Header
Header
Header
EN BREF:
Navigator BX 1.5 par Fumytech
Navigator BX 1.5 par Fumytech

Navigator BX 1.5 par Fumytech

[currenturl]

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Grossiste Francochine
  • Prix du produit testé: 64.90 Euros (Prix public généralement constaté)
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 36 à 70 euros)
  • Type d’atomiseur: Reconstructible à compression
  • Nombre de résistances autorisées: 2
  • Type de résistances: Reconstructibles classiques, Reconstructibles Micro coil, Reconstructibles classiques à contrôle de température, Reconstructibles Micro coil à contrôle de température
  • Type de mèches supportées: Coton
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 4 ou 4.5ml (suivant le choix de cheminée)

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Fumytech ne nous laisse pas le temps de respirer ! En effet, la jeune marque semble prise d’une ferveur créatrice et commence à s’imposer comme un constructeur qui compte dans la production d’atomiseurs. Après une Dragon Ball qui a fait couler beaucoup d’encre virtuelle, en particulier chez les avocats autoproclamés des ayants-droit de la franchise manga qui, comme tout le monde le sait, a inventé la sphère… mais qui s’est imposée comme une nouveauté marquante, nous avons eu droit à une panoplie de nouveaux produits, tous cohérents, qui tendent à démontrer que le constructeur déborde d’idées.

C’est dans ce contexte que sort le Navigator BX 1.5, que nous nommerons par son petit nom “Navigator” pour cause d’économie de touches de clavier. Un beau bébé de 25mm de diamètre, tout de noir vêtu, et qui s’annonce comme un RTA complet et complexe.

Vendu aux alentours de 65€, l’atomiseur se situe donc dans le milieu de gamme et compte bien valoriser son prix par une offre alléchante sur le papier et des possibilités nombreuses et nouvelles. Disponible en noir, il existe aussi en version collector noir et or et fait suite au Navigator premier du nom dont il compte bien reprendre les fonctionnalités tout en les améliorant.

Un beau programme donc, que nous allons passer aux rayons X, pour en vérifier la réalité.

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 25
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm tel qu’il est vendu, mais sans son drip-tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 53
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip-tip si ce dernier est présent: 77
  • Matériels composant le produit: Pyrex, Stainless Steel de grade 304
  • Type de Form Factor: Kayfun / Russian
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 8
  • Nombre de filetages: 7
  • Qualité des pas de vis: Très bonne
  • Nombre de joints toriques, Drip-Tip exclu: 4
  • Qualité des joints toriques présents: Très bonne
  • Positions des joints toriques: Connexion Drip-Tip, Top Cap – Tank, Bottom Cap – Tank, Autre
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 4 ou 4.5
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Malgré sa hauteur notable, le Navigator semble pourtant massif, bien campé sur un diamètre imposant. L’esthétique emprunte, tout comme son patronyme, à l’imagerie de la piraterie et on peut affirmer que c’est réussi dans le genre. Une gravure très contrastée se charge de nous rappeler le nom du produit et affiche fièrement le Jolly Roger des brigands de la mer et autres corsaires. Le décor est planté.

Cependant, on ne saurait réduire l’aspect esthétique à cette seule considération. En effet, le long tube en pyrex dévoile une chambre d’atomisation imposante que surplombe un hublot en pyrex lui-aussi pour mieux apercevoir le pont du navire. Et en particulier une barre de navigation dorée qui n’est pas là que pour le tableau mais qui aura une fonctionnalité bien définie. Le reste est plus conventionnel et les différentes bagues d’airflow, car il y en a deux, ont opté pour un choix ergonomique plutôt que marin, heureusement.

La construction est très correcte et en appelle massivement à de l’acier inoxydable 304, matériau pour lequel le fabricant n’a pas mégoté sur la quantité, en témoigne le poids respectable de l’engin.

 

La finition est agréable et semble faite pour durer. Le fini noir obtenu par dépôt physique par phase vapeur est très bien réalisé et devait résister longtemps aux affres du vieillissement. Cette technique, schématiquement, consiste à vaporiser des particules de métal dans un environnement sous vide en films fins qui, dés lors, s’imprègnent sur la matériau principal. Vous pouvez ranger vos pinceaux…

Aucun problème en ce qui concerne les filetages ou la visserie, pas plus pour les joints, tout ce petit monde fait bien son travail comme un équipage bien rodé.

L’anatomie du Navigator nous révèle plein de choses intéressantes. Commençons par la quille si vous voulez bien. Nous avons ici une connexion 510 basique, non réglable, en SS304, ceinte par une mention sobre à l’identité du fabricant. Même si on eut pu préférer un pin en laiton, cette connexion fera très bien l’affaire.

Juste au-dessus, on trouve la base en elle-même qui s’entoure d’une bague d’airflow, servant aussi à gérer le flux de liquide. Nous reviendrons plus tard sur sa manipulation mais sachez d’ores et déjà qu’elle permet d’ouvrir et de fermer deux cyclopes de belle taille qui augurent d’une belle tempête de vent dans les voiles. Cette base comporte un plateau pour le moins novateur puisque qu’il comporte deux trous pour relier vos pattes de résistifs au pole négatif directement taillé dans la masse ainsi qu’une potence figurant le pole positif que vient chapeauter la fameuse barre marine plaquée or qui servira donc à coincer les extrémités de vos coils.

Au troisième étage, c’est le réservoir en lui-même qui, bien que manquant de protection pour assurer la survie du pyrex à une éventuelle chute, nous permet donc une vision totale de l’intérieur. On aperçoit ainsi les entrées de liquide, composées de deux fois six trous et que l’on pourra régler avec la bague d’airflow, comme je vous l’ai dit plus haut. 

Arrivé en haut, c’est une seconde bague d’airflow qui nous attend et qui permettra de diriger, en plus de la première ou à sa place, le flux d’air par une paroi interne de la cheminée vers les résistances et ainsi créer un effet vortex supplémentaire pour récupérer encore plus d’air et, qui sait, de saveurs. 

Le haut du mat de misaine se termine par un drip-tip, signalant au passage que nous sortons de la piraterie pour entrer dans la vaperie.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Non, un montage flush ne peut être garantie qu’au travers d’un réglage du plot positif de la batterie ou du mod sur lequel il sera installé
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Diamètre en mm maximum de la régulation d’air possible: 68mm²
  • Diamètre minimum en mm de la régulation d’air possible: 0
  • Positionnement de la régulation d’air: Par dessous et profitant aux résistances
  • Type de chambre d’atomisation: Conventionnelle / large
  • Dissipation calorifique du produit: Normale

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Rarement un atomiseur de cette catégorie aura concentré à ce point un tel ensemble de fonctionnalités. Il s’agit ici d’un produit intelligent qui doit être mené avec intelligence pour en tirer tout le potentiel. Résumons :

Le Navigator fonctionne aussi bien en double-coil qu’en simple coil. Dans cette dernière configuration, une plaque métallique fine située sur le plateau peut être tournée afin d’obturer l’arrivée d’air du second coil.

Le double airflow, situé en haut et en bas, peut être simultanément activé de façon à introduire le maximum d’air possible dans la chambre d’évaporation. En bas, l’air profite au dessous des résistances et par le haut, c’est un semblant de vortex qu inonde la chambre afin d’aspirer la vapeur et les saveurs. Chacune des deux bagues est réglable indépendamment. Nous pouvons donc avoir : uniquement l’airflow par le haut, uniquement l’airflow par le bas, les deux grands ouverts et toutes les possibilités de réglage fin entre les deux. Difficile dans ce cas d’imaginer ne pas trouver le tirage qui vous convienne.

Le Navigator propose en natif deux cheminées différentes. La première, installée d’origine, est de belle section et conserve un conduit dévolu à la vapeur de fort diamètre permettant de générer une vapeur très aérée et volumique. La seconde est plus fine, le conduit se rétrécit et permettra donc un fonctionnement optimal en simple coil, voire en double pour un rendu accru des saveurs. Une nouveauté qui permet, là encore, de régler l’atomiseur à sa vape personnelle.

Les points d’attache des résistances sont particulièrement bien pensés. Même s’ils obligent à se pencher quelques secondes sur la longueur nécessaires pour que les pattes soient bien arrimées et que le coil soit bien centré, cette longueur ne changera jamais et permettra rapidement d’arriver à un résultat constant. La fixation au négatif s’opère par deux vis BTR auxquelles on accède par les trous de plonge qui accueilleront plus tard le coton.

Si cela parait compliqué, dans la réalité il n’en est rien car on trouve facilement ses marques. Le fil se pose comme un charme au fond de la base et on n’a plus qu’à serrer à l’aide de la clé fournie. Pour le pole positif, c’est encore plus simple puisqu’il suffit de poser les pattes sur la potence, remettre la barre marine à sa place et visser. Ça marche avec n’importe quel fil, simple ou complexe.

La bague d’airflow inférieure sert aussi, dans un geste naturel, à obturer plus ou moins les trous gérant le flux de liquide. Ça marche très bien et vous pourrez, dés lors, gérer les différentes viscosités à votre gré. 

La capacité d’emport de liquide varie selon le type de cheminée utilisé. Avec la plus grosse des deux, c’est 4ml qui seront disponibles et 4.5ml avec la plus fine.

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: Propriétaire seulement
  • Présence d’un Drip-Tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Moyen
  • Qualité du drip-tip présent: Très bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Pourquoi mettre un seul drip-tip quand on peut en proposer deux ? 

Dans la même logique de polyvalence, Fumytech nous offre donc deux embouts différents qui permettront à chacun de faire son choix. Le premier est un drip-tip wide bore, très large et possédant un fort diamètre intérieur, parfait pour aspirer toute la vapeur qui peut l’être. Le second est plus fin, légèrement évasé vers le haut et concentrera mieux les saveurs. Les deux partagent une qualité identique, à savoir très agréable en bouche et ne véhiculant pas la température que peut atteindre le Navigator en étant poussé à ses extrémités. 

C’est ici qu’apparaît clairement la logique de conception du Navigator. Deux cheminées, plateau simple ou double coil, deux drip-tips… on a bien deux atomiseurs en un seul !

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

A ce niveau-là, ce n’est plus un packaging, c’est le trésor de Barbe-Noire !

Déjà la boite en carton tenant par aimantation donne le ton en étant à la fois très longue et décorative, en reprenant les éléments de la mythologie marine pour mieux illustrer le nom du produit.

A l’intérieur, on trouve une notice en anglais, à même le carton, essentiellement graphique, ce qui la rend compréhensible pour tout le monde.

Mais ce n’est pas tout. Jugez par vous-même :

  • Le Navigator BX 1.5 
  • La cheminée de remplacement
  • Le drip-tip supplémentaire.
  • Un pyrex de rechange
  • Deux jeux de résistances présentées en petite boite ronde. Un set de Framed Stapple en full SS. Un set de Framed Staple en Ni80.
  • Une clé BTR
  • Un pad de coton
  • Un set complet de joints de rechanges
  • Deux sets de vis de rechange

 

Autant dire qu’on en a pour son argent et que le Navigator apparaît dés lors comme une excellente affaire, de par sa polyvalence d’abord et sa dotation en équipement ensuite.

Un must !

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Rien n’y fait, nécessite un sac en bandoulière
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Facile, même debout dans la rue, avec un simple mouchoir en papier
  • Facilités de remplissage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des résistances: Facile mais nécessite un espace de travail pour ne rien perdre
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de E-Liquide ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produisent:

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 3.5 / 5 3.5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Le Navigator, c’est un peu comme un jeu de Lego. On réfléchit trois secondes à ce qu’on veut obtenir et le montage s’enchaîne facilement. 

En simple coil, en utilisant le cheminée la plus fine, en obturant la seconde arrivée d’air, en optant pour le drip-tip le plus fin, on arrive à une vape allant de “classique” à très généreuse en jonglant avec les deux airflows disponibles. Vaper à 30W avec un montage en 0.8Ω ? C’est possible, et le rendu, aérien ou serré à votre goût, sera toujours très honnête, tant en vapeur dégagée qu’en saveurs. 

En double coil, avec la grosse cheminée, le gros drip-tip et toutes les écoutilles grandes ouvertes, c’est la tempête assurée ! A 0.1Ω entre 120 et 150W, ça souffle même très fort, ça envoie autant de vapeur qu’une centrale nucléaire et ça met au passage une partie des drippers hors-jeu ! 

Et toutes les nuances intermédiaires dont vous pourriez rêver sont accessibles en jonglant entre votre montage, les pièces disponibles et la variété des flux d’air possibles. 

Le rendu, dans tous les cas, est à l’avenant. Si vous êtes plutôt tentés par les saveurs, avec la configuration idéale, vous obtiendrez une grande douceur de vape, des goûts préservées et tout de même de beaux nuages. SI c’est la vapeur qui vous fait tripper, larguez les amarres, changez de config et c’est parti pour le délire…

Des bémols ? Non, pas vraiment. Il faudra juste prêter attention au dosage du coton dans les trous de plonge prévus à cet effet. Pas assez de matière et vous aurez des fuites par l’airflow inférieur. Je vous conseille même de tasser un petit peu plus que d’habitude, pas trop non plus, car le réglage de flux de liquide aidant, vous n’aurez que peu de chances d’obtenir des dry-hits. Disons que, naturellement, le Navigator a plutôt tendance à fuiter un peu que le contraire. Mais, contrairement à d’autres produits (ceux qui se sont battus avec le Mini Goblin savent de quoi je parle…), la pose du capillaire est assez intuitive et on arrive rapidement à endiguer les fuites en dosant judicieusement.

Une fois maîtrisé, le Navigator se plie facilement à tous vos caprices et pose un rendu équilibré et très correct dans tous les domaines du jeu.

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique ET Mécanique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Un mod pouvant accepter des diamètres de 25mm
  • Avec quel type de EJuice est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: Minikin V2, les deux cheminées, 3 liquides (50/50, 30/70 et full VG)
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Celui qui vous convient à condition qu’il puisse envoyer jusqu’à 150W

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.5 / 5 4.5 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Le billet d’humeur du reviewer

Soyons clairs, le Navigator, dans cette version BX 1.5, est un pavé dans la mare ! 

Polyvalent à l’extrême, bien fini, proposant un packaging complet, il arrive sans peine à justifier son prix d’achat qui le laisse quand même, restons honnêtes, à mille lieux des errances tarifaires de certains atos high-end.

Si vous êtes en recherche d’un atomiseur qui sait tout faire et le fait très correctement, je vous invite à embarquer à bord du Navigator qui ne fait pas de promesses en l’air. Certes, on peut avoir mieux au niveau des saveurs et aussi au niveau de la vapeur. Mais pour cela, il faudrait deux atos différents alors que celui-ci propose le tout en un.

Une réussite sans équivoque qui vaut bien un Top Ato mérité !

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!