Header
EN BREF:
PINK BOOL (GAMME ORIGINAL SILVER) par THE FUU
PINK BOOL (GAMME ORIGINAL SILVER) par THE FUU

PINK BOOL (GAMME ORIGINAL SILVER) par THE FUU

 

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: The Fuu
  • Prix du conditionnement testé: 6.50 Euros
  • Quantité: 10 Ml
  • Prix au ml: 0.65 Euros
  • Prix au litre: 650 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 4 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 40%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Équipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Pink Bool est une recette signée par Fuu, émanant de la gamme Original Silver du fabricant parisien. Celle-ci est destinée à un large panel d’utilisateurs du vaporisateur personnel, par son dosage en glycérine végétale.
60/40 de PG/VG est le ratio privilégié.
Les fioles sont TPD ready, donc en 10 ml, plastique noir fumé, pour préserver le contenu des destructeurs UV et recouvertes par le nouvel étiquetage sur 90% de la surface et doublé (repositionnable).

Les valeurs nicotiniques se composent de 5 taux : 4, 8, 12 & 16 mg/ml ou dépourvu de la substance abusivement décriée désormais.

Le tarif entre dans la catégorie de milieu de gamme à 6,50 € les 10 ml.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. Attention l’innocuité de l’eau distillée n’est pas encore démontrée
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.63 / 5 4.6 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Notre protocole pénalise de quelques dixièmes la note pour la présence d’eau distillée, malgré l’innocuité avérée de celle-ci.
Ce préalable passé, ce chapitre est parfait. The Fuu est à la pointe, la directive santé respectée et le consommateur rassuré.
Une nouvelle fois, notre production hexagonale est à la pointe, même si nous n’avions pas besoin d’une loi puisque nos principaux fabricants proposaient en majorité une belle transparence.

 

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

A ce chapitre, rien ne vient diminuer la notation et la perfection est indiscutable.
Le packaging est clair, épuré, sobre et doté d’un charme évident.
L’ensemble est bien agencé, parfaitement réparti, preuve qu’il est possible de mettre une somme d’informations importante malgré la petite taille du contenant.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Chimique (n’existe pas dans la nature)
  • Définition du goût: Sucré, Confiserie
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Je n’en ferai pas des folies
  • Ce liquide me rappelle: Un Malabar

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 4.38 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de consulter la description de la recette du Pink Bool, interpellé par le patronyme.

“Cette interprétation du goût Energy Drink par Fuu est originale. Nous voulions vous proposer un goût rappelant cette boisson tout en travaillant sur les arômes de base. Au final le Pink Bool est un e-liquide fortement bonbon rappelant le chewing-gum de l’enfance et le combinant à des notes légèrement épicées. Une vraie gourmandise, légèrement piquante. Parfait pour un petit plaisir de matinée !”

J’aurai pu choisir légitiment de pénaliser l’aspect gustatif car la description ne correspond pas à la promesse offerte par les aromaticiens.
Je ne retrouve pas le côté “energy drink” évoqué, ni le côté épicé.
Seulement, le chewing gum est tellement bluffant de réalisme que j’ai décidé de passer outre.
Certes, c’est sucré. Je reconnais aussi que ce n’est pas la vape préférée de votre humble serviteur. Mais vous avez vraiment un véritable Malabar en bouche.
Je connais le Malabar à la menthe plutôt réussi, d’un fabricant alsacien ou le nom moins réaliste bubble gum d’un autre producteur auvergnat précédemment évalué. Ici c’est le modèle original, celui dans son papier jaune qu’il était bien dur de retirer en hiver et que l’on retrouvait parfois collé dans le fond de nos poches en été.
C’est très réussi et c’est vraiment très typé confiserie.
Par contre, malgré de nombreux arguments positifs, le jus devient lassant par cet aspect un peu trop chimique. Raison qui, à mon avis, ne lui permet pas d’être un allday.

La puissance aromatique est modérée, par contre la tenue et la longueur en bouche suffisamment dosés.
Comme habituellement chez Fuu, le volume de vapeur est abondant malgré les 40% de glycérine végétale ; le hit en 4 mg/ml est assez léger.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 30 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Dripper Zénith & Avocado 22 SC
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.65
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kanthal, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Aussi fidèle en ato tank qu’en dripper la différence ne se fera que dans la précision des différents arômes. Sur Rdta, avec davantage de puissance, les saveurs demeurent, mais j’ai néanmoins trouvé une baisse d’intensité de l’aspect sucré.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Mâtinée, Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.26 / 5 4.3 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

Pink Bool. Boule rose. J’ai immédiatement pensé au chewing-gum. Mais la description de Fuu m’a mis le doute. Pink Bool, jeu de mots avec R.B, évocation de boisson “energy drink”…
Alors, comme boisson énergisante, à mon avis, ce n’est pas réussi.
Par contre, comme gomme à mâcher, et plus précisément comme Malabar, alors là oui ! C’est bluffant de réalisme.
Certes, c’est sucré, chimique, mais c’est très crédible et réussi. Sur la longueur la recette peut lasser, peut être trop pour accéder au statut de “Allday”.

La gamme Original Silver dont est issu ce juice est vendu un peu au dessus des 5,90 € habituellement réclamés pour des productions de cet acabit. Néanmoins, à ce stade où j’ai déjà évalué quelques différentes productions et sans juger cette différence tarifaire, il faut reconnaître que l’offre n’est pas indécente. Les potions sont évoluées, les assemblages maîtrisées. La sécurité est évidente et la présentation irréprochable.

Voilà bien des arguments pour céder aux charmes de la marque parisienne Fuu. La réputation est acquise et n’est pas usurpée.

A bientôt, pour la suite des ces aventures brumeuses,

Marquolive

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Adepte de la vape tabac et plutôt « serrée » je ne rechigne pas devant de bons gourmands de clouders. J’adore les drippers orientés saveurs mais suis très curieux des évolutions dévolues à notre passion commune du vaporisateur personnel. De bonnes raisons pour apporter ma modeste contribution ici bas, non ?

Christmas Pop-up