Header
Header
Header
EN BREF:
La De La Verguenza par Le Vaporium
La De La Verguenza par Le Vaporium

La De La Verguenza par Le Vaporium

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue : Le Vaporium
  • Prix du conditionnement testé : 24.00 €
  • Quantité : 60 ml
  • Prix au ml : 0.40 €
  • Prix au litre : 400 €
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé : Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 €/ml
  • Dosage en nicotine : 0 mg/ml
  • Proportion de glycérine végétale : 60%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte : Non
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité : Oui
  • Matière du flacon : Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon : Rien
  • Caractéristique de l’embout : Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette : Oui
  • Affichage des proportions PG/VG en gros sur l’étiquette : Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette : Oui

Note du Vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Ce sont sept nouveaux liquides que Le Vaporium, célèbre liquidier girondin, nous propose en ce milieu d’année 2022 comme autant de péchés capitaux. Après L’Esprit de l’Escalier”, pur tabac gourmand ayant enchanté les papilles de toute la rédaction, c’est au tour de “La De La Verguenza”, au patronyme bien ibérique, de débarquer dans nos atomiseurs favoris.

Un fruité gourmand en plein période d’été, juste pour rappeler que la marque se fiche un peu des saisons ou des modes et crée des liquides faits pour durer, pas des buzz passagers.

Ces jus ont une chose en commun. Ils utilisent comme nom des expressions traditionnelles de sept pays différents. Le tout devient cohérent, la gamme cosmopolite et l’envie de séduire par le goût, rien que le goût, reste entière.

La De La Verguenza nous arrive donc en deux formats. Le premier en 30 ml pour 12.00 €, le second en 60 ml pour 24.00 €. L’arôme étant surdosé, il est conseillé de lui adjoindre 30 % de son volume en boosters ou en base neutre afin d’obtenir 40 ml dans le premier cas et 80 ml dans le second. C’est la balance idéale fixée par l’aromaticien et je vous propose de l’appliquer, ça marche parfaitement.

Vous pourrez ainsi obtenir un prêt à vaper entre 0 et 5 mg/ml de nicotine. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour trois boosters, la puissance aromatique étant largement suffisante.

La base sur la quelle est assemblé le liquide est, traditionnellement chez Le Vaporium, en 40/60 de PG/VG. Chacun de ses composants étant d’origine végétale, la santé et le confort du vapoteur sont pris au sérieux par la marque.

La tension est grande. L’ascendance étant truffée de sublimes réalisations gustatives et la machine à comparer jamais bien loin, ce liquide sera-t-il à la hauteur de ses pairs de la marque ? C’est ce que nous allons voir.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon : Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette : Oui
  • Présence de marquage en relief pour malvoyant sur l’étiquette : Non obligatoire
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette : Oui
  • Présence d’alcool : Non
  • Présence d’eau distillée : Non
  • Présence d’huiles essentielles : Non
  • Conformité CACHER : Ne sait pas
  • Conformité HALAL : Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus : Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette : Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot : Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Circulez, y’a rien à voir ! Ou plutôt si, tout est parfait, il n’y a rien à redire. Le Vaporium prend son sacerdoce très au sérieux et la note au chapitre important de la sécurité témoigne de son engagement pour le mieux-vaper.

Le liquide est fabriqué par Toutatis, gage de sérieux, mais la recette appartient à l’alchimiste fou qui tient les rênes du destin de la marque en main. Celui-ci nous prévient de la présence de furanéol pour les rares personnes qui y seraient sensibles. Pour les autres, aucun problème, c’est un composé d’origine organique qui ne prête le flanc à aucune critique.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit : Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix : Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

On est bien dans l’ADN graphique de la marque, entre flacon d’apothicaire avec la liste des ingrédients et visuel proche de la nature. Les deux marottes de la maison qui désire rester dans un artisanat d’art bienvenu dans l’industrie de la vape.

C’est différent donc séduisant. Joli sans détourner de la vocation première du liquide : séduire avant tout par ses saveurs.

Ce qui n’empêche aucunement une grande clarté des mentions informatives. Comme quoi… qui peut le mieux… peut le mieux.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Définition de l’odeur : Fruitée, Pâtissière
  • Définition du goût : Sucré, Fruit, Pâtissier
  • Le goût et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Ai-je aimé ce jus ? Oui

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Imaginez…

Une tarte avec un fond de pate sablée bien beurrée. Par dessus, une crème aux amandes subtilement vanillée. Encore au-dessus, des tranches d’ananas victoria rôties délicatement caramélisées. Le tout est saupoudrée de copeaux de coco torréfiés.

Vous y êtes ? Eh bien, vous êtes très en dessous de la vérité.

Ce liquide est sublime et je rage que le compteur du Vapelier ne soit capable de lui attribuer le 5/5 qu’il mériterait. Car c’est une illustration du meilleur de la vape que nous avons ici. Une façon de faire danser les nuages pour créer un ballet odorant et diablement gouteux.

La recette montre un équilibre rarement atteint entre le fruit vedette et la tribu de menus gourmandises qui l’accompagne. C’est pondéré, raisonnable dans chaque proportion et totalement addictif au résultat. Une seule bouffée est nécessaire pour se rendre compte que nous sommes face à un liquide d’exception. Un fruité gourmand d’anthologie.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal : 26 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance : Epaisse
  • Type de hit obtenu à cette puissance : Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue : Aspire Nautilus 3²²
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question : 0.30 Ω
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur : Coton, Mesh

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

A vaper sans s’arrêter car la découverte se renouvelle à chaque instant. DL, RDL, MTL ? Quelle importance ? La De La Verguenza est partout chez lui et s’accommodera de toutes les puissances, températures et aération que vous lui ferez subir.

Exceptionnel en accompagnement d’une boisson chaude, il est impérial sur une glace à la vanille, un rhum vieux ou en solo pour un instant régressif, gourmand à n’en plus pouvoir, fruité jusqu’à l’os.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés : Matinée, Matin – petit déjeuner café, Matin – petit déjeuner chocolat, Matin – petit déjeuner thé, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un all-day vape : Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.59 / 5 4.6 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

La De La Verguenza, en espagnol, c’est l’ultime part de gâteau que l’on va honteusement dérober dans le frigo, la nuit, à l’insu de tous les autres. La part de la honte, en bon français.

Aucune honte pour ma part… je vais finir le flacon en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Comme un sauvage, comme le gourmand que je suis, sans aucune vergogne, sans pitié ni remord.

Top Jus pour m’avoir mis au ban de la rédaction du Vapelier car c’est bien le premier liquide que je me refuse à partager. Voire à faire goûter autour de moi. C’est bien d’avoir des principes… mais je le garde pour moi ! 😈

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

57 ans, 32 ans de clopes, 10 ans de vape et plus heureux que jamais ! J'habite en Gironde, j'ai quatre enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!