Header
Header
EN BREF:
ManØWar Piña Colada (Gamme Spécialités) par Fuu
ManØWar Piña Colada (Gamme Spécialités) par Fuu

ManØWar Piña Colada (Gamme Spécialités) par Fuu

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Fuu
  • Prix du conditionnement testé: 19.90 Euros
  • Quantité: 30 Ml
  • Prix au ml: 0.66 Euros
  • Prix au litre: 660 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 3 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 70%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

La gamme Spécialités de Fuu, est encore pour quelques temps, vendue en fioles PE translucide de 30ml, rassurez-vous les 10ml sont d’ores et déjà proposés à la vente. Ces liquides sont destinés aux vapoteurs parés pour les gros nuages odorants, avec 70% de VG effectifs et des taux de nicotine minimalistes de 3 ou 6mg/ml, ce qui ne laisse pas de doute sur une destination de vape en sub-ohm (ils existent aussi en 0).

Nous ne reviendrons pas ici sur la qualité de fabrication des différentes potions proposées par l’enseigne parisienne, elle est optimale et parfaitement adaptée à notre usage. On note la présence d’eau ultra-pure (milli-Q) qui grève un peu la note globale, alors même que cet apport ne présente pas de risque avéré, à cette faible proportion. La position tarifaire de ces premium est de moyenne gamme, cela semble normal au vu des productions soigneusement travaillées que nous avons eu le plaisir d’évaluer au Vapelier.

Fuu nous propose de partir à l’abordage d’une nouvelle saveur gourmande et équilibrée, via le galion corsaire ManØWar, et la boisson inventée dans les années 50, à Porto Rico, où elle a été déclarée boisson nationale en 1974 : la Piña colada. À l’assaut des Caraïbes, on appareille.

 

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. Attention l’innocuité de l’eau distillée n’est pas encore démontrée
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.63 / 5 4.6 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Le vaisseau est techniquement paré à prendre la mer, en toute sécurité, le pavillon qu’il arbore est lui-aussi pourvu de toutes les informations utiles, le contrôle technique indique la date de validité jusqu’à laquelle la cargaison de vivre, sera en condition optimale de consommation. On regrettera l’absence du pictogramme : déconseillé aux femmes enceintes, ainsi que son équivalent scriptural, mais comme chacun le sait, les aventures marines des corsaires ne sont généralement pas partagées par ces  dames. Il faudra tout de même le stipuler plus clairement à l’avenir, quitte à se passer de certaines informations en langue anglaise.

Voici d’ailleurs à quoi il ressemble.

man-o-war

Le capitaine et l’équipage peuvent être fiers de leur travail préparatoire, tout ou presque, est en ordre de marche.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Structurée en 3 parties l’étiquette, de notre fiole montre en son centre un médaillon, sur fond bleu dégradé rappelant l’océan, qui contient les infos utiles immédiatement visibles, le nom du jus, son taux de nicotine et le ratio PG/VG, l’essentiel est là. Quelques inflorescences stylisées apportent une ambiance exotique, tout comme la tête de mort aux allures vaudoues colorées qui la rendent moins sévère. Ce graphisme ne devrait pas poser de problème aux inquisiteurs chargés de faire respecter les règles de la TPD.

Le plastique utilisé réduit totalement le risque d’effacement des écritures en cas de coulées de jus, celui de la fiole, tout en laissant visible le niveau restant, ne protège pas le contenu des rayons UV. Il s’avère néanmoins des plus pratiques pour recharger les atomiseurs, de par sa souplesse et la finesse de son dropper (compte-goutte).

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Fruité, Sucré
  • Définition du goût: Sucré, Fruit, Léger
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle: Pas de liquide en mémoire, ressemblant à celui-ci.

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

La première note parfumée qui émane de cette préparation est l’ananas, autour de laquelle flotte une odeur de crème de coco plus discrète. Le goût de ce liquide ambré est sucré, à tel point qu’on a du mal à distinguer les autres ingrédients. Non pas qu’il soit trop sucré, mais que son goût de canne surpasse les autres arômes, c’est du moins ce que j’en ai ressenti.

La vape va tempérer l’ardeur de la canne à sucre pour révéler un assemblage délicat d’ananas et de coco. L’aspect crémeux le doit aussi au ratio de VG, quant au rhum blanc j’ai une impression de dosage infime, sans rapport avec celui d’une véritable Piña colada, ce jus est un peu en dessous de sa description à mon avis, l’aspect alcoolisé étant bien sûr, absent, ce qui n’aide pas à la comparaison.

Résumons, il y a bien de l’ananas sans aucune acidité, celui d’une salade de fruit plus qu’un fruit coupé, une crème de coco dont on peut sans conteste sentir la texture douce, et un rhum d’une discrétion flagrante, peut-être plus un rhum vieux qu’un solide et rêche blanc.

Pour une recette revisitée c’est vrai que c’est le cas finalement, la douceur est absolue, les saveurs sont expressives mais délicates, l’ensemble est léger dans le sens peu puissant. Ça se laisse vaper sans souci.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 55 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Epaisse
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Maze RDA
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.3
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kanthal, Fiber Freaks Original D1

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Vient l’heure du verdict en sub-ohm, en dripper (Maze) DC à 0,3ohm et 55W. La FF Original D1 est un peu plus efficiente en capillarité et drainage que la D2 et bien qu’elle retienne moins de volume de jus statique, (comme avec un coton organique ou une FF Cotton Blend) elle permet des longues et profondes aspirations, ce que je n’ai pas manqué de faire avec le Maze ou le Royal Hunter mini (0,6ohm 25/30W).

Autant vous dire que j’ai regretté la dégustation de test avec un AGI monté en dripper SC et repercé à 3mm (0,5ohm et 30/35W pourtant).

Ce jus est réellement élaboré pour la vape sub-ohm, à tout point de vue. Tant sur le plan gustatif où il se révèle bien plus généreux, que sur le volume de vapeur conséquent qu’il produit. Avec le Maze totalement ouvert, ce montage à cette puissance envoie une vape tiède très agréable, il sera à mon goût, le meilleur compromis.

Je n’ose vous conseiller ce jus en clearo serré, je ne l’ai pas tenté. A priori, et compte tenu de sa teneur en VG, ainsi que son côté sucré (naturellement), il va rapidement déposer sur un coil enfermé dans une étroite cheminée, cette option me paraît inutilement risquée, mais vous aurez le dernier mot en la matière, faites l’essai, vous verrez bien.

A 3mg/ml le hit est léger dans les configurations Maze, Royal Hunter aux puissances indiquées.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matinée, Matin – petit déjeuner thé, Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.47 / 5 4.5 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

Que le capitaine du navire Fuu me pardonne, ce Man’Ø’War Piña Colada revisité par ses soins, est un allday pour cloud chasers, il en faut aussi. Il a cependant un petit manque de puissance gustative qui ne lui permet pas d’accéder à la distinction la plus élevée. Il ne sera apprécié à sa juste valeur que par les furieux du reconstructible à mon sens, une restriction qui empêchera un grand nombre de personnes du plaisir de le vaper pleinement.

Les inconditionnels de la boisson évoquée, me contrediront probablement, j’assumerai ma position et répondrai à leurs remarques, qu’ils entament la joute verbale ici-même, nous croiserons le fair play.

Adishats et que la vape soit avec vous.

À très bientôt.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

58 ans, menuisier, 35 ans de tabac stoppés net dès mon premier jour de vape, le 26 décembre 2013, sur une e-Vod. Je vape la plupart du temps en méca/dripper et fais mes jus... grâce aux prépas des pros.