Header
Header
Header
EN BREF:
Pink Bool  (Gamme Original Silver) par Fuu
Pink Bool  (Gamme Original Silver) par Fuu

Pink Bool (Gamme Original Silver) par Fuu

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Fuu
  • Prix du conditionnement testé: 6.5 Euros
  • Quantité: 10 Ml
  • Prix au ml: 0.65 Euros
  • Prix au litre: 650 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 4 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 40%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Si l’on doit trouver un lien entre ce Pink Bool de Fuu et la célèbre boisson énergisante alias Red Bull, elle n’est que dans la similitude des termes. Ce liquide de la gamme Original Silver de la famille des “Fun” rend plus un hommage appuyé à une autre célébrité liée à l’enfance des quadragénaires/quinquagénaires. Vous reprendrez bien un doigt de gomme à mâcher ?

En guise de papier, avec une décalcomanie en sous-couche, qui recouvre ce célèbre chewing-gum, Fuu présente sa création en fiole teintée de 10ml. Plusieurs taux de nicotine existent pour permettre aux différents consommateurs de s’y retrouver. Ils sont aux nombres de 4 soit depuis le 0: 4, 8, 12 et 16mg/ml. Large palette qui rendra service aux primo-accédants ainsi qu’aux plus habitués qui sont plus dans l’abstraction nicotinique. Le taux de PG/VG exploité par cette gamme est de 60/40.

Le bouchon ainsi que son scellage sont de très bonne facture et difficile (tout est relatif) à ouvrir. Aucun point d’accident en ligne de mire. Quand au tarif, il est plus cher qu’un Malabar mais moins cher que des frais dentaires dus au ” machonnage ” dudit chewing-gum ! En clair, 6,50€ la bouteille de 10ml.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. Attention l’innocuité de l’eau distillée n’est pas encore démontrée
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.63 / 5 4.6 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

“Quand y en a marre, y a …… la TPD”. Donc, c’est sous une couverture que Fuu place ce que demande le législateur et il s’en tire avec panache. Tous les avertissements etc….. sont lisibles sur et sous l’étiquette “déroulable” et repositionnable.

Bonne mise en position qui rend les informations attractives pour ceux qui veulent en savoir plus. C’est complet avec un léger doute sur certains doublons qui doivent être écrits et symbolisés. En l’occurrence, celui correspondant à: déconseillé aux femmes enceintes. Cela est inscrit en toutes lettres mais le pictogramme manque à l’appel.

Est-ce bien grave ? Certainement oui pour les décideurs. Certainement non pour les consommateurs.

 

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Fuu a créé un look plutôt soft mais non dénué d’intérêt. La simplicité, si elle est bien coordonnée, peut vous rendre fière à l’exposer. Avec le visuel de la gamme Original Silver, cela est réussi.

Couleurs qui se marient plutôt bonnement avec un aspect style “déchirure”, le visuel proposé est dans la lignée d’idées qui émanent de cette société. Du fun pour certaines gammes, du rétro pour d’autres etc…

L’Original Silver parle autant à ceux qui recherchent du classique tout en piochant dans du complexe sans en avoir l’air. Bonne trouvaille et un bon point pour les designers.

 

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Chimique (n’existe pas dans la nature), Confiserie (Chimique et sucré)
  • Définition du goût: Sucré, Confiserie
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle: Un Malabar (rose)

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Bon, il faut reconnaître que cela à l’apparence du Red Bull, la senteur du Red Bull mais gustativement, cela me ramène à une autre époque où cette boisson de “Rave Party” n’existait pas.

C’est à une ode au Malabar de couleur rose d’antan que mes papilles font la relation. Il n’y a pas plusieurs étages de lecture pour ce jus. Celui qui connait ce chewing-gum y retrouvera les saveurs.

Rien n’est dissimulé entre l’inspiration ou l’expiration. Il ne manque plus que le réflexe d’essayer d’en faire une bulle.

 

 

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 30 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Narda / Royal Hunter
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.96
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kanthal, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Bien que cette gamme soit faite pour être vapée sur toute la journée, je me vois plus enclin à privilégier ce jus sur une courte période. C’est sur dripper (Narda, Royal Hunter) qu’il a officié.

Il supporte les 30W sans sourciller. Avec une résistance à 0.95Ω, le tirage est chaud mais il lui convient comme un gant. L’aspect sucré se fera plus présent et passera du bon à délicieux. A 40W sur un montage à 0.80Ω, j’ai comme l’impression d’avoir réussi à faire une bulle psychologiquement ;o).

Il encaisse grave ce liquide et rend un maximum de vapeur pour un hit qui, lui, n’est pas des plus violents mais cela n’est pas trop l’important tant que le goût prédomine. Allez, une autre petite barre pour continuer.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matinée, Matin – petit déjeuner café, Matin – petit déjeuner chocolat, Matin – petit déjeuner thé, Apéro, Déjeuner / dîner, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Fin de déjeuner / dîner avec un digestif, Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.47 / 5 4.5 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

Que dire quand un liquide vous replonge dans des souvenirs qui sont liés à de bons moments. Que dire quand un liquide vous apporte les ingrédients qui ont fait partie de votre construction. Que dire d’un liquide qui, logiquement, est plutôt consommable en parcimonie mais qui constitue l’ossature de votre journée sans en vous rendre compte.

Alors certes, ce n’est pas un “grand liquide” dans une vision gustative mais quid de ce qui peut être décrit comme un grand liquide ? Certains, hyper travaillés le sont, mais si l’on se base sur l’aspect dit du clone, par rapport à un support d’idée, le Pink Bool est un grand liquide, archi-réaliste dans le contexte.

Il ressemble, en partie, à un “energy drink” mais là où il fait le plein, c’est dans son calque de la confiserie qu’il veut retranscrire. Dans les Malabars de mon souvenir, il y avaient des décalcomanies et le Pink Bool représente cette image qui a le don de se dédoubler.

C’est dans cette optique, bien que la note globale n’atteigne pas le minimum requis, que je lui donne un Top Jus du Vapelier. Et je suis certain que je vais arriver à faire une bulle à force de le vaper.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Vapoteur depuis 6 ans. Mes Hobbies : Le Vapelier. Mes Passions : Le Vapelier. Et quand il me reste un peu de temps à distribuer, j'écris des revues pour le Vapelier. PS - J'aime les Ary-Korouges