Header
Header
EN BREF:
Precisio RTA Black Carbon par BD Vape
Precisio RTA Black Carbon par BD Vape

Precisio RTA Black Carbon par BD Vape

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Ekimoz Vape 
  • Prix du produit testé: 45 €
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 36 à 70 €)
  • Type d’atomiseur: RTA
  • Nombre de résistances autorisées: 1
  • Type de résistances: Reconstructibles classiques, Reconstructibles Micro coil, Reconstructibles classiques à contrôle de température, Reconstructibles Micro coil à contrôle de température
  • Type de mèches supportées: Coton, Fibre
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 2.7

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Après une longue période de retour dans la commercialisation, le MTL a enfin repris la place qui lui revenait. Ceci compensera les trois années ou les amateurs du genre ont du se serrer la ceinture devant la totale absence d’atomiseurs compatibles avec leur façon de vaper.

On pourra remercier pour cela le Berserker, l’Arès et le Siren, entre autres best sellers précurseurs, qui ont su amener l’ensemble des constructeurs à doter leur gamme d’atomiseurs à flux serré, propre à enfin contenter les adeptes du genre. Aujourd’hui, l’offre est bien partagée entre le MTL et le DL, ce qui permet à tout un chacun de trouver la vape qui lui correspond le mieux.

Les avantages du MTL, on les connait bien : saveurs bien dessinées, ressemblance avec le tirage d’une cigarette le rendant compatible avec les primovapoteurs et une consommation beaucoup plus mesurée de liquide, ce qui n’est pas un mal quand l’ensemble des e-liquides, surtout en 10ml, sont encore vendus bien trop  chers à mon humble avis.

Le candidat du jour s’appelle “Precisio”, tout un programme, et nous vient de BD Vape qui n’est autre que la division high-end de Fumytech, désormais célèbre fabricant d’atomiseurs entre autres. Il s’agit donc d’un atomiseur reconstructible, mono-coil et qui promet des tirages allant de très serrés style “je vape un crayon à papier” jusqu’au DL restrictif. Une polyvalence revendiquée dont nous vérifierons la réalité avec un soin méticuleux.

Il est disponible chez notre sponsor pour 45€ dans sa splendide livrée Black Carbon mais aussi pour 43€ dans une plus simple version inox. Un tarif intéressant si le résultat est bon mais qui le place quand même dans le haut de gamme des atos de l’empire du milieu. Ceci dit, nous sommes loin des tarifs pratiqués par le high end ricain ou européen et c’est tant mieux pour le consovapeur.

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm : 22
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm  tel qu’il est vendu, mais sans son drip-tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 32
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip-tip si ce dernier est présent: 47
  • Matériels composant le produit: Acier Inox
  • Type de Form Factor: RTA Classique
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 5
  • Nombre de filetages: 2
  • Qualité des pas de vis: Excellente
  • Nombre de joints toriques, Drip-Tip exclu: 4
  • Qualité des joints toriques présents: Très bonne
  • Positions des joints toriques: Connexion Drip-Tip, Top Cap – Tank, Bottom Cap – Tank, Autre
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 2.7
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix  ? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Esthétiquement, on ne peut pas dire que le Precisio soit un game-changer. Petit et assez fin, il présente bien mais ne suggère aucune tentative de révolution ou d’évolution dans le dessin d’un RTA. Les qualités sont donc ailleurs.

Dans la finition par exemple qui ne saurait déclencher le moindre reproche. L’ato est tout en acier, à l’exception du réservoir en Ultem, matière réputée pour son excellente résistance thermique, sa rigidité, une fiabilité dans le temps exceptionnelle et qui possède la particularité de résister à tous les produits chimiques.

Les parties métalliques bénéficient toutes d’un traitement de surface en DLC (Diamond Like Carbon), dérivé de la Formule 1, qui se présente par la pose sous vide d’une très fine couche de carbone (< 5 μm) et qui permet une nette amélioration de la rigidité du métal, de sa durée dans le temps et qui accentue la lubrification sèche, gage d’une belle durée des pas de vis par exemple.

Pour le coup, voici une belle innovation qui donne à l’objet une plus-value sérieuse en matière de qualité. Attention cependant, ceci ne concerne que la finition Black Carbon et non la finition normale de l’ato. 

Au niveau anatomique, nous avons donc cinq pièces en tout et pour tout : un drip-tip sur lequel nous reviendrons, un top-cap qui permet un remplissage aisée de l’appareil et qui contient la chambre d’évaporation, un réservoir pratique et solide et un bottom-cap comprenant le plateau de construction ainsi qu’une bague d’airflow.

L’airflow est assez caractéristique et permet de vérifier la promesse du fabricant. Nous avons en effet un anneau tournant de belle qualité et finement structuré afin d’avoir un peu de grip qui peut découvrir, suivant votre choix, une ouverture unique large d’environ 10mm pour accéder au DL restreint ou bien un ensemble de cinq trous dont le nombre, réglable de 1 à 5, permet les joies d’un pur MTL allant d’excessivement serré à bien serré.

Le plateau est petit, nous sommes sur diamètre hors tout de 22mm pour l’ato, et présente deux pôles de fixation pour le résistif. Le pôle positif est isolé et l’aération arrive en dessous de la résistance. Les habitués reconnaîtront l’influence Taïfun dans la conception du plateau. Deux mini-cuves permettent de plonger les extrémités du coton. Elles sont en prise directe avec l’intérieur du réservoir par trois lumières chacune laissant le liquide pénétrer vers le coton. Simple et efficace ?

Oui MAIS il y a un mais : je regrette que le fabricant ait choisi des vis de serrage à empreinte plate, toujours délicates à manipuler pour les gros doigts. Je regrette aussi les deux remontées métalliques qui entourent les vis et qui sont un pensum à utiliser car il faut vraiment desserrer les vis à la limite pour espérer glisser un résistif supérieur à 0.30mm. Je pense qu’il eut mieux valu opter pour des vis à empreintes Philips avec une tête un peu plus grande pour pouvoir se passer des remontées métalliques tout en assurant une bonne prise du fil.

Sous le bottom-cap se trouve la connexion 510, impeccable, en acier plaqué or. 

En bref, un atomiseur bien né qui frôle la perfection formelle et qui propose une finition de haute volée.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Non, un montage flush ne peut être garantie qu’au travers d’un réglage du plot positif de la batterie ou du mod sur lequel il sera installé
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Diamètre en mm maximum de la régulation d’air possible: 10mm²
  • Diamètre minimum en mm de la régulation d’air possible: 0
  • Positionnement de la régulation d’air: Par dessous et profitant aux résistances
  • Type de chambre d’atomisation: De type cloche
  • Dissipation calorifique du produit: Excellente

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Les fonctionnalités ne sont pas légion.

On a bien entendu l’airflow dont nous avons déjà parlé. Un remplissage aisé par le dévissage du Top-cap qui laisse apparaître des vastes lumières susceptibles d’accueillir n’importe quel dropper, même les plus épais. 

La petitesse du plateau permettra des montages en 2.5mm de diamètre. Je pense que 3mm peut se tenter mais on risque de part et d’autre de toucher les pôles positifs ou négatifs, surtout si le résistif est épais. Il faudra plutôt utiliser, à mon avis, un fil simple, avec peu de spires espacées de façon à optimiser le peu de place et conserver une température modérée et une latence faible. Le but sera d’obtenir une résistance entre 0.5 et 1Ω selon que vous choisirez d’utiliser votre Precisio en DL restreint ou en pur MTL.

La bague d’airflow se manipule très bien. Elle reste souple à l’utilisation mais sa position très basse permet de la conserver à sa place et d’éviter les changements non désirés.

Pas de réglage des entrées de liquides ici. Personnellement, ça m’arrange assez, n’ayant jamais compris l’utilité réelle de cette fonctionnalité. Pour moi, un atomiseur doit pouvoir accepter tout type de liquide sans avoir besoin de régler une énième bague au poil de coton prêt. Mais c’est un avis personnel.

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: 510 Seulement
  • Présence d’un Drip-Tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Moyen avec fonction d’évacuation calorifique
  • Qualité du drip-tip présent: Très bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Un joli drip-tip 510, particulièrement bien adapté à la situation. Il est en métal et bénéficie du même traitement DLC que tout le reste de l’ato (ce traitement est alimentaire).

Il est doté d’ailettes de refroidissement qui font bien leur office même si l’atomiseur semble parfaitement gérer la température interne et ne chauffe absolument pas.

Un petit cap en Ultem chapeaute notre drip-tip pour un meilleur confort buccal. En bref, un excellent choix qui entre tout à fait en connivence avec le RTA.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Non
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Non

Note du Vapelier quant au conditionnement: 2 / 5 2 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Nous avons ici un packaging cylindrique en carton noir du plus bel effet. Il contient du coton japonais, deux résistances faites main et des pièces détachées : visserie, connecteur 510 supplémentaire et  divers joints de remplacement.

Il propose aussi un tournevis adapté en forme de T, traditionnel chez les fabricants chinois.

Pas de notice, c’est toujours dommage car ici, le Precisio pourrait tout à fait convenir à un débutant en reconstructible qui sera, hélas, obligé de rechercher son info ailleurs. Par contre, on un tract assez drôle qui précise quel type de coil ou de mod il faut utiliser pour un meilleur résultat. Morceaux choisis : 

  • Petite box 75W ==> Parfait
  • Petit mod méca ==> Ok mais avec un chipset…
  • Gros mod méca ==> Ok mais un poil too much, non?
  • Grosse box 200W ==> D’accord mais F..K OFF !
  • Squonk box ==> Après tout, faites ce que vous voulez….

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Ok pour une poche intérieure de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Facile mais nécessite un espace de travail
  • Facilités de remplissage: Facile, même debout dans la rue
  • Facilités de changement des résistances: Facile mais nécessite un espace de travail pour ne rien perdre
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles d’e-liquide ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produisent:

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Bon, nous arrivons au chapitre ou, après un long test de quelques jours, je vous donne mon ressenti sur la vape car, après tout, c’est bien le résultat escompté.

J’ai effectué différents montages tout en respectant toujours la topographie du plateau : clapton fin, nichrome en 0.50, SS316 en 0.32 et kanthal en 0.40. J’ai utilisé des micros coils ou des coils espacées en respectant la faible longueur utilisable pour ne pas créer d’angle droit avec les extrémités de coton pour éviter des freins à la circulation du liquide. J’ai obtenu diverses valeurs entre 0.5 et 0.9Ω. 

Au bilan, l’ato accepte tout sans rechigner et développe une parfaite adéquation entre le volume de vapeur et une restitution des saveurs remarquable. En micro coil, la surface de chauffe, plus compacte, dégage une chaleur un peu envahissante qui oblige à baisser la puissance ou à ouvrir plus le tirage. Les fils complexes génèrent une vapeur plus texturée mais leur latence de chauffe nuit au punch et à la sensation globale. J’ai obtenu le meilleur compromis avec du kanthal 0.40 en 5 spires espacé pour un correct 0.6Ω. A ce niveau là, on peut utiliser toute la palette expressive du Precisio, du DL au MTL. Il suffit d’adapter la puissance si on ouvre ou ferme l’airflow et la température reste convenable.

Le Precisio nous offre une particularité étonnante qu’il serait criminel de ne pas relever : que ce soit en DL ou en MTL, la qualité de restitution des saveurs est toujours identique. On a des e-liquides qui ressortent bien détaillés mais aussi très homogènes. La vape est donc très qualitative, onctueuse et ouvre les portes d’une vape high end pour un tarif tout à fait justifié et étant, pour le coup, une très belle affaire.

L’atomiseur accepte toutes les viscosités de liquide, y compris le 100% VG, ce qui est un avantage non négligeable pour un ato MTL. Cependant, il est à son meilleur avec des e-liquides compris en 70/30 et 30/70. C’est là que son dynamisme et la qualité de son goût s’expriment au mieux.

En bonus, je vous dirai que l’ato n’a fuité à aucun moment. Le remplissage peut s’effectuer airflow grand-ouvert, c’est nickel. Il accepte qu’on le couche, qu’on le secoue sans délivrer la moindre goutte de jus par l’airflow. La condition sine qua non pour obtenir ce résultat est un dosage correct du coton : il faut que celui-ci remplisse bien les cuves, obturant bien les lumières d’entrée de jus sans pour autant être trop tassé. 

A 25W en DL, le Precisio consomme un peu mais sans excès notable. A 17W en pur MTL, les 3.7ml peuvent durer assez longtemps.

Il me reste à vous dévoiler la chose la plus étonnante : quel que soit le choix du tirage, le volume de vapeur est toujours impressionnant. Même à 13W avec un résistance à 1Ω, le nuage est épais et abondant, pour un MTL bien entendu. Ce fut la principale surprise du test.

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Box Mono Accu puissance normale
  • Avec quel type de EJuice est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: Box Geekvape Aegis + Divers liquides de diverses viscosités
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Celle qui vous plait le plus

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.7 / 5 4.7 out of 5 stars

Le billet d’humeur du reviewer

Rapport qualité / prix extrêmement favorable. Rapport saveurs / vapeur étonnant, le Precisio est l’OVNI de la rentrée. Un atomiseur qui va bousculer à coup sûr la hiérarchie établie des meilleurs MTL. 

Loin d’être ridicule en DL restreint, le petit ato est un diablotin vêtu d’une luxueuse parure qui lui permet sans rougir d’être comparé au plus snobs des high-end du marché, le tout pour un tarif calculé au plus juste.

A tous les amateurs de MTL, qu’ils soient débutants dans le reconstructible ou des vieux briscards de la vape désireux de retrouve une vape moins ostensible, je ne peux que conseiller de vous le procurer en urgence et surtout dans cette version Black Carbon qui ne va pas faire long feu sur les étals des shops. Notre sponsor aura même la décence de ne pas vous faire payer les frais de port  si vous le choisissez !!!

Top Ato O-BLI-GA-TOIRE pour ce nouveau venu qui pourrait bien être bientôt votre nouveau compagnon de route.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!