Header
Header
Header
EN BREF:
Toffee Sins par Moonshiners
Toffee Sins par Moonshiners

Toffee Sins par Moonshiners

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue : Moonshiners
  • Prix du conditionnement testé : 19.90 €
  • Quantité : 60 ml
  • Prix au ml : 0.33 €
  • Prix au litre: 330 €
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé : Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 €/ml
  • Dosage en nicotine : 3 mg/ml
  • Proportion de glycérine végétale : 50%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte : Oui
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables ? Oui
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité : Oui
  • Matière du flacon : Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon : Rien
  • Caractéristique de l’embout : Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette : Oui
  • Affichage des proportions PG/VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du Vapelier pour le conditionnement: 4.44 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Moonshiners fait partie de ces rares fabricants, à l’instar de Beurk Research, Le Vaporium et quelques autres, à avoir réussi la synthèse entre une recherche quasi artisanale de la perfection gustative et les exigences d’une production industrielle maîtrisée.

Ces deux dernières années, la marque nous a livré quelques joyaux, toujours dans une gourmandise bienvenue, comme un vigneron délivre des grands crus, avec parcimonie, patience et application.

C’est aujourd’hui au tour du Toffee Sins de faire son entrée dans l’arène. Et le public est très attentif.

Pour l’occasion, il apparaît dans sa livrée 60 ml dans une boîte statutaire qui contient un grand flacon de 50 ml d’arôme et un petit flacon de 10 ml contenant quant à lui le même arôme en 20 mg/ml de nicotine. Le mélange des deux proposera sans attendre 60 ml prêts à vaper en 3 mg/ml de nicotine. La même chose existe en 6 mg/ml avec 40 ml dans le grand flacon et deux petits flacons inclus. Dans les deux cas, la note de 19.90 € sera dérisoire en regard de la quantité et de la qualité supposée si le petit dernier de la famille a hérité des marqueurs génétiques de ses ainés.

Si cela ne suffisait pas, le liquide existe en version 10 ml disponible ici en 0, 3, 6, 12 et 18 mg/ml de nicotine. Et disponible ici en version aux sels de nicotine dosée en 10 ou 20 mg/ml. Dans les deux cas, vous paierez 5.90 €. Un coup de chapeau saluant le tarif identique pour les deux versions.

Une gamme XXL qui contient forcément le liquide qui conviendra le mieux à vos besoins.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon : Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette : Oui
  • Présence de marquage en relief pour malvoyant sur l’étiquette : Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette : Oui
  • Présence d’alcool : Non
  • Présence d’eau distillée : Non
  • Présence d’huiles essentielles : Non
  • Conformité CACHER : Ne sait pas
  • Conformité HALAL : Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus : Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette : Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot : Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Demande-t-on à un champion du monde s’il sait faire de la corde à sauter ? Dans le même ordre d’idée, la sécurité est ici un simple entrainement. Le fabricant maîtrise, c’est évident.

La marque nous prévient de la présence de cinnamaldéhyde, composé organique issu de l’écorce du cannelier. Rien de préoccupant, hormis allergie particulière à cette molécule. La transparence, c’est ce qui déterminera la Vape 3.0 et Moonshiners l’a parfaitement compris.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit : Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix : Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

On retrouve avec plaisir l’univers visuel propre au fabricant, empruntant largement aux codes graphiques et historiques des années 1920/1930 aux States.

Ici, c’est un couple, très Bonnie et Clyde dans l’aspect et la posture, qui nous invite à la dégustation. Sauf que ce ne sera pas du plomb, on s’en doute.

C’est beau, les images saccadées d’un cinéma disparu se mettent à jouer leur mélodie nostalgique dans nos mémoires et on se sent bien.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Définition de l’odeur : Sucrée, Pâtissière
  • Définition du goût : Sucré, Pâtissier
  • Le goût et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Ai-je aimé ce jus ? Oui

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

La promesse du Toffee Sins pourrait tenir sur le dos d’un timbre-poste. Il s’agit d’un liquide au caramel. Mais lorsqu’on a dit ça, on n’a rien dit du tout. C’est bien souvent dans une apparente simplicité que se retrouve la plus grande complexité de conception.

C’est ainsi que nous avons plutôt en bouche un assemblage de différents caramels.

Si l’attaque semble se définir autour d’un caramel casserole, tiré directement de la cuisson de cassonade avec une discrète pointe d’amertume, le corps est constitué d’un caramel laiteux et vanillé, limite crémeux qui représente le point d’orgue de la dégustation. Un fudge très anglais et finalement illustrateur du patronyme du jus.

J’y retrouve des notes vanillées évidentes, de fruits à coques et une douce pointe de cannelle. Mais cette description sommaire fera bien rire les aromaticiens coupables de ce méfait car les nuances sont bien plus nombreuses que cela. Et les impressions gustatives sont si nombreuses qu’elles éclairent chaque bouffée d’une lumière différente.

La recette en apesanteur délivre une gourmandise inattendue et complexe, même dans une catégorie ou plein de choses ont déjà été réalisées.

Beaucoup savent ce qui détermine un bon liquide. Moonshiners connait ce qui en définit un excellent : persévérance et travail. La différence, et donc le secret, est là.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal : 25 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance : Dense
  • Type de hit obtenu à cette puissance : Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Aspire Nautilus 3²² 
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question : 0.30 Ω
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur : Coton, Mesh

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Si le Toffee Sins conviendra parfaitement à tous les systèmes d’évaporation sur le marché grâce à sa viscosité médiane et sa puissance aromatique notable, c’est dans les plus précis d’entre eux qu’il dévoilera ses nombreuses nuances.

MTL, RDL, DL. Rien ne lui fait peur dés lors où la température s’élève un peu.

Parfait sur un simple expresso, il est impérial sur un alcool de grain ou de canne et divin sur un dessert vanillé, frais ou chaud.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés : Matinée, Matin – petit déjeuner café, Matin – petit déjeuner chocolat, Matin – petit déjeuner thé, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Fin de déjeuner / dîner avec un digestif, Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un all-day vape : Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.81 / 5 4.8 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

Si la gourmandise est un péché capital, alors Moonshiners finira en enfer ! Mais tant pis, nous, le Toffee Sins nous aura mené au paradis.

Ce liquide est du bois dont on fait les légendes. Digne héritier d’une histoire de la vape faite de Boba’s Bounty, de House Blend ou de Tribeca, il fait le pont entre la vape d’hier et celle de demain, plus saine et plus stable tout en restant aussi gourmande.

Un pari réussi au-delà des grandes espérances qu’on peut avoir en la marque. Une apparence de simplicité pour cacher pudiquement une complexité assumée et harmonieuse. Un Top Top Top Jus, de toute évidence !

La fiole est vide mais la machine à rêves est pleine d’images et le goût subsiste en tête, comme le souvenir d’un instant de grâce.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

57 ans, 32 ans de clopes, 10 ans de vape et plus heureux que jamais ! J'habite en Gironde, j'ai quatre enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!