Header
EN BREF:
Virginie (Gamme XL) par D’Lice
Virginie (Gamme XL) par D’Lice

Virginie (Gamme XL) par D’Lice

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue : D’Lice
  • Prix du conditionnement testé : 19.90 €
  • Quantité : 50 ml
  • Prix au ml : 0.40 €
  • Prix au litre : 400 €
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé : Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 €/ml
  • Dosage en nicotine : 0 mg/ml
  • Proportion de glycérine végétale : 50%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte : Non
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité : Oui
  • Matière du flacon : Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon : Rien
  • Caractéristique de l’embout : Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette : Oui
  • Affichage des proportions PG/VG en gros sur l’étiquette : Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette : Oui

Note du Vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Aujourd’hui, nous continuons notre exploration de la gamme XL de chez D’Lice. Une gamme qui reprend les plus gros best-sellers de la marque, et ils sont nombreux, pour nous les proposer en 50 ml de prêt-à-booster.

Après un Nougat Riz Soufflé très intéressant, nous attaquons dans le dur avec le Virginie, un e-liquide au goût tabac comme le fabricant corrézien nous en propose depuis une décennie. Un e-liquide qu’on aurait grandement tort de ne destiner qu’aux primo-vapoteurs mais chut, je ne vous en dis pas trop à cette étape. 😉

Le tabac et D’Lice, c’est une histoire ancienne et la marque a su imprimer son empreinte dans la vape française avec, on s’en souvient encore, des liquides comme le Corse ou le Gaillard, d’ailleurs toujours au catalogue.

Bon, vous remarquerez que je dis “tabac” et non “classic”. Je sais, ce n’est pas bien… mais je vous promets que dés qu’on parlera de classicologue au lieu de tabacologue ou qu’on dira “campagne anti-classic” au lieu de “campagne anti-tabac” ou éventuellement qu’on évoquera “ce film fait un classic au cinéma”, je m’y mettrai. 🙄 Ce qui est valable pour les uns ne l’est-il pas pour les autres ?

J’ai devant moi un flacon de 50 ml d’arôme dans un contenant qui peut accepter 75 ml soit, à votre discrétion, un ou deux boosters voire de la base neutre, selon que vous oscillerez entre 0 et 6 mg/ml de nicotine. Pour ceux qui débutent car ce liquide s’adresse aussi à eux, il existe cependant en 10 ml à des taux de 0, 3, 6, 12 et 18 mg/ml ICI. Il faudra par contre accepter de monter en 70 % de PG alors que notre star du jour affiche un ratio médian de 50/50 de PG/VG.

Voici donc un e-liquide qui existe depuis longtemps au catalogue mais qui se voit ici donner une seconde vie en grand format. Saura-t’il trouver son public ? C’est ce que nous allons nous employer à découvrir pas plus tard que tout de suite.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon : Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette : Oui
    • Présence de marquage en relief pour malvoyant sur l’étiquette : Non obligatoire
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette : Oui
  • Présence d’alcool : Non
  • Présence d’eau distillée : Non
  • Présence d’huiles essentielles : Non
  • Conformité CACHER : Ne sait pas
  • Conformité HALAL : Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus : Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette : Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot : Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

D’Lice est l’un des fabricants français le plus en pointe au niveau de la législation et la transparence. L’obtention du label volontaire AFNOR en est une preuve indéniable. On ne s’étonnera donc pas de constater que tout est parfaitement en ordre sur l’étiquette.

Conforme au CLP et à tous les règlements sanitaires possibles, il va même au-delà en proposant l’ensemble des pictogrammes pourtant non obligatoires sur un e-liquide sans nicotine mais tellement appropriés pour un liquide à vocation à être boosté. Certains concurrents pourraient en prendre de la graine…

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit : Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix : Peut mieux faire pour le prix

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 4.17 / 5 4.2 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Le packaging est sobre, simple, efficace. Un aplat blanc sur lequel se détache des mentions beiges pour signifier la catégorie du liquide.

A défaut d’être osé esthétiquement ou novateur, c’est clair et détaillé au niveau informatif et, encore une fois, tout à fait conforme à la législation en vigueur.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Définition de l’odeur : Tabac Blond
  • Définition du goût : Tabac
  • Le goût et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Ai-je aimé ce jus ? Oui
  • Ce liquide me rappelle : Mes débuts dans la vape et c’est un compliment !

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Je vais être honnête. J’avais un peu l’appréhension en testant ce liquide de me retrouver avec un jus très old-school nous ramenant à la préhistoire de la vape. Erreur totale.

Nous avons ici l’archétype du tabac qui sera en mesure de séduire un public très large de vapoteurs, du débutant fébrile au geek le plus blasé.

Le liquide porte bien son nom et nous propose donc un tabac virginien très abouti et mûr, ayant subi une maturation au soleil suffisamment longtemps pour se charger en notes naturellement sucrées. On y retrouve une légère amertume, ce qui est bien naturel pour la catégorie, mais des notes finement rôties et caraméliques en contrebalancent l’ardeur en donnant une douceur au goût général.

La texture est plutôt sèche mais l’équilibre très travaillé entre notes sucrés et amertume combinées nous offre un liquide très intéressant, vapable en all-day et ne provoquant jamais de sensations de trop.

Cette finesse dans le travail de l’aromaticien est palpable et remarquable en bouche. Un art qui parait simple mais qui, forcément, ne l’est pas.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal : 60 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance : Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance : Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue : Innokin GoMax entre autres
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question : 0.20 Ω
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Coton, Mesh

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

La grande nouveauté est que le ratio PG/VG de cette version XL permet toutes les audaces. Parfait en MTL dans un atomiseur précis et serré, il s’épanouit tout aussi bien dans un matériel de bourrin et se chargera de générer autant de nuages que vous le souhaitez.

Température tiède/chaude de rigueur, on n’est pas sur une menthe glaciale et surtout, vous le vaperez toute la sainte journée sans éprouver le moindre écœurement ou lassitude.

La puissance aromatique est plutôt conséquente et permettra sans problème de rajouter deux boosters.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés : Matinée, Matin – petit déjeuner café, Matin – petit déjeuner thé, Apéro, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Fin de déjeuner / dîner avec un digestif, Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un all-day vape : Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.59 / 5 4.6 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

On aurait pu vilipender le manque de prise de risque du fabricant en proposant une nouveau format pour des e-liquides connus, reconnus et maintes fois éprouvés. Je préfère de loin faire les deux remarques suivantes :

Tout d’abord, le ratio de 50/50 est un vraie plus-value gustative pour le Virginie qui s’en trouve transformé et adouci pour correspondre au mieux aux nouvelles habitudes des vapoteurs récents.

Ensuite, on ne reprochera jamais à Dior de nous vendre de l’Eau Sauvage aujourd’hui, alors que ce parfum a 55 ans au compteur ! Pourquoi alors le faire ici, lorsqu’un fabricant aussi intimement lié à l’aventure de la vape, nous propose une évolution positive d’une référence ?

Un morceau d’histoire, un goût qui passe à travers le temps et les modes. En un mot, Top !

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

56 ans, 32 ans de clopes, 10 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga, bientôt quatre et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!