Header
Header
Header
EN BREF:
Royal par Flavour Art
Royal par Flavour Art

Royal par Flavour Art

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Flavour Art
  • Prix du conditionnement testé: 5.50 Euros
  • Quantité: 10 Ml
  • Prix au ml: 0.55 Euros
  • Prix au litre: 550 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 4.5 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 40%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Flavour Art, marque pionnière de la vape et du diy en Europe, nous présente le Royal qui s’annonce comme le tabac mentholé de la gamme classique. 

Très portée sur la sécurité, la marque revendique une production sans protéine, sans OGM, sans diacètyle, ni conservateur, ni édulcorant, ni colorant, ni gluten et pas plus d’alcool. Nous avons donc la garantie d’éviter la plupart des problèmes liés à l’introduction volontaire ou non de molécules sujettes à caution.

Le liquide est composé d’un ratio de 50% de PG, 40% de VG, le reste se partageant entre les composés aromatiques, de l’eau Milli-Q et la nicotine. Celle-ci nous est proposée dans des taux divers : 0, 4.5, 9 et 18mg/ml.

La bouteille est en PET sans doute insuffisamment souple pour être vraiment à l’aise dans un remplissage complexe. Cependant, en cherchant bien, on se rend compte qu’il y a une zone au sommet du flacon qui est beaucoup plus souple. Le tandem bouchon/dropper est assez original puisque le bouchon ne se désolidarise pas du flacon. L’embout est assez fin pour tout type de remplissage même si la présence du bouchon pourra gêner dans certains cas. Il semble que, dans un avenir proche, ce conditionnement va évoluer. 

Avec un tarif de 5.50€, nous nous trouvons bien sur de l’entrée de gamme. Le tarif correspond au cœur de cible du fabricant : les primo-vapoteurs et les confirmés ne désirant pas changer leurs habitudes de vape.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. 
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.63 / 5 4.6 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Aucun problème flagrant concernant les aspects légaux, si ce n’est l’absence de certains pictogrammes pondérée par des avertissements écrits.

On notera la présence d’eau distillée, en général utilisée pour fluidifier la base et pour accentuer le développement de vapeur.

La sécurité enfant est différente de celle employée d’habitude. Elle consiste à appuyer sur les deux côtés du bouchon afin d’en permettre le déverrouillage. On pourra être circonspect sur l’efficacité mais ça fonctionne très bien à l’usage.

Le nom du laboratoire et un numéro de téléphone viennent compléter la panoplie afin d’assurer une visibilité et une transparence sans tâche. Certaines informations sont à la limite de la visibilité mais c’est le jeu des flacons de 10ml surchargés d’informations. 

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Le packaging est traditionnel. Si l’on excepte le bloc bouchon/dropper amené sans doute à disparaître dans les prochains batchs, rien d’exceptionnel ne distingue ce flacon de l’ensemble de la production dans ce niveau de gamme. 

Le logo du fabricant chapeaute l’étiquette, surplombant une illustration en rapport avec le nom du produit, lequel nom figure en gros à même l’image. Rien de bien artistique ici mais juste un simple flacon qui n’est ni exceptionnel ni indigne et annonce la couleur d’un liquide d’entrée de gamme.

A propos de couleur, celle du bouchon varie en fonction du taux de nicotine. Vert pour le 0, bleu clair pour le 4.5, bleu foncé pour le 9 et rouge pour le 18. 

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Mentholé, Tabac Blond
  • Définition du goût: Sucré, Mentholé, Tabac, Léger
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Non
  • Ce liquide me rappelle: Une cigarette mentholée light.

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 3.75 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Le Royal est basé sur un tabac blond léger dont l’origine est difficile à cerner, totalement dépourvu d’amertume ou d’agressivité. On peut observer, en fin de bouche, un léger effet boisé, presque imperceptible, qui n’apparaît que lorsqu’on expulse la vapeur par les narines. 

Il s’accompagne d’un twist de menthol qui ajoute un peu de fraîcheur à l’assemblage mais dont le goût et l’effet restent modestes. Jusque là, nous avons une émulation d’une cigarette mentholée assez réaliste dans le sens ou l’équilibre tabac/menthol est bien pensé.

Cependant, comme l’ensemble de la gamme jusqu’à présent, la douceur et le sucre sont encore de la partie. Et, dans le Royal, sans doute trop. En effet, si les arômes sont plutôt équilibrés, la charge de sucre devient un frein gênant à la dégustation. Le tout manque singulièrement de force et la sensation générale est trop édulcorée pour vraiment convaincre. 

Comme j’en ai émis l’idée dans une précédente revue, il me semble que cette particularité, commune à toute la gamme, tient à la qualité de la glycérine végétale employée qui doit être spécifiquement sucrée. Ceci réussissant très bien à certaines références et moins à d’autres. En effet, le fabricant communique sur l’absence de sucre et d’édulcorant, ce qui est bien et conforme à nos normes AFNOR. Donc, j’en ai déduit que, si le goût général tendait vers une certaine prééminence du sucre, cela ne pouvait provenir que de la VG.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 36 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Narda, Origen V2Mk2
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.7
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Typiquement, je vous conseille un clearo assez serré pour profiter au mieux du Royal. Une température tiède sera de rigueur. Le liquide accepte, c’est aussi une constante de la gamme, d’être poussé en puissance sans se défaire de son équilibre mais il n’est clairement pas dévolu aux atomiseurs reconstructibles qui mettent (trop) bien l’accent sur son tempérament sucré.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.05 / 5 4.1 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

En restant sur l’équilibre réussi entre un tabac blond doux, finement boisé et un soupçon de menthol, le Royal aurait pu convaincre largement les débutants qui viennent de la cigarette mentholée. Mais je doute que le surcroît de sucre apporté par la base puisse les convaincre concrètement.

Nous atteignons ici une limite  qui aurait presque tendance à pousser le liquide dans une catégorie gourmande où pourtant il n’a rien à faire, l’amertume typique du tabac étant par trop noyée dans le déluge édulcoré qui reste longtemps en bouche.

Sans doute ce liquide pourra séduire les plus gourmands des primo-vapoteurs mais il laissera froid ceux qui aiment le goût du tabac et qui sont pourtant son cœur de cible.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

57 ans, 32 ans de clopes, 10 ans de vape et plus heureux que jamais ! J'habite en Gironde, j'ai quatre enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!