Header
Header
Header
EN BREF:
Melo 5 par Eleaf
Melo 5 par Eleaf

Melo 5 par Eleaf

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: https://www.sourcemore.com/eleaf-melo-5-vape-atomizer.html
  • Prix du produit testé: 22.33 € ==>16.73 avec le code MELO5 !
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Entrée de gamme (de 1 à 35 €)
  • Type d’atomiseur: Clearomiseur
  • Nombre de résistances autorisées: 1
  • Type de résistances: Propriétaires non reconstructibles, Propriétaires non reconstructibles à contrôle de température
  • Type de mèches supportées: Coton
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabricant: 4

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Affublé d’un patronyme fleurant bon le film larmoyant ou le livre russe où tous les personnages meurent à la fin, le Melo est pourtant une grande source de joie pour ses utilisateurs et pour l’entreprise qui le fabrique : Eleaf.

Ainsi donc, on peut raisonnablement prétendre que toutes les versions précédentes ont été des best-sellers qui ont fait encore plus pour la diffusion de la vap’ attitude que notre Ministre de l’Intérieur pour le pouvoir d’achat des ophtalmologistes…  

Aussi, il est normal de se pencher avec empressement sur cette nouvelle version, la V5, de ce standard de fait et voir si la qualité de la saga familiale est respectée et si le dernier-né apporte des nouveautés suffisantes pour se démarquer de son ascendance.

En tout premier lieu, on peut remarquer que le tarif reste sensiblement identique. Eleaf tient à son image inexorablement liée à l’entrée de gamme et s’affaire à occuper le créneau en position dominante tout en montant le niveau qualitatif de l’ensemble de sa production. 

Toujours en survolant l’objet et quelques caractéristiques techniques, on s’aperçoit qu’il s’agit ici de bien plus qu’une simple évolution ou un versioning en pilotage automatique. Les nouveautés sont nombreuses et particulièrement judicieuses. Avant même d’ouvrir la boiîe, j’en salive d’avance. 

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm : 28.8 avec le pyrex le plus large.
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm tel qu’il est vendu, mais sans son drip-tip si ce dernier est présent et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 42.9
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip-tip si ce dernier est présent: 65.4
  • Matériels composant le produit: Acier Inox, Pyrex, Silicone
  • Type de Form Factor: Nautilus
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 5
  • Nombre de filetages: 4
  • Qualité des pas de vis: Bonne
  • Nombre de joints toriques, Drip-Tip exclu: 7
  • Qualité des joints toriques présents: Bonne
  • Positions des joints toriques: Connexion Drip-tip, Top Cap – Tank, Bottom Cap – Tank, Autre
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 4.
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix ? Oui

Note du Vapelier quant aux ressentis qualité: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Esthétiquement, le Melo 5 nous convie au spectacle en affirmant sa mue.

Finies les évidences un peu pataudes, nous sommes ici dans un design de warrior qui ressemble furieusement à une tour de jeu d’échecs. Plus gros que son prédécesseur, il s’affranchit de sa ligne passe-partout par un top-cap crénelé du plus bel effet, une base de 25mm de diamètre qui donne une assise redoutable à l’engin et surtout un pyrex ventru que ceinture une spirale de silicone censée amortir les chocs en cas de chute, de bataille rangée avec votre belle-mère ou d’attaque nucléaire.

On peut surtout y voir un effet de style qui donne une véritable épaisseur à l’atomiseur. Épaisseur stylistique donc puisque la qualité perçue fait un large bond en avant mais épaisseur tout court puisque le diamètre de l’atomiseur à cet endroit précis flirte tout de même avec 29mm… 

Le poids est dans la moyenne… haute et le Melo 5 est un beau bébé, sous toutes les coutures.

La finition a fait quelques avancées notables. Bien que le Melo 4 se débrouillait déjà pas mal en la matière, le Melo 5 fait encore mieux et augure d’une bonne fiabilité dans le temps. Les filetages sont excellents, les joints ont l’air de bien faire leur boulot sans rechigner à l’ouvrage et la bague d’airflow tourne sans avoir besoin d’une pince crocodile ou d’une tractopelle pour bouger.

La base présente une belle solidité perçue et accueille votre résistance sans chichi d’autant plus aisément que ce dernier rejeton Melo présente une cinématique particulière que nous détaillerons plus loin et qui permet un changement de résistance à la volée, même si le réservoir est plein ! 

Pour en finir avec ce chapitre des caractéristiques générales, il me reste à vous dévoiler toute l’intelligence d’Eleaf qui, bien que proposant de nouvelles résistances pour le Melo 5, a assuré sa compatibilité avec toutes les résistances EC existant dans la gamme. De quoi réjouir ceux qui hésitaient à franchir le pas en regrettant amèrement d’avoir acheté 3000 résistances d’avance pour le Mélo 4…

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Non, un montage flush ne peut être garanti qu’au travers d’un réglage du plot positif de la batterie ou du mod sur lequel il sera installé
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Surface maximale de la régulation d’air possible : 26mm²
  • Diamètre minimum en mm de la régulation d’air possible : 0
  • Positionnement de la régulation d’air: Par-dessous et profitant aux résistances
  • Type de chambre d’atomisation: De type cheminée
  • Dissipation calorifique du produit: Normale

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Bien qu’affichant déjà des nouveautés très intéressantes vues plus haut comme la fameuse protection en silicone, la rétrocompatibilité et une esthétique enfin dans l’air du temps, c’est bien au niveau des caractéristiques fonctionnelles que le Melo 5 se démarque le plus, non seulement de ses ancêtres mais aussi de la concurrence. Voyez plutôt : 

Tout d’abord, Eleaf nous sort deux nouvelles résistances en mesh. La première est calibrée autour de 0.15Ω et se charge de vous amener de 30 à 80W pour le plus grand plaisir de vos voisins vapophobes qui poussent de longs soupirs sonores à la vue de la moindre volute provenant de votre balcon. Ici, c’est une arme de dissuasion massive qui va balancer du nuage comme la centrale de Blaye en pleine canicule. 

La seconde est plus sagement calibrée sur 0.60Ω et ouvre le chemin à une vape plus sage, plus pondérée, qui ira gentiment de 15 à 30W pour des instants “saveur” plutôt que “vapeur”. Et c’est bien là que nous croisons la deuxième nouveauté du Melo.

En effet, le clearomiseur a été pensé pour fonctionner aussi bien en DL avec un afflux d’air conséquent et une résistance de basse valeur, celle en 0.15Ω, qu’en MTL ou la résistance en 0.60Ω fera merveille associée à un airflow serré. Pour permettre ce grand écart, Eleaf a doté son atomiseur d’un airflow à géométrie variable : vous avez une lumière de type cyclope de 1cm sur 2mm qui côtoie une lumière ronde de 2mm de diamètre ainsi qu’une dernière de 1mm de diamètre environ. Ainsi, soit vous pouvez tout ouvrir en grand et là, à vous les joies de la grosse vape, soit vous pouvez condamner le cyclope et faire le choix de conserver les deux trous restants ou même le seul petit dernier. Le résultat est bluffant, la polyvalence est bien présente et, si vous aimez changer de type de vape au cours de la journée, il suffira d’intervertir les résistances et de modifier le flux d’air en conséquence. L’œuf de Christophe Colomb ! 

Nous sommes loin d’avoir terminé cet inventaire à la Prévert des nouveautés du Mélo 5. En effet, la possibilité de changer votre résistance alors que votre tank est plein vous est désormais acquise. Pour cela, pas de miracle, juste un petit trésor d’ingénierie. En effet, lorsque vous dévissez la base du tank, des clapets métalliques se lèvent automatiquement afin d’obturer les entrées de liquide de la cheminée, empêchant ainsi toute possibilité de fuite de liquide lors du changement de résistance.

De même, au moment du remplissage, parfois source de quelques fuites malencontreuses sur certaines références, il vous faudra relever le top-cap tout en le faisant coulisser. Le geste de relevage engendre lui aussi la fermeture des accès de liquide, assurant ainsi une étanchéité parfaite. Et ce n’est pas tout. Eleaf en a profité pour faire évoluer son orifice de remplissage en l’équipant d’un couvercle de silicone juste fendu en son centre. Ainsi, il est tout aussi simple qu’avant de positionner son dropper par la fente et on évite ainsi les éventuels reflux d’e-liquide sur le top-cap.

En bref et pour un rapide bilan, le Melo 5 fait bien mieux que son prédécesseur au chapitre des fonctionnalités. Pas de révolution mais des touches évolutives précises et de bon sens qui valorisent largement l’existence d’une nouvelle version.

 

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: 510 Seulement
  • Présence d’un Drip-Tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Moyen
  • Qualité du drip-tip présent: Bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Le drip-tip possède un mérite, c’est d’être fourni dans la configuration. Sinon, ce n’est pas ici qu’Eleaf a fait le plus d’efforts. Connexion 510 traditionnelle qui vous permettra de le remplacer par l’embout buccal de votre choix, longueur moyenne, diamètre en sortie de 10mm et matière plastique, basique mais éprouvé.

La surface est légèrement rugueuse. Sans être particulièrement désagréable en bouche, elle affiche donc une texture que certains aimeront et d’autres non. 

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Le packaging est typiquement ancré dans l’ADN de la marque. On retrouve donc l’omniprésent carton blanc siglé aux armoiries du fabricant, quelques informations de base à l’extérieur et, à l’intérieur de la boîte, on trouve le Melo 5 et un sachet de pièces de rechange assez complet comprenant surtout des joints ainsi que des couvercles en silicone de rechange pour l’orifice de remplissage.

Rajoutons, pour faire bonne mesure, que l’atomiseur arrive gréé de la résistance en 0.60Ω et qu’une résistance en 0.15Ω vous est fournie en plus, de manière à avoir un panel des différentes formes de vape que propose l’engin.

Un petit bémol cependant : on appréciera la présence d’un pyrex de rechange mais celui-ci n’est pas équipé de la spirale de silicone. Un petit mouvement d’avarice peu digne de la marque qui plombe un petit peu la joie éprouvée jusqu’ici.

Consolons-nous avec un mode d’emploi multilingue qui n’oublie pas la langue de Molière et qui la parle, ma foi, avec suffisamment de sérieux pour ne pas partir en éclat de rire. 

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Ok pour une poche latérale de Jean (pas d’inconfort)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de remplissage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des résistances: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de E-Juice ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation ? Non

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Après avoir vu l’ensemble des nouveautés qu’Eleaf nous présente avec son nouveau cheval de bataille, il nous reste à tester l’essentiel : les impressions de vape :

Avec la résistance en mesh de 0.15Ω et une large aération, on se retrouve avec un mix idéal entre la qualité de la restitution gustative et le volume de vapeur. Le goût est omniprésent et, même s’il ne saurait rivaliser avec des clearomiseurs MTL typés saveurs comme le Zénith d’Innokin, il profite de la large surface de chauffe du mesh pour saturer les saveurs et se permet de tenir la dragée haute à bien des concurrents, clearomiseurs ou même atomiseurs reconstructibles, en termes de rendu. La vapeur est abondante, bien blanche, très texturée et rajoute une épaisseur en bouche qui accompagne à merveille la précision des saveurs. 

Ceci au prix, vous l’aurez deviné, d’une consommation de liquide assez impressionnante. 

Avec la résistance en 0.60Ω et un airflow entre très serré et semi-ouvert, le Melo 5 se comporte tout aussi bien pour un résultat forcément différent. Les saveurs se précisent agréablement, le volume de  vapeur redevient normal et la consommation baisse. Rien que de très logique somme toute. La qualité d’ensemble est pourtant toujours présente et conviendra largement aux adeptes du MTL ou même aux fans des flux aériens un peu restrictifs.

Je note cependant qu’Eleaf pousse un peu le bouchon en annonçant 80W maximum dans le premier cas. Je pense que le sweet spot tourne plutôt autour de 45/55W. Au-delà, la résistance tient mais la chaleur devient envahissante et ne saurait servir certains e-liquides délicats. Dans le cas de la résistance typée MTL, elle tient le pari des 15/30W, en fonction du flux d’air que vous vous autoriserez.

Une petite note utile : le fabricant conseille l’utilisation d’e-liquides en 50/50 de PG/VG pour le Melo 5. J’ai essayé avec un liquide en 30/70 et ça passe sans problème. En 100% VG, ça fonctionne si on n’est pas trop gourmand sur la puissance et le chain-vaping mais on sent clairement qu’on atteint là les limites de l’atomiseur. Bien entendu, avec la résistance la plus élevée, il vaut mieux carrément s’abstenir. 

Le Melo 5 fonctionne à merveille et remplit son rôle tant dans la restitution gustative qu’en texture de vapeur. Il a la décence de ne pas nécessiter de couches car, sur trois jours d’essai, aucune fuite n’est venue obscurcir le tableau. Parfois, une goutte minuscule pourra s’échapper des airholes mais il s’agit plutôt d’un produit de la condensation à forte température plutôt que d’une fuite  du réservoir. 

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Électronique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Un mod électronique de 100W qui accepte les atomiseurs en 25mm de diamètre
  • Avec quel type d’e-liquide est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Je ne le recommande pas pour les liquides 100% VG
  • Description de la configuration de test utilisée: Mélo 5 + Tesla Wye + Liquides en 50/50, 70/30 et 100% VG
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Un mod sombre avec des formes un peu tourmentées pour accompagner le design du Mélo

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.7 / 5 4.7 out of 5 stars

Le billet d’humeur du reviewer

Carton plein ! Non seulement Eleaf nous en met plein les mirettes avec son nouveau form factor mais, en plus, celui-ci apporte un nombre effarant de nouveautés au cm² ! Dire que le Melo 5 est une réussite est donc un lieu commun. Il est mieux que ça, il a su tirer parti de la qualité du Melo 4 tout en amenant d’impressionnantes modifications pour rendre la saga encore plus qualitative. Le tout pour un tarif doux comme une bouffée de Five Pawns ! 

Top Ato de rigueur, largement mérité pour ce “little big atomizer” qui a encore de longues années de ventes fructueuses devant lui !

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!