Header
Header
Header
Header
EN BREF:
PURPLE LIGHT (GAMME D’LIGHT) par J WELL

PURPLE LIGHT (GAMME D’LIGHT) par J WELL

Print Friendly, PDF & Email

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: J Well
  • Prix du conditionnement testé: 16.90 Euros
  • Quantité: 30 Ml
  • Prix au ml: 0.56 Euros
  • Prix au litre: 563 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 0 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 50%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Oui
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?: Oui
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Verre, le conditionnement ne sera utilisable pour le remplissage, que si le bouchon est équipé d’une pipette
  • Equipement du bouchon: Pipette en verre
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Non
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 4.33 / 5

Commentaires quant au conditionnement

Nous voici au cœur du très fourni catalogue de J Well et plus précisément dans la gamme D’Light.
Aujourd’hui, évaluons le Purple Light.

gamme_D_light_1

Cette gamme et ses différentes recettes sont très typées estivales puisque fraîches et fruitées.

Conditionné en 30 ml, le Purple Light est disponible en 00, 03 et 06 mg/ml de nicotine. Le ratio PG/VG est de 50% de propylène glycol et 50% de glycérine végétale.

Malgré son tarif de 16,90€ le positionnant dans la catégorie des entrées de gamme, nous sommes gâtés par J Well qui, comme à l’accoutumée, nous présente joliment son breuvage. La boite cartonnée est bien entendu parfaitement assortie à la fiole en verre; tout ceci est, ma foi, bien attrayant.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Non
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. Attention l’innocuité de l’eau distillée n’est pas encore démontrée
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.13 / 5

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

JWell sait ce que présenter un e-liquide à la clientèle veut dire. La majorité des indications légales sont en bonne place et il faut reconnaître que l’emballage permet un complément ou une répétition de certaines mentions bienvenues. Par contre, erreur sur la chaîne d’embouteillage ou non, l’absence du pictogramme en relief pour les déficients visuels amoindri la note.

Ce qui me dérange, c’est la couleur du liquide présenté ici mais également de toute la gamme D’Light.
Naturellement, un jus ne peut pas avoir cette couleur sans l’ajout de colorants. Or, il n’en est pas fait mention sur le flacon ni sur l’emballage, pas plus que sur le site Internet de J Well. Donc, on peut supposer que la composition n’est pas complète.

L’utilisation de colorants est prohibée par la TPD et, par les temps qui courent, je ne trouve pas ce choix très judicieux. J’émets de sérieux doutes quant à la salubrité des colorants en général, même si certains essaient de nous faire croire à leur innocuité. Dans les faits, nous n’avons pas suffisamment de recul pour établir un réel bilan. La seule chose que nous savons, c’est que la flore intestinale et digestive est capable d’assimiler des substances alors que nos voies supérieures et respiratoires n’en sont pas capables. Dans le cas qui nous concerne, ma source d’inquiétude et d’interrogation provient de l’ignorance des substances employées et à leur non communication par le laboratoire.

De plus, cette gamme dont fait partie le Purple Light, a la particularité de me faire tousser…
Et, comme prévu, le mélange “dépose” beaucoup sur les coils.

Purple light_Dlight_JWell_1

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5

Commentaires sur le packaging

Bel investissement de la marque pour mettre en valeur sa production.

Tout y est attrayant, savamment étudié pour pouvoir bénéficier d’un pouvoir attraction vis à vis d’une potentielle clientèle.

Pour les habitués des différents produits de JWell c’est aussi le sentiment d’être flatté. Le fabricant s’est largement inspiré des codes qui font l’essence de l’industrie des cosmétiques et le moins que l’on puisse dire c’est que cela fonctionne.

Purple light_Dlight_JWell_2

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Fruité, Sucré, Confiserie (Chimique et sucré)
  • Définition du goût: Sucré, Anisé, Fruit, Mentholé
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Non
  • Ce liquide me rappelle: Rien

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 3.75 / 5

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Bienvenue aux saveurs phares de l’été ! Quand la pastèque fraîche est relevée d’une touche d’anis et de glaçons tirés tout droit du cercle polaire.” Tel est la description aromatique proposée pour ce Purple Light.

A l’odorat, l’ensemble ne me parait pas très naturel. Je retrouve une partie de ce qui est annoncé mais sans plus de précision qu’une perception relativement chimique.Passons immédiatement à l’épreuve du vapotage…

Il y a effectivement un arôme de cucurbitacées. Melon, pastèque ? Si c’est dit je veux bien le croire…

Il faut reconnaître à ce jus qu’il est frais, assez sucré, mais personnellement je n’y arrive vraiment pas. La recette ne me parait pas aboutie, tous les arômes se confondent les uns avec les autres. Je ne ressens aucune cohérence. La fraîcheur est parfaitement retranscrite, prégnante mais pas exagérée car l’ensemble est sucré. Mais le mariage du reste ?…

J’ai vapé totalement les 30 ml non pas par goût mais pour m’assurer d’y déceler des éléments me permettant une rédaction objective de cette évaluation. Sans succès, et ce malgré l’utilisation de nombreux montages sur RDA, RBA, etc… dédiés aux saveurs et pointus dans leur retranscription.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 35 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Normale (type T2)
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Divers RDA & RBA
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.9
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kantal, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Plus vous augmenterez la puissance et plus les saveurs seront présentes;  le coté sucré également.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Déjeuner / dîner, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.07 / 5

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

Purple light_Dlight_JWell_3

On ne va pas se faire de cachotteries et vous vous doutez qu’au moment de rédiger cette revue, j’ai déjà goûté tous les jus de cette gamme D’Light que J Well m’a adressé.
A mon goût qui, comme je me plais à le répéter régulièrement n’a pas pas vocation d’universalité, je n’apprécie pas les D’Light.

Je concède néanmoins que ce Purple Light est celui que j’ai le plus apprécié. Je suis sévère sur cet ajout de colorant pour lequel nous n’avons aucune explication mais je précise que cela n’altère pas mon jugement gustatif. Pour preuve, il m’est arrivé de goûter des jus contenant des matières proscrites ou déconseillées et de les trouver “bons”… avant des les écarter de mes tablettes… Je trouve seulement que les colorants n’ayant pas ce valeur gustative et étant sujets à caution, il serait plus avisé de s’en passer.

Cette potion est fruitée, fraîche et je ne doute pas qu’elle séduise de nombreux vapoteurs.

Le principe de ces évaluations est de vous faire partager nos analyses mais c’est à vous de comparer avant de vaper. Une fois votre opinion faite, je ne suis pas contre un échange d’opinions, ici sur le site Internet ou sur notre page Facebook© 

A bientôt pour de nouvelles aventures brumeuses,

Marquolive

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : Sir Havana (Gamme Legend) par Roykin
Suivant : Ultimo par Joyetech

A propos de l'auteur

Merci à Stéphane, mon frérot dans la vape, sans qui je ne serais pas ici. Merci également à la team du Vapelier, ma seconde famille. Adepte de la vape tabac et plutôt « serrée » je ne rechigne pas devant de bons gourmands de clouders. J’adore les drippers orientés saveurs mais suis très curieux des évolutions dévolues à notre passion commune du vaporisateur personnel. De bonnes raisons pour apporter ma modeste contribution ici bas, non ?