Header
Header
EN BREF:
Neverland (Gamme Red Rock) par Savourea
Neverland (Gamme Red Rock) par Savourea

Neverland (Gamme Red Rock) par Savourea

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Savourea
  • Prix du conditionnement testé: 11.90 Euros
  • Quantité: 20 Ml
  • Prix au ml: 0.6 Euros
  • Prix au litre: 600 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 12 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 45%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Verre, le conditionnement ne sera utilisable pour le remplissage, que si le bouchon est équipé d’une pipette
  • Equipement du bouchon: Pipette en verre
  • Caractéristique de l’embout: Pas d’embout, nécessitera l’usage d’une seringue de remplissage si le bouchon n’est pas équipé
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.73 / 5 3.7 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Ah, Neverland, le Pays Imaginaire ! Les enfants perdus, le capitaine Crochet, Pan et la fée Clochette … Que de souvenirs d’enfants dans cette aventure qui prend la forme d’un e-liquide issu de la gamme Red Rock de Savourea.

Rompu à l’exercice du test de cette gamme qui est plutôt à tendance fruitée, je m’attends encore à un liquide original et frais et c’est ce que nous vérifierons ensemble, ou pas, par la suite.

Le conditionnement est toujours impeccable. Simple mais de bon goût, très informatif, il représente ce à quoi le consommateur exigeant est en droit de s’attendre en France et il le représente bien. Un coup de chapeau à la marque pour avoir su trouver les siennes dans le domaine de la transparence.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Non
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. Attention l’innocuité de l’eau distillée n’est pas encore démontrée
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.13 / 5 4.1 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Comme d’habitude, il n’y a pas grand-chose à reprocher à Neverland au niveau de la conformité légale ou des mentions de sécurité. Tout au plus, peut-on constater que le triangle pour malvoyant, s’il semble en effet positionné sous l’étiquette principale, ne me paraît pas assez évident, y compris au toucher. Même si j’admets volontiers ne pas être doté de la même sensibilité tactile qu’une personne souffrant de ce handicap, je trouve assez dommage que sa présence ne soit pas plus mise en valeur.

Le liquide contient de l’eau. Personnellement, je trouve que ce n’est pas une gabegie, loin de là. Si l’eau était mortelle par inhalation dans sa forme gazeuse, je pense qu’on serait tous au courant depuis des millions d’années et qu’il ne resterait que les poissons sur notre planète ! On pourra reprocher au fabricant de n’avoir pas mis de la poudre de fées dans le jus qui nous aurait permis de nous envoler en vapant, assurant une sévère concurrence à la patrouille de France.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Toujours aussi élégant et flashy sans être vulgaire, le flaconnage est valorisant. La fiole rouge qui protège un peu des effets délétères de la lumière se combine à une étiquette dans le même ton, donnant ainsi naissance à un autre rejeton d’une gamme axée sur la piraterie. C’est joli, bien fait, et pour le prix, ça change des sempiternelles bouteilles de plastique.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Fruité
  • Définition du goût: Fruit, Pâtissier
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Je n’en ferai pas des folies
  • Ce liquide me rappelle: Rien de précis

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 4.38 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

C’est l’abricot qui domine les débats ici. Un abricot possédant l’acidité inhérente à ce fruit mais n’en affichant pas l’épaisseur juteuse. Est-ce dû à une puissance aromatique globale assez faible ? Sans doute pour la même raison en tout cas, le biscuit des îles promis n’apparaît que sous la forme de quelques réminiscences de coco, de temps en temps. 

La recette manque donc d’équilibre et a choisi définitivement le clan du fruité au détriment de la gourmandise suggérée et ce, même si le sucre est plus présent dans le Neverland que dans les autres opus de la gamme. Ce n’est pas mauvais à vaper, loin de là, mais le tout manque de la cohésion nécessaire qui aurait pu donner naissance à un gâteau aux abricots à l’exotique, plus prometteur de délices pâtissiers que la superposition de l’abricot et de la coco. Sans doute,  le fabricant aurait-il été mieux inspiré soit de travailler une véritable recette gourmande, soit de continuer à nous gratifier de mélanges de fruits plus aboutis ou osés.

Reste tout de même que le liquide est bon et qu’il séduira les amateurs du fruit principal. Mais la sensation d’inachevé est l’impression qui perdure.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 25 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Fort
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Igo-L, Cyclone AFC
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.9
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kanthal,Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Un bon dripper aura l’avantage de réveiller un peu la puissance aromatique du Neverland. Un clearo sub-ohm ou un dispositif trop aérien aura, à contrario, la tendance à enterrer les subtilités du jus en introduisant trop d’air dans le mélange. La puissance le réveille un peu mais point trop n’en faut. Ce jus est à l’aise dans un contexte de vape tranquille, un poil serrée, afin de distiller cet abricot qui se fait très rare dans les propositions des fabricants aujourd’hui.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matin – petit déjeuner thé,Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun,Fin de soirée avec ou sans tisane
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.08 / 5 4.1 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Mon billet d’humeur sur ce jus

C’est râlant ! 

L’e-liquide est bon, l’arôme abricot est réaliste et sympa. La coco ne passe que rarement dans un nuage odorant mais joue son rôle pour adoucir l’acidité. Ne manque que le biscuit promis, trop confidentiel pour typer le jus comme un gourmand.

On sent que le potentiel du Neverland existe mais que le choix de la version finale de la recette a trop voulu transiger entre fruité vrai et gourmand et qu’au final, ce choix par l’équilibre s’est opéré au détriment de l’expression optimale du résultat escompté.

Cependant, il reste agréable, long en bouche et assez savoureux pour convaincre, en dépit de ses manques. Une V2 serait à même sans doute de préciser le propos du fabricant et de choisir une cible sans doute plus étroite mais sans la décevoir.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!