Header
Header
EN BREF:
VapeDroid C2D1 dna250 par SBody
VapeDroid C2D1 dna250 par SBody

VapeDroid C2D1 dna250 par SBody

 

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Phileas Cloud 
  • Prix du produit testé: 189.90 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Luxe (plus de 120 euros)
  • Type de mod: Electronique à puissance variable et contrôle de température
  • Le mod est-il téléscopique ? Non
  • Puissance maximale: 167 watts
  • Tension maximale: 9
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: 0.20(VW) – 0,10(TC) 

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

La VapeDroid C2D1 succède à la C1D2 qui était équipée d’un chipset DNA75. Celle-ci embarque dans ses entrailles un module DNA250 qui est nettement plus puissant que son prédécesseur, cependant la puissance de cette box se limite à 167W.

Car non, avec une capacité de deux accus (25A mini), on ne peut pas faire de miracle et développer les 250W de ce chipset donc la box a été bridée pour fonctionner avec une alimentation par deux accus. Un peu dommage me direz-vous ? Oui et non car, par rapport aux dna précédentes, celle-ci est plus performante, plus stable et améliore le mode contrôle de température qui devient plus fiable.

Cette box est aussi mieux protégée avec une alarme en cas d’inversion de la polarité des accus. Elle inclut également un fusible en interne. Il est possible de recharger la Vapedroid C2D1 via un câble micro USB et je vous le conseille, car le temps de charge est incroyablement rapide. Donc non, aucun regret d’avoir limité cette box qui, malgré cela, offre une belle puissance de 167W avec des atouts compétitifs et un format et un poids qui restent confortables.

Les modes proposés sont la puissance variable et le mode contrôle de température avec une plage allant de 100 à 300°C ou 200 à 600°F. Tous les types de résistifs sont acceptés, à condition de paramétrer les alliages qui ne sont pas mémorisés dans le chipset. Quant aux valeurs minimales de vos résistances, elles seront de 0.1Ω en contrôle de température et de 0.2Ω en puissance variable.

Cette box est aussi personnalisable via le logiciel bien connu maintenant,  ESCRIBE, qui vous permet de faire des choix de réglages et de les mémoriser en vous connectant par ordinateur. Sinon, d’origine et pour ceux qui ne souhaitent pas “geeker”, la C2D1 possède tous les basiques d’une box standard et même plus encore.

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 47 x 30 (25 pour le diamètre maxi de l’atomiseur) et platine de connexion avec un diamètre de 21mm
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm: 85
  • Poids du produit en gramme: 262 et 173 sans accu
  • Matériels composant le produit: Acier Inox, alliage de zinc 
  • Type de Form Factor: forme haricot
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Bonne
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semblent bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: sur l’avant près du top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en métal sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 2
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Mécanique en métal sur caoutchouc de contact
  • Qualité du ou des boutons interface: Excellente j’adore ce bouton en tout point
  • Nombre de pièces composant le produit: 2
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Excellente
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4.7 / 5 4.7 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

La VapeDroid C2D1 est en forme de haricot, assez semblable aux Vaporflask. Compacte et ergonomique, elle prend place sans difficulté dans le creux de la main et apporte un confort très appréciable avec ses formes arrondies. Cette box est toute noire en alliage de zinc et elle n’est pas sensible aux traces de doigts grâce à l’aspect mat du revêtement. Par contre, celui-ci ne l’avantage pas face aux traces plus ou moins grasses de liquide qui pourraient couler mais elles disparaissent rapidement d’un coup de mouchoir. Sur l’extérieur, aucune vis n’est apparente.


Sur sa face avant, de part et d’autre du switch, deux grandes ouvertures se fondent dans la forme de la box pour offrir un refroidissement discret et harmonieux. Sur le côté, on distingue un décroché très sobre qui permet d’agripper le capot qui renferme les accus. Celui-ci s’ouvre facilement et est parfaitement maintenu par quatre aimants, deux ronds sur le haut du capot et deux autres rectangulaires sur le bas. A l’intérieur, la position des accus est largement balisée, impossible de ne pas le voir (à moins de le faire exprès).

Au-dessus de la box, on trouve la connexion 510 avec un pin monté sur ressort qui rend flush tous les atomiseur qui seront posés dessus. Cette connexion est en acier inox et propose une platine de 21mm de diamètre. Toutefois, la largeur de la box permettra d’assembler un atomiseur de 25mm de diamètre sans difficulté.

Sous la box on trouve le numéro de série avec les inscriptions d’usage.

Sur la face avant, on trouve les boutons en acier, de forme rectangulaire positionnés sur le dessus de l’écran pour le switch et en dessous pour les boutons de réglages qui ne forment qu’un bloc rectangulaire de la même taille que le switch, puis l’ouverture destinée au câble micro USB pour le rechargement. Tout est bien aligné, bien proportionné, le choix des boutons en acier est judicieux et ils fonctionnent parfaitement avec une excellente réactivité. L’écran est lumineux, avec une taille standard de 28 x 9mm, et fournit une belle lisibilité avec un affichage de la puissance en très gros et des informations claires.

Dans l’ensemble, nous avons un gabarit compact et ergonomique avec une forme soignée pour une allure très distinguée.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: DNA
  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Excellente, l’approche choisie est très pratique
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Affichage de la charge des accus, Affichage de la valeur de la résistance, Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Protection contre l’inversion de polarité des accumulateurs, Affichage de la tension de vape en cours, Affichage de la puissance de la vape en cours, Protection fixe contre la surchauffe des résistances de l’atomiseur, Protection variable contre la surchauffe des résistances de l’atomiseur, Contrôle de température des résistances de l’atomiseur, Supporte la mise à jour de son firmware, Supporte la personnalisation de son comportement par logiciel externe, Messages de diagnostic clairs
  • Compatibilité accus: 18650
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: 2
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Oui
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Oui
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui
  • Diamètre maximum en mms de la compatibilité avec un atomiseur: 25
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Nous avons donc une belle ergonomie, avec un poids et une taille raisonnable, mais c’est surtout la compétitivité d’un chipset performant qui gère cette box, un DNA250 de dernière génération, qui rend le produit attractif.

Les caractéristiques sont fournies sur le site d’Evolv. Toutefois il faut garder à l’esprit que ces caractéristiques sont données pour un ensemble d’alimentation de trois accus et non deux sur la box que nous analysons. Certains chiffres sont donc à réviser à la baisse pour notre configuration particulière.
Les modes de vape : Ils sont standards avec un mode puissance de 1 à 167W qui s’utilise en kanthal, inox ou nichrome, avec une résistance de seuil à 0.2Ω et un mode contrôle de température de 100 à 300°C (ou 200 à 600°F) avec du résistif Ni200, le SS316, le titane, le SS304 et le TCR ou vous pourrez implémenter le coefficient du résistif que vous utilisez. La résistance de seuil sera alors de 0.1Ω. Attention quand même à utiliser des accus qui fournissent au moins 25A.

L’affichage de l’écran : L’écran donne toutes les indications nécessaires : la puissance que vous avez réglée ou l’affichage de la température si vous êtes en mode TC, l’indicateur de batterie pour l’état général de charge, l’affichage de la tension fournie à l’atomiseur lorsque l’on vape et bien évidemment la valeur de votre résistance.

Les différents modes : Vous pouvez vous servir des différents modes selon les circonstances ou les besoins. Ainsi, le dna250 propose un mode verrouillé (Locked mode) pour ne pas que la box se déclenche dans un sac, cela inhibe le switch. Le mode furtif (Stealth mode) permet d’éteindre l’écran. Le mode verrouillage des réglages (Power locked mode) pour empêcher la valeur de la puissance ou de la température de se dérégler inopinément. Le verrouillage de la résistance (Resistance lock) permet de garder une valeur stable de celle-ci si vous la calibrez à froid. Et enfin, le réglage de la température maximale (Max temperature adjust) vous permet d’enregistrer le réglage de la température maximale que vous désirez appliquer.

Le préchauffage : En contrôle de température, Preheat vous permet d’avoir un laps de temps qui préchauffe votre résistance pour ne pas brûler le capillaire. Sur le DNA250, celui-ci a été amélioré et devient plus rapide

La détection d’un nouvel atomiseur : Cette box détecte le changement d’atomiseur et peut auto-calibrer la résistance. Il est donc souhaitable de toujours placer des atomiseurs avec une résistance à température ambiante afin que le calibrage soit bon.

Les profils : Il est aussi possible de créer huit profils différents possédant une puissance ou une température préenregistrée pour utiliser un atomiseur diffèrent, selon le fil résistif utilisé ou sa valeur, sans avoir besoin de paramétrer chaque fois votre box.

Les messages d’erreurs : Check Atomiser (Vérifiez atomiseur), Weak battery (batterie faible), Check Battery (Vérifiez la batterie), Temperature protected (Température protégée), Ohms too high (Ohms trop élevé), Ohms too Low (Ohms trop faible), Too hot (Trop chaud).

L’économiseur d’écran : permet d’éteindre automatiquement l’écran au bout de 30 secondes

La fonction recharge : Elle permet de réalimenter la batterie sans la sortir de son logement, grâce au câble USB relié au PC. Cela permet aussi de se connecter au site d’Evolv pour personnaliser votre box par Escribe. Autre amélioration sur ce chipset, c’est le rechargement en 2A qui permet de recharger les accus en un temps record puisqu’il m’a fallu moins d’une heure pour deux accus

Les différentes détections et protections:
– Absence de résistance
– Protection contre les court-circuits
– Signale quand la batterie est faible
– Protège des décharges profondes
– Coupe en cas de chauffe excessive du chipset
– Prévient si la résistance est trop haute ou trop basse
– Coupe en cas de température de la résistance trop élevée
– Alarme en cas d’erreur de polarité et fusible intégré

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Non

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Dans une boite cartonnée noire, la box est enrobée d’un plastique protecteur et calée dans une mousse velours.

Un étage en dessous on trouve un câble micro USB et une notice d’utilisation en plusieurs langues mais il manque beaucoup d’informations. C’est bien dommage car même l’utilisation d’Escribe n’est pas expliquée. il vous faudra donc vous référer aux forums spécialisés pour apprendre à vous en servir.

Un conditionnement qui convient mais qui n’est pas exceptionnel même si la box est protégée correctement. Pour le prix, une notice digne de ce nom aurait été appréciée en incluant les caractéristiques techniques du chipset et le mode opératoire pour Escribe, afin de personnaliser le produit acheté.

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Rien n’y fait, nécessite un sac en bandoulière
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

La Vapedroid C2D1 avec son DNA250 fonctionne parfaitement bien. Elle est très réactive en fournissant une puissance maximale de 167W, sans broncher et sans chauffer. Son utilisation est simple et les boutons sont faciles à manipuler.

Elle possède huit profils, dès son allumage (5 clics sur le Switch), vous êtes forcement sur l’un d’entre eux. Chaque profil est destiné à un résistif différent : kanthal, nickel200, SS316, Titanium, SS304, SS316L, SS304 et No Preheat (pour choisir un nouveau résistif) et l’écran se décline ainsi

– Charge de la batterie
– Valeur de la résistance
– Limite de la température (ou l’affichage de la tension)
– Nom du résistif utilisé (ou l’affichage de l’ampérage)
– Et puissance à laquelle vous vapez, affichée en gros

 

Quel que soit votre profil c’est l’affichage que vous avez.

Facile d’utilisation, pour verrouiller la box, il suffit d’appuyer 5 fois sur le switch très rapidement, la même opération est nécessaire pour la déverrouiller.

Vous pouvez bloquer les boutons de réglage et continuer à vaper en appuyant simultanément sur le « + » et sur le « – ».

Pour changer de profil, il est nécessaire d’avoir au préalable bloqué les boutons de réglage puis appuyer deux fois sur le « + », enfin il suffit de faire défiler les profils et de valider votre choix en switchant.

Enfin, en mode TC, vous pouvez modifier la limite de la température, il faut au préalable verrouiller la box, appuyer simultanément sur le « + » et sur le « – » durant 2 secondes et procéder à l’ajustement.

Pour le mode furtif qui permet d’éteindre votre écran, il suffit de verrouiller la box et de maintenir durant 5 secondes le switch et le « – ».

Pour calibrer la résistance, il est impératif de le faire lorsque la résistance est à température ambiante. Vous verrouillez la box et il faut maintenir durant 2 secondes le switch et le « + ».

Il est aussi possible de modifier l’affichage de votre écran, visualiser graphiquement le travail de votre box, personnaliser les réglages et bien d’autres choses encore, mais pour cela il est nécessaire de télécharger Escribe via le câble micro USB sur le site d’Evolv

Sélectionner le chipset DNA250 et télécharger

Après le téléchargement, il vous faudra l’installer.

L’installation terminée, vous pouvez brancher votre box (allumée) et lancer le programme. Ainsi, vous avez la possibilité de modifier à votre convenance la Vapedroid C2D1 ou de mettre votre chipset à jour en sélectionnant « outils » puis mettre le firmware à jour.

Pour parfaire le tout, il est important de savoir que ce produit garde une bonne autonomie.

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: 18650
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: 2
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Il n’y en a pas en particulier
  • Description de la configuration de test utilisée: avec un montage Genesis a 0.2 ohm , en montage double coils a 0.3ohm et en SS316 avec le CT a 210°C
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Il n’y en a pas en particulier

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.7 / 5 4.7 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Le billet d’humeur du reviewer

Pour l’utilisation, c’est le module qui fait tout.

Outre la notoriété du DNA, le 250 offre quelques améliorations sur la vape en mode contrôle de température et propose un rechargement des accus extrêmement rapide. Dommage qu’elle soit bridée, mais avec seulement deux accumulateurs, il n’aurait pas été possible d’atteindre la puissance de 250 W. Cependant, on conserve le perfectionnement du DNA dans une box au format très pratique et minimisé.

Le look en forme de haricot est réussi, ce qui permet d’avoir une bonne prise en main. Aucun outil n’est nécessaire pour insérer les accus puisque la trappe est aimantée.

Toutes les protections sont assurées avec une alarme sonore en cas d’inversion sur la polarité des accus. Sa vape est lisse et impeccable, son fonctionnement demande quelques adaptations mais avec le temps et quelques manipulations, on s’y fait.

Les plus gros inconvénients demeurent sur la personnalisation et les divers réglages qu’il faudra faire sur Escribe et donc comprendre comment personnaliser la box. Je regrette aussi la notice d’utilisation qui est sommaire et ne donne pas toute les caractéristiques du chipset et enfin l’utilisation du dna 250 qui est bridé a 167W, alors qu’un dna200 aurait suffi. Certainement qu’il a des raisons à cela mais je ne les comprends pas complètement.

L’essentiel est que nous sommes bien sur un mod très performant au niveau de la vape avec toutes les sécurités nécessaires

Sylvie.I

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur