Header
Header
Header
EN BREF:
Limitless Sub Ohm Tank par Ijoy
Limitless Sub Ohm Tank par Ijoy

Limitless Sub Ohm Tank par Ijoy

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Happe Smoke
  • Prix du produit testé: moins de 30 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Entrée de gamme (de 1 à 35 euros)
  • Type d’atomiseur: Clearomiseur
  • Nombre de résistances autorisées: 2
  • Type de résistances: Propriétaires non reconstructibles
  • Type de mèches supportées: Coton
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 2

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Surfant sur la réussite tant commerciale que technique du Limitless RDTA Plus, Ijoy nous propose un Sub-ohm Tank, très différent pourtant puisqu’il s’agit d’un clearomiseur et qu’il échappe à l’esprit esthétique de la marque. La cible de ce clearomiseur est clairement le vapoteur qui aime les nuages abondants et les tirages aériens qui vont de pair.

Pour cela, le Limitless propose des résistances propriétaires intéressantes en ce sens qu’elles reproduisent à l’identique un plateau double-coil de reconstructible, équipé de deux coils semblant être en kanthal et alimentés par du coton organique. Ces résistances se vissent sur le bottom-cap et s’achètent par groupe de trois pour environ une quinzaine d’euros. Ce n’est pas donné mais vous avez à chaque fois un plateau neuf. 

Vendu à moins de 30€ (prix généralement constaté), le Limitless s’inscrit donc dans une lignée de clearo puissants et grands générateurs de vapeur. D’un diamètre imposant de 25mm, il est quasi aussi haut que large et contiendra 2ml de jus. Nous sommes donc plus sur un clearo-dripper à réservoir que sur un clearomiseur à forte autonomie.

Le concept est intéressant, pas forcément novateur puisqu’on trouve déjà ce type de résistance-plateau sur d’autres atomiseurs (dripper Subdrip par exemple) et promet une belle restitution savoureuse et une météo nuageuse. 

Maintenant, voyons voir si la promesse est tenue.

ijoy-limitless-sub-ohm-tank-eclate-1

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 25
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm tel qu’il est vendu, mais sans son drip-tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 28
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip-tip si ce dernier est présent: 31
  • Matériels composant le produit: Acier Inox, Delrin, Pyrex
  • Type de Form Factor: Kayfun / Russian
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 6
  • Nombre de filetages: 7
  • Qualité des pas de vis: Bonne
  • Nombre de joints toriques, Drip-Tip exclu: 6
  • Qualité des joints toriques présents: Bonne
  • Positions des joints toriques: Connexion Drip-Tip, Top Cap – Tank, Bottom Cap – Tank, Autre
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 2
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Le Limitless a une jolie bouille rondouillarde due à son adéquation diamètre/hauteur quasi égale à 3mm près, se rapprochant ainsi plus d’un dripper à vitre que d’un véritable clearomiseur “traditionnel”. Ici commencent et s’arrêtent les velléités d’originalité car, pour le reste, nous nous trouvons face à un physique sympa mais pas réellement novateur.

Les parties métalliques sont en acier inoxydable, le réservoir est en pyrex et ne bénéficie d’aucune protection particulière en cas de chute. Un pyrex de rechange est livré dans la boite au cas ou mais je ne saurais que trop vous conseiller d’utiliser une bague en silicone si vous le trimbalez dans vos déplacements. La partie drip-tip est en delrin et comporte, outre l’embout buccal, un plateau qui vient se visser sur le top-cap. C’est cette partie que vous ôterez pour procéder au remplissage rapide de l’atomiseur, la contenance étant limitée à  2ml. Un adaptateur 510 en acier est aussi fourni pour vous permettre d’utiliser le drip-tip de votre choix. Le diamètre en sortie de cloche étant de 8.2mm, ce qui semble assez confortable compte-tenu de l’objectif nuageux du clearomiseur.

Le top-cap inclue le haut de la cloche qui vient se visser sur la résistance et opérer donc la jonction afin que le système soit complet et prêt à fonctionner. 

ijoy-limitless-sub-ohm-tank-eclate-2

A l’intérieur du réservoir, on aperçoit donc la fameuse résistance, très semblable à une chambre d’évaporation normale, qui occupe une majorité de l’espace. Quatre colonnes en acier viennent assurer un complément esthétique, deux d’entre elles incluant des gravures stipulant la marque et le nom du produit.

Le bottom-cap est assez traditionnel et comporte les prises d’air nécessaires  sans qu’aucun réglage ne soit possible. Ici, c’est aérien, point. Un croisillon en X à la base permet une bonne préhension de l’objet pour le démontage.

Le pin positif, plaqué or, non réglable, est très protubérant par rapport à la partie négative du connecteur. L’association avec un mod dont le pin est sur ressort est dès lors quasi obligatoire. Même dans ce cas, le Limitless apparaît difficile à visser sur certains mods (ex: Reuleaux) et il faut forcer un peu afin que le pas de vis s’enclenche. Même si on y arrive tout de même, je trouve assez étrange ce choix que j’assimile à une petite erreur de conception.

L’assemblage, l’usinage et la finition de l’ensemble sont très corrects pour le tarif et, si l’on excepte le manque de protection du pyrex, donnent l’impression de pouvoir compter dessus dans le temps. 

Les résistances sont au nombre de deux, une en 0.3Ω donnée pour un fonctionnement entre 40 et 80W et l’autre en 0.6Ω, calibrée pour du 20/40W. Elles se présentent donc comme des véritables plateaux comportant deux coils à spires espacées montées en coton, lequel vient obturer quatre trous de prise de liquide de 3mm de diamètre chacun, ce qui parait bien dimensionné pour atteindre les puissances évoquées sans dry-hit. Le tout semblant monté sur un berceau en céramique.

ijoy-limitless-sub-ohm-tank-resistance-1

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Non, un montage flush ne peut être garantie qu’au travers d’un réglage du plot positif de la batterie ou du mod sur lequel il sera installé
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, mais fixe seulement
  • Diamètre en mm maximum de la régulation d’air possible: –
  • Diamètre minimum en mm de la régulation d’air possible: –
  • Positionnement de la régulation d’air: Par dessous et profitant aux résistances
  • Type de chambre d’atomisation: De type cloche
  • Dissipation calorifique du produit: Normale

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Forcément, vu que l’airflow n’est pas réglable, qu’il est difficile d’intervenir sur les résistances hormis peut-être, en étant doué pour les contorsions, pour changer le coton, les fonctionnalités sont donc peu développées sur le Limitless.

Pourtant, il en est une qui tape dans l’œil dés la première bouffée. En effet, les résistances sont équipées d’une led rouge qui s’illumine dés qu’on appuie sur le  switch et dont l’intensité varie en fonction de la puissance. C’est donc à cela que sert le fameuse puce intégrée… C’est génial, on a la lumière, il ne manque plus que le son. A quand un beat electro qui s’échappe de l’atomiseur à chaque fois qu’on vape ? Un gadget totalement inutile, donc, à part peut-être pour épater la galerie  à un vapéro durant deux minutes. Et surtout un coût de production dont le fabricant aurait aisément pu se passer et répercuter à la baisse sur le prix des résistances. 

A part cela, on visse la résistance, on l’amorce avec du liquide, on referme le top-cap, on remplit et on vape ! Rien de plus simple. Ce n’en est pas frustrant pour autant, l’atomiseur faisant le minimum syndical désiré mais le faisant bien.

ijoy-limitless-sub-ohm-tank-resistance-2

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: Propriétaire mais passage au 510 au travers d’un adaptateur fourni
  • Présence d’un Drip-Tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Court
  • Qualité du drip-tip présent: Bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Le drip-tip est donc en delrin et repose sur un plateau dévissable que l’on ôte pour le remplissage. La qualité de l’ensemble est bonne, l’embout est agréable en bouche, assez court et son diamètre interne correspondant au diamètre de la cloche évite toute contrariété dans le développement de la vapeur.

Pour les autres, il y a une belle plaque d’acier, équipée d’un emplacement 510 afin de vous servir du drip-tip de votre choix, qui se visse directement sur le top-cap. Dans ce cas, c’est elle que l’on dévissera pour le remplissage.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Peut mieux faire
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Non
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Non

Note du Vapelier quant au conditionnement: 1.5 / 5 1.5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

La boite est typique de la marque. Vert et décoré de frises blanches, un tunnel en carton, comportant les mentions nominatives ainsi qu’un laïus sur l’atomiseur, enveloppe une boite en plastique qui contient : l’atomiseur lui-même, un pyrex de rechange, deux résistances (une en 0.3Ω et une en 0.6Ω) ainsi que l’adaptateur 510. 

Nous apprenons, en lisant le dos du carton qu’il existe un upgrade permettant de passer la contenance de l’atomiseur en 6ml, des pyrex colorés optionnels et des vis en titane de couleur optionnelles (pourquoi faire puisque je ne vois rien sur l’ato nécessitant des vis ?). Beaucoup d’options pour la personnalisation donc qu’il faudra trouver et ensuite acquérir à part. Je trouve cela un peu dommage surtout que la boite fournie fait l’impasse sur la fourniture de joints de rechange qui m’auraient semblé plus intéressants que des vis en titane de couleur dont la fonction m’échappe totalement et qui, de toute façon, ne sont pas fournies…

Pas de notice non plus, pas plus en français qu’en anglais ou qu’en chinois… Ijoy s’est ainsi évité les problèmes de traduction Googlesque mais nous évite aussi de trop en apprendre sur son atomiseur. A ce jour, une telle absence n’est pas excusable, les médias étant, on le sait, très enclins  à scruter la moindre défaillance de nos dispositifs pour nous discréditer. Des avertissements du type : “à ne pas utiliser par ceux qui mettent encore leurs accus dans leur poches avec leur clés” ou ” éviter d’utiliser si vous confondez un mod et un briquet” ou encore ” évitez de mettre dans l’allume-cigare de votre voiture” auraient été sans doute nécessaires … 😉

ijoy-limitless-sub-ohm-tank-pack

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Ok pour une poche externe de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Facile, même debout dans la rue, avec un simple mouchoir en papier
  • Facilités de remplissage: Facile, même debout dans la rue
  • Facilités de changement des résistances: Facile mais nécessite de vider l’atomiseur
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de EJuice ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produisent:

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 4.2 / 5 4.2 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Si l’on excepte le délire visuel total wizzzzzz de la led qui s’allume et des choix optionnels bidons, nous nous trouvons face à un atomiseur dont le rendu est assez remarquable. 

En effet, il n’y a pas tromperie sur la marchandise. L’appareil génère une vapeur de tous les diables et les résistances tiennent parfaitement la charge en puissance. A 80W sur la résistance en 0.3Ω, le rendu est très dense, la vapeur abondante et les saveurs sont bien restituées. Pas de dry-hit ou de fuites, l’ato est très sain sur ce point. L’évacuation calorique fonctionne bien, l’ato ne chauffe pas excessivement et surtout, la vapeur reste à une température normale, même en chain-vapant. 

Sur la résistance en 0.6Ω, on se retrouve avec une vape très fournie, sans doute un peu plus mesurée, mais qui reste néanmoins très généreuse.

Je note une chauffe quasi-immédiate, pas d’effet diesel ici, propice à une vape non contrariée. L’airflow fixe ne pose aucun problème, il est bien dimensionné et permet la production de vapeur attendue et un refroidissement correct.

Le Limitless accepte tout type de liquide, même les plus chargés en VG et reproduit assez bien la vape d’un reconstructible monté en sub-ohm. Nous ne sommes pas sur la qualité de rendu d’un bon dripper mais c’est tout de même très acceptable en tant que matériel de déplacement comportant une petite réserve et ne nécessitant pas d’intervention manuelle complexe pour faire des montages. 

La promesse est donc largement tenue au niveau du rendu et de la facilité d’utilisation.

On remarque, comme on pouvait s’en douter, que la consommation est à l’avenant et on aura du mal à tenir plus d’un quart d’heure avec le tank plein. Mais c’est la règle du jeu pour ce type d’ato, les aficionados le savent bien. Peut-être que l’upgrade 6ml améliorera les choses sur ce point ?

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Une box électro accueillant les atos de fort diamètre et envoyant jusqu’à 80W
  • Avec quel type de EJuice est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: Hexohm V3, Reuleaux, Liquides en 20/80 et 100% VG
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: A votre choix…

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.4 / 5 4.4 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Le billet d’humeur du reviewer

Voici donc un bon clearomiseur sub-ohm qui n’usurpe pas son appellation. Petit, pratique, possédant un rendu très convaincant, facile à remplir et à utiliser au quotidien, il évite tous les pièges de ce type d’atomiseur en se comportant comme un bon petit soldat de la vape.

Le tarif d’accès n’est pas très élevé dans l’absolu mais le packaging fait une impasse peu pardonnable à ce niveau sur la fourniture de joints de rechange et le prix des résistances pourrait dissuader certains vapoteurs.

Le dernier défaut est, bien entendu, la vulgarité de cette led inutile qui vous fera passer pour ce que vous n’êtes pas. Dommage car pour le reste, le Limitless Sub-Ohm Tank se défend très bien dans sa catégorie.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!