Header
Header
Header
Header
EN BREF:
Pegasus par Aspire
Pegasus par Aspire

Pegasus par Aspire

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Evaps
  • Prix du produit testé: 69.90 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Millieu de gamme (de 41 à 80 euros)
  • Type de mod: Electronique à puissance variable et contrôle de température
  • Le mod est-il téléscopique ? Non
  • Puissance maximale: 70 watts
  • Tension maximale: 8
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: 0.2

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Dans les premiers frimas de ce mois d’octobre, les boxs tombent du ciel comme la toison mordorée des arbres. Chacune possédant dans son ADN une petite goutte de malice, un gène de génie et la promesse de mille nuages tous plus odorants les uns que les autres. Il n’y a plus que dans le souvenir des grands anciens que vit encore l’image d’un temps où les mods tubulaires fleurissaient comme un parterre de primevères au printemps. Un peu comme mon arrière-grand-père se remémorait le Grand Bi, mon grand-père la naissance de la Ford Mustang, mon père la disparition de Gabin, je me rappelle à mon tour de la première fois ou j’ai pris un Caravela dans la main. Je tenais le monde et la plus grande révolution sanitaire de ce siècle dans ma paume, non sans une émotion de collégien devant son premier amour.

Mais foin de nostalgie. Dans cette averse de boxs, Aspire compte bien être dans la mêlée et en découdre. Jusqu’à présent, sa production en la matière était existante mais peu en pointe. On se souvient bien sûr de petites boites sympathiques mais sortant toujours avec un train de retard sur les autres, laissant la victoire à Eleaf dans la guerre des prix, celle du “Temperature Control” à Joyetech (2013) Evolv et Yihi et celle de la miniaturisation à Kanger et autres Smoktech. Car, si Aspire est toujours un élève studieux et engendre souvent des produits appliqués et intéressants, il manque généralement à sa production, en matière de mods, la petite touche de nouveauté qui peut faire la différence.

Donc, Aspire sort ces jours-ci la Pegasus, une boite de belle prestance capable d’envoyer 70W entre 0.2 et 5Ω, d’œuvrer en mode de contrôle de température et acceptant une batterie 18650. Et ce, pour un tarif dans la moyenne pour des boxs à prestations équivalentes. Scalpel et bistouri, s’il vous plait ! Et procédons à l’examen de la boite qui porte le nom du fameux cheval ailé de la mythologie grecque.

Aspire Pegasus hauteur

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mms: 23.50
  • Longueur ou Hauteur du produit en mms: 91.05
  • Poids du produit en grammes: 211.9
  • Matériels composant le produit: Acier Inox,Aluminium,PMMA
  • Type de Form Factor: Box classique – type VaporShark
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Bonne
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Oui
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en métal sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 1
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Molette de réglage en métal
  • Qualité du ou des boutons interface: Excellente j’adore ce bouton en tout point
  • Nombre de pièces composant le produit: 2
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Très bonne
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 3.5 / 5 3.5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Belle, d’une prise en main agréable grâce à un profil incurvé dans le creux de la main, la Pegasus présente très bien.

Elle semble être constituée de plusieurs métaux ou matériaux. De l’aluminium pour les flans, du métal chromé pour les top et bottom caps, de l’acier pour les boutons et du PMMA pour la tranche présentant l’écran.

Assez haute, elle rend un bon centimètre à l’eVic VT qui lui est comparable. Elle est moins profonde, un peu à la façon d’une IPV2 et sa largeur est limitée par sa forme, bien qu’elle puisse sans problème accueillir en toute esthétique des atomiseurs en 23mm.

Sa construction est de très bonne tenue, comme souvent chez le fabricant. Je suis un peu dubitatif sur la tenue dans le temps du revêtement qui entoure l’aluminium mais on trouve hélas ce problème sur des mods bien plus onéreux. Son poids est conséquent, ce n’est pas une box mini, mais elle est dans la bonne moyenne dans son créneau de marché.

Aspire Pegasus face

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: Propriétaire
  • Type de connexion: 510,Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un pin flottant.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Bonne, la fonction fait ce pour quoi elle existe
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Affichage de la charge des accus,Affichage de la valeur de la résistance,Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur,Protection contre l’inversion de polarité des accumulateurs,Affichage de la tension de vape en cours,Affichage de la puissance de la vape en cours,Protection fixe contre la surchauffe des résistances de l’atomiseur,Contrôle de température des résistances de l’atomiseur,Messages de diagnostic clairs
  • Compatibilité accus: 18650
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: 1
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Oui
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Oui
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Non, rien n’est prévue pour alimenter un atomiseur par le bas
  • Diamètre maximum en mms de la compatibilité avec un atomiseur: 23
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Bonne, il y a une différence infime entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 3.5 / 5 3.5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Aspire a fait certains choix qui méritent le détour. Si aucun d’entre eux n’est fondamental, il est nécessaire de constater qu’ils facilitent bien la vie.

En premier, on note la trappe d’accès aux accus qui est sur ressort et dé-verrouillable d’un seul doigt. Pratique avant tout et présentant un aspect qui indique une bonne fiabilité du dispositif dans le temps. Le ressort parait solide et la trappe en elle-même est massive (et dotée d’évents de dégazage). Un bon point.

Aspire Pegasus dessous

Chez Aspire, on n’appuie pas pour augmenter ou diminuer la puissance. On tourne une molette de réglage en acier qui, en fonction de la vitesse qu’on lui imprime, va incrémenter ou décrémenter les valeurs lentement ou rapidement. C’est simple et efficace. La molette est suffisamment souple pour s’actionner aisément mais suffisamment dure pour résister à un changement accidentel. Encore un autre point positif qui mérite qu’on s’y attarde.

L’accès au contrôle de température est enfantin. Il suffit de positionner un atomiseur équipé en NI200 sur le connecteur 510 et appuyer sur le switch durant trois secondes environ et l’affichage bascule directement sur le mode adéquat. A ce moment-là, la molette intervient sur le réglage de température en Fahrenheit, entre 200°F et 600°F. Il est à noter que dans ce mode, la Pegasus pourra envoyer jusqu’à 50W pour maintenir la température choisie. Je rappelle que la formule pour passer de Fahrenheit (f) en Celsius(c) est [(f – 32) x 5/9] et que la Glycérine Végétale se décompose à partir de 290°C en créant potentiellement de l’acroléine. Pour mémoire donc, 290°C = 554°F. Veillez, par précaution, à ne pas dépasser cette température.

Sinon, le TC mode marche très bien, on n’a pas vraiment cette impression de baisse et hausse de puissance qu’on a pu observer ailleurs. Un autre bon point pour cette box.

Aspire a aussi implémenté un “gadget” qui pourtant, à l’usage, devient vite incontournable. En effet, la partie affichage est équipé d’un gyroscope qui permet d’avoir toujours l’écran du bon côté de lecture, quelle que soit la position dans laquelle on mette la box. Et ceci en temps réel, sans avoir besoin d’aller dans un menu pour régler cette possibilité selon que vous êtes gaucher, droitier, ambidextre, gaucher contrarié ou droitier contrariant. Et bien, ça n’a l’air de rien mais c’est un must ! Finies les contorsions génératrices de tendinites ! C’est fluide et terriblement pratique !!! Bravo Aspire !

Aspire Pegasus dessus

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Le packaging est sobre et beau, dans sa livrée noire cartonnée. Nous avons même un câble de recharge USB/Micro USB orange !!! Enfin de la couleur dans ma pelote de câbles qui trône sur le bureau au grand désespoir de ma femme ! Ce n’est pas grand-chose mais ça évite de se tromper quand vous êtes, comme votre serviteur, un “câblophile” psychotique.

Bien vu aussi le manuel d’utilisation très complet mais qui sera susceptible de provoquer de l’eczéma chez les vapoteurs anglophobes. Vous êtes prévenus, armez-vous d’eau bénite, d’un camembert bien fait et d’un dictionnaire français-anglais performant. Messieurs, les Anglais, tirez les premiers !

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Ok pour une poche latérale de Jean (pas d’inconfort)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Le switch est très agréable à manipuler. Aucun bruit métallique indiquant un assemblage déficient ne vient troubler la quiétude de votre vape. La mollette de réglage vous séduira ou pas mais, en tout cas, elle fait son travail largement aussi bien que les habituels boutons plus et moins. Sa solidité apparente augure d’une bonne fiabilité dans le temps.

Aspire ayant opté pour un accu externe, vous pouvez utiliser celui de votre choix (veillez cependant à utiliser un accu ayant un CDM important), vous n’avez pas à vous poser la question de comment changer cette foutue batterie LiPo quand elle sera naze. Encore un bon point pour la tenue du mod dans le temps.

Le rendu est très bon, que ce soit en mode puissance ou en mode contrôle de température. Pas d’effet de latence notable ou gênant, pas d’effet de “pic” de tension au départ parfois générateur de dry-hits. Niveau gustation, c’est plutôt doux et homogène. Il y a plus précis mais dans cette gamme tarifaire, on est quand même vers le haut du panier.

La taille de la box n’est pas vraiment un problème mais si vous préférez vaper discret, elle ne vous conviendra sans doute pas car sa hauteur est quand même un peu au-dessus de la moyenne du genre. Par contre, la prise en main est très douce, très ergonomique. Fini de se tromper dans le sens de votre box pour vaper (ne riez pas, ça ne peut pas arriver qu’à moi !!!???!!!), la forme place naturellement la box dans votre paume et la maintien, même si le revêtement glisse un peu, est parfait.

Aspire Pegasus accu

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: 18650
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: 1
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper,A fibre classique – résistance sup ou égale à 1.7 Ohms,A fibre résistance basse inf ou égale à 1.5 ohms,En montage sub-ohms,Reconstructible de type Genesis montage metal mesh,Reconstructible de type Genesis montage mèche métal
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Fait au départ pour fonctionner en tandem avec le Triton, le Pegasus pourra largement être utilisé avec tout atomiseur ne prenant pas son air par la connexion 510
  • Description de la configuration de test utilisée: Pegasus + Subtank/Taïfun GT/Did/Igo-L
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Pegasus + Triton

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.3 / 5 4.3 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Le billet d’humeur du reviewer

La Pegasus s’adresse avant tout aux vapoteurs qui veulent vaper sans s’embêter à passer leur vie à faire défiler des menus et des sous-menus. D’ailleurs, c’est facile à comprendre puisqu’il n’y a pas de menu du tout. Comme ça, il ne reste qu’à régler le “volume”, emboucher le drip-tip et c’est parti pour un petit tour dans les nuages …

Avec un cut-off de douze secondes, une batterie impressionnante de protections diverses et variées, Aspire joue autant sur l’ergonomie que sur la sécurité. D’ailleurs les messages sont clairs et ne laissent pas de place à une interprétation erronée : “Jette ton mod, il va péter”, “Ta batterie est naze”, “J’aime pas la couleur de ton pull”, “Tu vas court-circuiter à force de reluquer les jambes de ta voisine”, bref, un ensemble de choses faciles à comprendre … (pour les réfractaires chroniques à toute forme d’humour, je précise que la dernière phrase s’inscrit dans cette émotion humaine et qu’il faut la prendre avec un certain recul, le Vapelier décline toute responsabilité en cas de névralgies consécutives à la lecture de cet article).

Nous finissons donc avec un bilan très positif pour une box qui marie, dans une grande élégance de forme, un concentré des plus récentes technologies avec une ergonomie intuitive rendant cet objet tout à fait utilisable au quotidien par un débutant ou un confirmé.

Parfois, en n’étant pas le premier, on peut apprendre des erreurs des autres. Aspire en signe ici la démonstration.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : Royal Hunter (Dripper) par The Council of Vapor
Suivant : Malavita V2 par Critical Minds

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!