Header
Header
Header
EN BREF:
Rader Eco 200W par Hugo Vapor
Rader Eco 200W par Hugo Vapor

Rader Eco 200W par Hugo Vapor

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue : Le Petit Fumeur 
  • Prix du produit testé : 28.82 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente : Entrée de gamme (de 1 à 40 euros)
  • Type de mod : Electronique à puissance variable et contrôle de température
  • Le mod est-il télescopique ? Non
  • Puissance maximale : 200 W
  • Tension maximale : 8.4 V
  • Valeur minimale de la résistance pour un démarrage : 0.06 Ω

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Chers amis vapoteurs, ce n’est pas tous les jours qu’atterrit sur ma paillasse un mod à 29€ ! L’entrée de gamme se fait assez rare de nos jours,  le high-end aussi d’ailleurs. C’est à croire qu’une majorité de constructeurs généralistes, chinois en règle générale, se sont mis d’accord pour accentuer tous leurs efforts sur le milieu de gamme, segment sans doute le plus porteur.

Nous voici donc face à un Rader Eco 200W de la marque Hugo Vapor, fabricant chinois dans le circuit depuis trois ou quatre ans maintenant, spécialisé dans les boxs mods. J’ai encore dans ma collection un mod Boxer, qui fut le premier du fabricant et qui fonctionne encore très bien, du moins électroniquement vu qu’une somptueuse crise de pelade a furieusement dégradé son aspect avec le temps. Le bougre perd sa peinture aussi vite que moi mes cheveux !

Le mod du jour, le Rader, se présente comme une copie cosmétique quasi conforme du Teslacigs Wye 200 premier du nom auquel il emprunte son form factor et son concept malin de box ultra légère. Cependant, quelques différences pointent le bout de leur nez et, après avoir largement toléré que les liquidiers copient sans vergogne les recettes best-seller, on ne va pas venir faire la fine bouche quand le procédé se répète sur le matériel. De toute façon, la Wye V1.0 n’existe plus et le tarif ultra-démocratique de la Rader justifie largement le fait de poser un revue sérieuse.

200W, double accu, puissance variable, mode “mécanique”, contrôle de température et TCR sont au menu. Cette box a donc tout d’une grande. On pourrait juste regretter qu’elle ne donne pas l’heure mais ce serait une erreur car elle la donne aussi !

Disponible en un grand nombre de coloris, il sera aisé de trouver chaussure à son pied si l’on aime cependant les graphismes plutôt modernes et d’esprit manga. 

Allez, zou, on enfile les gants blancs et la combinaison, on se saisit du marteau et de la masse et on va bien voir ce que la belle a dans le ventre.

 

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm : 42
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm : 84
  • Poids du produit en grammes : 159.8
  • Matériels composant le produit : Acier Inox, Nylon, Fibre de verre
  • Type de Form Factor : Box classique parallélépipédique 
  • Style de décoration : Univers militaire
  • Qualité de la décoration : Bonne
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts ? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire : Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire : Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes : 1
  • Type des boutons de l’interface utilisateur : Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Qualité du ou des boutons interface : Bonne, le bouton est très réactif
  • Nombre de pièces composant le produit: 2
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Bonne
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix ? Oui

Note du Vapelier quant aux ressentis qualité: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

D’un strict point de vue esthétique, nous avons affaire à une box en forme de parallélépipède, arrondi sur tous les angles avec une largeur plus importante à l’arrière qu’à l’avant. Rien de bien nouveau mais, à titre personnel, j’aime assez ce form factor qui tient bien en main. A ceci, on peut rajouter une grande douceur de la matière qui flatte sensuellement la paume. 

Puisqu’on parle de matière, la Rader emploie un mélange intéressant puisqu’elle est issue d’un moulage par injection de polyamide renforcé avec des fibres de verre. Le procédé, sensiblement différent de l’ABS de la Teslacigs Wye, permet une meilleure résistance aux chocs et aux fortes températures et est d’ailleurs largement employé dans toute l’industrie pour remplacer certaines pièces métalliques, sensiblement plus lourdes. La magie opère puisque nous avons une box à 71gr, sans accu. Moins que la paire d’accu nécessaire à son fonctionnement et moins qu’un atomiseur de forte taille. 

Au résultat, le combo légèreté/douceur/ form factor est une réussite et la prise en main s’impose rapidement comme une évidence.

La trappe à accus, forgé dans le même “métal”, se clipse facilement au dos du mod par quatre aimants situés aux coins de la plaque. L’emplacement est, à mon sens, idéal car il évite les trappes situées sur le dessous qui s’ouvrent sans prévenir et balancent vos précieuses batteries par terre.

La face avant accueille un switch de bonne qualité, assez bruyant lorsqu’on clique dessus mais ceci ne gênera que les mélomanes, phobiques du clic et autres névrosés qui ne supportent qu’un seul type de vacarme : celui qui sort de leur bouche. Par contre, la pression à exercer doit être assez franche car, même si la course est faible, la relative élasticité de la matière impose un index ou un pouce assez autoritaires.

Idem pour le bouton de réglage ou les sempiternels [+] et [-] se partagent une barre rectangulaire et le même type de clic. Je trouve ça de bonne augure car, quand on y voit comme une taupe myope, ce qui est mon cas, le bruit valide bien la sensation d’avoir verrouillé son réglage. 

Entre les deux trône un superbe écran OLED de 0.96′, très clair et parfaitement ordonné. La hiérarchisation des informations a été pensée avec acuité et toutes les données apparaissent d’un simple coup d’œil, nous y reviendrons plus bas.

Sur le top-cap, nous retrouvons une platine de  connexion en acier, de belle facture et rainurée pour les rares atomiseurs prenant leur flux d’air par le 510. Le mod accueillera sans problème les atomiseurs de fort diamètre. Un 27mm rentrera pile-poil. Plus, ce serait de la gourmandise et vous perdriez la flushitude que tout geek est en droit d’attendre de son set-up. 

Deux évents de dégazage sont formés par découpe entre le corps de l’appareil et la trappe à accu. Rien à craindre de ce côté-là.

Un port micro-USB servira à recharger votre box même si je vous conseille ardemment de vous servir d’un chargeur externe pour ce faire. Il est à noter que la charge implémentée peut aller jusqu’à 2A avec le matériel adéquat, ce qui augure d’une certaine rapidité en mode nomade. Et tant mieux car la box n’est pas passthrough, c’est à dire qu’il vous sera impossible de vaper avec un fil à la patte, la charge interrompant l’alimentation du chipset. Péché véniel en ce qui me concerne puisque j’ai toujours deux accus dans le sac…

Bon, on enlève la blouse et les gants, on prend le microscope et on va voir comment ça fonctionne ! 

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé : Propriétaire
  • Type de connexion : 510
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage : Excellente, l’approche choisie est très pratique
  • Fonctionnalités offertes par le mod : Passage en mode mécanique, Affichage de la charge des accus, Affichage de la valeur de la résistance, Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Protection contre l’inversion de polarité des accumulateurs, Affichage de la tension de vape en cours, Affichage de la puissance de la vape en cours, Affichage du temps de vape depuis une certaine date, Contrôle de température des résistances de l’atomiseur, Supporte la mise à jour de son firmware, Réglage de la luminosité d’affichage, Messages de diagnostic clairs
  • Compatibilité accus: 18650
  • Le mod supporte-t-il le stacking ? Non
  • Nombre d’accus supportés : 2
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus ? Oui
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge ? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle passthrough ? Non
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank ? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Alarme de type réveil
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui
  • Diamètre maximum en mm de la compatibilité avec un atomiseur: 27
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Bonne, il y a une différence infime entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Bonne, il y a une différence infime entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 4.5 / 5 4.5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Le Rader fait tout et il le fait très correctement !

Tout d’abord, nous avons un mode puissance variable des plus traditionnels qui s’incrémente par paliers de  0.1W entre 1W et 100W. Puis, les marches s’agrandissent et l’incrément sera de 1W entre 100W et 200W. Bien sûr, qui peut le plus peut le moins mais j’avoue me fatiguer assez rapidement des compteurs en 0.1W… Je leur préfère ceux en 0.5W que je trouve plus adaptés à la réalité d’un vapoteur. Trouvez-moi quelqu’un qui fera la différence entre 47.4W et 47.5 ! 

Un préchauffage est présent. Très efficace, voici un exemple de ce qu’il fait au signal. Sur mon atomiseur de 0.65Ω auquel je demande une puissance de sortie de 36W, le Rader envoie 4.88V. Il est donc à peu près calqué sur la loi d’ohm, à quelques centièmes près. Dans le mode Power + avec les mêmes paramètres, il m’envoie la bagatelle de 5.6V, soit une réalité de 48W environ qu’il va maintenir pendant 3 secondes environ. Idéal pour un coil avec des résistifs complexes particulièrement paresseux. Par contre, pour du brin simple, même un peu diesel, la durée du pré-heat est un peu longue. En mode Soft, le mod enverra 4.32V soit une puissance de 28.7W qu’il maintiendra 3 secondes aussi. 

Nous avons aussi un mode contrôle de température, réglable entre 100 et 315°C qui prend en natif le SS316, le Ni200 et (hélas) le Titane. Il y a aussi la possibilité d’implémenter directement le coefficient de chauffe de votre fil s’il n’appartient à aucune de ces catégories en accédant au mode menu que nous verrons ci-dessous. 

Encore au sommaire, la possibilité de vaper en by-pass, c’est à dire en émulant un mode mécanique. Ce mode shuntera la capacité de calcul du chipset tout en conservant les protections d’usage et enverra à votre atomiseur la tension présente dans vos accus, soit entre 6.4V environ et 8.4V accus chargés. Intéressant pour des atomiseurs à très faible résistance (je vous rappelle que le Rader commence à 0.06Ω) dans le but d’envoyer une immense quantité de vapeur dans la stratosphère. Attention cependant à ne pas vous tromper, si vous utilisez un Nautilus en 1.6Ω, le passage en mode By-Pass à 8.4V pourrait bien expulser l’ato dans la stratosphère plutôt que de la vapeur !

Pour en finir avec les fonctionnalités, focalisons-nous sur le mode Curve qui permet de tracer un signal personnalisé. Celui s’effectue sur huit point. Chacun des points peut se régler en ajoutant ou en ôtant des watts à la puissance initialement choisie (+/- 40W) et on peut en définir la durée entre 0.1s et 9.9s. 

Parlons maintenant ergonomie si vous le voulez bien, la notice étant peu diserte sur le sujet. 

  • Pour passer en Off ou en On : 5 clics. Jusqu’ici, c’est du standard.
  • Si vous cliquez trois fois, vous pouvez changer le mode. Vous aurez alors le choix entre : Power pour puissance variable; Ni200, SS316 et Ti pour le contrôle de température, Cl pour le mode Curve et enfin By-pass pour le mode “méca”.
  • Si vous cliquez deux fois, vous aurez accès aux modifications de réglages du mode que vous êtes en train d’utiliser. En Power, vous aurez accès au pré-chauffage. En contrôle de température, vous accéderez à la puissance générale. En By-pass, vous n’aurez accès à rien 😉 . En mode Curve, vous pourrez accéder à la courbe et la modifier. 
  • Si vous ne cliquez pas, vous allez vous ennuyer ferme ! 

Mais ce n’est pas tout, il en reste encore pas mal à découvrir !

  • Si vous maintenez [+] et [-] enfoncés simultanément, vous pouvez verrouiller/déverrouiller votre réglage de puissance ou de température.
  • Si vous maintenez [+] et le switch enfoncés, vous verrouillerez/déverrouillerez la résistance de l’ato
  • Si vous maintenez [-] et le switch enfoncé en même temps, vous accédez à un menu très complet qui vous proposera les choses suivantes :
  1. Réglage de la date et de l’heure.
  2. Réglage de la luminosité de l’écran (par défaut à fond)
  3. Remise à zéro du compteur de bouffées.
  4. Mode stealth : extinction totale de l’écran pour économiser de l’énergie.
  5. TCR set : pour implémenter votre propre coefficient de chauffe pour le contrôle de température.
  6. Défault: remise à zéro des paramètres d’usine.
  7. Exit : Parce qu’il faut bien sortir de là un jour ou l’autre… 

L’écran réussit avec maestria à rendre tout ce beau monde visible sur un seul et même espace. Au risque de me répéter, je tiens à affirmer que jamais je n’ai vu écran aussi clair et lisible malgrè la profusion d’informations qu’il propose. Jugez plutôt :

En trois lignes et de haut en bas :

Ligne 1 :

  1. Icone de charge des deux accus séparés.
  2. Icone du mode choisi et icone du réglage fin (pré-chauffage ou courbe ou puissance pour le CT)
  3. Heure et  nombre de bouffées.

Ligne 2 :

  1. Puissance ou température en grand.
  2. Durée de la dernière bouffée en seconde. (Très malin, elle reste à l’écran 2 à 3 secondes après la bouffée)

Ligne 3 :

  1. Valeur de la résistance
  2. Icone “cadenas” qui indique si la résistance est verrouillée. Sinon, le signe Ω apparaît.
  3. Tension délivrée en volts. (Qui reste à l’écran 2 à 3 secondes après la bouffée, pratique !)
  4. Intensité délivrée en ampères. Utile pour savoir si on a les bons accus pour y faire face. (Ne reste pas allumée après la bouffée, c’est dommage).

Après ce tour d’horizon assez exhaustif, il reste les protections dont je vous épargnerai la longue litanie. Sachez que la Rader vous protégera de tout, à part d’ebola et d’Abba ! Vous pourrez aussi mettre le firmware à jour sur le site du constructeur même si, à cette heure, aucun upgrade n’est disponible.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit : Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Une boîte en carton noir renferme la box ainsi qu’un cordon USB/micro USB et une notice qui a le bon goût de parler français. Rien de transcendant mais le nécessaire est là et l’objet est bien protégé.

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Ok pour une poche intérieure de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation ? Non

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Le chipset GT200, propriété du fabricant, n’est pas seulement complet, il est aussi très agréable dans la vape. Plutôt typé puissant et nerveux, il accompagnera à merveille les grosses bestioles à vapeur mais pourra tout aussi bien driver un ato MTL pépère avec une excellente qualité de restitution, gage d’un signal bien optimisé et d’un algorithme de calcul bien écrit. 

En usage, on ne peut que se féliciter que certains fabricants misent sur la légèreté et les nouveaux matériaux. Finies les briques qui pouvaient servir à casser de la vitrine et qui rendaient pénibles la moindre session de vape en extérieur. Ici, c’est tout léger, tout doux et très solide. La base même pour un mod que l’on n’a pas peur de sortir tous les jours. 

Aucune ombre ne vient ternir le tableau. Sur trois jours d’essai intensif, pas de chauffe anormale, y compris à forte puissance. Pas de missfire. L’autonomie des accus semble correctement gérée même si l’écran, et c’est logique, pompe un peu d’énergie mais on a connu et on connait encore bien pire ! 

En bref, le Rader reste utilisable dans toutes les conditions, avec tous les atos possibles et s’en sort avec les honneurs ! 

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests : 18650
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests : 2
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous
  • Description de la configuration de test utilisée : Taifun GT4, Wotofo Pofile RDA, e-liquides de différentes viscosités
  • Description de la configuration idéale avec ce produit : Un RDTA puissant.

Le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.6 / 5 4.6 out of 5 stars

Le billet d’humeur du reviewer

Ne soyons pas plus royalistes que le roi, le Rader est un excellent mod. On pourrait lui reprocher sa ressemblance avec le Teslacigs Wye200 V1 mais ce serait mesquin. Il en diffère profondément par le rendu et les matériaux employés. En ayant eu la chance d’avoir les deux pour comparer, je dirai que le Tesla est plus onctueux dans sa vape et que le Rader est plus nerveux. Mais le match s’arrête là car le premier a disparu au profit d’une version 2 certes sympathique et qualitative mais qui a perdu le supplément d’âme de son prédécesseur.

Pour la Rader Eco, un Top Mod O-BLI-GA-TOIRE ! Parce qu’elle est complète, solide, légère, douce, que son écran est génial, qu’elle assure côté vape et… qu’elle coûte 29€ !!! Faut-il vous l’envelopper ou c’est pour consommer sur place ?

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!