Header
Header
EN BREF:
Mirage V3 EVO par AB1
Mirage V3 EVO par AB1

Mirage V3 EVO par AB1

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: MyFree-Cig
  • Prix du produit testé: 105 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Luxe (plus de 100 euros)
  • Type d’atomiseur: Dripper multi-cuves
  • Nombre de résistances autorisées: 2
  • Type de résistances: Reconstructibles classiques,Reconstructibles Micro coil,Reconstructibles classiques à contrôle de température,Reconstructibles Micro coil à contrôle de température
  • Type de mèches supportées: Silica,Coton,Ekowool
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 0.5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Et un dripper philippin, un !

Cet ato est un dripper dual coil typique équipé de deux petites cuves de 2.5mm de profondeur. Jusqu’ici, rien de bien nouveau sous le soleil mais la qualité du Mirage troisième du nom réside en son concept assez intéressant qui comprend une prise d’airflow aboutissant pile-poil en dessous des résistances ainsi qu’un système assez novateur de valve métallique réglable qui permet de moduler la vapeur et la saveur en dévissant simplement le drip-tip (et donc le top cap). D’où son nom de EVO pour “Enhanced Valve Output”. Il y a suffisamment peu de réelles innovations en matière de dripper pour apprécier cette amélioration qui, sur le papier, nous promet des saveurs précises et maîtrisables et une vapeur assez conséquente tout de même. Rejoindra-t’il le Magma sur le podium assez dégagé des drippers typés goût ?

A 105€ le dripper, je l’espère clairement !

AB1 Mirage Solo

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mms: 22
  • Longueur ou Hauteur du produit en mms tel qu’il est vendu, mais sans son drip tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connection: 37.45
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip tip si ce dernier est présent: 42
  • Matériels composant le produit: Acier Inox,Or
  • Type de Form Factor: Trident
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 5
  • Nombre de filetages: 2
  • Qualité des pas de vis: Moyenne
  • Nombre de joints toriques, Dript-Tip exclu: 3
  • Qualité des joints toriques présents: Très bonne
  • Positions des joints toriques: Bottom Cap – Tank,Autre
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 0.5
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Non

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 3.5 / 5 3.5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Esthétiquement, le Mirage est beau, tout en rondeurs. Il pèse son poids et le constructeur n’a pas lésiné sur la matière. Le drip-top en delrin est bien intégré à l’ensemble et semble être propriétaire, manière pour moi de vous dire que, malgré des efforts que même Hulk serait bien en peine de produire, je ne suis pas parvenu à l’ôter. Il ne tient pas par un joint et semble embouti en force. Pourtant, il y a bien dans le package un adaptateur 510 donc je me doute bien que quelque chose doit être possible. Oui, mais quoi ? Ce fichu truc ne se dévisse pas, ne se dé-clipse pas, ne s’arrache pas, bref, il ne veut pas broncher d’un millimètre ! J’ai bien entendu cessé mes investigations pour éviter de la casse. Je rappelle que le matériel est prêté au Vapelier et non donné. Cependant, si tous les Mirages 3 sont identiques, il s’agit bien là d’une faute dans la construction.

Des fautes, il y en a d’autres. A moins d’être tombé sur le vilain petit canard de la bande et en espérant que toute la série ne soit pas comme ça, je relève un défaut supplémentaire sur le produit que j’ai dans les mains.

Le pas de vis permettant de fixer le top cap sur le tank est une “pain in the ass” comme disent nos amis d’outre-atlantique. Traduction: “ça fait mal au cul !”. En effet, ça couine, ça grince comme un Vivi Nova faussé, ça se visse dans la plus grande des douleurs … J’ai vissé/dévissé une bonne dizaine de fois histoire de faire le pas, rien n’y a fait. De guerre lasse, j’ai re-nettoyé l’ato de fond en comble, sachant que les philippins ne livrent pas tout le temps leur matos en parfait état de propreté mais nib … Pour finir, j’ai graissé le pas et si le résultat obtenu n’est pas transcendant, au moins les couinements ne me vrillent plus les oreilles … Je me contenterai de ça.

D’autre part, il existe un gap d’environ 1mm entre le tank et le bottom cap qui fait le tour de l’ato de façon symétrique. Il s’agit en fait de la prise d’air pour alimenter les résistances par le bas. En sachant qu’il y a plus haut deux autres prises d’air comme nous le verrons plus loin. Donc le concept est bon mais il faut bien avouer que ce “gap”, pourtant obligatoire, n’est pas forcément esthétique. Mais oublions cela …

AB1 Mirage Gap

Au bilan et en regard du prix de l’atomiseur, je trouve la qualité d’usinage faible et la finition laisse à désirer. Je note tout de même que le pas de vis du connecteur 510 est correct à défaut d’être exceptionnel. Quant au revêtement noir qui couvre le dripper, seul le temps pourra dire s’il tiendra bon ou s’il s’épluchera comme une banane au dessert.

Du strict point de vue de la qualité, le Mirage V3 ne tient pas ses promesses, loin s’en faut. Il est toujours possible que je sois tombé par hasard sur un mauvais numéro mais tout cela n’augure pas d’une fiabilité exemplaire dans le temps.

AB1 Mirage Bas

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Non, un montage flush ne peut être garantie qu’au travers d’un réglage du plot positif de la batterie ou du mod sur lequel il sera installé
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Diamètre en mms maximum de la régulation d’air possible: 10
  • Diamètre minimum en mms de la régulation d’air possible: 1
  • Positionnement de la régulation d’air: Par dessous et profitant aux résistances
  • Type de chambre d’atomisation: De type cloche
  • Dissipation calorifique du produit: Excellente

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Bon, c’est ici que nous allons évoquer le concept de “valve”, cher au fabricant.

Le Mirage V3 EVO fonctionne sur un principe simple:

Le bottom cap est en deux parties. Une qui sert de plateau pour le montage et qui accueille aussi la connexion 510. Et une, plus petite qui se clipse sur l’autre et qui entoure la connexion 510. Cette partie sert donc d’éventuel récupérateur d’e-liquide mais aussi à accueillir l’air qu’on aspire quand on tire sur le drip-tip et qui provient du fameux “gap” et à le dispatcher par l’intermédiaire de deux trous situés sous le plateau, au niveau des résistances. Et ça marche bien ! Bien entendu, le tirage est mi-aérien mais favorise grandement les saveurs.

Sur le bottom cap, il y a l’ensemble désolidarisable composé du top-cap et du tank. Et, à l’intérieur de cet ensemble,vous trouverez une pièce en acier percée d’un trou qui sert de cheminée. C’est la fameuse “valve”. Lorsque vous vapez en position basse, c’est à dire sans desserrer le tank du top cap, cette valve rend la chambre d’atomisation toute petite et ne bouge pas. Mais lorsque vous desserrez le top cap, la valve devient mobile, de bas en haut. Sous l’effet de l’aspiration d’air conjuguée à l’air qui monte par le bas, elle se soulève et dégage les deux airholes du dessus qui alimentent la vape en air pour un tirage beaucoup plus aérien. Et le serrage/desserrage est bien sûr réglable en vissant ou dévissant, plus la distance que parcourt la valve est grande et plus le tirage est aérien. Mais le nec du concept tient dans ce trio :

La résistance chauffe, la vapeur se répand dans la chambre d’évaporation comprimée par la valve. Ce qui fait que les saveurs se concentrent.
On aspire, la vapeur et la valve remontent, dégageant les airholes supérieurs qui introduisent de l’air dans le mélange ET dans la chambre, ce qui accentue la vapeur sans déstabiliser la saveur.
On relâche l’aspiration, la valve redescend.

Voici pour le principe de fonctionnement. Il a bien fallu se casser la tête pour trouver un tel système. Et pour cela, chapeau ! Nous verrons plus loin si ce concept prometteur sur le papier tient dans la réalité.

AB1 Mirage Eclate

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: Propriétaire mais passage au 510 au travers d’un adaptateur fourni
  • Présence d’un Drip-Tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Moyen
  • Qualité du drip-tip présent: Très bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Rien que je n’ai déjà évoqué plus haut.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? On se moque de nous !
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Non
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Non

Note du Vapelier quant au conditionnement: 0.5 / 5 0.5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Risible.

Une boite en plastique dur, laide et dont le couvercle tient (ou pas) par l’opération du Saint-Esprit. Une couche de mousse au fond fine comme un haché de chez Mac Do. Le pied intégral ! Plus moche, crétin et inutile que ça, il faut se creuser la tête longtemps pour trouver. Encore une fois, certains me rétorqueront qu’on ne vape pas avec la boîte. Quand vous aurez mis 105€ (680 Francs !) dans ce dripper, on en reparlera …

Pas de notice, bon, ça reste dans le même mood … Juste un autocollant collé à l’arrache au fond du couvercle qui ne nous aurait pas manqué s’il n’y avait pas été.

Du foutage de gueule à l’état pur !

AB1 Mirage Pack

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Ok pour une poche latérale de Jean (pas d’inconfort)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de remplissage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des résistances: Facile, même debout dans la rue
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de EJuice ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produirent

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Diabolique ! Tout simplement diabolique !

L’objectivité est un devoir difficile. Et quoi qu’on puisse croire, il est toujours délicat de mettre le doigt sur les aspects négatifs d’un matériel ou d’un jus. Et il est bien plus simple d’encenser pour être sûr de ne pas se faire d’ennemis ou pour le simple plaisir d’être gentil. Mais au-delà de toutes ces questions d’éthique, il en est une qui prévaut largement, c’est celle qui consiste à dire la vérité. Alors, nul n’est parfait et le chroniqueur peut parfois commettre des erreurs et cela se joue souvent à très peu de choses. Mais il est aussi des vérités évidentes.

Et la vérité est que le Mirage V3 EVO est le meilleur foutu dripper dual-coil que j’ai pu tester. Comprenons-nous bien. Je suis plus un adepte des saveurs que de la vapeur à tout prix. Si j’aime bien délirer de temps en temps à faire des nuages de 10 mètres (ou 3, c’et déjà pas mal !), mon trip absolu va aux saveurs. Et c’est pourquoi je me trimbale toujours mon vieil Igo-L en single coil, repercé par Zed que je salue au passage, un Cyclone AFC qui a une précision de folie et un petit Hobbit qui donne la prévalence aux goûts. Mais là, je dois avouer que la claque fut rude. En dripper double-coil, le Magma a trouvé son maître et le Mirage pourrait bien devenir le mètre-étalon d’une nouvelle génération de drippers qui envoient “gros” en saveurs sans sacrifier la vapeur pour autant.

Le système mis au point par AB1 est formidable. La sensation de saturation des saveurs est très forte malgré un tirage qui va de “ouvert” à “très ouvert”. Et si on choisit de dévisser quasi-complètement le top-cap pour attraper l’aération la plus grande possible, on ne perd RIEN en saveur. Mieux : même à une puissance assez sympathique de 80W, le dripper ne chauffe pas ou si peu ! Encore mieux : aucune fuite à signaler sur 24h d’utilisation intensive ! Vous voulez encore encore mieux? Ok ! Le système de valve, qui est plutôt selon moi un système de soupape, fonctionne du feu de Dieu et le Mirage est d’une constance dans les saveurs rarement atteinte auparavant.

Pour moi, on tiendrait bien ici le dripper de l’année ! Testé en 0.30Ω dans une palette de puissance entre 40 et 80W, il délivre un goût plein, très proche de la réalité du liquide et opère dans une grande subtilité la jonction entre saveur et vapeur que beaucoup attendaient.

AB1 Mirage Deck

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique ET Mécanique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous
  • Avec quel type de EJuice est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: Smy Kung-Fu, Vaporshark rDNA40, Giant Vapor mini
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Un excellent méca et une résistance entre 0.2 et 0.4Ω

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.5 / 5 4.5 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Le billet d’humeur du reviewer

Si vous pouvez supporter une qualité d’usinage moyenne.
Si vous pouvez supporter d’être pris pour un idiot par un packaging ridicule.
Si vous pouvez supporter de payer 105€ en ayant conscience des deux choses précédentes.

Alors vous découvrirez un grand dripper qui marie avec un égal bonheur une quasi-perfection dans la restitution des saveurs et une vapeur abondante et très dense. Le Mirage V3, malgré ses défauts, se montre largement à la hauteur des promesses faites sur papier et vient jouer le chien dans le jeu de quilles bien agencé des drippers-stars du moment !

Un petit miracle d’ingéniosité !

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!