Header
Header
EN BREF:
Red Dragon par UD (YOUDE)
Red Dragon par UD (YOUDE)

Red Dragon par UD (YOUDE)

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Matériel personnel acquis sur nos propres deniers
  • Prix du produit testé: 32.9 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Entrée de gamme (de 1 à 35 euros)
  • Type d’atomiseur: Dripper à cuve unique
  • Nombre de résistances autorisées: 2
  • Type de résistances: Reconstructibles classiques
  • Type de mèches supportées: Coton
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 0.5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Comme à l’accoutumée chez UD l’atomiseur est bien protégé dans une boite anti-choc. Vous y trouverez à l’arrière, le sachet contenant les joints toriques de remplacement ainsi que 2 vis de fixation des résistances en plus des 2 fils résistifs et de 2 capillaires Ekowool. Une notice en anglais détaille intégralement les composants du modèle sur un volet, des explications et dessins vous informent correctement de la manière de le monter au verso.

Selon votre lieu d’achat le prix de cet atomiseur oscille entre 30 et 35€ et pour ce prix raisonnable vous êtes en possession d’un objet très bien fini, original et efficace.

Les drippers chez Youde on connaît, cette fois tout a été repensé dans cette gamme de produit, plus complexe et plus évolué il est aussi le plus imposant en volume. Son look simplissime et sa facture en cuivre rouge lui confèrent une sympathique singularité.

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mms: 22
  • Longueur ou Hauteur du produit en mms tel qu’il est vendu, mais sans son drip tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 30.4
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip tip si ce dernier est présent: 59.3
  • Matériels composant le produit: Acier Inox
  • Type de Form Factor: Igo L/W
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 12
  • Nombre de filetages: 3
  • Qualité des pas de vis: Très bonne
  • Nombre de joints toriques, Dript-Tip exclu: 4
  • Qualité des joints toriques présents: Bonne
  • Positions des joints toriques: Connexion Drip-Tip
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 0.5
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4.9 / 5 4.9 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

La chambre d’atomisation au volume réduit est dotée des évents latéraux que vous placerez en face des résistances. Le plateau est aussi pourvu d’évents jusqu’au pôle positif de fixation des résistances. La bague d’AFC sur le top-cap est montée avec un o-ring qui  rend le réglage pérenne une fois positionné.

Le plateau  inox est vissé au bottom cap cuivre (connexion 510) pourvu de 4 évents en arcs de cercle.
Les évents inférieurs (au niveau du connecteur) sont fixes et ne servent pas à grand-chose avec un montage flush sur des mods à tête plane non rainurée. La connexion 510 cuivre réglable devra être contrôlée et polie régulièrement pour éviter l’oxydation possible.

Le joint de fermeture du top cap sur le plateau est un peu lâche et si votre ato a pas mal chauffé, il devient impossible de tenir l’ensemble mod/dripper par le drip tip: le top cap se désolidarise très vite du reste de l’ato (à moins que ce ne fut que le mien qui souffrit de ce détail ennuyeux). Je conseille donc d’en changer pour un o-ring plus épais.
Les serrages de résistances sont en inox (vis têtes plates) et les lumières acceptent les fils épais, 2 X 0,6mm passent tranquille sur le plot positif.

Il pèse son poids (plus de 60 g avec le drip tip) les trois parties visibles (bague AFC – top-cap – bottom-cap) de l’ato monté sont bien ajustées sans jeu ou flottement. Il est parfaitement cylindrique et accepte un drip-tip 510.

Red Dragon multi

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un réglage par filetage, le montage sera flush dans tous les cas de figure
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Diamètre en mms maximum de la régulation d’air possible: 10
  • Diamètre minimum en mms de la régulation d’air possible: 0.1
  • Positionnement de la régulation d’air: Positionnement de la régulation d’air réglable efficacement
  • Type de chambre d’atomisation: De type cloche
  • Dissipation calorifique du produit: Normale

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

La présence de cuivre (top cap et connecteur) limite l’usage de ce dripper aux jus non corrosifs ou qui ne réagissent pas à son contact. Le plateau et la chambre de chauffe ne sont pas concernés. Montage double coil aisé, la cuve est munie de “rigoles”  et d’une bordure permettant une certaine autonomie de jus (toutefois modeste). Le réglage de profondeur du pin positif en cuivre du connecteur s’opère au tournevis plat.

Le plateau en inox est pratique à coiler (diamètre 16,5 mm – lumières de passage du résistif 2 mm), les vis (têtes plates) de fixation des résistances ainsi que les corps (pôle + et -) qui les reçoivent sont en inox. La chambre de chauffe (elle aussi en inox) est fortement maintenue par un o-ring épais (pas besoin de marteau mais faut pas mollir pour la poser !) il est impératif de positionner les évents face aux coils (à moins d’être un fervent amateur de dry hit ou de jus brûlé) au moment de le “refermer” car plus de visibilité une fois la chambre positionnée.

Le top-cap assure une isolation thermique de part son éloignement relatif du plateau et de la chambre.

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: 510 Seulement
  • Présence d’un Drip-Tip ? Non, le vapoteur devra acquérir un drip-tip compatible, afin de pouvoir utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Aucun drip tip présent
  • Qualité du drip-tip présent: Aucun drip tip présent

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Le drip-tip c’est comme les brosses à dents, chacun le sien, et pour le coup, vous pouvez même le choisir.

Un 510 à joint torique et si vous en trouvez un doté d’une ouverture d’aspiration maximum (6mm) ce sera l’assurance d’une vape aérienne  en inhalation directe adaptée au sub-ohm.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Non

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Comme il a été dit plus haut: dans l’ensemble, le package et la notice sont à la hauteur, pour un absolu néophyte, je conçois qu’un mode d’emploi plus détaillé eût été un plus…

Il manque en effet des précisions quant au réglage du pin positif du connecteur, et tout est en anglais.

Ces petits inconvénients auront vite disparu à l’utilisation de ce dripper, d’autant qu’en consommateur avisé, vous avez choisi de vous informer ici, le problème est donc réglé… 🙂

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Ok pour une poche arrière de Jean (pas d’inconfort)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Facile mais nécessite un espace de travail
  • Facilités de remplissage: Facile, même debout dans la rue
  • Facilités de changement des résistances: Facile mais nécessite un espace de travail pour ne rien perdre
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de EJuice ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produisent

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 3.5 / 5 3.5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

UD a encore trouvé une formule originale pour un dripper dont on connaît les principaux défauts: ça n’est pas “étanche”, c’est trop serré, trop aérien, il faut le remplir toutes les 3 taffes, ça chauffe…..j’arrête là.

Le fait est que l’ancêtre des atomiseurs existe toujours et qu’il se porte très bien. L’évolution fulgurante du matériel des vapoteurs profite aussi à ces atos qui restent avec les genesis très bien montés (toute allusion libidineuse mise à part) les meilleurs outils de dégustation d’e-liquides. Lorsque l’on parle de restitution des goûts/saveurs, c’est avec eux qu’il faut compter.

Le fabricant chinois nous a conçu un ato qui ne fuit pas, (si si, c’est possible), alors bien sûr évitez de le retourner drip tip en bas après l’avoir rechargé en jus, ça n’est pas un clearomiser ou un RTA (encore que ces derniers ne soient pas toujours très fiables à ce niveau là). Les air flows positionnés au sommet du top cap ont pour conséquence heureuse d’éviter l’inondation même le set couché. Le réglage d’air flow est complet dans la mesure où il offre une plage de flux jamais proposée auparavant par cette marque, autant dire que les amateurs de vape aérienne vont être comblés. Quand aux autres plus mesurés, ils ont aussi le choix d’une vape extrêmement serrée (attention au montage dans ces conditions, ne pas descendre sous 1 ohm).

Pour le faire chauffer, c’est possible mais uniquement en “ultra”ULR. En effet son top cap est indépendant de la chambre d’atomisation et votre aspiration passe par lui, cet échange assure un refroidissement honorable et à moins de ne pas lâcher le mod de la journée à 0,2ohm, vous ne vous brûlerez pas.

Tout semble parfait et pourtant…. un point négatif existe bel et bien sur cette version (unique pour l’instant), c’est l’autonomie de jus. La cuve est très peu profonde malgré les rigoles et la bordure nous avons peu de volume utile. En confectionnant un montage coton vous pourrez prétendre recharger 1 ml et pas beaucoup plus, en fibre silica n’y pensez plus, et la Fiber Freak qui n’a pas la capacité de rétention du coton ne vous permettra pas une dose comparable.

 
En résumé, c’est un dripper tout à fait convenable que nous propose UD, un des plus aériens de la gamme à mon sens, aucune fuite et une contenance d’une dizaine de puffs possible (pas des barres de 15 secondes non plus!) en fonction du volume de coton utilisé et si votre montage reste autour d’un ohm. Le démontage et le nettoyage ne présentent pas de difficulté particulière. Une vape chaude et une très bonne restitution de saveurs grâce à sa chambre de chauffe réduite en font un dripper aux performances appréciables et que, je l’espère, vous apprécierez. 

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique ET Mécanique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? le modèle qui vous convient, du moment qu’il fonctionne et vous permet d’alimenter un montage ULR
  • Avec quel type de EJuice est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: Divers montages DC de 0,13 à 1,2 ohm, coton naturel et FF2 sur mod méca – accu high-drain 20 A mini
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Votre jus préféré, votre mod préféré, de bons accus bien chargés, un montage pas trop gourmand (en jus et énergie) autour d’1 ohm, en sirotant ce qui vous chante avec du temps devant vous pour bien en profiter.

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.5 / 5 4.5 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Le billet d’humeur du reviewer

Innover dans la gamme des drippers devient assez délicat. UD a quelque peu réussi ce défi avec cet ato. Une esthétique simplissime, le logo de la marque ainsi que le nom du modèle surmonté d’un symbole ô combien majestueux et respecté pour les chinois: une tête de dragon gravée, jusque là rien de très nouveau. Le cuivre l’habille exclusivement, et là, c’est une première quand à ce matériau dans la marque. L’air flow réglable par bague rotative au sommet du top-cap est une innovation, cette ventilation est aussi la plus efficace de la gamme drippers, ça sent son utilisation en ULR…. et c’est le cas. Un plateau inox sur lequel on dénombre pas moins de 8 évents d’arrivée d’air dont 2 de part en part du pôle positif, autre première. La chambre de chauffe au volume réduit rétrécissant en diamètre  (en dôme) vers l’arrivée au drip tip limite l’accumulation de condensats et vient s’ajuster dans un logement prévu sur le top-cap pour éviter la déperdition de la vapeur. 2 évents elliptiques assurent l’arrivée de l’air directement sur les coils. Le top-cap vient recouvrir le tout en assurant une protection thermique à l’utilisateur; le connecteur 510 est vissé au plateau, doté de lumières en partie basse (dont je n’ai pas su découvrir la réelle fonction). Le pin positif est réglable (par vissage/dévissage), il est en cuivre et finit l’assemblage de façon cohérente.

Difficile de faire mieux dans cette gamme de prix, son défaut majeur est la faible autonomie de jus et c’est bien regrettable si l’on considère le degré élaboré de technique de conception et de finition de cet ato original. J’ai encore du mal à comprendre pourquoi les créateurs ont négligé cet aspect pourtant flagrant des défauts récurrents des drippers que d’autres ont déjà plutôt bien résolu.

Je lui ai collé des montages DC à 0,13 – 0,16 – 0,2 – 0,4 – 0,6 – 0,8 – 1 – et 1,2ohm avec FF2 en méca. Les 2 premières valeurs sont violentes pour ne pas dénaturer le jus et je ne les conseille pas, par contre si l’on veut créer une ambiance fog londonien, ça aide…. à partir de 0,4 on est bon, le jus restitue correctement les arômes. A 0,6 c’est le pied, c’est à mon sens la valeur minimum pour commencer à obtenir le meilleur de la bête avec une valeur autour d’un ohm c’est parfait tout est là et le volume de vape sans être énorme me suffit amplement d’autant que le hit ne s’impose pas autant qu’à des valeurs plus basses.

Voilà, à vous de dompter le dragon il n’est pas méchant et mérite le respect.

Au plaisir de vous lire.
Zed.

 

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

58 ans, menuisier, 35 ans de tabac stoppés net dès mon premier jour de vape, le 26 décembre 2013, sur une e-Vod. Je vape la plupart du temps en méca/dripper et fais mes jus... grâce aux prépas des pros.