Header
EN BREF:
Tribeca (Gamme Shake “N” Vap) par Halo
Tribeca (Gamme Shake “N” Vap) par Halo

Tribeca (Gamme Shake “N” Vap) par Halo

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue : Nicovip
  • Prix du conditionnement testé : 22.90 €
  • Quantité : 50 ml
  • Prix au ml : 0.46 €
  • Prix au litre : 460 €
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé : Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 €/ml
  • Dosage en nicotine : 0 mg/ml
  • Proportion de glycérine végétale : 50 %

Conditionnement

  • Présence d’une boîte : Non
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité : Oui
  • Matière du flacon : Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon : Rien
  • Caractéristique de l’embout : Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette : Oui
  • Affichage des proportions PG/VG en gros sur l’étiquette : Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette : Oui

Note du Vapelier pour le conditionnement: 4.44 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Bien sûr, il faut savoir raison et modestie garder mais, en cette magnifique occasion, ce n’est pas sans une grand fierté que Le Vapelier vous annonce un lot de revues concernant la marque américaine Halo ! Dans l’espoir de pouvoir toutes les faire !

Pourquoi ? Tout simplement parce que l’histoire d’Halo est, sans que le moindre doute soit permis, étroitement liée à l’histoire de la vape. Présent depuis 2009, alors que la plupart d’entre nous se massacraient joyeusement les poumons avec des clopes, celui que l’on peut surnommer le “Géant”, dans le sens James Deanien du terme, avait déjà compris que la vape, en plus d’être un substitut très efficace contre le tabagisme, était aussi un nouveau vecteur du goût.

C’est donc avec respect et une certaine fébrilité que je m’attaque aujourd’hui au Tribeca.

Cet e-liquide n’est pas un e-liquide comme un autre. Il n’est pas qu’un bon jus, ni même un grand jus. Un classique alors ? Non point ! Il n’est ni plus ni moins que La Légende de la vape, le number one toutes catégories, le Mohamed Ali du liquide ! Il y a peut-être eu des potions plus vendues, des ovnis aujourd’hui disparus, des concurrents féroces. Mais aucun ne possède l’aura du Tribeca, tant de fois copié et jamais égalé. Si la vape était une rivière, il en serait la source, ni plus, ni moins.

Il se présente ici dans sa version Shake “N” Vap, à savoir un flacon de 100ml rempli de 50 ml d’arôme surdosé auquel on peut rajouter jusqu’à 5 boosters de nicotine (bien que la décence m’oblige à vous conseiller de ne pas dépasser 2 pour obtenir 70 ml en 6.66 mg/ml, afin de conserver la préciosité de l’arôme). Et le tarif en est de 22.90 €, dans la moyenne pour le contenu. Mais donné pour le prix de l’Histoire.

Il existe aussi en version nicotinée, en 10 ml, avec des taux de 0, 3, 6, 12, et 18mg/ml pour un tarif de 5.90 €. De quoi avoir le choix et contenter tout le monde, y compris les primovapoteurs grâce à son ratio PG/VG de 50/50. Surtout qu’il est aussi proposé en concentré, à 6.20 € les 10 ml. Ou bien au CBD, à 17.90 € les 30 ml, décliné en trois taux. Ou en pod jetable à 6.90 € comprenant un pod de 350 mAh !!! Faut-il vous l’envelopper ?

Comment aborder la revue d’une légende ? Peut-être en commençant par dire que ce liquide m’a sauvé la vie en novembre 2011 ? Et qu’il a dû en sauver de nombreuses, avant et après. Plus en tout cas que les fantasques déclarations d’intentions anti-vape du rapport Scheer et de la Commission Européenne qui ne sauveront que les intérêts de certains et non la santé de tous.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon : Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette : Oui
  • Présence de marquage en relief pour malvoyant sur l’étiquette : Non
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette : Oui
  • Présence d’alcool : Non
  • Présence d’eau distillée : Non
  • Présence d’huiles essentielles : Non
  • Conformité CACHER : Ne sait pas
  • Conformité HALAL : Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus : Non
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette : Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot : Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Conforme en tous points à la TPD et à la norme CLP, le flacon fait bonne figure et porte haut les couleurs de la marque. Etiquetage soigné, clarté des informations, nous avons même en bonus les pictogrammes, non-obligatoires et pourtant si précieux, pour assurer une transparence bienvenue.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit : Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix : Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Splendide de simplicité. Le packaging est aux couleurs et à l’image de la marque : clair et sans prétention. L’éternel fond bleu sur lequel se détachent le logo du fabricant et sa mascotte, une sorte de djinn de flamme, sympathique et bienveillant.

Bien entendu, on retrouve aussi la référence du liquide, une indication sur son goût et les avertissements et composition de rigueur, parfaitement mis en valeur par le contraste entre la typo et le fond.

Le résultat est là. Quand on croise un flacon de chez Halo, on sait chez qui on est. N’est-ce pas l’essence même d’un design réussi ?

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Définition de l’odeur : Sucrée, Tabac Blond
  • Définition du goût : Sucrée, Vanille, Tabac
  • Le goût et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Ai-je aimé ce jus ? Oui
  • Ce liquide me rappelle : Le Tribeca rappelle le Tribeca ! Est-il besoin d’une autre référence ?

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Toujours diablement actuel, le Tribeca entre dans la catégorie dite des Ry4.

Un peu d’histoire : Le Ruyan 4, ou Ry4, fut crée en 2007 en collaboration entre Ludo Timmermans, pdg de Janty, une marque aujourd’hui disparue à qui l’on doit aussi l’invention de l’Ego et un chimiste de Dekang, entreprise chinoise connue pour ses liquides. Les deux compères ont créé cinq recettes dans la journée dans le but d’obtenir un liquide goût tabac qui serait doux, addictif et suffisamment sucré pour donner envie d’y revenir inlassablement. La recette n°4 fut retenue. Elle comportait du tabac blond doux, du caramel et de la vanille. Le Ry4 était né et allait faire le bonheur de millions d’utilisateurs tant elle fut imitée, perfectionnée et reste encore aujourd’hui une catégorie à part entière, toujours produite pour les amoureux du tabac gourmand.

Deux ans plus tard, Halo sortait le Tribeca sur des bases similaires mais en incluant un additif particulier, l’acétylpyrazine, qui donne une note de noisette grillée, pour schématiser. Et le résultat est, encore aujourd’hui, une tuerie.

En effet, le Tribeca entre en bouche par l’intermédiaire d’un virginia gorgé de soleil, sucré et parfumé. Il s’accompagne d’une note persistante de vanille qui gomme les aspérités amères du tabac et d’un twist de caramel qui impose sa texture sucrée et longue en bouche. Quelques notes précises de fruits à coques finissent de donner à l’assemblage sa coloration inimitable.

L’immense réussite de ce liquide réside dans sa douceur et sa capacité à être vapé en allday sans jamais se montrer écœurant. Il est devenu avec le temps l’archétype même du tabac gourmand et sa recette, si particulière, n’a pas vieilli d’un jour. Du tabac et des éléments gourmands, rien de bien surprenant me direz-vous ? Certes, mais bien plus encore que le Ry4 originel qui n’était en fait qu’un tabac adouci, ce fut lui qui créa la catégorie qu’on nomme aujourd’hui Classic Gourmand.

C’est sans doute ici la supériorité de la légende sur nombre de liquides dans le monde. Elle s’inspire mais elle crée aussi. Elle ne copie pas.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal : 52 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance : Epaisse
  • Type de hit obtenue à cette puissance : Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue : Vapor Giant V6, Chariot RTA, Psyclone Hadaly
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question : 0.25 Ω
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur : Nichrome, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Le Tribeca est un e-liquide 4×4, il passera bien partout. Un pod, un clearo serré, un clearo aérien, un reconstructible DLR, un genesis, un dripper chirurgical ou même un cartomiseur. Rien ne lui résiste, il se trouve à son aise partout et impose son goût particulier sous toutes les contraintes.

Tiède, chaud, toute température est la bienvenue et il peut se vaper à l’envie avec une vape pépère à 15 W comme avec 70 W sur une machine à vapeur sans se départir de sa superbe.

Allday par vocation, il se vapera du matin au soir et ne lassera jamais. Je peux vous le confirmer, j’en vape depuis presque 10 ans !

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés : Matinée, Matin – petit déjeuner café, Matin – petit déjeuner chocolat, Matin – petit déjeuner thé, Apéro, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Fin de déjeuner / dîner avec un digestif, Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un allday vape : Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.82 / 5 4.8 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

Je ne voudrais pas que l’on croit que cette revue tourne au panégyrique. Le Tribeca a aussi quelques défauts : il n’est pas disponible à l’hectolitre, il n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale et il ne coule pas de mon robinet. 😉

Certains ne l’aiment pas, c’est vrai. Trop doux, pas “tendance”, tabac mais pas assez, gourmand mais pas assez… chacun a bien le droit d’avoir son avis personnel. Mais ceux qui l’aiment l’adorent et, si l’on en  croit les milliers de copies plus ou moins bien inspirées qui rodent sur le marché mondial, il a encore un immense avenir devant lui pour peu que les gens se rappellent qu’un sosie de John Lennon ne chantera jamais comme John Lennon.

Si vous ne le connaissez pas, vous passez à côté d’un monument gustatif et je ne peux que vous conseiller de le tester pour savoir dans quel camp vous vous positionnez. Si vous le connaissez, alors le fait qu’il obtienne ici un Top Jus ne vous surprendra pas. Au panthéon des grands liquides, il est le premier.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

56 ans, 32 ans de clopes, 10 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga, bientôt quatre et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!