Header
Header
Header
Header
Header
EN BREF:
Reuleaux DNA200 vs. Reuleaux RX200: la Guerre des Etoiles !

Reuleaux DNA200 vs. Reuleaux RX200: la Guerre des Etoiles !

Print Friendly, PDF & Email

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…

– 5 mois avant TPD

Il faut avouer qu’on a rarement vu un buzz de ce type sur les réseaux sociaux ou les forums. Wismec, modeur chinois appartenant à Joyetech nous sort coup sur coup une box Presa 75TC de grande qualité et innovante, puis une Reuleaux DNA200 (cliquer pour voir la revue complète), équipée comme il se doit du dernier chipset de chez Evolv tout en amenant la brillante idée de se servir de trois accus 18650 pour remplacer les batteries LiPo pas forcément très fiables.

Mais ce n’est pas tout, non seulement la Reuleaux première du nom enfonce la concurrence même outre-atlantique par ce système et un tarif légèrement inférieur mais en plus, trois semaines plus tard, Wismec nous pond une Reuleaux RX200 (cliquer pour voir la revue complète), motorisée par un chipset Joyetech de 200W pour 70€ !!!! Je ne parle même pas de la Noisy Cricket (cliquer pour voir la revue complète), une box méca surpuissante dont le prix est quasiment une injure aux tenants du High-end et qui connait un succès retentissant !

Bref, fin 2015 aura salué l’avènement d’un constructeur inventif, travaillant de concert avec Jaybo, designer et modeur américain et qui sera passé du statut d’inconnu notoire à celui de méga-star de la vape en l’espace de deux mois ! Du jamais vu de mémoire de vapoteur ! D’ici à penser que l’année 2016 sera l’année Wismec, il n’y a qu’un pas …

Star Wars R2D2-128x128 ON RÈGLE LES COMPTES EN FAMILLE… 

Aujourd’hui, c’est le combat poids lourds de l’année. Sur le ring, face à face, deux sœurs jumelles s’affrontent. Short blanc et vert d’eau, voici la RX200. Short argent et anthracite, voici la DNA200 … Toute la famille est réunie pour assister à ce combat et l’émotion est d’une densité incroyable dans la salle. La condensation coule du plafond comme une averse de Mars et le silence se fait petit à petit, lourd comme un couvercle, épais comme le QI d’un wookie .

A la pesée, on a une égalité parfaite : 200W de chaque côté. Niveau taille et envergure, on est rigoureusement identique. Le choc promet d’être chaud.

R VS R 1On pourrait croire que ce combat fraternel confine au règlement de compte mafieux au sein de la famiglia. Il n’en est rien. Bien au contraire, nous assistons à un véritable hold-up. En occupant le haut de gamme et le milieu de gamme en même temps, sur des puissances similaires, Wismec abouti à deux effets maîtrisés : tout d’abord il s’assure de couvrir tout le spectre tarifaire allant du middle market au high-end. De plus, il impose un nouveau standard de tarif.

En effet, après la RX200, il va être difficile, alors que les ténors du High-end ont encensé la DNA200, de venir chouiner que la RX200, qui possède la même forme, le même packaging, la même puissance, grosso-modo les mêmes fonctionnalités et la même qualité de finition que sa grande sœur, est une chinoiserie low-cost au rabais. Il y a eu le prix du watt avant Wismec, il y aura le prix du watt après. Tant mieux pour les consommateurs. Et que les concurrents se mettent au travail pour la riposte.

Le petit plus, c’est bien entendu la trouvaille d’avoir, en lieu et place d’accus LiPo reconnus délicates au niveau de la sécurité et difficiles à changer, installé dans un espace somme toute limité les trois accus 18650. Ce faisant, Wismec envoie bouler la concurrence américaine par un système d’alimentation bien plus fiable et simple à changer, augmente l’autonomie et assure sécurité et pérennité. Strike! Quinte Flush ! Belote et rebelote !

Bilan, les deux box font un raz-de-marée commercial. Un Tsunami dans tous les shops : “J’ai pas besoin de 200W, m’en fous, je la prends quand même pour le prix d’une 50W chez la concurrence!”

Reste à savoir maintenant laquelle des deux Reuleaux est la meilleure. Doit-on tenir compte du rapport qualité/prix ? De la technologie embarquée ? Des fonctionnalités ? On peut toujours argumenter en disant: “ce n’est pas la même chose, l’une est équipée par Evolv et l’autre par Joyetech” ! La belle affaire puisque les deux chipsets sont comparables en puissance et fonctionnalités. Et j’entends déjà les diseurs de bonne aventure revendiquer : “on compare une Rolls à une Twingo” ! Non, on compare une box 200W à une autre box 200W, ou est le problème ? Maintenant que nous sommes d’accord sur le principe du comparatif, lançons-nous à la découverte des Reuleaux Sisters. 

R VS R 2R VS R 3

 

 

 

 

Caractéristiques commerciales

  • Sponsors ayant prêté les produits pour la revue: DNA200 : MyFree-Cig, RX200 : Tech-Vapeur
  • Prix : DNA200 : 189.90€ RX200 : 69.90€
  • Type de mod: Electronique à tension et puissance variable avec contrôle de température
  • Puissance maximale: 200 watts 
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: 0.05Ω

A ce niveau-là, on voit bien l’unique différence entre les deux produits : le prix.

La DNA200 s’affichant comme un produit de luxe, très haut de gamme et la RX200 étant positionnée dans le milieu de gamme. Ici, l’amplitude entre les deux sommes s’explique certainement par deux facteurs : tout d’abord, la DNA200 est motorisée par le chipset EVOLV du même nom qui est particulièrement onéreux à l’achat, y compris pour un constructeur. Ensuite, on voit bien que la recherche et le développement effectués sur la première ont servi pour la seconde, ce qui contribue à en faire baisser le coût.

Jusque là, il n’y a pas de comparaison possible. Les prix sont les prix et on ne peut les discuter qu’après un examen plus approfondi.

Reuleaux vs Reuleaux Face

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre : 50 x 40 (en mm)
  • Longueur ou Hauteur : 83mm
  • Poids (avec 3 accus VTC5) : 317g
  • Matériels composant le produit: Aluminium
  • Qualité de la décoration: Excellente
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire : DNA200 : Mécanique en métal sur caoutchouc de contact, RX200 : Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Type des boutons de l’interface utilisateur : DNA200 : Mécanique en métal sur caoutchouc de contact, RX200 : Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Qualité du ou des boutons interface: Excellente, j’adore ces boutons en tous points
  • Qualité de la connexion : Excellente
  • Qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix ? DNA200 : Très bonne, RX200 : Excellente 

C’est dans ce chapitre que quelques différences notables commencent à apparaître. 

La DNA200 prend un léger, très léger avantage en proposant un switch et des boutons [+] et [-] métalliques alors que la RX200 se contente de boutons en plastique. Au niveau du toucher et du “feeling”, c’est exactement la même chose. Souples et réactifs, très bien calés dans leurs logements, ils ne font pas de cliquetis à la manipulation des boxs. Il ne s’agit donc pas d’une différence notable. On s’aperçoit aussi que le bouton [-] de la DNA200 est marqué d’un poinçon qui sert de repére au toucher alors que la RX200 en est dépourvue.

Les poids des deux dispositifs sont exactement les même, à +/- 1g près et les dimensions sont identiques.

Si la forme générale est rigoureusement la même, on se rend compte, au jeu des 7 erreurs, de quelques différences notables. L’écran de la DNA200 est placé plus bas sur la face dédiée du mod. De même, l’écran est embouti dans la façade alors que celui de la RX200 affleure à la surface, protégé cependant par une plaque transparente. Les deux choix sont bons et protègent les écrans avec efficacité. La prise USB, servant à recharger les accus (ce que je vous déconseille, il vaut mieux utiliser, tant que faire ce peut, un chargeur externe) et à upgrader le firmware pour la RX200 ou à peaufiner les paramètres pour la DNA200, semble être plus enfoncée dans le cas de cette dernière. Sur la DNA200, elle affleure plus et semble moins protégée. Mais il s’agit peut-être de l’exemplaire de test.

La finition est de très bonne qualité pour les deux appareils. Les matériaux employés sont les mêmes, que ce soit pour la carrosserie ou le berceau des trois accus. Ce n’est pas là que la comparaison achoppera. 

Il semble toutefois important, à ce niveau du comparatif, de rappeler que le rapport qualité/prix est une notion importante. Si la finition des deux produits peut être considérée comme excellente, force est de constater que si on la rapproche du tarif, elle devient exceptionnelle pour la RX200 et très correcte pour la DNA200. Car si l’on ignore, comme tout bon consommateur, les coûts de production de l’une par rapport à l’autre, notre étalon de comparaison devient alors le rapport qualité/prix.

DNA200 : Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4.5 / 5

RX200 : Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4.9 / 5

Reuleaux vs Reuleaux Bottom

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit : Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? DNA200 : Tout juste, RX200 : Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? DNA200 : Non, RX200 : Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? DNA200 : Non, RX200 : Oui

 

Dans ce chapitre, les différences se font plus flagrantes et pas forcément dans le sens qu’on pourrait imaginer.

Si les deux packagings sont cohérents et faits des mêmes matières, celui de la DNA200 est plus petit mais plus haut et celui de la RX200 est donc plus grand et moins haut ! La belle affaire. Rien de bien remarquable donc.

Dans le packaging de la DNA200, on trouve un cordon USB/Micro USB dans une boite cartonnée dédiée tandis que dans celui de la RX200, le fameux cordon gît à même le carton, comme un malheureux … Les deux cordons sont rigoureusement identiques. Rien de bien époustouflant là non plus.

Parlons par contre des notices. Celle de la DNA200, objet complexe s’il en est à cause des multiples possibilités de personnalisation et de l’utilisation pour ce faire d’un logiciel complet, tient sur une double feuille qui ne ressemble à rien. Chaussez vos loupes ou vos microscopes, c’est écrit petit. En plus, pour nos amis allergiques à la langue de Thatcher, c’est loupé, préparez vos antihistaminiques ! Le dénuement total de cette “notice” qui conserve quand même le bon goût de s’appeler “Quick Guide” fait peur lorsqu’on connait les possibilités infinies de réglage et un bon pavé sur le logiciel ESCRIBE eut été le bienvenu puisque c’est justement ces possibilités fonctionnelles qui font la différence entre les deux produits. 

La notice de la RX200 est bien moins sommaire et, en plus, se décline en anglais, français, allemand, espagnol et chinois ! On y voit plus clair et, même si les descriptions s’avèrent courtes, elles couvrent l’ensemble des fonctionnalités du produit. 

Rapportez tout cela aux tarifs des deux boxs et faites vos calculs !

DNA200 : Note du Vapelier quant au conditionnement: 3.5 / 5

RX200 : Note du Vapelier quant au conditionnement: 5 / 5

Reuleaux vs Reuleaux Packagind

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: DNA200 : Evolv, RX200: Propriétaire
  • Type de connexion: 510,Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Excellente, l’approche choisie est très pratique
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Affichage de la charge des accus,Affichage de la valeur de la résistance,Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur,Protection contre l’inversion de polarité des accumulateurs,Affichage de la tension de vape en cours,Affichage de la puissance de la vape en cours,Contrôle de température des résistances de l’atomiseur,Supporte la mise à jour de son firmware,Messages de diagnostic clairs, DNA200 : personnalisation esthétique et technique très poussée
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui
  • Diamètre maximum en mms de la compatibilité avec un atomiseur: 25
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: DNA200 : A faible puissance, la puissance envoyée semble supérieure à celle affichée, RX200: Excellente.

 

Pour commencer, je vous invite, afin de faire un tour exhaustif des fonctionnalités de chacune des boxs, à consulter les revues unitaires que nous avons produites. Pour la DNA200, c’est Ici. Pour la RX200, c’est .  De même, je vous envoie à la partie logicielle concernant ESCRIBE que nous avons développée Ici. Le logiciel étant téléchargeable .

C’est ici que la DNA200 va acquérir ses lettres de noblesse. Toutes les fonctionnalités que l’on peut s’attendre à trouver sur un box haut de gamme sont bien présentes pour les deux références. La différence, c’est que chacune des fonctionnalités est pré-réglée sur la RX200 et que vous pouvez influer sur toutes les fonctionnalités de la DNA200 avec une finesse démoniaque.  Voici donc une liste non exhaustive des possibilités de personnalisation que vous autorise le logiciel ESCRIBE, ces possibilités n’étant efficientes que dés lors ou la box est branchée sur votre PC mais restent implémentées une fois le cordon retiré :

  1. Analyse en temps réel du comportement de la box. 
  2. Analyse en temps réel de votre ato, résistance et fil résistif.
  3. Personnalisation des écrans.
  4. Implémentation de nouveaux fils résistifs pour le contrôle de température.
  5. Création de huit profils de vape pouvant donc gérer 8 atomiseurs différents.
  6. Altération du lissage du courant en fonction de vos goûts, le signal peut être “punché” pour être moins diesel ou “adouci” pour un effet de montée plus doux. 

Bien entendu, cette kyrielle de possibilités d’action sur le comportement de votre box s’accompagne d’une certain complexité puisqu’il faut s’approprier le logiciel et ensuite bien comprendre les effets de chaque paramètre réglable. J’entends d’ici ceux qui diront que “c’est une usine à gaz et que pour vaper, s’il faut avoir Bac + 12, on n’est pas arrivés” ! Je peux l’entendre car à chacun ses choix mais cette box, au travers du chipset d’Evolv, s’adresse avant tout aux Geeks de la vape qui trouveront un panel de personnalisation qui leur permettra de gérer au mieux leur pratique et chacun de leurs atomiseurs. Les possibilités étant virtuellement infinies, elles permettent dés lors de régler finement toutes les adéquations matérielles.

Pas de ça sur la RX200, il faudra vous “contenter” des pré-réglages usines. Vous pourrez cependant upgrader le firmware pour profiter des derniers développements.

C’est cependant au niveau des fonctionnalités que s’opère la différence majeure entre les deux boxs. La RX200 s’adresse à chaque vapoteur, par sa simplicité de mise en action et la qualité de son rendu. La DNA200 s’adresse avant tout aux experts de la vape qui désire vraiment influer sur la qualité de leur pratique. Ce sont deux philosophies opposées, sous une même apparence. Et si, au bilan, je maintiens que c’est bien ici le comparatif de deux boxs similaires au niveau de la puissance et des fonctionnalités, il n’est pas possible d’enlever à la DNA200 cette diabolique précision que l’on peut atteindre, différente pour chaque atomiseur employé et un tel niveau d’influence sur la personnalisation de la vape se paie.

DNA200 : Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 4.8 / 5

RX200 : Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 4.3 / 5

Reuleaux vs Reuleaux Top

Le rendu en vape et usage

Attention, nous entrons ici dans la galaxie subjective. Un poids ou une taille restent un poids ou une taille, on peut les constater mais pas mettre une charge émotionnelle dessus. A l’opposé, une appréciation sur le rendu ne peut être, par essence, que différente suivant les utilisateurs, les atomiseurs employées ou même les montages. Ne perdez pas cela de vue. Ici, nous allons donc parler de mon ressenti personnel. Même si le test s’opère avec les mêmes atomiseurs, les mêmes montages et les mêmes liquides pour tenter une comparaison valide, ma façon de vaper est sans doute différente de la votre. De plus, je vais utiliser les réglages “usine” de la DNA200, ce qui ampute le produit d’une grande partie de son intérêt. 

Pour les besoins du test, je me munis de trois atomiseurs que j’estime représentatifs de la production: 

  • Un Taïfun GT monté en 0.9Ω en acier 316L et Fiber Freaks densité 2 avec un e-liquide en 60/40 pour les puissances inférieures à 20W
  • Un Subtank Mini V2, monté en 0.4Ω en NI200 et Fiber Freaks densité 2 avec un e-liquide en 40/60 pour les puissances entre 20 et 50W
  • Un Mini Royal Hunter monté en 0.3Ω en kanthal et Bacon V2 avec un e-liquide en 100% VG pour les puissances entre 50 et 100W
  • Un Mutation X V3 monté en kanthal et Bacon V2 autour de 0.15Ω pour des essais de hautes puissances supérieures à 100W. 

 

Les deux Reuleaux sont équipées de SONY VTC5 et j’insiste encore sur l’obligation, pour ce type de matériel destiné à envoyer de fortes intensités, d’utiliser des accus à fort courant de décharge maximal. 

A puissance inférieure à 20W, les deux boxs se comportent différemment. La vape de la DNA200 est pêchue et précise. On sent que le puncher de courant est réglé de façon à envoyer vite et bien. Pour autant, on n’a pas d’effets de chaud, même à 19W. On ressent imperceptiblement que la puissance envoyée semble plus forte que celle annoncée mais ce n’est pas le cas. C’est juste le temps de montée qui est rapide. A contrario, la RX200 semble plus modérée grâce ou à cause d’un temps de montée légèrement plus long. Ce qui crée un rendu plus savoureux, plus doux. La précision des arômes va à la DNA200, la sensualité à la RX200.

En contrôle de température calé sur 250°C à 50W, les deux boxs se comportent de façon identique. Le rendu est puissant et généreux dans les deux cas même si, à l’usage, l’utilisation du contrôle de température est plus aisé sur la RX200 que sur la DNA200. Aucun problème n’est à signaler, la vape est tout à fait stable et confortable. Egalité parfaite pour des rendus équivalents.

Entre 50 et 100W, même chose. Les rendus sont parfaits et la vapeur jaillit comme d’un volcan. Les deux boxs tiennent le choc et leur conception, aidée par la présence des accus SONY (je n’ai pas d’actions chez Sony mais s’ils veulent m’en proposer, je peux accepter …) tient parfaitement le choc. Bien entendu, la consommation électrique commence à être élevée dans les deux cas.

Au delà de 100W et jusqu’à 130W, seuil auquel je me suis arrêté avant de vider tous mes flacons de jus (petite nature que je suis … me dirait Toff), c’est encore parfait. Le matériel ne bronche pas, la vapeur devient immense et intense, comme il est prévisible qu’elle le soit dans ce cas. Si ce n’était le besoin de remplir le dripper quasiment toutes les deux taffs, on serait au paradis des clouders. Là encore, aucune différence notable de comportement.

Maintenant quelques remarques:

  • La jauge de batterie sur la DNA200 semble faussée. Elle est pessimiste et quand l’EVOLV affiche un graphique quasi vide, le chipset Joyetech affiche un bon tiers de réserve.Et, pour être allé jusqu’au bout, c’est plutôt Joyetech qui avait raison. 
  • La DNA200 consomme plus que la RX200 à même puissance. J’en déduis donc que le chipset américain est plus gourmand en énergie.
  • En contrôle de température, la RX200 est plus facile à utiliser. Pas de chichis, ça marche sans avoir un diplôme d’ingénieur en poche. 

 

Reuleaux vs Reuleaux RX200

Reuleaux vs Reuleaux DNA200

Au bilan, la différence se fait plutôt sur les plus basses puissances mais on retrouve tout de même, entre 15 et 50W une tendance de la DNA200 à plus de sécheresse, de brutalité et de précision. La RX200 est une box puissante si vous la comparez à d’autres mais elle accuse le coup sur le temps de montée par rapport à la DNA200, ce qui personnellement me convient mieux mais ne conviendra peut-être pas à tout le monde. Elle se récupère donc sur une vapeur plus dense, un rendu plus doux et subtil. Attention tout de même, la différence est loin d’être flagrante et nécessite un bon entrainement et d’avoir vraiment les deux boxs dans les mains pour la faire. En aucun cas, on ne peut dire que le rendu de la RX200 est radicalement inférieur à celui de la DNA200. Il est simplement différent.

DNA200 : Note du Vapelier quant au rendu: 4.9 / 5

RX200 : Note du Vapelier quant au rendu: 4.7 / 5

Reuleaux vs Reuleaux Intérieur

AU BILAN, KENOBI !

Le grand gagnant de ce comparatif est Wismec, assurément. Car ces deux productions, sorties presque en même temps, sont passionnantes à explorer et à vaper. 

Là ou la DNA200 assure des possibilités de personnalisation à l’infini et une vape légèrement plus précise, la RX200 rétorque par une douceur et une autonomie bluffantes. Vous allez certainement penser : “il nous fait le coup de L’école des fans, tout le monde il a gagné, tout le monde il est heureux !” . Et bien, chers amis, ce n’était pas du tout le but et j’eus préféré 100 fois que se dessinent des différences plus flagrantes qui m’auraient permis de laisser libre cours à ma méchanceté naturelle. Mais le fait majeur est, que malgré une différence de tarif allant du simple au triple (!), les deux boxs jouent dans la même catégorie de qualité.

Si on résume, on a une même qualité de finition, une présentation identique, des rendus magnifiques même si différents et des fonctionnalités semblables. La DNA200 met en avant ses capacités inédites de personnalisation et de maîtrise des paramètres. La RX200 valorise sa simplicité de fonctionnement et sa fiabilité. Le match était passionnant mais il se conclue par un no-contest, une égalité.

Néanmoins, puisqu’il faut aussi inclure le paramètre du tarif dans cette équation à deux inconnues, le résultat valorisera la RX200 qui est non seulement à un prix attractif mais aussi totalement inédit. Sur le plan du rapport qualité/prix, elle est aujourd’hui inattaquable et s’impose comme LA référence tous azimuts, tant en terme de fonctionnalités, de rendu, de finition que de tarif. Sans doute à ce jour, le meilleur compromis au monde.

La DNA200 est loin de démériter mais son tarif luxueux, s’il est objectivement valorisé par une puissance dévastatrice et des fonctionnalités qui préfigurent le futur de la vape, appartient, lui, au passé.  Il y a eu l’instant d’avant la RX200, il y a l’instant d’après et cette box qui ressemble tant à un droïde de StarWars pourrait bien avoir changé la donne en terme de high-end dans les mods. Un “nouvel espoir” est en route mais attention si “l’empire contre-attaque” ! 

Moyenne globale du Vapelier pour la DNA200: 4.7 / 5

Moyenne globale du Vapelier pour la RX200: 4.9 / 5

Reuleaux vs Reuleaux Profil

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : Atlantis Mega par Aspire
Suivant : Le Citron Fizz par Pulp

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!