Header
Header
Header
Header
Header
EN BREF:
Tzar DNA700 par B.I.F Tech Industries

Tzar DNA700 par B.I.F Tech Industries

Print Friendly, PDF & Email

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: B.I.F Tech Industries 
  • Prix du produit testé: 4,790 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Luxe (plus de 120 euros)
  • Type de mod: Electronique à tension et puissance variable avec contrôle de température
  • Le mod est-il télescopique ? Non
  • Puissance maximale: 700 watts
  • Tension maximale: 7V
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: Inférieure à 0.1

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

NDLR : Attention, ce mod nous ayant été prêté en exclusivité mondiale avant sa sortie pendant une après-midi, nous n’avons pas eu le temps matériel de prendre les photos nécessaires à l’illustration de l’article. Nous poserons des photos dans les semaines à venir afin d’étayer les différents paragraphes.

 

Dans la vie d’un reviewer, il n’est pas fréquent de se voir proposer le test d’une box en or massif ! Autant vous dire que, outre les gants blancs, j’ai bien fait attention de ne pas laisser choir cette merveille exotique sur le sol…. Mais venons-en aux faits.

B.I.F Industries est une jeune entreprise américaine implantée en Californie. On y trouve pèle-mêle d’anciens ingénieurs de feu Provape mais aussi des transfuges de chez Sony. Cette réunion pour le moins atypique est parti d’un constat simple : le développement technique des outils du vapotage est freiné par l’alimentation. En effet, rien n’empêche, en théorie, de faire des mods qui envoient une puissance supérieure à 500W. Si ce n’est que les accus, même en liPo, ne peuvent délivrer une intensité telle que celle nécessaire pour l’utilisation de cette puissance sur un large spectre de résistances.

La jeune société avait donc un défi technologique à affronter et nous verrons alors l’implication de Sony dans sa résolution.

Pour faire le buzz afin d’exister rapidement sur le marché mondial de la vape, il fallait matérialiser le fruit de cette collaboration par un objet unique. Il fut donc décidé de produire 20 exemplaires du premier mod en or massif incrusté de diamants. Ce qui explique le tarif astronomique du Tzar, puisque c’est son nom. Mais rassurez-vous, en grande série, le mod sera en alliage d’aluminium aéronautique (tout de même) et devrait coûter aux Etats-Unis, une somme aux alentours de 230$. En Europe, il faudra donc compter plutôt 270€, ce qui est encore cher, bien entendu mais adapté aux capacité monstrueuses de l’engin que je vous propose de découvrir.

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 26
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm: 82
  • Poids du produit en grammes: 350
  • Matériels composant le produit: Or, Diamant
  • Type de Form Factor: Box classique – type VaporShark
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Excellente, c’est une oeuvre d’art
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en métal sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 2
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Mécanique en métal sur caoutchouc de contact
  • Qualité du ou des boutons interface: Excellente j’adore ce bouton en tout point
  • Nombre de pièces composant le produit: 2
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Excellente
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 5 / 5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Tout d’abord, le matériau principal laisse pantois. On a beau le savoir et s’y attendre, il est quand même troublant de prendre en main une box en or massif et regarder, sans trop y croire, la rangée de cinq diamants (de chaque côté !) qui brille de tous leurs feux.

La finition est magnifique, même si l’esthétique pourra être considérée comme un peu “rococo” ou “bling-bling”, mais je pense que l’or y est tout de même pour beaucoup. En imaginant ce que pourrait donner le Tzar en version noire en alu, on se dit que le choix des stries sur le corps est de suite moins rutilant et pourra même être un atout pour la prise en main, confortable et possédant un grip réel.

Le poids est élevé et nuit tout de même au confort mais la taille n’est pas  un frein, elle équivaut à bien des boxs mono-accu sans tomber dans l’aspect mini toutefois. Et c’est ce qui étonne le plus, ce rapport taille/poids qui surprend par sa densité. L’or y est pour beaucoup, certes, mais il y a aussi le fameux système d’alimentation révolutionnaire que nous évoquerons plus loin.

Le switch, en nacre de Javihah (une région près d’Hawaï ou vivent des coquillages très prisés pour leur nacre noire) sur un support en titane teint dans la masse en noir, est très inspiré par le fameux bouton Hexohm, hormis sa brillance spécifique et les reflets irisés qui le parcourent. Les boutons [+] et [-] sont de la même matière et offre un agrément identique avec un clic bien sonore à l’utilisation. pratique pour se repérer et surtout très agréable à manipuler.

La trappe à accu est un pur chef-d’oeuvre. Toute en or massif, elle s’emboîte parfaitement grâce à l’utilisation d’aimants en néodyme bi-carboné, un alliage issu directement de la conquête spatiale et servant à arrimer des pièces légères sur la coque des navettes. Sur la version de série, nous aurons droit à des aimants “normaux”. Le berceau servant à accueillir l’accu 18650 est en alliage de ferrozinc qui possède la particularité d’être léger, de ne pas être conducteur et d’être beaucoup plus résistant qu’un simple berceau en plastique. Il devrait perdurer dans la version grand-public.

Les contacts sont en or massif. Ils seront en laiton plaqués or dans la Tzar de série.

James Mureen, le CEO de B.I.F, nous a confié que le prix de vente de cette version en série ultra-limitée était le prix coûtant de la box et que l’intérêt pour eux n’était pas commercial mais plutôt de faire connaître les avancées technologiques révolutionnaires qu’ils proposent. De toute façon, ne vous précipitez pas sur votre livret A, les 20 exemplaires ont déjà été vendus ou mis à gagner par concours.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: DNA
  • Type de connexion: 510, Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Excellente, l’approche choisie est très pratique
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Passage en mode mécanique, Affichage de la charge des accus, Affichage de la valeur de la résistance, Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Protection contre l’inversion de polarité des accumulateurs, Affichage de la tension de vape en cours, Affichage de la puissance de la vape en cours, Affichage du temps de vape de chaque bouffée, Contrôle de température des résistances de l’atomiseur, Supporte la mise à jour de son firmware, Supporte la personnalisation de son comportement par logiciel externe, Réglage de la luminosité d’affichage, Messages de diagnostic clairs, Indicateurs lumineux de fonctionnement
  • Compatibilité accus: Accus propriétaires
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: 1
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Oui
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Oui
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Sortie de 1 A
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui
  • Diamètre maximum en mm de la compatibilité avec un atomiseur: 25
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 5 / 5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Au-delà de l’aspect très clinquant de la Tzar, c’est donc dans ce chapitre que sont révélées toutes les avancées révolutionnaires que nous propose la jeune marque. 

Tout d’abord, les accus puisque c’était le nœud du problème. Nous savons que le comportement d’un accu tient beaucoup à la chimie qu’il utilise. Ainsi, nous connaissons les lithium-Ion, les IMR, les Lithium Polymère et ainsi de suite. Chacune de ces chimies possède des particularités bien à elle. B.I.F a donc pensé que, pour améliorer le rendement d’un accu, il fallait changer sa chimie.

Ainsi, sans vouloir rentrer dans des détails techniques que je suis loin de maîtriser, les ingénieurs du fabricant ont réussi à polymériser le manganèse et à le combiner avec le lithium pour obtenir ce qu’ils appellent le LiMa. Ce qui donne, dans un simple accu 18650, une capacité d’intensité de 130A, une tension de 7V (environ) et une autonomie de 14000mAh. Autant dire que les accus normaux sont d’ores et déjà destinés à l’extinction puisque la marque commercialisera ces accus aux alentours de 20€ dans le courant de l’année. La bonne nouvelle est qu’ils sont compatibles avec tous les mods normaux et les chargeurs. La difficulté résidant dans l’attente car il faut du temps pour charger 14000mAh… 

B.I.F Industries devrait aussi vendre un chargeur qui pourra délivrer 10A, ce qui devrait réduire le temps de charge. Mais pour l’instant, nous n’avons pas de données tarifaires. Nous pouvons aussi remarquer que ces accus, même s’ils sont taillés au standard 18650, pèsent plus lourd que des accus normaux.

L’alimentation, c’est bien. Encore fallait-il trouver un chipset capable de l’exploiter. Ainsi, la marque s’est rapprochée de Evolv, la célèbre marque américaine spécialisée afin d’obtenir un moteur à la hauteur de la situation. Ainsi fut crée le DNA700, affichant 700W de puissance et susceptible d’exploiter la tension énorme délivrée par les accus LiMa. 

Le DNA700 n’est ni plus ni moins qu’un DNA200 dont les algorithmes de calcul ont été reprogrammées afin de satisfaire à cette demande. Il se comporte donc de la même façon à une exception près : pour envoyer les 700W promis, un nouveau circuit de protection a été implémenté afin d’éviter tout accident provoqué par un mauvais usage éventuel. Et comme les accus LiMa ont pour particularité d’être chimiquement très stables, il ne devrait pas y avoir de problème particulier.

Bien entendu, il est permis de se poser la question de l’utilité d’une telle puissance et la société en est consciente. Mais les récents développements du power-vaping et des drippers de plus en plus efficaces pour évacuer la chaleur, sans compter la multiplication des fils complexes, sont autant de paramètres qui rendent cette puissance pas si excessive. D’ailleurs, la marque travaille sur un atomiseur (on ne sait pas encore à ce jour s’il s’agira d’un dripper pur ou d’un RDTA) qui sera susceptible d’encaisser la totalité de la puissance disponible.

Pour l’instant, on pourra apprécier l’autonomie donnée par l’accu puisquà 150W, j’ai tenu toute l’après-midi sans que la jauge de batterie ne bouge d’un iota ! L’ingénieur m’a assuré qu’une autonomie d’une semaine était tout à fait envisageable avec une puissance en dessous de 100W ! 

La box peut aussi servir de power-bank pour recharger votre téléphone portable.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Non

Note du Vapelier quant au conditionnement: 3 / 5

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Livré dans une boite en bois massif assez lourde, bardée de serrures et inserts en laiton vieilli, le packaging est tout à fait en rapport avec l’unicité de l’objet.

A l’intérieur, on trouve une mousse très dense recouverte de cuir bordeaux qui préserve le Tzar de tous les chocs. Un câble USB/Micro USB à l’ancienne, en tissus tressé et fil téléphone, est livré avec ainsi qu’une carte d’authenticité en parchemin. Le “mien” possède le numéro 17…. 

La notice fournie possède elle-aussi une couverture en cuir bordeaux. Quel dommage qu’elle soit en anglais uniquement et fasse l’impasse sur les spécifications techniques du chipset ainsi que son utilisation. Cependant, vous pourrez trouver le mode d’emploi complet et en français, ici.

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Rien n’y fait, nécessite un sac en bandoulière
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 4 / 5

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Le rendu est tout simplement colossal et on reconnait entre mille la patte du fondeur qui a livré ici un chipset incroyable de vivacité. Est-ce dû à l’accu LiMa ou au chipset lui-même, j’avoue ne pas le savoir mais, en  tout cas, la mise à feu déclenche une chauffe IMMÉDIATE du coil, ici en double clapton pour une résistance de 0.20Ω. C’en est même ébouriffant puisque, dés qu’on pose le doigt sur le switch et qu’on appuie, le double coil est déjà à température idéale. La latence est parfaitement négligeable. Je n’ose imaginer le rendu sur des fils plus simples…

Sur quatre heures d’utilisation, le Tzar se comporte impérialement, si j’ose dire. Pas de chauffe intempestive, un signal lisse et constant. Une certaine idée du bonheur.

Bien sûr, je ne l’ai pas testé à 700W mais j’ai été jusqu’à 230W sur un dripper particulièrement bas en résistance et, comment dire, ça souffle !!!! Cependant, nous ne manquerons pas de tester la version de série, avec le fameux atomiseur de la marque qui encaissera la puissance totale, dés que possible. A-priori, une sortie en septembre 2017 des deux objets simultanément est au programme. 

L’accu 18650 se présente comme ceux que nous connaissons. Celui que j’ai utilisé était noir, sans marque précise, mais l’ingénieur m’a soufflé que les accus définitifs, qui vont sans doute inonder l’économie de la vape, seraient vraisemblablement produits en quantité par Sony et seront rouge et or. Une version en 18000mAh est encore à l’étude.

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: Les accus sont propriétaires sur ce mod
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: 1
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous, sans exception
  • Description de la configuration de test utilisée: Tzar + Fodi, Narda, Kayfun V5
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Un ato en 25 couleur or pour la beauté du set-up

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.8 / 5

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Le billet d’humeur du reviewer

Hormis l’aspect précieux du Tzar dans sa version limitée, les bonnes nouvelles affluent et devraient influencer positivement notre passion commune. En effet, ces nouveaux accus à chimie alternative seront à n’en pas douter le standard de demain et la puissance affolante délivrée par le chipset est incroyable. D’ailleurs, l’ingénieur de la marque m’a confié que B.I.F Industries planchait déjà, en collaboration avec Evolv, sur un modèle dépassant 1200W à venir en 2018.

Quant à vous, si vous avez lu jusqu’ici, je vous souhaite un excellent premier avril. N’oubliez pas de faire des farces à vos proches comme nous venons de le faire. Il n’existe pas plus de Tzar que d’accu miracle et si 700W sont sans doute envisageables dans l’avenir, cela pourra toujours servir à démarrer votre voiture si la batterie est morte mais, à la vape, je doute que ça puisse fonctionner très longtemps.

Bonne journée, les amis et à très vite pour une prochaine revue sérieuse !!!!

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : Italian Relax par Flavour Art
Suivant : Dusk par Flavour Art

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!