Header
Header
Header
EN BREF:
Target Tank par Vaporesso
Target Tank par Vaporesso

Target Tank par Vaporesso

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Evaps
  • Prix du produit testé: 33.9 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Entrée de gamme (de 1 à 35 euros)
  • Type d’atomiseur: Clearomiseur
  • Nombre de résistances autorisées: 1
  • Type de résistances: Propriétaires non reconstructibles, Propriétaires non reconstructibles à contrôle de température
  • Type de mèches supportées: propriétaires céramique
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 3.5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Dessiné et conçu en Californie, le Target tank est fabriqué en Chine, comme ses résistances spécifiques CCell, par SHENZHEN SMOORE TECHNOLOGY LIMITED, voilà pour ceux qui voient en Vaporesso un fabricant européen ou italien, d’après une consonance qui prête à des supputations hasardeuses. Depuis 2006, cette compagnie conçoit et fabrique du matériel spécifique à la vape, pour big tobacco aussi d’ailleurs…

L’atomiseur qui nous occupe aujourd’hui est un clearomiseur de 3,5ml de réserve de jus. Il fonctionne avec des résistances spécifiques CCell dont nous allons détailler les caractéristiques et qui sont compatibles avec les atomiseurs Atlantis, Atlantis 2, Atlantis méga, Triton et Triton 2.

vaporesso_ccell_coils_pack_1

D’un prix plutôt modeste, il lui faut néanmoins ces résistances propriétaires pour être fonctionnel. Vous en trouverez pour un peu moins de 4€ pièce ou en pack de 5 autour de 18,90€. Apparu en novembre 2015, cet atomiseur détient-il réellement des résistances « révolutionnaires » ?Vaporesso logo

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mms: 22
  • Longueur ou Hauteur du produit en mms tel qu’il est vendu, mais sans son drip tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 46
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip tip si ce dernier est présent: 60
  • Matériels composant le produit: Acier Inox, Téflon, Pyrex
  • Type de Form Factor: Clearomiseur de type Subtank
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 4
  • Nombre de filetages: 3
  • Qualité des pas de vis: Bonne
  • Nombre de joints toriques, Dript-Tip exclu: 4
  • Qualité des joints toriques présents: Bonne
  • Positions des joints toriques: Connexion Drip-Tip, Top Cap – Tank, Bottom Cap – Tank, Autre
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 3.5
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Le tank en pyrex fait 21,75mm de long pour 1,5mm d’épaisseur. Il s’avère non protégé donc exposé aux chocs éventuels.

L’ato est lui en acier inoxydable. Deux parties principales le constituent : la base avec sa connexion 510 non réglable, le logement de la résistance et une embase avec 2 airholes à l’ouverture confortable (2 fois 10mm sur 2mm d’épaisseur, réglables par une bague rotative stoppée par une butée). L’autre partie étant composée d’un ensemble chambre de chauffe/cheminée, tank et top-cap avec son drip-tip en téflon (Teflon™).

target tank bottom cap+ AFC

 

L’ensemble est bien fini, esthétiquement soigné et pratique à manipuler. La jonction top-cap/drip-tip est à ailettes pour dissiper la chaleur relative produite. Le remplissage s’effectue tank retiré, la tête en bas, “à l’ancienne” pourrait-on dire. Le changement de résistance peut être opéré le tank plein, puisque les 2 parties (base et réservoir) sont indépendantes.

 

target tank Résistance

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Non, un montage flush ne peut être garantie qu’au travers d’un réglage du plot positif de la batterie ou du mod sur lequel il sera installé
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Diamètre en mms maximum de la régulation d’air possible: 2 x 10 mm x 2mm  
  • Diamètre minimum en mms de la régulation d’air possible: 0.1
  • Positionnement de la régulation d’air: Par dessous et profitant aux résistances
  • Type de chambre d’atomisation: De type cheminée
  • Dissipation calorifique du produit: Normale

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

En fait de fonctionnalités, cet atomiseur est fait pour être rempli et connecté à un mod pour pouvoir vaper ! Ça paraît stupide mais pourtant…

Seul le réglage du flux d’arrivée d’air sera à votre charge, car pour le reste, c’est déjà pré-réglé, la résistance sera soit en Kanthal pour 0,9 ohm, soit en Nickel200 pour 0,2 ohm (valeurs données en théorie car différentes en pratique, exemple 0,16ohm au lieu de 0,2 et 0,84 pour 0,9).

Vaporesso donne des indications de plage de puissance pour la CCell à 0,9 ohm : entre 20 et 35W, pour la Ni 200 en mode TC, il vous est conseillé une température entre 450 et 600° F, autant dire bien chaude !.

Target tank Vaporesso résistance CCel 2l

Votre ressenti, ainsi que le type de jus que vous allez vaper, vont conditionner quelle résistance vous choisirez et à quelle puissance vous l’utiliserez.

Changer de résistance est un jeu d’enfant, il faudra juste l’amorcer comme vous le faites pour une OCC ou autre, et si votre jus est un 100% VG, attendre 15 minutes que la céramique soit imprégnée (voire plus longtemps avec des jus aux arômes à base d’absolus ou de macérats).

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: 510 Seulement
  • Présence d’un Drip-Tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Moyen
  • Qualité du drip-tip présent: Bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

15,5mm de long  (hors connexion 510) et 8mm de diamètre intérieur au niveau de la bouche pour seulement 5mm en entrée de cheminée.

Le téflon est bienvenu pour les sensations et la dissipation de la chaleur, mais le diamètre utile est à mon sens un peu léger, comme celui de la cheminée (4,5mm). Le drip-tip flotte un peu dans son logement, les joints ne le maintiennent pas fermement. Si on n’envisage pas d’attraper le set-up par ce dernier, ça peut aller, sinon le risque est grand qu’il reste dans les doigts et le matos par terre… Prudence donc.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Le Target tank est livré dans une boite cartonnée, à l’intérieur de laquelle ont étés aménagés trois compartiments dans une mousse semi-rigide.

L’atomiseur et une résistance montée à l’intérieur se trouve d’un côté, tandis que de l’autre, vous trouverez une résistance  (Ni200 à o,2 ohm) et un réservoir en pyrex de rechange accompagné de deux jeux de joints noirs.

Une notice en anglais décrit les composants de l’ato et explique la manière de s’en servir (remplissage, changement des résistances, ajustement de l’airflow).

Un package satisfaisant à ce prix, malgré une notice succincte et en anglais seulement.

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Ok pour une poche externe de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Facile, même debout dans la rue, avec un simple mouchoir en papier
  • Facilités de remplissage: Facile, même debout dans la rue
  • Facilités de changement des résistances: Facile, même debout dans la rue
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de EJuice ? Il faudra jongler un peu, mais c’est faisable
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produisent:

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 4.2 / 5 4.2 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Le clearomiseur ne présente pas de réelles innovations, nous allons donc nous concentrer sur cette fameuse résistance CCell sans capillaire.

Depuis que le Dr. Farsalinos a conclu une étude par le fait qu’un danger potentiel de la vape semble provenir du contact entre le liquide et le coil (capillaires compris), les fabricants se sont penchés sur la question et commencent à proposer des résistances mieux adaptées à notre sécurité sanitaire.

On voit donc apparaître sur le marché du matériel élaboré avec des composants sensé être neutres en matière d’émissions de particules suite à la chauffe, la CCell, selon Vaporesso est à ce titre, une résistance « révolutionnaire ». De quoi s’agit-il ?

Le concept est l’absence de capillaire (qui peut en brûlant provoquer un dry hit et dégager des résidus toxiques), grâce à une conception du coil, moulé en partie dans un cylindre de céramique poreuse.

La céramique c’est comme la voiture, il en existe des centaines de modèles toutes différentes, je vous enjoins donc à consulter ces pages pour connaître la composition de celle qui nous occupe. http://www.vaporesso.com/ccell-report-ni200 et là http://www.vaporesso.com/ccell-kanthal-msds

Si, effectivement, il n’existe plus de contact capillaire/jus, il n’en va pas de même pour le fil résistif qui lui, reste partiellement imbibé à l’intérieur du cylindre. La porosité de quelque matière que ce soit entraîne obligatoirement ce contact, une partie du problème reste donc irrésolu dans le cas de la CCell.

Seul Guo a, pour l’instant, conçu une résistance sans aucun contact du jus avec le coil (celle de l’Altus). La révolution parait donc un peu exagérée, d’autant que moins de trois mois après la sortie du Target, une rumeur circulait sur un réseau social, détruisant pour le compte la réputation de ces résistances, Quelques reviewers (et pas les moins connus) lançaient alors  des vidéos alarmantes, relayées par un ténor du matériel aux USA : Vaporshark (capture d’écran de l’alerte ci-dessous).

Houla !

Moins d’une semaine plus tard, les communicants de Vaporesso réagissaient avec virulence pour corriger le tir assassin, pour eux injustifié, c’est ainsi que sont apparus des démentis rassurants peu de temps après.

 https://youtu.be/yOMmStRdqNE (revue du 25/01/2016 = résistances CCell sont safe…)

https://youtu.be/XvTpsqgcdQc (revue de R. Ellis qui dévoile Vaporshark comme le lanceur de la rumeur pour descendre les CCell)

Qu’en est-il au juste, et que peut-on conclure de l’utilisation de ces résistances ?. La composition de la céramique n’indique pas d’éléments susceptibles d’évoluer dangereusement à l’élévation thermique, même l’oxyde de magnésium (MgO) reste très stable à haute température (+de 1000°C) il entre dans la composition du cylindre de céramique de part sa structure et sa granulométrie, obtenues après calcination au-delà de 1500°C, qui vont contribuer à la porosité du matériau final.

Le vertical coil est en partie (extérieure) enchâssé dans ce cylindre, qui lui-même est entouré d’un « coton » qui est à la fois filtrant (pour les grosses particules) et permet de maintenir imbibé le cylindre. Le centre du coil est donc dégagé, c’est par là que la vapeur est générée et évacuée. La céramique va faire aussi office de filtre du liquide et la communication commerciale de Vaporesso nous annonce, qu’aucune particule de plus de 12 µ ne passera au travers.

C’est très bien tout ça , mais… oui mais, car lorsque le Dr. Farsalinos nous mettait en garde face au dry burn et aux particules libérées par la désagrégation du résistif, il parlait bien du coil, et non d’un capillaire Or, ici, on nous promet la possibilité de dry burn (self-cleaning) et il n’y a aucune différence de conséquences avec ce système qu’avec nos coils classiques, si ce n’est que l’accessibilité pour un rinçage et un brossage salutaires après un dry burn, est éminemment plus pratique sur nos montages, rendant l’opération bien plus efficace et safe, qu’avec la CCell…

La longévité est plus avérée avec ce type de résistance, certes, en comparaison d’une autre résistance de ce type, parce que je peux vous certifier avoir vaper des mois sur le même coil dans le Magma ou d’autres drippers, et ne les avoir changé que pour passer à une autre valeur, sans qu’ils aient fini leur vie.

Pour ce qui est de la restitution des saveurs, les avis sont partagés, dans la durée et la qualité. Je ne me prononcerai pas car je n’ai essayé cet ato que 2 jours durant, sans lui trouver une exception quelconque ! N’étant pas un habitué des clearomiseurs, je ne saurais le comparer à d’autres, je ne parlerai pas de révolution, surtout en comparaison d’un bon dripper…

Le nettoyage semble possible outre le dry burn, à l’eau, après un séchage court (sèche-cheveux) ou plus long (posée sur un radiateur) la résistance semble repartir sans problème, je n’ai pas essayé, mais je vois mal le goût d’un Sub Zéro ou un Snake Oil, s’effacer aussi facilement d’une résistance de ce type…

Il est temps de conclure.

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique ET Mécanique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Un tube en 22mm, ou n’importe quelle box
  • Avec quel type de EJuice est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: CCell à 0,2 et 0,9 ohm – Lavabox à 75 et 32 W
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Box électro avec TC pour les têtes Ni 200, et open bar pour les têtes Kanthal

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.4 / 5 4.4 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Le billet d’humeur du reviewer

Comme souvent en matière de marketing, l’annonce promet monts et merveilles et la réalité montre que c’est très exagéré. Vaporesso a cru bon de communiquer dans le sensationnel, mais en fin de compte, nous restons sur du correct, sans plus.

Pour le prix demandé, il est certain que ce matériel est tout à fait conforme à ce qu’il est sensé apporter, une vape en sub-ohm à la vapeur fournie et aux saveurs bien restituées au début de la vie de la résistance, si vous respectez les plages de puissances indiquées.

Avec la Ni200  à 0,2ohm il n’est à mon sens pas nécessaire de dépasser les 280° C, vous savez sans doute qu’au-delà de cette température la glycérine produit de l’acroléine, toxique à forte dose et que la résistance n’empêche pas d’inhaler.

Portez-vous bien, bonne vape et à très bientôt.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

58 ans, menuisier, 35 ans de tabac stoppés net dès mon premier jour de vape, le 26 décembre 2013, sur une e-Vod. Je vape la plupart du temps en méca/dripper et fais mes jus... grâce aux prépas des pros.