Header
Header
EN BREF:
Quad-Flex Survival Kit par Aspire
Quad-Flex Survival Kit par Aspire

Quad-Flex Survival Kit par Aspire

 

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Ne souhaite pas être nommé.
  • Prix du produit testé: 58.9 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 36 à 70 euros)
  • Type d’atomiseur: Reconstructible classique, Dripper, Dripper BF et Clearomiseur
  • Nombre de résistances autorisées: 2
  • Type de résistances: Propriétaires non reconstructibles, Reconstructibles classiques, Reconstructibles Micro coil, Reconstructibles classiques à contrôle de température, Reconstructibles Micro coil à contrôle de température
  • Type de mèches supportées: Coton, Fiber Freaks densité 1, Fiber Freaks densité 2, Fiber Freaks Cotton Blend
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 2 pour le RDTA et le Clearomiseur

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

La vaposhère est un monde fascinant pour les geeks que nous sommes tous. Pas une semaine sans que sorte un nouveau matériel. Pas un mois sans une avancée technologique. Nous restons en embuscade de façon permanente afin de dénicher le dernier machin à la mode qui va pouvoir encore nous rapprocher de notre Graal personnel. C’est un peu comme le monde des téléphones portables sauf que c’est encore plus vivant, plus changeant, plus exaltant. 

Bien sur, dans la cohorte d’idées qui sortent de la corne d’abondance des fabricants, toutes ne sont pas géniales et, pour trois pas en avant, on fait souvent deux pas en arrière. Mais le fait est et demeure : la vape avance. Vers plus de praticité, plus de salubrité, plus d’ergonomie.

C’est dans l’optique d’une belle évolution pratique qu’Aspire nous propose son Quad-Flex Survival Kit. En effet, voilà un produit qui vous offre, de manière simple et presque ludique, quatre atomiseurs que vous pouvez construire avec l’ensemble des pièces fournies. Il y a un RDTA, assez classique, un dripper normal avec des airholes en bas face aux résistances, un dripper bottom-feeder avec les airholes en haut ainsi qu’un Nautilus X, clearomiseur qu’on ne présente plus. Tout cela est donc disponible pour 58.90€. Si vous faites l’addition de chaque atomiseur, vous dépasserez allègrement les 100€, vous pouvez donc saisir l’économie réalisée.  Comment cela est-il possible ?

aspire-quadflex-rdta-eclate

Et bien ,c’est tellement simple qu’il fallait y penser ! Le kit nous fournit un ensemble de treize pièces, compatibles les unes avec les autres, qui, selon votre choix du moment, serviront à monter tel ou tel type d’atomiseur. En diminuant le nombre de pièces, on réalise une économie d’échelle qui permet de vendre le produit au prix de quasi un seul atomiseur. Une excellent idée, donc, qui permet aux nomades, en un seul boitier, de trimbaler avec eux toute la panoplie possible des atos. C’est quasiment l’œuf de Christophe Colomb !

Encore faut-il, bien sûr, que la mise en oeuvre soit facile et surtout que le résultat en terme de rendu soit sans équivoque. C’est ce que nous allons voir maintenant.

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 22
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm tel qu’il est vendu, mais sans son drip-tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 42 (RDTA), 40 (Clearo), 39 (RDA)
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip-tip si ce dernier est présent: 42 (RDTA), 37 (Clearo), 29 (RDA)
  • Matériels composant le produit: Acier Inox, Delrin, Pyrex
  • Type de Form Factor: Nautilus
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 13
  • Nombre de filetages: Plus de 10 en tout
  • Qualité des pas de vis: Très bonne
  • Nombre de joints toriques, Drip-Tip exclu: Plus de 10 en tout
  • Qualité des joints toriques présents: Très bonne
  • Positions des joints toriques: Connexion Drip-Tip, Top Cap – Tank, Bottom Cap – Tank, Autre
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 2 (RDTA + Clearo)
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Faisons ensemble un premier tour d’horizon de la qualité de l’ensemble.

Nous nous retrouvons donc avec des pièces d’acier inox, bien finies, les différents montages étant facilités par des pas de vis d’excellente facture. Les assemblages sont très corrects pour la catégorie tarifaire et il n’y a  aucune honte à avoir sur la finition d’ensemble. Bien entendu, l’épaisseur des matériaux n’est pas exceptionnelle mais tout tient très bien et donne une impression qualitative.

Une bonne partie des pièces est en delrin, en particulier celles qui jouent un rôle actif dans le refroidissement. Là encore, aucune mauvaise surprise, c’est bien fait. Certains emboîtages se font à l’aide de joints toriques parfaitement choisis pour le rôle qu’ils ont à jouer et d’autres par vissage. Dans tous les cas, on obtient des résultats très propres et tenant bien.

aspire-quadflex-spares-2

Le réservoir pyrex, commun à l’utilisation du RDTA et du clearomiseur, est de bonne facture, assez épais. Il ne possède pas de protection particulière dans aucun des deux cas aussi attention aux chutes, mais on remarque la présence d’un pyrex de rechange, en finition “frosted” au cas ou. A priori, il ne devrait y avoir aucun problème pour obtenir des pièces de rechange vu que le réservoir est le même que celui employé par le Nautilus X.

Les différents atomiseurs, une fois montés, présentent une même caractéristique de légèreté et des dimensions contenues. Le diamètre est le même pour tout le monde : 22mm, ce qui collera bien avec l’ensemble des mods nomades du marché.

Au bilan et en bref, une finition très correcte, surtout en regard du tarif sympathique de l’ensemble.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Non, un montage flush ne peut être garantie qu’au travers d’un réglage du plot positif de la batterie ou du mod sur lequel il sera installé
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Diamètre en mm maximum de la régulation d’air possible: 2 x 16mm²
  • Diamètre minimum en mm de la régulation d’air possible: 0
  • Positionnement de la régulation d’air: Dépend du type d’ato monté. 
  • Type de chambre d’atomisation: Dépend de l’ato monté
  • Dissipation calorifique du produit: Normale

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Au chapitre des fonctionnalités, il y a du monde au portillon. C’est le moins que l’on puisse dire.

Tout d’abord, il est important de comprendre la méthode puisque nous allons devoir jouer au jeu de construction pour monter nos différents atos.

Dans le packaging, chaque pièce est repérée par une lettre. En face de vous, sur le couvercle, vous avez les quatre schémas de construction possibles avec la liste des lettres de pièces et leurs emplacements. Il est donc extrêmement simple de se repérer en suivant les schémas et en rangeant les pièces inusitées à leur place dans le pack. Construire un atomiseur ne prend pas plus d’une minute et encore, pour les plus complexes d’entre eux. 

Bien entendu, vous ne pourrez jamais avoir quatre atos montées en même temps. Un seul sera possible puisque les différentes pièces peuvent servir à plusieurs atomiseurs.

aspire-quadflex-possibilites

LE RDTA :

Il se présente un peu comme un Avocado. Plateau de type velocity, double-coil obligatoire, quatre trous de plonge pour faire descendre votre capillaire dans le réservoir. Rien de complexe ici. L’airflow est réglable par la bague supérieure du top-cap qui fait circuler une paroi en delrin dans le tube en acier. Les deux airholes de type cyclope se positionnent juste en face des résistances, vous ne pouvez d’ailleurs pas faire autrement (et heureusement) car deux ergots doublés de deux flèches sérigraphiées vous indiquent ou positionner votre top-cap.

Le montage est très simple et le plateau pourra accueillir des fils complexes sans problème. Le passage du coton est simple aussi, seul le fait de pousser le capillaire dans les trous de plonge peut éventuellement poser problème si vous en avez trop mis mais pas plus que la grande majorité des atomiseurs fonctionnant de la même manière. Pour le RDTA , j’ai utilisé de la Fiber Freaks D1 afin de profiter de la rapidité de transport des fluides exceptionnelle de cette fibre et puisqu’il n’y a pas de nécessité, dans ce cas précis, de conserver le liquide dans le corps fibreux, comme sur un dripper.

Le remplissage est un peu plus délicat puisqu’il va impliquer obligatoirement, une fiole à aiguille ou une seringue. En effet, il va falloir passer par les trous de plonge pour remplir l’ato, aucun orifice n’étant prévu pour cette seule fonction. Dans le pire des cas, vous pourrez aussi dévisser le plateau et remplir le réservoir directement. Mais cela reste aléatoire même si ça fonctionne car vous risquez de déplacer le coton ou en coincer une partie dans l’élément vissé central qui sert de liaison entre le plateau et le bottom-cap. 

Le refroidissement de l’ensemble est assuré par l’utilisation d’un drip-tip plateau en delrin, de la fameuse double paroi en delrin qui sert aussi à occulter les airholes et un airflow très ouvert. Vous pourrez utiliser des montages exotiques très calorifiques sans problème.

aspire-quadflex-montage

 

LE DRIPPER :

En utilisant le top-cap du RDTA, le plateau Velocity  et une pièce nouvelle qui sert de bottom-cap, vous avez votre dripper en 30 secondes ! Celui-ci est donc classique, en double coil forcément et profite de la générosité déjà remarquée auparavant de l’airflow. Les airholes se positionnent donc face à vos résistances suivant le même principe d’ergot et de fléchage.

Bien entendu, ne vous attendez pas à une grande capacité d’emport de jus, il n’y a pas vraiment de cuve digne de ce nom mais les quatre trous de plonge communiquent avec une piscine assez étroite et si vous placez bien votre coton, l’autonomie n’est pas ridicule. Le remplissage s’effectue traditionnellement soit en ôtant le top-cap soit par le drip-top directement.

De la même manière que sur le RDTA, on remarque un refroidissement très correct, même à forte puissance (testé jusqu’à 100W), dû aux mêmes causes : la présence de delrin et un airflow généreux. 

J’ai utilisé du Cotton Bacon pour le dripper pour sa capacité à capturer le liquide dans ses fibres et à gonfler suffisamment pour servir lui-même de réservoir.

 

LE DRIPPER BF :

Il se compose du même plateau, du même drip-top et de la pièce servant de bottom-cap. Par contre, on se sert d’une nouvelle pièce pour le top-cap et de la vis spécifique qui permettra au connecteur 510 de véhiculer le liquide. 

Le nouveau top-cap présente la particularité d’avoir les prises d’air sur le haut. La structure interne permettant de véhiculer l’air en dessous des résistances puis de véhiculer la vapeur vers le drip-top. Pourquoi un tel choix ? Sans aucun doute pour éviter des fuites en cas de trop plein de liquides arrivant sur le plateau issu d’un squonk trop viril ! 

aspire-quadflex-dripper

 

LE CLEAROMISEUR :

Pas de surprises, il s’agit ici du Nautilus X qu’on ne présente plus. Pas d’une quelconque copie, c’est bien du Nautilus X dont il s’agit ici, avec sa résistance propriétaire en 1.8Ω et son absence de réglage d’airflow.

Pour le monter, on récupère le pyrex du RDTA, la base du bottom-cap du RDTA, on rajoute la résistance et le nouveau top-cap maintenant célèbre et le tour est joué. Simplissime ! 

Le remplissage exige le dévissage du top-cap, comme un Nautilus que vous auriez acheté à part et la contenance est de 2ml. 

aspire-quadflex-nautilus

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: Propriétaire mais passage au 510 au travers d’un adaptateur non fourni
  • Présence d’un Drip-Tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Court avec fonction d’évacuation calorifique
  • Qualité du drip-tip présent: Très bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Selon le type d’atomiseur choisi, vous aurez accès à un drip-top généreusement dimensionné (pour les RDTA et différents drippers) ou bien au drip-tip propriétaire du Nautilus. Dans les deux cas, ces drip-tips sont construits en delrin ou contiennent du delrin et ont donc la particularité de moins chauffer que des drip-tips en acier.

Pour les plus exigeants, pas de crainte, vous avez aussi un adaptateur fourni vous permettant d’utiliser le drip-tip 510 de votre choix.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Il ne fallait pas se louper sur ce chapitre, compte-tenu de la complexité de la proposition même si la mise en oeuvre s’avère enfantine. Aspire a donc bien assuré le coup en livrant le tout dans une boîte aimantée  en carton noir.

Lorsque’on ouvre le capot, on se trouve donc face à la panoplie des pièces différentes (le RDTA est déjà monté), toutes repérées par une lettre. Sur le capot lui-même et face à vous (pratique), vopus avez donc les schémas explicatifs des différents atomiseurs et de leur construction en suivant les lettres données.

aspire-quadflex-pack

En plus des pièces, le pack contient un petit carton avec de nombreux joints de rechange, 4 vis pour le velocity, deux clapton coils préformés, un pad de coton et une clé BTR.

Bien entendu, vous avez une résistance 1.8Ω fournie pour monter votre Nautilus.

Le packaging est donc bien complet et fournit tout le nécessaire pour fonctionner de suite. La notion de Survival Kit n’est donc pas usurpée le moins du monde.

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Ok pour une poche intérieure de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Facile, même debout dans la rue, avec un simple mouchoir en papier
  • Facilités de remplissage: Pas aisé, même en prenant son temps
  • Facilités de changement des résistances: Facile mais nécessite un espace de travail pour ne rien perdre
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de EJuice ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produisent:

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 3.7 / 5 3.7 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Généralement, nous avons vu que toute cette petite famille d’atomiseurs était facile à monter. Si l’on excepte le remplissage un peu rustique du RDTA, nous ne remarquons rien qui soit en capacité de nuire à une excellente expérience utilisateur. Nous allons donc faire le focus sur le rendu de chaque membre.

LE RDTA : 

Monté en fil acier sur 3mm en double coil pour une résistance globale de 0.30Ω, le RDTA est souple et très réactif. Cependant, l’airflow est tellement dimensionné qu’on se porte vite sur un bon set de clapton pour essayer de titiller l’engin et le pousser dans ses retranchements. Quelques minutes plus tard, on est enfin au paradis. Le RDTA Aspire fonctionne très bien avec ce type de résistif et l’airflow est parfait pour alimenter de gros montages.

Le rendu est donc puissant et fait la part belle à une vapeur bien dense. Les saveurs ne sont cependant pas en reste et la précision est appréciable. Mais ce qui frappe le plus, c’est le mariage parfait entre l’air entrant et la capacité des gros montages à générer de la vapeur. Particulièrement adapté aux jus gourmands, cet ensemble est gustativement correct et génère de très bonnes sensations. Bien meilleures qu’avec un fil simple, quelle que soit sa taille, qui semble trop exposé à l’air pour faire de son mieux. Étrangement, le RDTA est donc plus naturellement porté pour une utilisation avec des gros montages multi-brins.

En contrepartie, les 2ml partent vite en vapeur, comme vous vous en doutez, mais les sensations et la plénitude de la vapeur font en sorte que nous ne le regrettons pas.

 

LE DRIPPER :

Avec le même montage, on prend vite des tours. Le dripper est intéressant, plutôt typé saveurs mais ne négligeant cependant pas de monter fort pour une belle vapeur blanche. Le rendu est compact, savoureux et la rondeur est ici de mise. Bien que bénéficiant du même plateau, du même montage et du même top-cap, les saveurs se précisent encore, preuve que la gravité fait encore la différence entre un RDTA et un RDA.  

Si nous ne sommes cependant pas sur un dripper d’exception, il est tout de même très loin de faire honte à sa corporation et, au vu du tarif de l’ensemble, pourra rendre bien des services en déplacement.

aspire-quadflex-spares

 LE DRIPPER BF :

J’appréhendais un peu le test de celui-là au vu des prises d’air situées sur le haut du top-cap. Et bien, très étrangement, c’est le contraire qui se produit. Les arômes sont saturés, très forts en goût et le rendu devient encore plus intéressant qu’avec le dripper normal.

C’est sans doute la meilleure surprise, à mon sens, du lot. Si le reste fonctionne très bien, nous tenons là un dripper BF très bien calibré et étudié pour exalter les saveurs. Pas ou peu de déperdition de vapeur et un goût démoniaque pour la catégorie tarifaire.

Quant au bottom-feeding lui-même, il se comporte bien et le liquide arrive à point sur le plateau comme il se doit. 

Je ne regrette qu’une chose sur les drippers, c’est que le fabricant n’ait pas prévu une grille anti-projections  dans le drip-tip. En montant haut en puissance et si on s’est un peu laissé aller sur le jus, on gagne quelques postillons désagréables. Mais c’est un effet périphérique qui passe vite quand la quantité de liquide est normalisée.

 

LE CLEARO :  

Sans grande surprise, on a le même rendu qu’un Nautilus X et pour cause, c’en est un ! 

Tirage serré se contentant de 13W de puissance pour rendre des saveurs au cordeau et une vapeur sympathique pour les habitués de ce type de vape ou les débutants. Le résultat est superbe et assoit encore la réputation du Nautilus en tant que clearo en vape normale.

Facile à vivre, à remplir et à vaper, c’est un must-have pour ceux qui aiment la vape serrée.

Recommandations d’utilisation 

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique ET Mécanique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous ! Avec une puissance assez élevée
  • Avec quel type de EJuice est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: Vaporflask Stout + différents liquides de différentes viscosités
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Un mod électro polyvalent au niveau puissance opour profiter de tous les atos au mieux (entre 10 et 120W)

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.6 / 5 4.6 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Le billet d’humeur du reviewer

L’ensemble Quad-Flex proposé par Aspire était séduisant sur le papier avec sa proposition de quatre atos en un. Après test, il semble évident que ce qui aurait pu tourner au jeu de massacre est un pari réussi avec brio par le fabricant. 

C’est simple, on est ultra bien guidé dans le montage des diverses possibilités, les pièces sont faciles à repérer et le rendu de chacun des atomiseurs a de quoi surprendre. D’ailleurs, il n’y a aucun parent pauvre ici, tous les atomiseurs présents se comportent très bien dans leur cadre respectif et là est sans doute la réussite d’Aspire : ne pas avoir fait de concession sur la qualité des rendus. 

Vapoteur débutant, intermédiaire ou confirmé, chacun y trouvera son bonheur d’autant plus que le tarif reste très intéressant et respectueux des consovapeurs.

De quoi mériter, par tant de cohérence, un Top Ato  en regard à la nouveauté de la proposition et la qualité de sa réalisation.

 

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!