Header
Header
EN BREF:
TF-RTA G4 par Smok
TF-RTA G4 par Smok

TF-RTA G4 par Smok

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Evaps
  • Prix du produit testé: 42.90 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 36 à 70 euros)
  • Type d’atomiseur: Reconstructible à compression
  • Nombre de résistances autorisées: 4
  • Type de résistances: Reconstructibles classiques, Reconstructibles Micro coil, Reconstructibles classiques à contrôle de température, Reconstructibles Micro coil à contrôle de température
  • Type de mèches supportées: Silica, Coton, Fiber Freaks densité 1, Fiber Freaks densité 2, Fiber Freaks fil de 2 mm, Fiber Freaks Cotton Blend
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 4.5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Après la série des clearomiseurs TFV, j’avoue qu’il me tardait de pouvoir tester un des reconstructibles de la famille. C’est chose faite donc avec le TF-RTA, ici en version G4.

Ce reconstructible “familial” existe donc en plusieurs versions : une version nommée TF-RDTA et deux versions RTA : le TF-RTA G4 et le TF-RTA G2, auxquels il faut rajouter la possibilité d’un plateau mono-coil optionnel. Si déjà vous avez lâché l’affaire à l’énoncé de cette généalogie complexe, sachez que je ne vous en veux pas le moins du monde, ayant eu du mal à comprendre moi-même. 

Donc, nous testons en ce beau jour le G4, on va l’appeler par son petit nom, ce sera plus court, qui a la particularité  d’offrir un montage en quadruple-coil, contrairement au G2 qui, lui, ne donne accès qu’à un double-coil, le pingre ! Quand au G20, on n’y fait pas des coils, hélas, mais vous m’accorderez que c’est un sacré sac de nœuds …

Anatomie de la bestiole exotique.

SMOK TF RTA pack 2

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 24.5
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm tel qu’il est vendu, mais sans son drip-tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 48
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip-tip si ce dernier est présent: 72
  • Matériels composant le produit: Acier Inox, Pyrex
  • Type de Form Factor: Kayfun / Russian
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 4
  • Nombre de filetages: 11
  • Qualité des pas de vis: Très bonne
  • Nombre de joints toriques, Drip-Tip exclu: 3
  • Qualité des joints toriques présents: Suffisante
  • Positions des joints toriques: Connexion Drip-Tip, Top Cap – Tank, Bottom Cap – Tank, Autre
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 4.5
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4.8 / 5 4.8 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Le G4 est une belle bête. Diamètre imposant de 24mm à la base et un chouïa de plus au niveau du réservoir, poids consistant, le prendre en main fait son petit effet tout de même. 

L’esthétique est réussie, classique mais rendue attractive par l’aspect massif de l’objet et une qualité de fabrication que certains atos high-end lui envieraient. On est véritablement sur un atomiseur dont le rapport fabrication / prix est parfaitement pondéré, pour une fois, en faveur de l’utilisateur.

SMOK TF RTA ato

L’acier est de belle épaisseur, les filetages sont complètement fonctionnels et doux et les joints font un travail assez admirable pour conserver une belle étanchéité au tout. On est sur du middle-market, comme “y” disent, mais on y est bien.

Le réservoir est en pyrex et présente une grande surface susceptible de poser problème en cas de chute. Smok a tout prévu en rajoutant au packaging un “vape band”, sorte d’anneau siliconé, que vous seriez bien inspirés de positionner autour du réservoir afin d’éviter la casse.

SMOK TF RTA eclate

Le G4 est équipé d’un régulateur d’airflow sous la forme d’une bague, qui tourne facilement tout en conservant sa position une fois en place. Il en est de même pour le régulateur de jus qui vous permettra d’adapter votre atomiseur aux viscosités les plus indécentes.

Bref, voici une aventure qui commence bien !

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Non, un montage flush ne peut être garantie qu’au travers d’un réglage du plot positif de la batterie ou du mod sur lequel il sera installé
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Diamètre en mm maximum de la régulation d’air possible: 1
  • Diamètre minimum en mm de la régulation d’air possible: 0.1
  • Positionnement de la régulation d’air: Par dessous et profitant aux résistances
  • Type de chambre d’atomisation: De type cloche
  • Dissipation calorifique du produit: Normale

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Dans la catégorie des fonctionnalités, le G4 n’est pas en reste. Je vous rappelle succinctement ce que nous avons déjà vu : le montage en quadruple-coil (uniquement par contre…), une régulation d’air et une régulation de liquide.

Je rajoute donc le remplissage par le haut de l’atomiseur. En effet, on fait tourner le sommet du top-cap sur lui-même et cela dégage un espace vaste, occupé par une pièce en delrin blanc, assurant l’étanchéité de cette partie de l’ato,  ou se dessine un trou pour remplir l’atomiseur. Ce trou étant de belle dimension, il prendra tous les dispositifs en compte facilement. Il vous suffit alors de refermer et de bloquer les deux pièces grâce à un système de tenon-mortaise en acier qui fonctionne parfaitement. C’est fluide, facile, ça donne envie de le remplir et ça tombe bien puisque vous le remplirez souvent !

SMOK TF RTA remplissage

Le pin positif de la connexion 510 n’est pas réglable mais, compte-tenu que la faible résistance possible de l’atomiseur et sa taille le destinent avant tout à des box électroniques pour plus de sureté et de puissance et que ces box sont, en général, équipées de pin flottant, je n’y vois pas d’inconvénient majeur.

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: 510 Seulement
  • Présence d’un Drip-Tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Court avec fonction d’évacuation calorifique
  • Qualité du drip-tip présent: Très bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Le drip-tip fourni est, rien qu’à lui tout seul, une petite merveille d’ingéniosité.

En effet, contrairement aux apparences, il n’est pas en acier mais en verre ! Et ce tuyau de verre, dont le diamètre correspond à  celui de la cheminée, est entouré d’une sorte de “vide sanitaire”, lui même encerclé par une double paroi d’acier. Cet empilage fait donc office de bouclier anti-chaleur et je constate avec plaisir que ça fonctionne très bien.

SMOK TF RTA drip tip

Vous m’objecterez qu’un tel système réduit le flux de vapeur. Hélas, oui. Et, si le diamètre externe du drip-tip est de 13mm, le diamètre interne se réduit, pour sa part, à environ 5.8mm. Donc, ceci aura un impact sur l’aération générale de l’atomiseur et sur la production de vapeur.

On dit que l’enfer est pavé de bonnes intentions et, si l’intention de Smok était louable, la méthode retenue n’est sans doute pas parfaite.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Le packaging est typique des produits chinois en général et de ceux de Smok en particulier.

Ainsi, on retrouve un anneau rectangulaire de carton, avec tout le bla-bla, les trucs à gratter (je n’ai jamais rien gagné !)  les QR codes dessus, qui entoure une boite en carton dur noire plus sobre. C’est, bien sur, cette seconde qui nous intéresse.

SMOK TF RTA pack 1

Elle contient, au premier étage, le G4 et un tank pyrex de rechange. 

En dessous, on retrouve :

  1. Le fameux vape band au logo du fabricant.
  2. Un tournevis cruciforme
  3. Un sachet de spare-parts contenant : des joints de rechange, 4 vis de remplacement pour le serrage des posts et un anneau de delrin souple supplémentaire pour la partie remplissage du top-cap.
  4. Un truc à gratter supplémentaire (pas de change au grattage, j’attendrai le tirage…)
  5. Une notice d’emploi, succincte mais qui évoque tous les points cruciaux, en anglais uniquement. (snif)

 

SMOK TF RTA pack 4

 Donc, un conditionnement exemplaire qui fait honneur à la marque. Pour un tel prix, c’est vraiment correct.

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Rien n’y fait, nécessite un sac en bandoulière
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Facile mais nécessite un espace de travail
  • Facilités de remplissage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des résistances: Difficile, nécessite diverses manipulations
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de EJuice ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produisent:

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 3.7 / 5 3.7 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Le montage :

Il vous faudra être très patient pour procéder à la mise en place des coils. Ne l’étant pas, je l’ai d’abord testé avec les coils capton montés d’origine (autour de 0.25Ω) puis je me suis lancé dans un montage perso, à base de kanthal en 0.50 (0.20Ω). Le principe est déterminé par la topographie du plateau qui utilise un pilonne en forme de portique pour glisser vos quatre coils. Une vis sur les emplacements dévolus sur le haut pour le positif et une vis sur le bas du plateau, dans le trou de plonge correspondant, pour le négatif.

Dit comme cela, ça sonne simple. Et je ne dis pas que ça ne l’est pas. Je dis seulement qu’il faut avoir du temps pour refaire un “coilage” entier sur cette machine, se montrer minutieux, précis et, encore une fois, patient. Si vous êtes amateur d’atomiseurs plug & play, allez voir ailleurs, le G4 n’est pas pour vous.

SMOK TF RTA deck

Je vous conseille de bien couper à raz les pattes qui dépasseraient des vis, surtout celles du bas, si vous ne voulez pas galérer à introduire votre coton par la suite. Car je vous rappelle que ces vis sont situées dans les trous de plonge qui vous serviront par la suite à positionner votre capillaire.

Les vis sont toutes petites, très courtes et sont équipées d’une tête de faible diamètre. Ce qui signifie qu’il ne faut pas trop les desserrer de peur de les voir choir au sol et que vous allez galérer à faire en sorte que les têtes maintiennent correctement les pattes de votre résistif. Mais on y arrive cependant. Avec du temps.

SMOK TF RTA deck 2

 

Le capillaire :

Après avoir réussi avec brio le premier niveau, on passe au second : le dosage du capillaire.

Là encore, le principe reste simple mais la réalisation va demander du temps et de la minutie. Mon premier conseil : évitez les coils trop longs ou de fort diamètre sinon vous allez devoir vous faire faire une ordonnance d’anxiolytiques par votre toubib. En effet , non seulement la place est mesurée mais en plus, il faut calculer avec exactitude la longueur et l’épaisseur de votre capillaire pour qu’il soit bien dans le trou de plonge en pensant qu’un second brin de coton viendra le rejoindre juste après.  

En effet, chaque trou de plonge contiendra donc deux extrémités de mèche. A vous de les gérer au mieux pour ne pas obtenir un effet bouchon, préjudiciable pour la capillarité. Le meilleur truc, à mon avis, c’est d’utiliser des coils de faible diamètre, 2.5mm environ, car ils détermineront un quantité moindre de coton dès le départ. Puis, lorsque vos mèches sont positionnées et coupées à la bonne longueur, taillez-en les extrémités en V de façon à ce que le bout touche le fond mais que la quantité de coton puisse cohabiter avec la mèche voisine sans boucher le trou. 

Avec un peu de temps, on obtient ainsi un bon résultat.

Le remplissage :

Dernier niveau du jeu avant la rencontre avec le Big Boss. C’est simple mais il faut se rappeler ce principe de bon sens. Si vous voulez éviter toute fuite, refermez votre airflow et votre juice-flow à fond avant de remplir et même d’ouvrir votre top-cap pour ce faire. Ainsi, vous n’aurez aucun problème de fuite, ni au remplissage, ni après. Vous pouvez remplir le tank jusqu’au bord, ça n’y changera rien. D’ailleurs, je n’ai eu, sur 48 heures, strictement AUCUN problème de fuite avec le G4 (mise à part ma femme qui a fuit de la pièce !). Pensez aussi, lors d’un transport quelconque, à refermer les écoutilles.

Le rendu :

Étonnement, ne vous attendez pas à délivrer une vapeur colossale. En effet, c’est ici que le système cheminée / drip-tip joue l’empêcheur de vaper en rond. Même si le moteur 4 cylindres du G4 lui permet largement d’atteindre ses objectifs en matière de création de vapeur, c’est dans le pot d’échappement que ça se corse. Bon, ceci étant dit, je tiens à vous rassurer tout de même, vous aurez une vapeur très abondante mais qui ne sera pas plus impressionnante que celle générée par un dual-coil fait pour.  Par contre, la vapeur est d’une très forte densité, d’une texture très présente en bouche et en gorge, presque palpable.

Au niveau de la restitution des saveurs, c’est très bien. Les arômes se sentent bien, le goût est prononcé, on se situe sur des bases identiques à celle d’un ato typé saveurs. Impressionnant.

Au niveau du hit, j’espère que vous aimez le corsé ! Le hit rendu est fort, brutal et profond. En inhalation directe, il pénètre jusque dans vos poumons sans aucun problème. Testé avec du Sugar Baron en 20/80 et 3mg/ml, c’est le rêve éveillé, la vape est chaude, chargée en arômes et le hit est présent, même à un si faible taux. Testé avec du Boba’s en 12mg/ml, c’est Stalingrad ! Le hit devient dévastateur, surtout sur les premières taffs. Ça secoue son bonhomme !

Au niveau de la puissance, je me suis arrêté autour de 70W, quel que soit le montage. En effet, la vape, déjà chaude, devient vite difficile tellement elle monte en température une fois cette limite dépassée. On voit que l’aiflow demanderait à être plus performant pour refroidir tout ça.

Par ailleurs, même si ça chauffe à l’intérieur, l’ato lui-même ne devient pas chaud. Il reste tiède, même en chainvapant et le drip-tip, lui, reste froid contre les lèvres. Agréable. Cependant, vu la vape spécifique que le G4 procure, je le conseillerai plutôt sur du gourmand, du tabac ou tabac gourmand. Il est, à mon humble avis, à proscrire sur du fruité ou du frais.

Quand au reste, c’est grand confort. Aucun problème de capillarité contrariée, aucun problème de fuite. Ça marche et plutôt bien. On oublie même, au bout d’un moment, qu’on est sur un quad-coil tellement les contraintes dues à ce type de montage sont faibles.

Un dernier point sur la consommation : gargantuesque ! Un tank de 4.5ml = 1/2 heure de vape. 

SMOK TF RTA pack 3

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Un mod électro pouvant envoyer 70W et plus
  • Avec quel type de EJuice est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: Reuleaux RX200 + Liquide en 20/80 + Liquide en 100% VG
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Une box assez large et puissante

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.5 / 5 4.5 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Le billet d’humeur du reviewer

Au bilan, voici un excellent atomiseur reconstructible que nous propose Smok. Puissant, chaud, développant une vapeur très dense et n’oubliant pas de nous faire profiter de saveurs réalistes et conformes aux arômes, le G4 est un bon petit soldat qui mérite le coup d’œil pour peu qu’on soit attiré par ce type d’atomiseur spécifique et qu’on aime bien se prendre la tête avec du tricotage de coils et des plateaux complexes.

Pour les autres, il existe le G2, doté d’un plateau de type velocity plus simple à coiler et qui sera, je le gage, un redoutable challenger dans la catégorie. En tout cas, la nouvelle Smok Family n’est pas là pour jouer les spectateurs et c’est un doux euphémisme. 

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!