Header
Header
EN BREF:
Pacific Breeze par Big Mouth
Pacific Breeze par Big Mouth

Pacific Breeze par Big Mouth

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Big Mouth
  • Prix du conditionnement testé: 13.90 Euros
  • Quantité: 20 Ml
  • Prix au ml: 0.7 Euros
  • Prix au litre: 700 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 6 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 50%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Verre, le conditionnement ne sera utilisable pour le remplissage, que si le bouchon est équipé d’une pipette
  • Equipement du bouchon: Pipette en verre
  • Caractéristique de l’embout: Pas d’embout, nécessitera l’usage d’une seringue de remplissage si le bouchon n’est pas équipé
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.73 / 5 3.7 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Nous quittons aujourd’hui les contrées sombres et sauvages des parfums tabacs de la marque lituano-française pour entrer dans la lumière des liquides exotiques avec le Pacific Breeze.

Comme d’habitude, nous avons droit à un conditionnement sérieux et classique, très en phase avec la gamme tarifaire ou se situe la marque. Flacon de verre transparent, pipette du même tonneau, avec un embout assez fin pour faire son travail de remplissage sur une grande majorité des atomiseurs. 

Les informations sont nombreuses et participent de l’effort de transparence largement consenti par la marque. Ainsi, nous apprenons que le propylène glycol est d’origine végétale, que la glycérine aussi mais cela nous est habituel et nous notons la présence d’un colorant (E110) dit “Jaune Orangé S”, d’un agent rafraîchissant (WS23) et de sucralose (E955), agent édulcorant que beaucoup de diyers connaissent sous l’appellation de sweetener.

Bien qu’étant absolument sceptique sur le besoin de colorer un e-liquide, j’apprécie que la marque le spécifie dans la composition. C’est honnête. 

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Non. Aucune garantie quant à son mode de fabrication !
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.5 / 5 4.5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

On relève toujours l’absence du nom du laboratoire ayant procédé à la fabrication de cet e-liquide. Ce n’est pas disqualifiant mais c’est tout de même dommage surtout lorsqu’on voit “fabriqué en France” sur l’étiquette, que l’on sait par ailleurs que le produit a été élaboré en France et qu’il est distribué par une société lituanienne. Loin de moi l’idée d’y voir un mal mais il faut avouer que la traçabilité en prend quand même un coup et que, comme j’ai pu le remarquer sur divers forums ou en consultant divers avis, l’étrange montage “géographique” de la marque pose des questions à la communauté. La simple mention de l’unité de production eut clarifié bien des choses.

Hormis ce détail, le Pacific Breeze, à l’image du reste de la gamme affiche un excellent profil dans la conformité avec la réglementation européenne.  

En ce qui concerne la sécurité, si je ne suis pas inquiet outre-mesure de la présence de sucralose ou d’un agent réfrigérant, je reste circonspect sur l’utilisation du E110, le fameux colorant, qui, s’il est totalement légal de l’utiliser dans notre pays, demeure tout de même une substance suspectée de posséder des effets cancérigènes ou d’avoir un effet allergène sur les personnes intolérantes à l’aspirine ou à certains fruits ou baies. Encore une fois, dans un soucis de salubrité et parce que je sais que la marque est à l’écoute des critiques faites, permettez-moi de douter de l’intérêt de colorer un e-liquide, surtout si pour ce faire, on doit intégrer un élément ne serait-ce que suspect.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

On décline un concept graphique qui fonctionne bien et qui retrouve ici, dans des coloris estivaux, tout son peps ! La langue 70’s de la marque ainsi que son logo sont toujours présents sur un fond jaune brillant et vert “plante”, surplombé d’un liseret “ciel îlien” du plus bel effet. C’est frais, joyeux et pop !

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Fruité,Chimique (n’existe pas dans la nature)
  • Définition du goût: Sucré,Herbal,Fruit
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Non
  • Ce liquide me rappelle: Rien

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 3.75 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Autant vous le dire d’emblée, je n’ai pas apprécié le Pacific Breeze.

En effet, si on décortique la bouffée que l’on prend, on a un mix ananas-banane de très bonne tenue et légèrement crémeux que vient pulvériser un quart de seconde plus tard une lourde et chimique charge de fraîcheur qui tape pile dans le haut de la gorge. Ou est l’intérêt d’avoir annihilé un doux cocktail fruité très convaincant par un effet semblable ? Qu’on me rende mon ananas et ma banane ! On se sent spolié du superbe mélange que nous n’avons fait qu’entrevoir par la présence de ce froid incongru qui n’amène rien à la recette et qui a la particularité d’instantanément pulvériser vos capteurs sensoriels.

Du coup, l’eucalyptus promis ne subsiste qu’à l’état de traces dans une vapeur déjà exhalée ainsi que quelques réminiscences fruitées totalement méconnaissables. C’est un peu comme si vous aviez une recette parfaite de dessert et que vous y mettiez au dernier instant un bonne grosse cuillère de tapenade … Big Mouth, à mon goût, est passé à côté de son sujet et je ne sais pas qui pourrait être intéressé par cet hybride, les amateurs de sensations fortes et fraîches ont déjà une offre bien large et convaincante dans la catégorie et les amateurs de fruits ne peuvent se retrouver dans cette recette qui commence si bien et qui finit si mal.

Car, au bilan général, on a une sensation de sucre omniprésent et un trop plein de froid totalement inutile. Dommage car le premier lambeau de vapeur promettait beaucoup.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 25 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Igo-L, Cyclone AFC
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.9
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox,Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

N’essayez pas de contrecarrer la fraîcheur du WS23, ce sera peine perdu. Si vous êtes séduits par le Pacific Breeze et vous en avez le droit, je n’ai exposé ici que mon opinion personnelle, préférez-le carrément dans un atomiseur très aérien à une puissance “normale plus”. La température tiède me semble convenir correctement.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 3.99 / 5 4 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

Rien de plus frustrant, croyez-moi, que de bien aimer une marque et d’être obligé, dans un soucis d’objectivité inhérent à sa tâche, de dire qu’on n’adhère pas au liquide qu’on teste. Mais c’est aussi le rôle du chroniqueur que d’essayer de retranscrire au mieux les sensations qu’il éprouve afin d’aiguiller au mieux les lecteurs. 

J’aurais très bien pu aimer le Pacific Breeze. Banane, ananas, eucalyptus finement dosé, quelques effluves d’agrumes ou de fruits blancs. En théorie, je m’en léchais les babines par avance. Mais le résultat est totalement cannibalisé par la présence imprévue et dévastatrice de l’aspect polaire de l’agent de fraîcheur.

Alors, soit Big Mouth possède quelques années d’avance en terme de connaissances climatiques et nous a rajouté quelques glaciers et icebergs dans l’Océan Pacifique en prévision de la future ère glaciaire, soit il s’agit d’un abus dommageable de bonnes intentions qui, hélas, n’abouti pas à un résultat inoubliable. 

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright. 

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!