Header
Header
Header
EN BREF:
UP (GAMME ARTIST’S TOUCH) par FLAVOUR ART
UP (GAMME ARTIST’S TOUCH) par FLAVOUR ART

UP (GAMME ARTIST’S TOUCH) par FLAVOUR ART

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Flavour Art France (Absotech)
  • Prix du conditionnement testé: 5.50 Euros
  • Quantité: 10 Ml
  • Prix au ml: 0.55 Euros
  • Prix au litre: 550 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 4,5 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 40%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Équipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Non
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.22 / 5 3.2 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Les Italiens de Flavour Art ne sont pas des nouveaux venus dans le domaine de la conception/production d’e-liquides.
Déjà diffusé dans l’hexagone, Absotech, distributeur pour la France, en assure la représentation et la plus large diffusion.

S’agissant de notre potion du jour, nous allons nous concentrer sur une déclinaison de la gamme Artist’s Touch ; le Up.
Conditionné en flacon de 10 ml de plastique transparent, il est muni d’un embout fin à l’extrémité, faisant partie intégrante de l’original bouchon que je n’ai jamais rencontré jusqu’à présent.
Les taux de nicotine bouleversent également un peu nos habitudes puisque sont proposés, du 4,5 et du 9 mg/ml, sans omettre la référence dépourvue de nicotine ou celle la plus élevée en 18 mg/ml.

Le ratio PG/VG est fixé à 50/40, les 10% restants étant consacrés à la nicotine, les arômes et l’eau distillée.

Le tarif est de 5,50 € les 10 ml, pour figurer dans la catégorie des entrées de gamme.

 

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Non
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. Attention l’innocuité de l’eau distillée n’est pas encore démontrée
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.13 / 5 4.1 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Le fabricant revendique une certification conforme à la norme ISO 8317 augurant d’une conformité sur la législation et les directives en vigueur.
Précisons tout de même que si celle-ci est valide pour le flacon, à partir du 1er janvier 2017, cela ne suffira plus, l’étiquetage devra être revu.
Je me suis aussi laisser dire qu’un nouveau bouchon, bien plus classique remplacerait l’actuel que je juge d’une sécurité perfectible… à voir…

A la question de notre protocole concernant la présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette. J’ai répondu non. Si le seul réellement affiché est finalement l’unique obligatoire, je le trouve bien isolé dans une liste qui, si elle mentionne bien les aspects réglementaires, est plutôt illisible, chargée, laissant l’impression d’être là uniquement parce que c’est une obligation.

Nonobstant ces remarques, soulignons néanmoins l’effort de l’enseigne pour proposer des jus sans alcool et autres substances proscrites. D’une DLUO et d’un numéro de lot ainsi que les coordonnées du lieu de fabrication et de ceux de distributions.

Rendons à César… Depuis mes dernières revues des produits de la marque, je constate qu’Absotech, qui assure la représentation de Flavour Art en France, a refondé son site Internet. En plus d’être bien mieux “fichu” et plus clair, nous sont proposés désormais les fiches de sécurité des potions.
Voilà une belle initiative qu’il est normal de relever et de saluer en ces temps où la salubrité des e-liquides est incontournable et la bienvenue.

 

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Peut mieux faire pour le prix

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 4.17 / 5 4.2 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

La législation et la taille du conditionnement sont des contraintes dont certains fabricants s’affranchissent avec plus de succès.
Le résultat des packaging Flavour Art ne remportera pas la palme de l’attractivité, néanmoins le job est fait.

Sur mon exemplaire reçu en 4,5 mg/ml de nicotine, j’ai droit à la couleur de bouchon (bleu foncé) réservée au dosage supérieur. Erreur ponctuelle ou manque de rigueur au cours de l’embouteillage ? Cette méprise concerne la totalité de la gamme Artist’s Touch que l’on m’a expédié ainsi que quelques autres des différentes déclinaisons…

 

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Café
  • Définition du goût: Sucré, Pâtissier, Café, Alcoolisé
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle: Rien de précis… en terme de vape mais un irish coffee ou du Baileys

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Cette fois ci le pourcentage des arômes est un peu plus important ou sont ils simplement plus forts.
Toujours est il que ce Up est plus facilement identifiable que ces petits copains que j’ai précédemment évalué.

Au niveau olfactif le café est évident et accompagné d’un alcool. J’évaluerais ce dernier comme étant du whisky. J’ai l’impression de ressentir un irish coffee ou du Baileys…
Voyons le descriptif des aromaticiens pour vérifier si nous sommes sur la bonne voie.
Le fabricant nous annonce une crème dessert gourmande, au café, céréales avec des touches d’alcool.

La vape confirme cette description. La note de tête est le café. Sans amertume, juste un peu sucré il fait bien prévaloir son aspect de grain grillé et sa délicate torréfaction.
Je ne le trouve pas spécialement gourmand même si par moment il me semble percevoir des réminiscences chocolatières.
A moins que le rôle de la gourmandise soit tenu par cette sensation, où ce mêle un aspect légèrement crémeux, qui m’évoque ces fameuses crèmes de whisky à déguster avec modération.
Pour les céréales, si le rôle est tenu par l’alcool cité, cela me parait normal. Si par contre il s’agit de celle à l’évocation plus pâtissière et gourmande, je ne l’ai pas décelé.

L’ensemble est cohérent. Malgré une puissance aromatique relativement modeste et une tenue en bouche trop fugace, cette recette se laisse vaper agréablement.

 

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 30 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Normale (type T2)
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Dripper Zénith & Aromamizer V2 RDTA
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.74
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kanthal, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Pour évaluer ce jus, l’utilisation d’un dispositif RDA m’a semblé indispensable.
J’ai tenu néanmoins à vérifier sur un ato tank mes impressions et j’ai cette fois ci opté pour un RDTA.
La faiblesse dans le pourcentage des arômes se fait encore sentir… même si je constate un mieux par rapport à d’autres recettes comme déjà évoqué dans cette revue.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Mâtinée, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Fin de déjeuner / dîner avec un digestif, Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.12 / 5 4.1 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

Me voilà rassuré. Flavour Art sait faire des potions réalistes et précises en terme d’évocation de saveurs.
C’est qu’après une demi douzaine de jus testés, je commençais à en douter. Entre des assemblages manquant de précision, de cohérence et tout simplement de puissance aromatique, je commençais à désespérer un peu. Je ne parle pas du goût, car cette caractéristique est bien trop subjective et je n’ai pas rencontré de déclinaisons “mauvaises”. Non, je parle plutôt de la faculté qu’ont les aromaticiens dans le choix, l’assemblage, la qualité et le dosage des différents arômes.

Le Up relève le gant. Son goût, sa vape sont agréables. La recette évoque fidèlement le descriptif proposé par le fabricant. Le mélange est équilibré, l’alchimie est tout à fait crédible.
La puissance aromatique demeure encore modeste et la potion ne délivre ses saveurs que sur du matériel au rendu saveur “pointu”. Mais le résultat est là.

A 5,50 € la fiole de 10 ml, il n’y a pas de mal à se faire plaisir.

Vive la vape et vive la vape libre,

Marquolive

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Adepte de la vape tabac et plutôt « serrée » je ne rechigne pas devant de bons gourmands de clouders. J’adore les drippers orientés saveurs mais suis très curieux des évolutions dévolues à notre passion commune du vaporisateur personnel. De bonnes raisons pour apporter ma modeste contribution ici bas, non ?