Header
Header
Header
Header
EN BREF:
Père Version (gamme O Benite) par Evaps

Père Version (gamme O Benite) par Evaps

Print Friendly, PDF & Email

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Evaps
  • Prix du conditionnement testé: 18.90 Euros
  • Quantité: 30 Ml
  • Prix au ml: 0.63 Euros
  • Prix au litre: 630 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 10 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 100%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Oui
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?: Oui
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Verre, le conditionnement ne sera utilisable pour le remplissage, que si le bouchon est équipé d’une pipette
  • Equipement du bouchon: Pipette en verre
  • Caractéristique de l’embout: Pas d’embout, nécessitera l’usage d’une seringue de remplissage si le bouchon n’est pas équipé
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.84 / 5

Commentaires quant au conditionnement

ACTE 1 : La rencontre

La longue silhouette fantomatique hâte son pas déjà pressé. La pluie battante gifle son visage qui reste impassible, comme figé dans un éternel soucis. L’homme grimpe les quelques marches qui mènent au 3600, Prospect Avenue et arrive devant une porte comme on en trouve tant à Georgetown. Il replie soigneusement son parapluie et actionne la sonnette.

Une femme entre deux âges apparaît, portant les stigmates de la détresse autour des yeux :
– Qui êtes-vous ?
– Mon nom est Version, le père Version.
– Ah mon Dieu, vous êtes donc l’Exorciste ?
– Oui et je vous exhorte à me laisser entrer car sinon je vais finir en foutu tas de boue sur votre paillasson !

La femme s’efface et le long prêtre pénètre à l’intérieur de la maison.

– Pourquoi m’avez-vous fait demander ?
– C’est pour ma fille Charlotte.
– Pourquoi ?
– Parce qu’elle semble possédée par une entité maléfique (gamme mineure par orchestre à cordes en musique de fond …)
– Non, je veux dire : pourquoi l’avoir appelée Charlotte, c’est nul comme prénom, de nos jours, y’a plus que des gâteaux aux fruits et des bonnets en papier pour les infirmiers qu’on appelle comme ça ! Moi, je l’aurai appelée Marisol, un prénom cool pour une possédée …
– …
– Bon, pas grave, montrez-la moi.

Ils empruntent un étroit escalier lugubre (légère envolée violonesque). Les tapisseries sont pisseuses et l’endroit est propre mais vieux. Quelques marchent craquent sous le pas du Père Version. Puis une porte dont l’entrebâillement laisse passer un rai de lumière blafarde semble les attendre. Le femme ouvre la porte. Sur le lit, une petite fille d’une douzaine d’années contemple leur entrée d’un air amusé.

– Voilà mon père, c’est ma fille, Charlotte.
– Merci pour l’information, madame, moi qui croyais que c’était un hamster, j’y vois plus clair maintenant. Bon, vous allez pouvoir redescendre, vous n’allez pas vraiment m’aider en débitant des évidences de ce genre ….

Elle sort. Le prêtre s’assoit sur le lit, sort une flasque de whisky et s’en enquille 10 bons centilitres dans le gosier.

– Salut Charlotte ! Alors, bien ou bien ?
– Ouais, ça gaze, c’est juste mes vieux qui pensent que je suis possédée parce que j’ai la voix rauque alors que je me trimbale une rhino-pharyngite carabinée. Mais, bon qu’est-ce que tu veux, les grenouilles de bénitier sortent quand il pleut, c’est bien connu …
– Ok, je vois le topo. De nos jours, dés qu’un gosse a un pet de travers, on appelle le toubib, le curé, le maire et on ameute toute la ville, c’est un bordel sans nom … Pour un peu, je me croirai transformé en Don Camillo (il se signe) . Ecoute, on va faire comme ça: je te file un Advil, j’en ai toujours dans la poche de ma soutane. Je vais balancer trois conneries en latin, toi tu répondras un truc du genre “grrr, grr, grrr”, tu me balanceras deux ou trois insultes bien senties et dans une heure, on dira que t’es guérie. Comme ça, ils te foutront la paix et moi, je leur prendrai deux ou trois billets au passage. Ça joue ?
– Ok, ça marche, c’est drôle !!!!
– Je vais vaper un peu, comme ça y’aura un brouillard de dingue, j’ai sorti mon dripper fétiche, made in Vatican par mon pote François, le modeur.
– Trop cool !!! Des effets spéciaux !!!

Le curé sort un mod de sa poche et une bouteille rouge de liquide. Il regarde au passage, les infos habituelles y sont toutes, en bon ordre de marche. Le style de bouteille qui met en confiance. Il se dit in petto: “pas mal, si ça continue aussi bien, je vais me régaler…”

– heu … Moldus latinum sed Harrypotter Dumbledor, e pericoloso sporgersi, carpe diem et tu quoque mi filii …. dit-il d’une voix tonitruante en levant les bras au ciel.
– Ta mère suce des queues en enfer !!!! répond la gamine dans une tonalité grave.
Le curé baisse d’un ton et lui dit: “non, arrête ces conneries, cette réplique est connue par tout le monde. Faut inventer des trucs nouveaux sinon personne va y croire. Même pas tes vieux …

La petite le regarde avec sa frimousse constellée de tâches de rousseur et lui balance:
– ! iom setlusni sed sap siannoc ne’J
– Ouais, là c’est trop dur, le lecteur va pas suivre… Bon fait ce que tu peux !

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

ACTE 2 : La conversion

Plus d’une heure plus tard, le Père Version se remet deux ou trois bouffées dans le museau et rajoute quelques gouttes dans son dripper. Au passage, il lit sur la bouteille les éléments qui s’y trouvent et semble très satisfait de ce qu’il voit ! Les mecs ont assuré niveau conformités. C’est un sans-faute. Quand à savoir si c’est casher ou hallal, tu parles, Charles, ça me semble déjà pas bien catholique cette histoire !!!

– Quod manus Dei obmutescere faciatis deformis adipem asino scriba !
– heu, TPD !!!!
– Chuuuuuut, pas cette insulte-là, malheureuse, tu veux qu’on nous envoie en prison tous les deux ? chuchote-t’il.
– oups pardon, répond-elle sur le même ton.
– Petibonum Babaorum !

La mère passe sa tête rubiconde par la porte à ce moment-là. Le prêtre ne se démonte pas et lui dit :

– Vous bilez pas, la mère. J’ai la situation en main. Je crois qu’on en a pécho un gros bien velu, là. Peut-être même Lucifer en personne !
– Man Dieu !!!! Hoquette la femme sous le coup de l’émotion.
– Ne vous inquiétez pas, je vais lui sortir un petit coup de “Radius, Cubitus et mordicus” et ça devrait le faire !
– Dieu soit loué !!!
– Pas de problème, j’ai toujours un bail sur moi.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5

Commentaires sur le packaging

ACTE 3 : La contrition

La petite dort, l’Advil a fait du bien. Au moins, cette partie-là est gagnée. Il ne reste plus qu’à fermer le rideau et empocher la commission Exorcisme TTC.

Le père Version étend ses pieds sur le couvre-lit et regarde encore la petite bouteille rouge. Quelle beauté singulière, se dit-il. En même temps amusante et jolie. Ce rouge lui sied bien, on dirait une robe de cardinal. Et cette étiquette, quelle diablerie ! Une rigolade assurée au prochain congrès des Jeunesses Catholiques ! Et ça fait plaisir de voir que certains fabricants ont aussi de l’humour au moment de vendre leur jus. En tout cas, indéniablement, ça sort du lot ! J’en toucherai deux mots à l’évêque au prochain vapéro.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Vanille,Sucré,Tabac Blond
  • Définition du goût: Sucré,Vanille,Confiserie,Tabac
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle: Un RY4 particulièrement réussi.

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

ACTE 4 : Le repos du guerrier

“Allez, curé, c’est le moment de s’en vaper une belle !”. Et, dans un chuintement inaudible, le prêtre aspire goulûment la vapeur tant attendue qui servira autant à le récompenser de ses efforts qu’à embrumer la pièce !

Un goût de tabac blond s’insinue dans son palais. Mais un tabac gourmand, son petit péché personnel ! Une vanille bienvenue parfume agréablement le tabac et cède sa place à un arrière-gout un peu caramélisé qui met en valeur des éclats de noisette grillée. C’est comme le RY4 qu’il vapait dans les premiers temps de son entrée au séminaire ! Mais en mieux, bien plus prononcé, plus gourmand, bien sucré et parfumé. Tous les éléments semblent harmonieusement mis en recette et délivrent une belle puissance aromatique.

Encore quelques jours de steep, se dit-il, et il sera parfait. Il ressent toute l’onctuosité de la base en 100% VG mais aussi ce piquant typique du PG qui lui indique que les arômes ont été dilués par ce moyen. “Hum, on doit plutôt être sur du 20/80” semble-t’il apprécier. Une telle précision des goûts, faut forcément du PG pour ça. Même le hit est à la hauteur. Pour du 10mg, lui qui vape d’ordinaire en 12, il le ressent bien !

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 17 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Épaisse
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Fort
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: hurricane, igo-l, cyclone afc
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 1.1
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kantal,Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Je l’ai testé sur un Hurricane monté en 1.1Ω. Entre 15 et 19W, c’est parfait. Une température tiède/chaude, une aspiration légèrement serrée pour apprécier les saveurs et c’est le paradis !
Sur dripper, il révèle toute sa subtilité et l’ensemble des composants apparaît plus clairement. Il accepte largement de monter dans les tours et saura aussi se faire apprécier sur une basse résistance et une forte tension avec le flux d’air approprié.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matiné,Matin – petit déjeuner café,Matin – petit déjeuner chocolat,Matin – petit déjeuner thé,Apéro,Fin de déjeuner / dîner avec un café,Fin de déjeuner / dîner avec un digestif,Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun,Début de soirée pour se détendre avec un verre,Fin de soirée avec ou sans tisane,La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.61 / 5

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Mon billet d’humeur sur ce jus

EPILOGUE :

– Voilà Madame, mon office est accompli. Lucifer, le grand , heu, mohican de la bande, a taillé sa route quand je lui ai asséné mon spécial: ” Pater Noster retourné avec génuflexion de poitrine et coup de bible dans les cornes suivi d’une torsion hélicoïdale et d’une enchaînement de quatre Ego te absolvo ” qui l’a fini lamentablement. Autant vous dire que ça n’a pas été simple mais il a disparu dans un nuage de vapeur étrangement odorant.

– Merci mon père, mais comment vous remercier ?

– Ben, c’est 500€ hors taxe plus les frais d’O Bénite. Bien sur, le tout sera reversé à la congrégation des ursulines, qui tient ses quartiers au bar du coin. Je ne vous compte pas le déplacement, hein ?

La longue silhouette disparaît dans la rue encore humide de l’averse maintenant passée. Un étrange nuage de vapeur semble suivre le prêtre et se répand dans son sillage. Un odeur sucrée, typique des démoniaques abysses de l’enfer. Le prêtre esquisse un sourire étrange, comme un rictus figé sur ses lèvres fines. Que s’est-il vraiment passé ce soir-là ? Lucifer a-t’il vraiment disparu pour de bon ou reviendra-t’il ? Qui que quoi dont ou, mais ou est donc or ni car ? Nous ne le saurons sans doute jamais …

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : Lalita par Orgasmic Vape [Flash Test]
Suivant : E-square par Lost Vape

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!