Header
Header
Header
Header
EN BREF:
Maxo Zenith par Ijoy

Maxo Zenith par Ijoy

Print Friendly, PDF & Email

 

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Acquis sur nos propres deniers
  • Prix du produit testé: entre 50 et 60€
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 41 à 80 euros)
  • Type de mod: Electronique à tension variable
  • Le mod est-il télescopique ? Non
  • Puissance maximale: 300W
  • Tension maximale: 6.2V
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: Non communiquée …

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Ceux qui croient encore qu’Ijoy est une obscure marque de second plan sont priés de revoir leur copie. En effet, depuis déjà quelques temps, la marque de l’empire du milieu nous abreuve constamment de nouveaux produits tous plus intéressants les uns que les autres et dotés d’une différence assez marquée d’avec la concurrence pour élargir les horizons des vapoteurs.

C’est dans ce nouveau tour de carte d’un futur grand de la vape que nous parvient la Maxo Zenith, une box bien dans l’air du temps, ne proposant ni plus ni moins qu’une puissance de 300W, une simplicité de fonctionnement biblique et un tarif quasiment indécent puisque correspondant à celui d’un mod 75W d’entrée de gamme. 

Accueillant trois accus et s’inspirant librement des concepts Hexohm, Surric et consorts, la Maxo va tenter de s’imposer comme un game-changer, étant là pour séduire les hardcore-vapers dans leur quête du parfait nuage et pour inspirer des sessions de vape en puissance.

Disponible en cinq coloris pour moins de 60€, elle devrait intéresser ceux qui rêvent d’une box dite méca-régulée sans toutefois avoir le budget éventuel pour les références américaines en la matière.

Anatomie d’une bombe…

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 40.7
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm: 88
  • Poids du produit en grammes: 346
  • Matériels composant le produit: Aluminium
  • Type de Form Factor: Box type Reuleaux
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Bonne
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: Sur le top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en métal sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 0
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Aucun autre bouton
  • Qualité du ou des boutons interface: Non applicable aucun bouton interface
  • Nombre de pièces composant le produit: 2
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Très bonne
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4.5 / 5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Les petites mains et les biceps rachitiques ne seront pas de la fête, hélas, car la Zenith se présente comme un gros pavé, lourd et encombrant. S’inspirant du style “Reuleaux”, elle nous dévoile une esthétique pourtant réussie, peu employée sur ce type de segment, qui fait se retourner les têtes quand vous vapez dans la rue.

La forme est donc connue mais l’esthétique a été soignée avec une batterie de petits détails qui lui communiquent une belle personnalité. Sur les flancs, des ouïes laissent entre voir l’intérieur du monstre, elles sont percées d’une multitude de petits trous servant à refroidir le chipset.

Sur la façade avant, en dessous du logo simple indiquant le nom du produit, un potentiomètre siège tout en bas, marqué d’un éclair en relief très utile à la préhension. C’est donc en tournant cet élément que nous allons pouvoir gérer l’augmentation ou la diminution de la tension envoyée à l’atomiseur. Ce bouton est d’une grande souplesse à manipuler, ce qui nous change de certaines “grosses” références. 

 

Derrière, c’est le logo du fabriquant, Ijoy, qui est découpé à même la carrosserie, servant en même temps d’élément esthétique et de trous de dégazage si d’aventure un incident se produisait. 

Au dessus, sur le top-cap, on retrouve une connexion 510 montée sur ressort. La platine est assez petite en diamètre mais d’un aspect robuste, en acier inox, et équipée d’un pin positif en laiton. L’emplacement devrait pouvoir accueillir des atomiseurs de fort diamètre, jusqu’à 30mm. A côté réside le switch, large et confortable, qui conviendra aussi bien à ceux qui vapent avec le pouce qu’à ceux qui se sont mis à l’index… Sa position pourra désorienter au départ mais on trouve vite ses marques et l’appui devient, au fil des minutes qui passent, de plus en plus naturel.

 

La manipulation du switch est souple et se singularise par un petit clic très sec. Sa course est courte, j’ai envie de dire idéalement courte et son fonctionnement est impérial. Pas de missfire ici, pas de pression exagérée à soumettre… c’est du beurre. Et si on ne retrouve pas tout à fait le confort du switch d’une Hexohm, on s’en rapproche dangereusement.

Trois leds vertes se déclenchent à la mise à feu. Une sur le dessus, à côté du switch et deux à l’intérieur qui éclairent par les ouïes. Bien que n’étant pas un grand fan des “sons et lumières”, j’avoue que l’effet est assez sympa pour une fois, assez visibles pour faire le “cake” dans un vapéro, assez discret pour ne pas alerter la police !

La finition d’ensemble est très bonne, largement suffisante à ce niveau de prix et assure un fonctionnement cohérent de l’ensemble. Les ajustages sont assez précis, le filetage du 510 bien réalisé et la peinture bien posée. De quoi regrette un peu que l’intérieur de la trappe a accu n’ait pas subi le même traitement de surface, c’est tout de même dommage, ce n’eut pas vraiment provoqué une augmentation des coûts de production. Mais je vous rassure, on rencontre aussi ce style d’oubli dans des produits beaucoup plus onéreux.

Construit en alliage zinc/alu, un grand standard en ce moment, les formes sont arrondis sur les arêtes et la prise en main, bien qu’imposante, est agréable et intuitive. En bref, Ijoy a sorti le grand jeu pour le Zenith. Il ne manque plus que le ramage se rapporte au plumage …

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: Propriétaire
  • Type de connexion: 510, Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Excellente, l’approche choisie est très pratique
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Messages de diagnostic clairs, Indicateurs lumineux de fonctionnement, Cut-off 10s, Protection contre la surchauffe du chipset
  • Compatibilité accus: 18650
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: 3
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Oui
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Aucune fonction de recharge offerte par le mod
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Aucune fonction de recharge offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui
  • Diamètre maximum en mm de la compatibilité avec un atomiseur: 30
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 5 / 5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Le chipset made by Iwepal, comme sur la Maxo Quad est en charge de la régulation de la box et du lissage du signal. Les fonctionnalités sont limitées mais la simplicité et l’ergonomie s’en trouvent augmentées d’autant. 

Comme dit plus haut, nous avons donc un potentiomètre qui permet d’influer sur la tension envoyée à l’atomiseur. Celle-ci couvre une échelle de 2.7 à 6.2V. Pour envoyer la puissance maximale, il faudrait donc faire un montage en 0.12/0.13Ω et s’équiper de trois accus délivrant un (très) fort courant de décharge car l’intensité délivrée serait alors de 50A environ, la réalité correspondant aux données du fabricant. Le constructeur étant assez peu bavard sur les spécifications techniques de son produit, en particulier sur l’échelle de résistance conseillée. 

Contacté sur sa plateforme, le constructeur ne donne pas plus de renseignements sur la résistance minimale. Je ne saurais trop vous conseiller alors de rester aux alentours de 0.2Ω pour utiliser la tension maximale sans prendre de risques. Cependant, la box fait feu à 0.1Ω sans chauffe notable des accus mais, en l’absence de données supplémentaires sur les protections embarquées, ce n’est pas décemment un comportement à encourager.

Il y a un cut-off de dix secondes ainsi qu’un circuit de protection qui se met en fonction dés lors que la température du chipset dépasse un certain seuil nuisible à son bon fonctionnement. Pour mettre la box hors ou sous tension, il suffit, classiquement, de cliquer cinq fois sur le switch.

La led supérieure indique aussi lorsque la tension résiduelle dans les accus est en baisse. Verte lorsqu’ils sont pleins ou presque, elle devient rouge et verte lorsque l’accu est en grande partie déchargé et rouge lorsque celui-ci n’en peut plus. La box finit d’ailleurs par s’arrêter rapidement après.

Et c’est tout, hélas. Toujours à cause d’une communication un peu avortée, le constructeur ne révèle aucune autre spécification sur son moteur ni sur les protections dont il est équipé. Ce sera le seul aspect vraiment négatif de ce test.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Non

Note du Vapelier quant au conditionnement: 3 / 5

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Le packaging est correct dans cette gamme tarifaire. Un bon gros carton protège efficacement la box dans le transport. Il contient aussi une notice sommaire, en anglais et chinois (youpi !) où j’aurais voulu trouver plus de précisions sur les protections intégrées et l’échelle de résistance utilisable.

Pas de câble USB ici, le constructeur ayant eu la sagesse de ne pas prévoir de rechargement interne. Il faudra donc utiliser votre chargeur externe, ce qui semble plus raisonnable en raison de la vocation de la box à monter en puissance.

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Rien n’y fait, nécessite un sac en bandoulière
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 4 / 5

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Autonome, puissante, fougueuse, vive… la liste des qualificatifs s’allongent au fur et à mesure que l’on découvre le Zenith en situation. En effet, ce qui frappe tout d’abord, c’est l’absence totale de latence entre la pression du switch et la chauffe du résistif. Le signal est parfaitement géré et ne se défait pas lorsqu’on tourne le bouton pour monter dans les tours.

Atypique, le rendu de vape est moins précis et chirurgical que sur un DNA, moins voluptueux que sur une Hexohm mais se situe quelque part entre les deux avec une belle définition et une rondeur appréciable. Le lissage du signal est bien calculé par le chipset et l’ensemble se rapproche un peu du rendu d’une Tesla Invader, fiable et constant quelle que soit la tension demandée.

Utilisée avec un dripper triple coil pour 0.10Ω de résistance totale (vous êtes prévenus !), la box envoie ce qu’on en attend : du nuage comme un jour pluvieux de printemps, ce qui n’empêche pas d’avoir la banane comme un gosse en l’utilisant !

L’autonomie est bonne même si elle est un peu grevée par l’alimentation des leds. Entre un jour et demi de vape et deux jours sont envisageables à puissance moyenne. Pas mal… 

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: 18650
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: 3
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous mais la box est plutôt dévolue aux atomiseurs encaissant une forte puissance
  • Description de la configuration de test utilisée: Kayfun V5, Saturn, Tsunami 24…
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Un bon gros méchant dripper !

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.6 / 5

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Le billet d’humeur du reviewer

Au bilan, le Zenith est un excellent mod dont le ratio prix/puissance/rendu est vraiment bluffant. Bien sûr, il ne s’adresse pas aux débutants ni aux amateurs de vape tranquille, il s’agit bien ici d’un mod puissant, taillé pour le cloud. Cependant, la qualité de son rendu le rend aussi compatible avec des atomiseurs typés saveurs et, à ce moment-là, on découvrira toute l’autonomie dont les trois accus nous gratifient.

En l’absence malheureuse de données précises, veillez à vous équiper d’accus “costauds”, quitte à faire l’impasse sur la capacité en mAh pour favoriser une intensité maximale, précaution élémentaire qui vous permettra de pousser la tension sans prendre de risques. 

Obtenant un Top Mod grâce à son positionnement tarifaire avantageux, le Zenith va compter dans cette catégorie étroite mais pourtant passionnante et pourrait bien faire un carton !

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : Mangover (Gamme Oh My God !) par Bordo2
Suivant : Lynx RDA par Digiflavor

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!