Header
Header
Header
EN BREF:
La Tartine par Fuu
La Tartine par Fuu

La Tartine par Fuu

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Fuu
  • Prix du conditionnement testé: 7.50 Euros
  • Quantité: 10 Ml
  • Prix au ml: 0.75 Euros
  • Prix au litre: 750 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 3 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 70%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Verre, le conditionnement ne sera utilisable pour le remplissage, que si le bouchon est équipé d’une pipette
  • Equipement du bouchon: Pipette en verre
  • Caractéristique de l’embout: Pas d’embout, nécessitera l’usage d’une seringue de remplissage si le bouchon n’est pas équipé
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.73 / 5 3.7 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

A l’avalanche d’e-liquides lactés aux céréales censés reproduire les petits déjeuners anglo-saxons, Fuu répond du tac au tac avec La Tartine !

Autant vous dire que l’issue du match est pliée d’avance ! Ils ont beau avoir la bombe à neutron, les Awaks, les missiles Tomahawk, les drones et Donald Trump, on leur répond à la Cambronne avec l’élégance hautaine qui convient à notre réputation en sortant notre arme suprême, celle qui ne fait pas de quartier, celle qui chante cocorico même quand elle a les deux pieds dans la m…. : La Tartine !!!

La Tartine, bien que non reconnue comme arme conventionnelle par la convention de Genève, va faire des dégâts dans le Nouveau Monde mais nous saurons nous montrer magnanimes en nous rappelant La Fayette (pas les galeries, le général).

Première divine surprise, le flacon est TPD ready. 10ml comme le préconise la Sainte Inquisition mais flacon en verre bleu cobalt tout de même pour éviter une assimilation trop directe avec les médicaments, on résiste comme on peut après tout. Ledit flacon est recouvert d’une étiquette repositionnable qui se décolle en dévoilant une notice complète, telle que l’a exigée le législateur. Le tout sans avoir besoin d’artifices extérieurs pour exister puisque tout est sur la fiole elle-même. Je dis bravo pour ma part car, tant que la gabegie administrative règne, autant l’appliquer avec raffinement.

la-tartine

De plus, tant qu’à faire, entre la teinte très foncée du verre et la présence d’une étiquette recouvrant 90% de la surface, on gagne en protection anti-UV. 

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. Attention l’innocuité de l’eau distillée n’est pas encore démontrée
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.63 / 5 4.6 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

On ne change pas une habitude si elle est bonne. Fuu l’a parfaitement intégré et nous sort le grand jeu au niveau de la sécurité. Sur la première épaisseur de l’étiquette, nous retrouvons tous les éléments informatifs sur le taux de nicotine (disponible en 0, 3 et 6mg/ml) et la composition. Celle-ci fait apparaître la présence d’eau Milli-Q qui ne gênera que les soiffards du bar du coin de ma rue qui ont développé apparemment une forme d’allergie atypique à cet élément. Pour les autres, sachez que la présence d’eau dans un e-liquide favorise la vaporisation et fluidifie la glycérine végétale afin de rendre la base compatible avec tout dispositif d’évaporation.

On y retrouve aussi les logos dont mon mon petit doigt me dit qu’ils finiront bien par disparaître un jour (merci l’Alsace) ainsi qu’un large placard d’avertissement sur la dangerosité de la nicotine qui crée une addiction pire que celle de TF1, qui rend les pieds plats, défrise les poils pubiens et ravale l’homo sapiens sapiens au rang de singularis porcus. En espérant qu’un jour, les scientifiques arriveront à faire entendre à nos dirigeants la vérité vraie sur cette molécule…

A l’intérieur de l’étiquette, quand on la décolle de son support, on trouve les éléments complémentaires sous le nom de “Notice”. Il y a les contacts du laboratoire de production, la taille de l’embout de la pipette, des précautions d’usage pour le stockage et l’utilisation de la fiole ainsi qu’une impressionnante liste d’effets secondaires indésirables. Liste que je ne peux m’empêcher de vous dévoiler ici vu que nous allons la voir partout dans les semaines à venir : 

“L’inhalation prolongée d’e-liquide nicotiné peut provoquer toux, maux de tête, congestion nasale, maux de gorge, nervosité, sécheresse de la bouche, brûlures d’estomac, sensation d’oppression dans la poitrine, soif, rythme cardiaque rapide ou irrégulier, étourdissements”. 

Bon, vous me direz que c’est toujours mieux que le Champix© et si vous n’en savez rien, vous vous en rendrez compte ci-dessous :

champix

Et n’oubliez pas non plus que l’inhalation prolongée d’e-liquide peut vous détourner de la cigarette traditionnelle et donc faire perdre beaucoup de taxes à l’état.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Bof
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Bof
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 3.33 / 5 3.3 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Nous avons beaucoup évoqué, et pour cause, le packaging de La Tartine mais il ne faudrait pas passer sous silence la réussite esthétique du flaconnage qui rend sexy un si petit contenant. 

Ondulant entre le noir profond et l’argent brillant, l’étiquette présente parfaitement bien, avec cette élégance classieuse qui la fait ressembler à un étui de parfum de grand couturier, comme Azzaro par exemple. 

Cependant, je trouve, et cela m’est personnel, que l’addition nom du produit et design n’est pas cohérente. D’un côté, nous avons un patronyme qui nous renvoie des images d’enfance plutôt rustiques, un parallèle avec une tradition typiquement française et de l’autre, nous avons une esthétique très créateur, moderne et flashy. Si le résultat est beau, il me semble qu’il existe un léger décalage susceptible de nuire à la compréhension du produit.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Fruité, Gras
  • Définition du goût: Sucré, Fruit, Pâtissier
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle: Aucun e-liquide précis

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Le premier effet de la bouffée du jus renvoie à une grande impression de douceur. D’emblée, on comprend que la puissance aromatique est plutôt soft et que la direction choisie se situe plus dans la douceur d’un matin calme que dans la puissance d’un Robusta de cafetière.

On a vite en bouche un goût de pain grillé, suffisamment présent pour être crédible et pas assez pour développer  une âpreté qui serait gênante. A ce premier arôme se superpose un effet beurré, très crédible, qui donne le ton à la tartine promise avec cette évocation réussie jusqu’à la restitution du petit goût de noisette que l’on ressent dans les meilleures mottes de beurre. Au final, le tout est recouvert d’une fine couche, presque une pellicule, de fraise confite qui dessine une gourmandise subtile sans pour autant éclipser, comme on aurait pu s’y attendre, les arômes précédents.

La tenue en bouche est moyenne mais la gourmandise en vapant bien réelle et La Tartine nous englobe rapidement dans son univers pastel et tendre.

C’est réussi, plutôt fin et gourmet que gourmand et le juste équilibre de la recette est l’atout majeur de ce jus en définitive assez atypique.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 35 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Épaisse
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Vapor Giant Mini V3, Narda
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.7
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Vaporeux et dépourvu d’un hit trop présent, La Tartine se vapera à merveille dans un dripper typé saveur et accompagnera très bien toute boisson chaude que vous pourriez envisager (hormis la soupe de poix cassés et ce genre de chose, bien entendu). Acceptant de monter en puissance, la température de vape idéale pour mieux le servir est plutôt tiède pour conserver au liquide toute sa subtilité. Un tirage mi-serré, mi-aérien semble un compromis acceptable pour bénéficier de la vapeur abondante sans condamner la saveur à la portion congrue.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matiné, Matin – petit déjeuner café, Matin – petit déjeuner chocolat, Matin – petit déjeuner thé, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.45 / 5 4.5 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

Un très bon cru dans la famille Fuu. 

Élégance, subtilité, conformité sont les mamelles qui ont nourri ce dernier rejeton pour aboutir à un résultat très probant qui concernera avant tout ceux qui aiment la finesse et la légèreté.  

Je remarque un tarif pas vraiment anodin pour un 10ml. Est-ce le prix à payer pour la conformité à la TPD ? Il semblerait bien que oui et c’est le seul aspect à peu près négatif que je retiendrai de ce jus qui, au-delà de toute considération financière ou légale, est un vrai bon jus subtil qui, au ramage, ajoute un plumage en forme de pied de nez à la réglementation.

Pour cela et bien qu’il n’atteigne pas la note de 4.60 nécessaire à l’obtention automatique de la distinction, je lui accorde un Top Jus mérité à mon sens par sa divine douceur, propice à accompagner au mieux vos réveils matinaux. 

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

57 ans, 32 ans de clopes, 10 ans de vape et plus heureux que jamais ! J'habite en Gironde, j'ai quatre enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!