Header
Header
EN BREF:
Le rôle clé de l’AFNOR pour la vape libre
Le rôle clé de l’AFNOR pour la vape libre

Le rôle clé de l’AFNOR pour la vape libre

Suite aux nombreuses questions que nous avons reçues de nos lecteurs, nous avons pensé qu’il serait bon d’expliquer à toutes et tous le rôle clé que joue actuellement l’AFNOR pour la vape libre en France.

En tout premier lieu, il est nécessaire de se rappeler que nous avons perdu la bataille de la TPD. 
Cette directive européenne a été votée et elle est applicable dans notre beau pays, n’importe quand entre aujourd’hui et le 1er janvier 2016 au plus tard.

En quoi cette fameuse TPD signifie-t-elle la fin de la vape libre si elle appliquée en France ?

  • La TPD ou “Tobacco Product Directive” soit “Directive sur les produits du Tabac” dans notre belle langue est le cadre juridique proposée par la commission européenne ENVI pour réglementer les produits du tabac et ses dérivés en Europe. Aussi fou que cela paraisse, la cigarette électronique (car les e-liquides contiennent de la nicotine et que le fait de vaper imite le geste du fumeur) a été incluse dans cette directive. A cela, on ne peut plus rien faire…
  • La TPD, si elle est appliquée au pied de la lettre (comme chez nos voisins hollandais), oblige à ne plus pouvoir utiliser que des atomiseurs calibrés contenant 2 ml de e-liquide…atomiseurs pré-remplis…
    Rien que cette obligation signifie la fin de tout achat de e-liquides et de tout atomiseur tel que nous les connaissons…Je vous ferai grâce des autres horreurs possibles au travers de cette directive (il y a des dizaines d’autres contraintes)…qui profitent bien évidemment à…Big Tobacco. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il pourrait ainsi reproduire son modèle économique à l’écosystème de la vape (vous vous imaginez demain en train d’acheter un paquet de 10 e-cigarettes jetables, contenant chacune 2ml de e-liquide imposé ???).

 

Afin d’éviter que le législateur Français, par nature non averti dans le domaine de la vape, n’applique la TPD comme aux Pays Bas, faute de disposer d’autres avis et recommandations, une idée géniale a germé dans l’esprit de la Fivape et de l’Aiduce:

  • Demander à l’Afnor de monter une commission “Cigarettes électroniques et E-Liquides” dont les membres, tous experts du domaine, pourraient construire un ensemble de recommandations normatives sur ce à quoi doit ressembler un atomiseur, un mod, ce qu’il est permis de mettre dans un e-liquide, sur le flacon de ce dernier…etc…

 

Quel intérêt me direz-vous ? 

  • Tous le propos de ces normes n’est pas de nous “pourrir” notre quotidien, bien au contraire, elles s’opposent par leurs définitions et leurs spécifications à la directive européenne ! En clair, dès que ces recommandations seront publiées, le législateur Français pourra se rendre compte qu’une e-Cigarette n’est surtout pas uniquement une batterie et un atomiseur hermétiquement fermé, le tout jetable…mais qu’un accumulateur 18650 dans un mod méca avec un Kayfun monté en micro-coil, le tout rempli de Boba’s Bounty c’est une cigarette électronique…Car tous les éléments qui la composent sont conformes aux normes proposées par l’Afnor !


Aujourd’hui, l’AFNOR est le dernier rempart face à la TPD, car si la commission ne produit pas assez rapidement ses recommandations, ce sera la fin de la e-cigarette telle que nous la connaissons et l’adorons tous !

La commission AFNOR est à ce jour composée d’industriels de la vape, de lobbyistes du tabac (qui ont gagné le droit d’être présents…), d’associations comme la FIVAPE, l’AIDUCE, et de beaucoup d’autres membres, dont le Vapelier (depuis le 19 février 2015). Tous ont signé une clause de confidentialité qui empêche les membres de parler du contenu des normes, tant que ces dernières n’auront pas été publiées.

Soutenir l’AFNOR c’est soutenir la vape libre !

Au plaisir de vous lire.

Le Vapelier.

 

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur