avec un accu 26650 ou un accu 18650 (avec un adaptateur fourni), la comparaison avec la Stout de VaporFlask, qui bénéficie de la même fonctionnalité, s’impose. La VT75 est moins compacte, plus large, plus haute, plus lourde et plus profonde. On a donc un joli bébé dans la main qui ne brille pas par sa compacité  si on la compare avec les références déjà présentes sur le marché et qui atteignent ou même dépasse 75W en sortie.

L’esthétique est très soignée. Bénéficiant d’un mélange de courbes et de traits rectilignes à la fois, la VT75 ressemble un peu aux nouveaux modèles de voiture avec des lignes tendues et sensuelles à la fois. Le toucher est très agréable, dû à un revêtement doux et perlé qui ajoute la grâce de la qualité visuelle à un feeling très doux contre la peau.

Tout n’est pas cependant si rose (surtout que mon modèle est rouge carmin) car là ou l’œil adhère à 100%, la main rechigne parfois. Entre la taille conséquente et des formes assez torturées, la prise en main ne conviendra pas à tout le monde. Ceux qui switchent avec leur pouce seront désarçonnés par une façade très encombrée et toute en relief qui les gênera dans la manipulation. Ceux qui utilisent leur index seront bien mieux lotis grâce à la sensuelle courbe qui se lovera parfaitement dans le creux palmaire. 

La façade, parlons-en justement. Si les flancs de la VT75 sont en aluminium, le reste de la carrosserie est en alliage de zinc. Jusque là, je n’y vois aucun inconvénient. Mais je constate que la matière et le découpage de la tranche accueillant l’écran et les boutons créent un poste de contrôle moins ergonomique qu’on aurait pu le croire. Le switch est facile dans sa manipulation et fonctionne très bien, mais il est petit et entouré d’un liseret de matière un peu grossier qui le rend plus difficile à appréhender. Idem pour les boutons [+] et [-] qui subissent un traitement identique. De même l’écran Oled de 0.91′ est lui aussi ceint d’une barrière de zinc. C’est sans doute un choix esthétique dont on peut discuter mais il n’en demeure pas moins que cette façade de contrôle n’est pas forcément agréable à la préhension avec ses reliefs un peu incongrus.

hcigar-vt75-face

Au-dessus, nous avons un large top-cap qui pourra sans peine accueillir des atos en 30mm pour peu que ceux-ci ne prennent pas leur air par la connexion 510 car cette possibilité n’a pas été prévue par le constructeur. Bon, ceci est compréhensible car ce type d’atomiseur a tendance à disparaître mais il est dommage de se priver d’une fonctionnalité si basique qui aurait pu contenter aussi les rares partisans des carto-tanks par exemple. 

hcigar-vt75-top-cap

Sur le dessous, nous avons le numéro de série, deux hiéroglyphes signifiant que tout est ok pour la CE et qu’il ne faut pas jeter votre box à la poubelle (mon adresse peut vous servir dans un tel cas…). Nous avons aussi et surtout la trappe d’accès à l’accu. Et là, j’ai une impression mitigée. HCigar a fait le choix d’une trappe à visser / dévisser. Déjà, le système peut paraître un peu anachronique à une époque ou l’aimant est roi et ou d’autres marques ont fait des choix mécaniques plus simples à manœuvrer. Là, il faut visser pour entrer l’accu et le dévisser pour le sortir. Déjà c’est long mais, en plus, ce pas de vis n’est pas à la hauteur du reste de la finition. Difficile à enclencher vu la faible hauteur de la trappe circulaire, il n’est pas très confortable à faire tourner jusqu’au bout. En plus, sa finition est nettement en retrait par rapport au reste du mod et tranche sur la belle esthétique de l’objet.

hcigar-vt75-bottom-cap

On se consolera en apercevant deux trous de dégazage dessus et une vis médiane qui servira à affiner le réglage pour maintenir correctement votre accu, quelque soit son format : 18650 ou 26650.

Une “beauty ring”, traduire “bague de beauté”, en acier inox, est présente afin d’harmoniser vos atomiseurs avec le top-cap de la VT75. je suis dubitatif sur l’utilité de cette bague. Tout d’abord, même si l’esthétique en est particulièrement réussie, elle diffère totalement de l’univers futuriste du mod en affichant des décorations aztéco-tribales qui lui sont aussi complémentaires qu’un Renoir à un Kandinsky. Et ensuite, cette bague n’acceptera que des atos en 22mm prenant leur air par le haut puisque les hautes parois de la bague occulteront les airholes si ceux-ci sont placés sur le bas de votre atomiseur. Si quelqu’un veut bien m’en expliquer l’utilité, s’il vous plait laissez un commentaire car moi, je ne vois pas.

Au bilan, voici un beau mod, objectivement. Les finitions sont soignées dans l’ensemble même si quelques détails auraient pu être améliorés. La qualité d’usinage et d’assemblage ne pose aucun problème et les quelques défauts repérés ne concerneront que les esprits chagrins comme le mien. 

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: DNA
  • Type de connexion: 510, Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Bonne, la fonction fait ce pour quoi elle existe
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Affichage de la charge des accus, Affichage de la valeur de la résistance, Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Protection contre l’inversion de polarité des accumulateurs, Affichage de la tension de vape en cours, Affichage de la puissance de la vape en cours, Contrôle de température des résistances de l’atomiseur, Supporte la mise à jour de son firmware, Supporte la personnalisation de son comportement par logiciel externe, Réglage de la luminosité d’affichage, Messages de diagnostic clairs, Indicateurs lumineux de fonctionnement
  • Compatibilité accus: 18650, 26650
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: 1
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Oui
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Oui
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Non, rien n’est prévue pour alimenter un atomiseur par le bas
  • Diamètre maximum en mms de la compatibilité avec un atomiseur: 30
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 3.8 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Au chapitre des fonctionnalités, il faudrait un livre pour nomenclaturer tout ce que fait la box. Si vous êtes déjà un adepte des DNA200, vous ne serez absolument pas dépaysés. Sinon, il vous faudra passer le cap de l’apprentissage d’Escribe, le logiciel d’Evolv servant à la personnalisation des réglages de profils ou cosmétiques entre autres.

Ici, on est donc dans le royaume d’Evolv et le fondeur américain n’a rien laissé au hasard. Vous pourrez à votre guise upgrader le firmware, implémenter les coefficients de nouveaux résistifs, créer de multiples profils en fonction de l’atomiseur utilisé ou bien influer sur le niveau de courant minimal dans l’accu à partir duquel la box va arrêter de fonctionner. Tout est prévu pour dessiner une courbe de réponse en accord total avec vos désirs de vape, pour s’adapter au rendu que vous en attendez. 

Pour ceux qui sont hermétiques à tant de technicité, pas de problème non plus. La box peut aisément se suffire à elle-même, surtout que les réglages d’usines sont très cohérents. Vous avez un mode puissance variable, allant de 1W (?) à 75W, un mode contrôle de température fonctionnant entre 100° et 300°C, qui accepte en natif le Ni200, le titane et le stainless steel tout en sachant que vous pourrez implémenter par vous-même vos propres fils résistifs en passant par le logiciel. 

Pour tout le reste, je vous renvoie, méchant comme je suis, à la notice du produit, au manuel d’utilisation d’Escribe et à nos précédentes revues sur les DNA200 et les DNA75 qui vous expliqueront le modus operandi de la box et du chipset. Sachez que rien n’est véritablement complexe et qu’une après-midi pluvieuse vous suffira à faire le tour et à intégrer toutes les manipulations à faire pour adapter la VT75 à votre type de vape.

Il faut tout de même conserver à l’esprit que la box peut envoyer une intensité maximale de 50A en continu et 55A en pointe, ce qui n’est pas rien. Pour cela, faites le choix judicieux d’un accu qui pourra envoyer les 35A nécessaires à une utilisation sans risques. Ce qui qualifie d’office les 26650 comme le meilleur choix, même si Escribe a plutôt l’habitude de gérer des 18650. En plus, vous gagnerez un peu d’autonomie qui ne sera pas du luxe, la box et le chipset étant faits pour fonctionner de façon optimale avec des résistances entre 0.15 et 0.55Ω. Au-delà de 0.6Ω, la box n’enverra en aucun cas les 75W promis et vous aurez un avertissement du type “Ohms too high” qui vous rappellera que nous sommes entrés de plein pied dans l’ère du sub-ohm.

graph

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

A jolie box, joli packaging. Pour une fois, le théorème se vérifie. 

C’est dans une superbe boite en carton noir qu’arrivera la VT75. une boite présentant fièrement la box d’un côté avec un agréable effet visuel de brillance et la référence et la marque du mod de l’autre. Vous retirez de cet emballage une seconde boite cartonnée, aussi jolie que la première qui s’ouvre comme un coffre. Dans la partie à plat, vous avez votre belle et la bague de beauté ainsi qu’un câble UBS/micro USB pour le rechargement électrique par le port dédié à cet effet ou la jonction avec votre ordinateur pour agir sur le chipset par Escribe.

Sur la partie couvercle, vous avez un mode d’emploi très joli, en papier parcheminé, mais en anglais exclusivement, hélas.

Mais la note finale est bonne car, pour le prix, la proposition en terme de présentation est tout à fait cohérente.

hcigar-vt75-box-2

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Ok pour une poche latérale de Jean (pas d’inconfort)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Facile, même debout dans la rue
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Une fois que vous aurez acquis les connaissances nécessaires pour faire fonctionner votre box au mieux, elle se comportera à la perfection. 

Pas de chauffe intempestive, même à haute puissance et/ou basse résistance. Ça fonctionne très bien, c’est constant, c’est fiable, c’est Evolv. Le rendu est exceptionnel, comme souvent chez la marque et rend ce surcroît de précision aromatique que l’on pouvait déjà constater dans les chipsets précédents. La latence est minime et on atteint rapidement la température ou la puissance réclamée. 

Du côté de la box en elle-même, on atteint rapidement, après une ou deux heures de prise en main, le confort nécessaire pour vaper sereinement. Le mariage entre la carrosserie chinoise et le moteur américain fonctionne très bien entre les deux constructeurs, mieux à mon sens que sur les précédentes réalisations communes.

hcigar-vt75-pieces

Il y a bien entendu des bémols à cette idylle dont le principal réside dans la consommation en énergie du chipset. L’autonomie est suffisante, en 26650, mais décevante par rapport à ce que l’on obtient sur une Stout par exemple. En 18650 (2100mAh), on reste sur 3 à 4 heures de vape à 40W environ. On peut influer bien entendu sur l’autonomie en triturant Escribe mais le paramétrage d’usine descend déjà assez bas le seuil ou la box refuse de fonctionner soit 2.75V, ce qui me semble cohérent sur un accu IMR. Descendre plus bas serait néfaste pour votre accu. 

Le reste n’est que bonheur et le mod reste droit dans ses bottes quel que soit le montage barbare que vous allez lui imposer (moins de 0.6Ω si vous voulez réellement atteindre les 75W disponibles). J’ai particulièrement apprécié le rendu en saveurs qui n’est pas, comme tout le monde le croit, qu’une question de montage ou d’atomiseur, mais dépend aussi de la qualité de lissage du signal et sa gestion. Ici, c’est parfait, simplement parfait.

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: 18650
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: 2
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous, à l’exception des drippers Bottom-Feeder …
  • Description de la configuration de test utilisée: VT75 + Vapor Giant Mini V3, Limitless RDTA Plus, Narda
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: La votre

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.5 / 5 4.5 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Le billet d’humeur du reviewer

Une bien belle surprise ! La Hcigar VT75 s’en tire avec les honneurs au banc d’essai et, même si certains bémols existent, ils sont assez triviaux par rapport à la qualité du rendu et à la puissance brute de la machine.

Le fabricant chinois a bien travaillé son produit et son tarif pour être très compétitif. Il a aussi donné une vraie “gueule” à sa machine, ce qui est important dans la séduction du consovapeur. Même si de rares aspects pratiques ont été survolés, comme la fameuse trappe d’accu (améliorée sur la version Nano), l’essentiel est là pour une box haut de gamme mais qui n’a pas la grosse tête.

Un petit bijou motorisé par un des meilleurs faiseurs de chipsets du monde, c’est du pain béni pour les fans et une rencontre à ne pas éviter pour les autres.

hcigar-vt75-bottom-cap-2

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!