Header
Header
Header
EN BREF:
Tarte Saint Trop par Beurk Research
Tarte Saint Trop par Beurk Research

Tarte Saint Trop par Beurk Research

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue : Beurk Research 
  • Prix du conditionnement testé : 19.90 €
  • Quantité : 40 ml
  • Prix au ml : 0.50 €
  • Prix au litre : 500 €
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé : Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 €/ml
  • Dosage en nicotine : 0 mg/ml
  • Proportion de glycérine végétale : 50%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte : Non
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité : Oui
  • Matière du flacon : Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon : Rien
  • Caractéristique de l’embout : Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette : Oui
  • Affichage des proportions PG/VG en gros sur l’étiquette : Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette : Oui

Note du Vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Beurk Research est l’un des (très) rares fabricants à avoir obtenu autant de Top Jus Le Vapelier que de références à son catalogue.

Ce qui, si on y réfléchit bien, n’est pas un avantage.

Tout d’abord parce que c’est totalement contre-productif pour un laboratoire qui se dévoue “à la recherche du Beurk”, ce qui est donc loupé.

Et ensuite, parce que ça impose, à chaque nouvelle sortie, de faire encore mieux que les précédentes !

Néanmoins, une incontestable et massive réussite commerciale a accompagné la marque depuis ses débuts. Cela force le respect et l’intérêt.

Le fabricant bizarroïde nous propose aujourd’hui une interprétation liquide d’un dessert fort célèbre dans le Sud de la France avec cette Tarte Saint Trop’, fleurant bon Brigitte Bardot en bikini à la Madrague, de Funès sous son képi de gendarme, les robes légères de la jet set féminine et les Seamaster des yachtmen.

Le format est habituel chez Beurk. 40 ml de liquide surdosé en arôme qu’il faudra rallonger de boosters, de base neutre ou d’un mélange des deux pour obtenir 60 ml de prêt à vaper. De quoi osciller entre 0 et 6 mg/ml de nicotine, suivant vos besoins.

Un délai de quatorze jours sera nécessaire après mélange pour obtenir le graal gustatif. Cela peut sembler long mais rappelez-vous que, si on attend plus longtemps dans un restaurant gastronomique que dans un fast food, c’est pour une bonne raison au moment de passer à table ! 😉 On a rien sans rien.

D’ailleurs, il va être l’heure. Je me lave les mains, je mets ma serviette sur les genoux et je sors ma fourchette, pardon, mon ato !

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon : Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette : Non obligatoire
  • Présence de marquage en relief pour malvoyant sur l’étiquette : Non obligatoire
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette : Oui
  • Présence d’alcool : Non
  • Présence d’eau distillée : Non
  • Présence d’huiles essentielles : Non
  • Conformité CACHER : Ne sait pas
  • Conformité HALAL : Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus : Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette : Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot : Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Tout est en parfaite conformité avec la réglementation. Rien ne dépasse, c’est parfait.

Ce liquide, comme tous les autres de la marque, présente néanmoins une particularité rare. Il est dépourvu de sucralose. Certes, il n’est pas unique en son genre, la molécule édulcorante n’étant pas en odeur de sainteté dans la vape française. Mais, il y a mieux, calmez-vous ! Il est dépourvu de tout édulcorant !!! Et là, c’est beaucoup, beaucoup, moins fréquent.

Pas de néotame, d’aspartame ou d’hippopotame. Ni xylitol, sorbitol, erythritol ou capitole. Rien, nada, nib ! Que du goût, c’est tout. Comme quoi, on peut être totalement frapadingue et se soucier de la santé de ses clients.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit : Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix : Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Le Grand Ordonnateur de la galerie des monstres a encore frappé et nous propose un nouveau personnage emblématique pour notre Tropézienne. Celui-ci n’est pas sans rappeler les plus belles prestations télévisées de l’entarteur.

De quoi rejoindre le reste de la tribu la tête haute.

Pour le reste, on est en terrain connu. C’est totalement iconoclaste et la marque nous propose un visuel tellement différent du reste de la production qu’il en est rafraichissant, drôle et un peu inquiétant 🤣. On peut donc être sérieux sans se prendre au sérieux.

Bravo !

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Définition de l’odeur : Sucrée, Pâtissière
  • Définition du goût : Sucré, Pâtissier, Vanille
  • Le goût et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Ai-je aimé ce jus ? Oui

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Tout commence par un goût prononcé de brioche comme on n’en a jamais vu de mémoire d’e-liquide. C’est bluffant de réalisme et ça évoque tout à la fois le panettone et la tresse briochée à la fleur d’oranger.

Car fleur d’oranger il y a, comme il est de coutume dans la recette initiale. Donc, pas celle des supermarchés. Et elle se situe dans la brioche et non dans la crème diplomate. Là est le secret et ça tombe bien puisque c’est exactement ce qu’on a en bouche !

La crème arrive à l’expiration. Reconnaissable grâce à sa texture et à un léger twist vanillé qui adoucit les ardeurs florales.

L’équilibre est hallucinant de justesse. A ce niveau là, c’est presqu’un numéro d’acrobate car je rappelle qu’il n’y a aucun édulcorant dans l’assemblage. Et pourtant, la note sucrée typique est bien là, accompagnant de sa douceur les prétentions aromatiques de la brioche.

Une réussite pour les amateurs de la pâtisserie.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal : 25 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance : Dense
  • Type de hit obtenu à cette puissance : Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Aspire Nautilus 3²²
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.30
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Coton, Metal Mesh

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Dotée d’un ratio PG/VG de 50/50, la Tarte Saint Trop’ propose un bel équilibre saveurs/vapeur et une puissance aromatique notable. On ne cherche pas le goût, on le prend en pleine poire !

A vaper tiède/chaud dans un dispositif RDL pour en tirer le meilleur parti. Royal sur un café, gourmand en diable et pourtant vapable en all-day. Faut-il vous l’envelopper ?

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés : Matinée, Matin – petit déjeuner café, Matin – petit déjeuner chocolat, Matin – petit déjeuner thé, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Fin de déjeuner / dîner avec un digestif, Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un all-day vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.59 / 5 4.6 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

Encore une réussite incontestable pour le petit fabricant artisanal. Le grand secret est simple. Du taf, encore du taf, toujours du taf ! On réalise 100 équilibrage différents pour en extraire, peut-être, un seul qui satisfera l’aromaticien et les consommateurs.

A conseiller aux amateurs de fleur d’oranger, de gastronomie populaire et de jet sky.

Top Jus, encore. Beurk Research n’a aucune pitié. Et c’est ça qu’on aime.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

57 ans, 32 ans de clopes, 10 ans de vape et plus heureux que jamais ! J'habite en Gironde, j'ai quatre enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!