Header
EN BREF:
myblu par blu
myblu par blu

myblu par blu

Print Friendly, PDF & Email

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: blu 
  • Prix du produit testé: 20 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Entrée de gamme (de 1 à 40 euros)
  • Type de mod: Batterie classique
  • Le mod est-il téléscopique ? Non
  • Puissance maximale: Environ 12W
  • Tension maximale: 3.9V
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: 1.3Ω

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Il faut l’admettre, la vape s’est beaucoup repliée sur elle-même les trois dernières années. Surfant sur un succès mérité et poussée par des vapoteurs heureux de participer à la première évolution sanitaire du 21ème siècle, elle s’est développée, est devenue de plus en plus technologique, assumant à la perfection sa mue de chrysalide en papillon. Contrôle de température, puissances repoussant les limites qu’on pensait acquises, autonomie grandissante, vapeur à gogo, bienheureux soit le vapoteur geek, comme vous, comme moi. 

Chemin faisant, elle en aurait presque oublié son but initial, celui qui a permis son existence même: faire arrêter les gens de fumer. En effet, comment ne pas vouloir se dévisser la tête lorsqu’on constate parfois que des débutants entrent dans des shops et ressortent avec un clearomiseur sub-ohm, une box de 200W et un e-liquide en 3 de nicotine ? Comment comprendre que quasiment 70% de l’offre commerciale est destinée à séduire des vapoteurs confirmés ou experts en laissant la portion congrue des fumeurs (14 millions en France tout de même !) face à des kits préhistoriques, développant autant de plaisir qu’un Waterman mâché ?

Heureusement, ce temps semble révolu et 2017 aura vu la renaissance d’un matériel enfin adapté aux fumeurs et up-to-date niveau salubrité et prestations. Enfin, les ténors du secteur reprennent leur table à dessin et proposent des kits discrets, MTL et simples à appréhender. 

blu nous sort une myblu qui entre totalement dans cette nouvelle ère, celle qui verra sans doute, à plus ou moins long terme, la disparition du tabac fumé. Reprenant pour ce faire l’autrichien Von Erl et sa My qui avait fait forte impression lors de sa sortie, le géant américain met toute sa force de frappe pour démocratiser la vape, tant en terme de facilité d’emploi que de réseau de distribution car cette myblu sera disponible non seulement dans les shops spécialisés mais aussi chez les buralistes. Oups, désolé d’avoir lâché un gros mot…. mais j’ai passé l’âge de m’inventer des boucs émissaires. Lorsque j’étais fumeur, tout comme vous, j’étais bien heureux de trouver dans mon petit village de 300 âmes un buraliste qui me vendait ce dont j’avais besoin. Je n’étais pas une victime, j’étais seulement mon propre bourreau. J’étais, seul, l’artisan de ma propre déconfiture en santé et je n’ai besoin de personne pour assumer à ma place. 

La myblu se présente donc comme un petit outil en aluminium qui fonctionne suivant le principe des systèmes à capsules. Vous avez donc une batterie de 350mAh qui envoie 3.9V à une capsule contenant une résistance de 1.3Ω et 2ml de liquide. Le tout pour un tarif de 20€. Un investissement négligeable dés lors qu’on a l’envie et la volonté de s’affranchir de  ses chaînes de fumée pour reprendre son destin en main.

La promesse semble alléchante mais, matériel de débutant ou pas, il va bien falloir passer au banc d’essai pour vérifier cela ! 😉

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur et épaisseur du produit en mm: 18 x 9.2
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm: 106.6
  • Poids du produit en grammes: 20.3
  • Matériels composant le produit: Aluminium, PMMA
  • Type de Form Factor: Stylo carré 
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Excellente.
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: Aucun bouton, déclenchement par aspiration
  • Type du bouton fire: Aucun bouton, déclenchement par aspiration
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 0
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Aucun autre bouton
  • Qualité du ou des boutons interface: Non applicable aucun bouton interface
  • Nombre de pièces composant le produit: 2
  • Nombre de filetages: 0
  • Qualité des pas de vis: Non applicable sur ce mod – Absence de pas de vis
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 5 / 5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

La première des qualités de la myblu est sa légèreté. 20 grammes dans la main, autant dire que le poids n’est pas gênant et c’est un euphémisme. Pourtant, on a tout de même un corps en aluminium noir assez sexy, petit et discret. Le style d’outil dont peuvent avoir envie des fumeurs qui louchent sur nos set-ups exotiques d’un demi-kilo avec appréhension. 

La taille contenue et le toucher de l’anodisation sont d’autres points forts qui rendent l’objet facile à tenir et agréable en main. Quasi invisible dans une poche, il prend nettement moins de place qu’un paquet de clopes et le briquet qui va avec. Ne nous y trompons pas, il s’agit d’un indéniable point fort.

Le design est séduisant par sa simplicité formelle et offre une élégance en bouche assez marquée. 18mm de largeur pour 9 d’épaisseur sur 10cm de long, presque une cigarette traditionnelle, les débutants ne seront pas perturbés dans leur gestuelle, c’est encore un plus!

Le concept est ici abouti car on ne trouve pas de switch et encore moins de réglages. Le déclenchement de la vape se fait par l’aspiration et le rendu de vape est réglable par la bouche en aspirant plus ou moins longuement suivant le volume de vapeur qu’on veut aspirer. Une simplicité extrême donc, qui va dans le sens d’une utilisation sans prise de tête.

Au niveau finition, nous sommes sur un produit d’entrée de gamme mais qui respire la fiabilité. On aurait pu attendre une proposition d’autres coloris plus funs ou plus classieux pour séduire ceux qui veulent vaper différemment et on espère que le fabricant proposera dans le futur une gamme plus étoffée. Il ne faut pas nier l’importance du choix afin de coller à toutes les envies ou besoins. Cependant, dans ce chapitre, ce sera bien le seul bémol que je relèverai, le reste étant plus que correct au vu du tarif très agressif de la myblu

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: Propriétaire
  • Type de connexion: Propriétaire
  • Plot positif réglable ? Pas de nécessité, fonctionne avec des capsules.
  • Système de verrouillage ? Aucun, le mod ne se déclenche que par aspiration
  • Qualité du système de verrouillage: Aucun, le mod ne se déclenche que par aspiration
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Indicateurs lumineux de fonctionnement
  • Compatibilité accus: Accus propriétaires
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: Les accus sont propriétaires / Non applicable
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Non applicable
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Oui
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui
  • Diamètre maximum en mm de la compatibilité avec un atomiseur: NC
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 4 / 5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

La myblu fait partie des appareils dits “système à capsules” comme la Bo de JWell ou le Koddo Pod du French Liquide. Le principe de fonctionnement est simple. Nous avons une batterie pourvue d’une autonomie de 350mAh, ce qui est peu pour vous et moi mais qui est suffisant pour un fumeur en transit. Cette batterie accueille des capsules qui contiennent une résistance à 1.3Ω et 2ml de liquide à choisir parmi onze propositions gustatives que nous traiterons en revue très bientôt. Il suffit donc de clipser la capsule dans le logement prévu à cet effet, dans n’importe quel sens et le tour est joué, on peut vaper.

L’immense avantage de ce type de système est la simplicité de fonctionnement. Pas de résistance à changer, on jette la capsule quand elle est vide. Pas de manipulations hasardeuses, le réservoir est bien étanche et les contacteurs situés au bas du dispositif trouvent naturellement leur place. A l’inverse, certains pourront regretter les déchets engendrés de fait mais ce sera tout de même mieux et plus facilement recyclable que vingt mégots de cigarette. 

Les capsules sont disponibles par deux au tarif de 7€. Un tarif élevé dans l’absolu mais que nous tamiserons plus tard par un fait assez impressionnant : la faiblesse de la consommation de liquides par le dispositif.

Lorsque vous vapez, une led bleue, iconique de la couleur du fabricant s’illumine au bout de la myblu pour en signifier le bon fonctionnement à chaque aspiration. Lorsque la couleur devient orange, il vous reste moins de 20% de charge. Lorsque la led devient rouge, il vous reste moins de 5% de charge, il est temps de sérieusement penser à recharger ! Pour ce faire, on utilise le cordon USB/Micro USB fourni et, compte-tenu de la capacité de l’accu propriétaire, il faut compter environ 20mn pour une recharge en règle. Pendant ce temps, la led devient rouge et s’éteint naturellement en fin de cycle de charge. Simple et efficace puisque le dispositif étant passthrough, on peut continuer à vaper en même temps !

Les protections ne sont pas vraiment nécessaires pour ce type de batterie mais on constate la présence d’un cut-off de dix secondes pour éviter toute décharge excessive ainsi qu’un dispositif de mise hors tension en cas de court circuit. La led clignote cinq fois et l’appareil s’éteint, signalant ainsi un problème. Il suffira de changer la capsule et faire un rapide nettoyage des contacteurs de la batterie pour revenir à la normale. 

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 5 / 5

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Le packaging est simple mais complet. Tout le nécessaire est présent pour commencer à vaper de suite.

Dans une boite bleue en carton, on retrouve la myblu, une capsule goût “classic” (traduire tabac pour ceux qui parlent encore le français académique) ainsi que le cordon USB/Micro USB pour la recharge.

Une notice en français est fournie et explique à la perfection le fonctionnement du système.

Rien à redire, pour le tarif, c’est parfait.

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Ok pour une poche intérieure de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Non applicable, l’accu est seulement rechargeable
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 5 / 5

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Comme on pouvait s’en douter, le tirage est serré et ouvre la voie à une vape MTL parfaitement rassurante pour un primovapoteur. Le déclenchement par aspiration est réussi et arrive à imiter, par sa latence calculée, le fait de fumer une cigarette conventionnelle. Par ailleurs, la vape est parfaitement adaptable en fonction de la longueur de la bouffée. Une aspiration courte donnera un faible volume de vapeur alors qu’une aspiration plus longue développera une vapeur plus conséquente. Là encore, on est vraiment sur un format cigarette et la filiation de comportement de la myblu  a été très travaillée pour que le fumeur ne se retrouve pas en terre inconnue.

L’autonomie en énergie est tout à fait correcte. Même si 350mAh n’est pas dans l’absolu un nombre impressionnant, la puissance du dispositif et sa faible intensité font que la capacité est totalement adaptée à la cible visée. Même en cas de panne sèche, la durée de recharge et la possibilité de continuer à vaper branché font que le manque n’a pas le temps de s’installer. Par contre, pour les nomades purs qui n’ont pas de source d’énergie à disposition lors de leur journée de travail, une seconde batterie de secours sera quand même un plus.

L’autonomie en liquide est, quant à elle, carrément bluffante. En vapant toute la journée, j’arrive à peine à finir la capsule. Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas vapé 2ml de jus en une journée !!! 

Les taux de nicotine proposés sont au nombre de trois, en 0, 8 et 16mg/ml. L’effet de satiété est atteint, même pour un gros fumeur avec le taux le plus important. On aurait pu espérer un taux en 19mg/ml pour les plus accros et un taux intermédiaire en 12mg/ml. Quant au niveau 0 de nicotine, il me semble moins pertinent compte-tenu de l’objectif avoué de la myblu : faire arrêter de fumer. 

A l’utilisation, le poids et la taille de l’objet sont des atouts indéniables. Discrétion et légèreté font de la myblu un agréable compagnon de vape. La prise en main est facile et ergonomique. Il semble difficile de faire mieux.

Un liquide goût tabac est fourni dans le kit. Sec et très peu sucré, il est tout à fait pertinent pour un premier contact avec la vape. Nous avons ici un blend de tabacs, mêlant le blond et le brun, avec des notes chocolatées et boisées. Agréable et réaliste, il est un des atouts du kit et, s’il ne convenait pas à votre goût, dix autres propositions gustatives existent pour coller au mieux à vos envies.

Après une semaine de test, on ne constate aucune fuite. Le dispositif a été sérieusement pensé et l’étanchéité du réservoir de la capsule est tout simplement parfaite. Quant à l’embout buccal, il est agréable en bouche et participe grandement au plaisir ressenti.

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: Les accus sont propriétaires sur ce mod
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: Les accus sont propriétaires / Non applicable
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Avec les capsules prévues pour.
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Avec les capsules prévues pour.
  • Description de la configuration de test utilisée: Telle quelle
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Telle quelle

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.8 / 5

Le billet d’humeur du reviewer

Difficile, très difficile de ne pas être conquis par la myblu… Le tarif serré, la qualité du système, sa fiabilité et le simple fait que nous nous trouvons en présence d’un kit réellement adapté aux besoins d’un fumeur sont autant de qualités intrinsèques qui séduisent, et sur le papier, et dans la réalité. 

Le test est donc plus que concluant et on a ici un kit de débutant que l’on peut conseiller à un ami fumeur sans arrière-pensée. L’autonomie en énergie est adaptée à la situation et l’autonomie en liquide est très intéressante. De plus, il y a d’ores et déjà une belle gamme de goûts disponible qui se développera encore dans l’avenir afin de répondre à tous les besoins.

De quoi mériter un Top Mod et relancer la machine à vapeur, celle qui fera en sorte que de nombreux fumeurs rejoindront les amateurs de nuage jusqu’à l’extinction programmée du tabac fumé. 

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!