Header
Header
EN BREF:
Opium par Tom Klark’s
Opium par Tom Klark’s

Opium par Tom Klark’s

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Pipeline-store / Holyjuicelab
  • Prix du conditionnement testé: 15.99 €
  • Quantité: 40 ml
  • Prix au ml: 0.4 €
  • Prix au litre: 400 €
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 € le ml
  • Dosage en Nicotine: 0 mg/ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 70%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boîte sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Équipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

 

 

Opium est un liquide imaginé et fabriqué par Tom Klark’s. Cette entreprise allemande se met au défi d’imaginer et de réaliser des liquides complexes qui ne nous lasseraient pas… des liquides qui seraient des all day tout en gardant une originalité selon le matériel utilisé, les réglages adoptés.

Pour conditionner ces liquides, Tom Klark’s utilise la traditionnelle fiole de 10ml proposée nicotinée en 0, 6, 12 et 18 mg/ml.

Mais aujourd’hui, je vais vous parler du format Longfill. Ce format permet d’ajouter plus de 10ml de nicotine dans le flacon, pour arriver impérativement à 60ml de produit fini. Soit vous ajoutez 10ml de booster de nicotine et le reste en base neutre, soit vous ajoutez deux boosters de nicotine pour obtenir un jus dosé à 6mg/ml. L’avantage de ce format, vous l’aurez compris, c’est de bénéficier d’un grand flacon pouvant être dosé en plus de 3 mg/ml de nicotine. 

À l’heure actuelle, on distingue plusieurs formats de liquides Longfill :
– 10 pour 30 ml
– 10 pour 60 ml
– 20 pour 60 ml
– 40 pour 60 ml
– 50 pour 80 ml

La règle d’or, peu importe le format, est qu’il faut impérativement que la fiole soit pleine.
Par exemple, pour des liquides Longfill  50 pour 80 ml, il est impératif d’ajouter 30 ml de boosters et/ou de base.
La concentration en arômes du liquide a été calculée en fonction de la taille totale de la fiole. Plus besoin d’attendre de diminuer votre consommation de nicotine pour pouvoir trouver un liquide conditionné en quantité et de bénéficier du prix qui va avec.

Le flacon qui m’a été confié est un 40ml pour 60ml. Je l’ai complété d’un booster et de 10ml de base neutre.

Le prix de ce format est de 15,99 €. C’est un liquide qui se classe en entrée de gamme.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour malvoyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sais pas
  • Conformité HALAL: Ne sais pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

 

 

Le format Longfill étant exempt de nicotine, il n’y a aucun avertissement de dangerosité. J’ai illustré ce paragraphe par l’étiquette déroulée de la fiole de 10ml. Sur ce conditionnement, nicotiné en 3 mg/ml, on trouve tous les pictogrammes imposés. (Même s’il faut dérouler l’étiquette…)

Les informations telles que la DLUO ou le numéro de lot sont présentes dans un encart bien visible. Le taux de nicotine et le ratio pg/vg se trouve de part et d’autre du portrait vintage du visuel. Enfin, la composition, le nom et le service consommateur sont indiqués sur le côté de l’étiquette. Bref, tout y est .

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

 

 

J’adore ce visuel vintage qui me fait penser aux étiquettes de remèdes des apothicaires. Même le taux de nicotine et la contenance sont écrits avec une calligraphie manuscrite.J’apprécie le sens des détails de cette étiquette. Le nom du remède est écrit en très gros en dessous du portrait et du nom de Tom Klark’s qui a concocté la recette.

Il est vrai que l’opium a été pendant un temps un remède bien connu, et on en retrouve des dérivés dans certains médicaments aujourd’hui… Alors ce visuel colle comme un gant à notre liquide ! Si le visuel illustre à merveille le nom, j’espère que le liquide contenu ne va pas me faire partir dans un autre monde !!

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Boisée, Résinée
  • Définition du goût: Sucré, Alcoolisée
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle: les petits bonbons à sucer saveur sève de pin des landes.

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Très curieux, c’est mon fils qui a ouvert la fiole de 10ml et qui l’a senti en premier… Il n’aurait pas dû. La curiosité est, soi-disant, un vilain défaut. L’odeur lui a fait refermer le flacon et il m’a souhaité bon courage… Alors j’ai pris mon courage à deux mains et, à mon tour, je renifle le flacon… Effectivement, c’est très spécial comme odeur. Une odeur … je n’ose le dire… d’urine de chat ? Une odeur âpre, peu engageante en fait. Pourvu que le goût n’ait pas la saveur de l’odeur !! Un peu comme certains fromages me suis-je dit..

Je teste Opium sur le Flave 22 d’Alliancetech. La saveur n’a rien à voir avec l’odeur. Ouf ! 

Je ressens un goût de sève de pin, puis une saveur de noyau de prune. C’est très particulier, mais avec une envie d’y revenir. C’est une saveur sucrée, boisée, avec une pointe d’acidité agréable. Cette recette est complexe, équilibrée. Pas une saveur ne prend toute la place dans la dégustation.  Le mélange est long en bouche, dure même après l’expiration. En fin de vape, je note la saveur de whisky tourbé, plus moelleuse et enveloppante que la saveur boisée.

La fumée exhalée est dense et peu odorante. C’est un liquide étonnant et pas écœurant. Il est sec et sucré juste ce qu’il faut.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 30/50 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Normale (type T2)
  • Type de hit obtenu à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Flave 22 SS Alliancetech Vapor/ Zeus de Geekvape (mono coil )
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.33 Ω / 0.32Ω
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Nichrome, Coton Holy Fiber

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

J’ai testé Opium sur plusieurs matériels, à des puissances différentes. Ce que j’ai remarqué c’est qu’en dessous de 30w, il ne dégage pas toutes ses saveurs. Il faut au moins 30w pour apprécier. Ce liquide ne s’exprime pas du tout de la même façon sur un dripper que sur un atomiseur plus aérien comme le Zeus. Il supporte bien l’apport d’air et la puissance. 

Pour ma part, je le réserve pour des moments privilégiés, en hiver, près du feu en mode cocooning. C’est un liquide qui ne sera pas mon all day, mais que je vaperais volontiers le soir.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Apéro, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape:  Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.59 / 5 4.6 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

Je ne sais pas si Tom Klark’s avait l’ambition de faire d’Opium un all day. Je pense que cela va être difficile pour les primo vapoteurs qui recherchent des goûts plus simples. Mais par contre, les aromaticiens ont réussi une recette originale, équilibrée et, quelque part, addictive parce que j’y reviens tous les soirs!

Opium obtient un Top jus mérité pour un liquide à découvrir sous toutes les coutures !

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur