Header
Header
Header
EN BREF:
Rader Duo Core GT211 par Hugo Vapor
Rader Duo Core GT211 par Hugo Vapor

Rader Duo Core GT211 par Hugo Vapor

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Happesmoke 
  • Prix du produit testé: 56.90 Euros, prix public généralement constaté
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 41 à 80 euros)
  • Type de mod: Electronique à puissance et tension variable et contrôle de température
  • Le mod est-il téléscopique ? Non
  • Puissance maximale: 211 W
  • Tension maximale: 8.4 V
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: 0.06Ω

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Hugo Vapor est un fabricant chinois qui a connu ses premières heures de gloire avec une Boxer chroniquée dans ces pages, une bonne box malgré une légère tendance à perdre progressivement sa peinture.

Le fabricant nous revient avec son dernier opus, la Rader. D’emblée, il est assez facile d’y voir une immense ressemblance avec un des best-sellers de 2017, la WYE 200 de Teslacigs. Tout d’abord, par la forme, calquée presque à l’identique sur son modèle et ensuite par le matériau employé, ici le nylon, qui imite la carrosserie en PVC de la WYE par sa légèreté.

Motorisée par un chipset propriétaire, la Rader se propose aux alentours de 56€  et annonce une puissance de 211W, très confortable pour une utilisation que l’on imagine polyvalente. Elle offre plusieurs modes de fonctionnement classiques, la puissance variable, la tension variable avec un passage possible en émulation de mod mécanique, un contrôle de température classique, un préheat réglable et un mode Curve qui permet de dessiner la courbe de puissance de sortie sur un laps de temps donné.

Disponible en plusieurs coloris, nous en verrons aujourd’hui une version spéciale “camouflage”.

Cette panoplie est complétée par la possibilité d’upgrader le firmware et de régler la personnalisation de la box par l’installation d’un logiciel externe disponible ICI.

Un programme plutôt alléchant sur le papier qu’il convient de confronter à la réalité pratique, ce que nous allons nous employer à faire ci-dessous.

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 41.5
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm: 84.5
  • Poids du produit en grammes: 175
  • Matériels composant le produit: Nylon
  • Type de Form Factor: Box classique – type VaporShark
  • Style de décoration: Militaire
  • Qualité de la décoration: Bonne
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Peut mieux faire et je vous dirai plus bas pourquoi
  • Position du bouton fire: Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 2
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Qualité du ou des boutons interface: Bonne, le bouton est très réactif
  • Nombre de pièces composant le produit: 2
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Bonne
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Non

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 2.6 / 5 2.6 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Dans sa livrée “camouflage”, la Rader présente très bien et fait montre d’un form factor massif et d’un dessin d’inspiration militaire qui pourra réjouir les adeptes de ce type d’esthétique. La prise en main de la forme est plutôt bonne, la box se cale bien dans la paume.

La box est très légère, l’emploi du nylon comme matériau de base lui confère cet avantage. La Rader porte fièrement son nom embouti à même son flanc, toujours à l’image d’une Tesla WYE qui, décidément, aura inspiré les concepteurs de la Rader sans doute au-delà du raisonnable.

Hélas, la comparaison s’arrête ici car le switch, bien que parfaitement intégré, présente une surface particulièrement désagréable au toucher. Il en est de même pour la barrette [+/-] dont la rugosité est encore plus marquée. Là ou la WYE brillait par sa douceur, la Rader impose une apparence grainée et des arêtes assez vives, peu travaillées, qui sont autant d’obstacles à une prise en main  sereine et confortable.

La finition est très limite, cela se ressent dés qu’on pose le regard dessus et encore plus lorsqu’on charge les accus dans le logement prévu à cet effet. Le capot livrant le passage au berceau bénéficie d’un ajustage perfectible qui le rend parfois peu intuitif à manipuler. Pas de ruban pour extraire les accus, il faudra donc y coller les ongles. Là ou la WYE (oui, toujours elle !) proposait un dessin de carrosserie utile pour l’extraction des batteries, la raideur de la Rader impose des contorsions bien inutiles pour un geste si trivial.

Cela se poursuit avec l’absence remarquable d’évents permettant le refroidissement du chipset. Il y a bien des fentes de dégazage pour les accus mais elles ne pourront en aucun cas refroidir le moteur qui reste bien isolé. Je rappelle que le chipset nous promet 211W et 40A en sortie, des données à prendre en compte pour une éventuelle chauffe des circuits.

Pas parfaitement ébarbé, le nylon s’avère particulièrement inconfortable lors de l’extraction du capot et signe une ligne de démarcation trop visible entre le châssis et la porte. 

Sur le top-cap, assez vaste pour accueillir des atomiseurs de fort diamètre, on remarque une platine en acier de belle dimension et gravée de façon à véhiculer l’air pour les (rares) atomiseurs s’en nourrissant par la connexion. Dommage que le placement de la platine qui affleure juste au niveau du nylon rende cette fonctionnalité bien inutile. On se consolera avec un pin positif sur ressort même si, là encore, la dureté est de mise et quelques bruits de frottements lors de l’installation d’un ato plutôt long sur sa connexion font craindre, peut-être à tort, pour la pérennité de l’assemblage.

Au bilan, on ne peut pas dire que la Rader marquera son époque grâce à sa finition, très en dessous de ce que fait la concurrence y compris dans des tarifs similaires. Même si la plupart des défauts signalés peuvent sembler véniels, la perception générale de l’objet en souffre. La Rader ne se présente pas comme une box bien finie.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: Propriétaire
  • Type de connexion: 510, Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Excellente, l’approche choisie est très pratique
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Affichage de la charge des accus, Affichage de la valeur de la résistance, Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Protection contre l’inversion de polarité des accumulateurs, Affichage de la tension de vape en cours, Affichage de la puissance de la vape en cours, Affichage du temps de vape de chaque bouffée, Affichage du temps de vape depuis une certaine date, Contrôle de température des résistances de l’atomiseur, Supporte la mise à jour de son firmware, Supporte la personnalisation de son comportement par logiciel externe, Messages de diagnostic clairs
  • Compatibilité accus: 18650
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: 2
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Oui
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Oui
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui
  • Diamètre maximum en mms de la compatibilité avec un atomiseur: 27
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Bonne, il y a une différence infime entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Bonne, il y a une différence infime entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 4.5 / 5 4.5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Hugo Vapor fait le plein de technologie avec son chipset maison ! Là encore, on remarque une volonté de bien faire chez le fabricant et d’en proposer plus pour un tarif somme toute assez attractif.

Le mode puissance variable vous permet donc de naviguer entre 1 et 211W, par incrément de 0.1W entre 1 et 100W, puis par incrément de 1W au-delà. 

Le contrôle de température parcourt une échelle comprise entre 100 et 315°C et accepte en natif le SS316, le titane et le Ni200. Il se dote d’un mode TCR accessible en appuyant sur le switch et les boutons [+] et [-] en même temps qui vous permettra d’implémenter votre propre fil résistif.

Le mode préheat, qui va donner un léger coup de fouet à votre montage ou au contraire brider les chevaux pour y aller en douceur, est réglable. Vous pouvez choisir le montant de puissance à appliquer, en positif ou négatif (de -40 à +40W!!!) et la durée de cette étape (de 0.1 à 9.9s !).

Il existe un mode curve (C1) qui vous sera utile si vous désirez sculpter votre signal en sortie. Sur sept paliers, vous choisirez donc la puissance et le temps.

Un mode By Pass, qui émule le fonctionnement d’un mod mécanique en passant directement la totalité de la tension résiduelle des accus sur votre résistance, est aussi présent. Attention cependant, n’oubliez pas que les accus sont montés en série et que c’est donc 8.4V que vous enverrez à votre atomiseur, batteries chargées au maximum.

Tous ces modes sont accessibles de façon très simple, en cliquant trois fois sur le switch. Les boutons [+] et [-] vous permettent de modifier le choix du mode et un dernier appui sur le switch valide vos choix. Lorsque vous avez choisi le mode “Préheat”, par exemple, il suffit de cliquer deux fois sur le switch pour accéder aux réglages, régler par les boutons [+] et [-] et de valider vos options par un double clic sur le switch.

L’ergonomie est intuitive et Hugo Vapor s’est appliqué à proposer tout ce que la technologie actuelle a à offrir en terme de choix de vape. Un bon point quantitatif pour la marque qu’il faudra hélas tamiser par une analyse plus poussée sur la qualité du rendu.

Notons, encore une fois, la possibilité de télécharger une application qui servira à upgrader votre firmware avec la dernière version sortie mais aussi pour personnaliser vos menus. Un autre bon point.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Le packaging est très performant et étonnant. En effet, c’est dans une boîte ronde et rouge que la box vous parviendra ! je ne suis pas sûr que cela fera la joie des responsables de stock chez les grossistes ou dans les shops mais cette originalité est la bienvenue et elle est à signaler.

Notre sympathique étui écarlate contient l’inévitable cordon USB/Micro USB, de la paperasse et une notice en anglais qui explique sommairement les fonctionnalités. Un skin en silicone kaki est fourni, une attention intéressante, même si son utilisation vient “camoufler” le camouflage qui type l’esthétique de la box. 

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Rien n’y fait, nécessite un sac en bandoulière
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Le mod a-t-il chauffé ? Faiblement
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 3.3 / 5 3.3 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Doté du firmware 1.0, le chipset de la Rader produit de la vapeur, de la latence et des bugs… De quoi finalement se demander s’il fallait sortir cette box en l’état tant les problèmes sont nombreux et d’ailleurs remontés par les utilisateurs sur les différentes plateformes de partage. 

J’ai donc procédé à l’upgrade vers la version 1.01. Il y a eu du mieux. Les bugs ont, à priori sur une semaine de test, disparu. La latence a diminué mais reste tout de même supérieure aux boxs de la même catégorie. Bien entendu, le résultat reste utilisable mais, au niveau ou se trouve la concurrence aujourd’hui, on ne peut s’empêcher de trouver que la Rader manque singulièrement de réactivité. Même en mettant en oeuvre un préheat plutôt lourd, on n’aboutit qu’à une hausse temporaire de la puissance mais pas à une diminution du temps de latence, ce qui est somme toute très normal…

Evidemment, le rendu en pâtit, surtout sur les puissances les plus fortes. En effet, si l’on utilise un montage lourd et bas en résistance, nécessitant une bonne réactivité pour se réveiller et qu’on tient compte de la latence du chipset, il ne faut pas s’attendre à un miracle. S’ajoute à ceci une tendance, faible mais notable, à chauffer un peu lorsqu’on monte dans les tours. Ce n’est pas vraiment gênant, la Rader ne va pour autant vous exploser au visage mais c’est une gène supplémentaire qui, combinée à toutes les autres sources de gène, rend le tableau pas vraiment convaincant.

L’erreur a-t’elle consisté à en mettre trop et faire le pari de la quantité au détriment de la qualité ? Ou bien s’est-il agi de proposer une version non optimisée du chipset ? Je ne sais pas mais le rendu est inférieur à ce à quoi il est coutume de s’attendre sur un tel matériel. La vape est correcte dans l’absolu mais ne brille, ni par sa précision, ni par sa réactivité. Elle eut été acceptable il y a deux ans mais elle parait bien anachronique de nos jours.

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: 18650
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: 2
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous
  • Description de la configuration de test utilisée: Vapor Giant Mini V3, Saturn, Marvn, Zeus
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Celle qui vous convient le mieux

le produit a-il été aimé par le reviewer: Non

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 2.6 / 5 2.6 out of 5 stars

Le billet d’humeur du reviewer

Prenez un bon modèle de box qui a commercialement bien fonctionné. Copiez-en les dimensions, le poids, les caractéristiques. Gavez votre chipset de possibilités techniques qui brillent sur le papier mais qui, en finalité, ne concernent que fort peu de geeks de la vape. Faites une coupe franche sur la qualité de finition pour pouvoir proposer votre objet à un tarif audible. Soignez votre packaging pour rendre le tout séduisant. Sortez en catastrophe un upgrade pour tenter d’amoindrir les erreurs qu’une conception bâclée a laissé passer. Secouez et servez chaud !

Voici la recette qui a prévalu à la conception de la Rader. Une recette qui aurait pu fonctionner avec un peu plus de travail, une peu moins d’orgueil dans l’implantation de technologies non maîtrisées et un rendu cohérent avec l’époque. Quitte à se pencher sur l’étude d’une véritable box originale et non une pâle copie d’un best-seller.

La Rader obtient 2.6/5, ce qui est la récompense méritée pour un produit inabouti, dont la filiation est beaucoup trop affirmée pour être honnête et qui, en définitive, ressemble beaucoup plus à un coup commercial qu’à une véritable nouveauté.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!