Header
EN BREF:
L’Américain (Gamme Original Silver) par Fuu
L’Américain (Gamme Original Silver) par Fuu

L’Américain (Gamme Original Silver) par Fuu

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Fuu 
  • Prix du conditionnement testé: 6.50 Euros
  • Quantité: 10 Ml
  • Prix au ml: 0.65 Euros
  • Prix au litre: 650 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 4 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 40%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Lancé sur le tremplin de la gamme Original Silver de Fuu, nous continuons donc l’exploration de cette collection dédiée aux débutants dans la vape qui propose pas moins de onze références tabacs.

L’Américain porte un nom qui semble parler de lui-même, on s’attend donc à un tabac à forte tendance blonde qui nous rappellera nos anciennes errances tabagiques autour de paquets rouges et blancs entre autres subtilités cancérigènes…

Disponible en 0, 4, 8, 12 et 16mg/ml de nicotine, l’Américain s’adresse donc à un panel très complet de néo-vapoteurs : du petit fumeur au gros en passant par les occasionnels.

Construit sur une base en 60/40 de PG/VG, le liquide garantit un taux de 40% de glycérine végétale sur le résultat final de l’assemblage. Pour ce faire, c’est la partie PG, inférieure donc à 60% qui comporte les éléments rajoutés : arômes alimentaires, eau et nicotine éventuelle.

Tel Christophe Colomb, je vous propose donc de partir à la découverte de l’Amérique…

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. 
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.63 / 5 4.6 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

On n’apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces et Fuu n’a pas attendu la TPD pour mettre ses produits à l’abri de tout soupçon tant au niveau de la salubrité que de la conformité.

Nous retrouvons donc sur et sous l’étiquette (celle-ci se décolle pour laisser apparaître la notice) tous les éléments obligatoires et informatifs nécessaires. Les logos, le triangle en relief pour les malvoyants, les avertissements utiles, les précautions d’emploi, DLUO et numéro de lot ainsi que tous les éléments nécessaires pour contacter le fabricant si vous avez confondu votre e-liquide et votre lotion capillaire.

Rien à redire ici, on s’en doutait un peu et cela va rassurer l’OMS qui pense encore qu’on fabrique du jus avec de la nitroglycérine végétale, du polyéthylène glycol, des feuilles de tabacs trempés dans l’essence et des vrais morceaux de cookie…

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Le packaging a beau être simple et traditionnel, il n’en est pas moins réussi. Composé d’un flacon en PET gris foncé doté d’un embout assez fin pour remplir peu ou prou l’ensemble des atomiseurs disponibles, il est ornementé par une étiquette élégante.

Cette étiquette, de couleur argentée et noire, est imprimée sur un papier métallique du plus bel effet et l’ensemble utilise des bases solides de graphiste pour valoriser le flacon. Joli à regarder et pratique à utiliser, ce n’est pas artistique mais très efficace et le tout constitue un eye-catcher sur les étals des shops.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Chimique (n’existe pas dans la nature), Tabac Blond
  • Définition du goût: Sucré, Tabac, Léger
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Je n’en ferai pas des folies
  • Ce liquide me rappelle: Rien de bien précis

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 4.38 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

La promesse est tenue et on a en bouche un tabac blond, qui rappellera plus les Peter Stu…sant que les Marl…o dans le sens où le tabac est très blond et ne semble pas issu d’un american blend blond / brun typique à la seconde marque.

Léger, l’Américain séduira donc les anciens fumeurs de “lights” (si tant est que ça existe vraiment…). Parfois, des notes fugaces caramélisées apparaissent  et donnent un aspect sucré à l’ensemble mais sans exagération. On retombe quand même toujours sur l’omniprésence d’un tabac flue-cured (séchage à l’air chaud).

Idéal pour les primo-vapoteurs par sa définition simple et son absence de complexités nécessitant un palais plus aguerri, l’Américain peinera à séduire les vapoteurs confirmés pour les mêmes raisons mais ça tombe plutôt bien puisque ce n’est pas ce qu’on lui demande. 

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 35 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Épaisse
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Narda, Origen V2Mk2, Nautilus X
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.8
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

La puissance aromatique est moyenne mais passera très bien dans un clearomiseur typé débutant, à une puissance entre 10 et 14W, avec un airflow serré. 

Toujours envisageable dans un reconstructible, il pourra monter bien plus haut en puissance mais le gain en saveur ne sera pas déterminant. Dans tous les cas, une température tiède/chaude et une aspiration étroite le feront plus ressembler à une cigarette analogique et ceci est un point important, nous le savons tous, à une bonne entrée en matière.

Le volume de vapeur est assez conséquent pour la catégorie et le hit, plutôt doux, passe au second plan.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matinée, Matin – petit déjeuner café, Matin – petit déjeuner chocolat, Matin – petit déjeuner thé, Apéro, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Fin de déjeuner / dîner avec un digestif, Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.26 / 5 4.3 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

Voici un e-liquide à conseiller à vos connaissances qui se dirigent vers une entrée en vape, pour peu qu’elles soient fumeuses de blondes douces.

La promesse est tenue et le résultat plutôt intéressant. Assez neutre, l’Américain n’est pourtant pas dépourvu de certaines subtilités mais les palais goudronnés de nos amis qui débutent en saisiront surtout une proximité réelle avec leur habituelle “cousue” et c’est bien là l’essentiel. Pour l’instant, bien sûr.

Reste un seul petit bémol, un prix sans doute un peu élevé dans la catégorie (environ de 10%), valorisé certes par l’utilisation d’arômes particulièrement bien construits et une sécurité irréprochable mais qui pourra peut-être représenter un frein au moment d’un achat comparatif.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

57 ans, 32 ans de clopes, 10 ans de vape et plus heureux que jamais ! J'habite en Gironde, j'ai quatre enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!

Christmas Pop-up