Header
Header
Header
Header
EN BREF:
Kit Osub Plus 80W TC par Smok
Kit Osub Plus 80W TC par Smok

Kit Osub Plus 80W TC par Smok

 

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Ne souhaite pas être nommé.
  • Prix du produit testé: 79.90 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 41 à 80 euros)
  • Type de mod: Electronique à puissance variable et contrôle de température
  • Le mod est-il télescopique ? Non
  • Puissance maximale: 80W
  • Tension maximale: 9V
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: 0.06

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Les vapoteurs vétérans, ceux qui ont survécu à la fibre de silice, au mesh, au diacètyle et j’en passe, se souviennent que Smok, alors plus connu sous le nom de Smoktech, fut une des marques pionnières de la vape et avait su imposer des évolutions marquantes dans le développement technologique du vaporisateur personnel et de ses accessoires.

Puis, suivirent quelques temps de “mou” ou le fabricant s’était fourvoyé dans des tentatives avortées, des fausses bonnes idées et des matériels suiveurs qui ne trompaient personne. Mais ces années sont derrière Smok car, depuis quelques produits, les innovations reviennent et les réussites commerciales s’enchaînent, replaçant la marque dans la course à l’excellence. On attend encore l’échappée mais Smok est en tête du peloton et le concurrent Joyetech est enfin en ligne de mire.

C’est dans cette période opportune que Smok nous sert un joli kit nommé Osub qui se compose d’un mod électronique à contrôle de température d’une puissance de 80W avec accu LiPo intégré et d’un clearomiseur nouveau, sorte de version simplifiée des TFV, qui répond au doux nom de Brit Beast, tout un programme.

Le tout se situe sous la barre fatidique des 80€ et rejoint donc la concurrence, tant sur le plan de la proposition que de la puissance et du tarif. Un nouveau venu donc qui pourrait bien jouer le coup du chien dans un jeu de quille…   

smok-osub-tc80-lateral

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 25
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm: 75
  • Poids du produit en grammes: 203
  • Matériels composant le produit: Alliage de zinc
  • Type de Form Factor: Box classique – type VaporShark
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Bonne
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en métal sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 2
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Mécanique en métal sur caoutchouc de contact
  • Qualité du ou des boutons interface: Très bonne, le bouton est réactif et ne fait pas de bruit
  • Nombre de pièces composant le produit: 1
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Très bonne
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4.4 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

D’une taille contenue sans être mini, l’Osub en impose par un design particulièrement réussi, tout en rondeurs subtiles et ou l’apparente simplicité de l’objet cache une ergonomie des plus agréables.

Fabriqué en alliage de zinc, un des matériaux les plus usités en ce moment pour sa capacité à être travaillé par moulage et donc prendre des formes plus osées (et diminuer largement les coups de production), l’Osub présente bien. Existant en rouge, bleu, gris, noir et blanc, le duo de couleurs, ici noir et acier est particulièrement seyant et donne une impression d’élégance dans la sobriété. On retrouve d’ailleurs cet heureuse simplicité dans la finition simple, avec une peinture douce au toucher et un traitement de surface façon brossé des parties couleur acier.

La peinture est traversée de multiples irrégularités qui trahissent un soin moindre accordé  à la pose par machine. Rien de méchant, il faut vraiment scruter pour voir les traces mais comme on est là pour tout se dire, disons-le. Surtout que cela n’altère en rien la finition très cohérente de l’ensemble dont l’ajustage a fait l’objet d’une attention particulière. 

smok-osub-tc80-profil-2

Une mention d’honneur pourra être accordé au switch qui est extrêmement agréable à manipuler. Lointain descendant des précédentes errances de Smok en la matière, il se compose d’une lame de métal occupant toute une tranche de la box dont seul le haut sert à faire feu. Ça marche très bien, c’est très réactif et esthétiquement irréprochable. Ici encore, l’ajustage a été correctement pensé et la lame ne bronche pas d’un pouce sur toute sa largeur. Enfin une réussite flagrante de ce type particulier de switch que Smok affine depuis de longs mois déjà au grès de ces diverses propositions. 

Le bloc écran, boutons de contrôle et port micro-USB pour la recharge et l’upgrade se trouve sur une des largeurs de la box. Ainsi, dommage collatéral, ce qui siéra parfaitement aux gauchers sera moins évident pour les droitiers qui verront cette partie camouflée par leur paume. Par contre, l’ergonomie est bien pensée. Les boutons de contrôle en forme de billes de métal sont des évidences sous les doigts et se déclenchent facilement. Ils sont de plus parfaitement intégrés dans leur emplacement. Le bouton [+] se situe le plus près de l’écran, je vous le précise car aucune sérigraphie ne vient le définir sur la box. 

L’écran en lui même n’est pas très grand mais reste clair  et peut être contrasté suivant vos besoins visuels dans le menu. Il affiche, en mode puissance variable : la puissance, la charge résiduelle des accus en temps réel, avec la petite baisse de jauge quand on switche, la tension réclamée, la résistance de votre atomiseur mais aussi le nombre de puffs et le type de lissage de l’entrée du signal suivant les modes min, soft, normal, hard et max qui vont donc impliquer une différence dans la tension envoyée durant les premiers instants de la mise à feu. Rien de tel pour réveiller un montage diesel ou bien, à contrario, éviter un dry-hit sur un montage hyper réactif.

smok-osub-tc80-ecran

Le port de recharge et d’upgrade ressemble à s’y méprendre à tous ceux de sa catégorie. Il affiche cependant sa limite en entrée de 5V, ce qui est normal, et de 1A. Vous veillerez donc à ne pas dépasser cette intensité. Ce serait au mieux inutile et au pire, potentiellement destructeur pour le chipset car j’ignore s’il contient en interne un régulateur dédié.

smok-osub-tc80-port

Le bottom-cap comporte des évents de refroidissement ou de dégazage toujours bien utile. Je rappelle à l’occasion que les accus LiPo sont des accus “mous”, qui résistent de ce fait moins bien aux chocs que les accus “durs”. Un box n’est pas faite pour tomber, je vous l’accorde, mais prêtez une attention particulière au comportement de votre box si cela arrive. Au moindre signe de surchauffe intempestive, réagissez en la posant loin de vous et n’oubliez pas de filmer ce qui suivra et de l’envoyer à la télévision, ils sont friands de ce type d’info en ce moment… 

smok-osub-tc80-bottomcap

Le bottom-cap comporte aussi un trou de reset qui va réinitialiser votre box avec les données d’usine en cas de bug ou de panne. Pour ce faire, vous vous munirez d’un objet très fin (seringue, aiguille, clé btr…) et vous appuierez au fond de l’interstice, ce qui vous permettra de recouvrer une configuration fonctionnelle.

L’ATOMISEUR

Le Brit Beast est un clearomiseur très large (24,5mm) et peu haut (43mm drip-tip compris). Son poids est plutôt faible avec 39g à la pesée.

Fait d’acier inox et de pyrex, il présente une forme assez conventionnelle, trapue, très dans l’esprit de ce qui se fait en ce moment. Il contient tout de même 3.5ml de liquide, ce qui est pas mal mais qui reste à relativiser au vu de la consommation de liquide.

smok-osub-tc80-ato

Son drip-top est très large, de forme évasée vers le haut mais présente un diamètre interne limité puisqu’en correspondance parfaite avec celui de la cheminée. Agréable en bouche, il permet néanmoins de tirer le meilleur parti du clearomiseur et c’est heureux car il reste propriétaire, se dévissant du top-cap pour donner accès au remplissage.

Le bottom-cap accueille une bague de réglage d’airflow assez souple, reposant sur votre mod, ce qui pour une fois n’est pas disqualifiant puisque que d’un simple coup d’ongle par un airhole, on arrive à le gérer au mieux.

Le Brit Beast utilise les résistances V8 Baby Q2 de 0.4Ω et reste compatible avec le reste de la gamme TFV8 Baby même si j’ai trouvé les Q2 fournies particulièrement adaptées.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: Propriétaire
  • Type de connexion: 510, Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Bonne, la fonction fait ce pour quoi elle existe
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Affichage de la charge des accus, Affichage de la valeur de la résistance, Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Affichage de la tension de vape en cours, Affichage de la puissance de la vape en cours, Affichage du temps de vape de chaque bouffée, Affichage du temps de vape depuis une certaine date, Contrôle de température des résistances de l’atomiseur, Supporte la mise à jour de son firmware, Réglage de la luminosité d’affichage, Messages de diagnostic clairs
  • Compatibilité accus: Accus propriétaires
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: Les accus sont propriétaires / Non applicable
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Non applicable
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Oui
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Non, rien n’est prévue pour alimenter un atomiseur par le bas
  • Diamètre maximum en mm de la compatibilité avec un atomiseur: 25
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 3.8 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

L’Osub développe 80W de puissance et propose donc un mode puissance variable et un mode contrôle de température cantonné à trois types de résistifs: le Ni200, le titane et le Stainless Steel. Mais vous avez aussi un mode TCR qui vous permettra de régler vous -même les coefficients de chauffe de trois résistifs supplémentaires. What else ?

Le mod possède toutes les protections que nous sommes en droit d’attendre aujourd’hui d’un appareil de ce type et aucune impasse n’a été faite. On peut donc vaper en toute sécurité avec l’Osub. 

smok-osub-tc80-profil-1

Les fonctionnalités sont connues mais cachent des petits ajouts sympathiques que nous allons nous appliquer à décrire ici en faisant le tour de la mise en oeuvre du mod.

Pour allumer vote box, 5 appuis successifs sur le switch. Le logo de la marque apparaît, suivi du nom de la box et du numéro de version du chipset et un joyeux “Welcome” enchaîne avant de vous projeter sur l’écran basique. Le tout est rapide, on ne perd pas de temps.

Si vous appuyez de nouveau 5 fois sur le switch, vous n’éteignez pas vote mod. Vous ne faites que le mettre en stand-by. Il ne fonctionnera pas mais il continuera à être alimenté. Faites 5 nouveaux appuis et vous débrayez le mode stand-by. 

En appuyant simultanément sur le switch et le bouton [+], vous pouvez régler la puissance d’attaque que nous avons déjà évoquée, à savoir si la tension transmise va subir un boost durant les premiers instants de vape ou le contraire. 5 possibilités ici, de min à max, en passant par soft, normal et hard. Evidemment, les différences entre les cinq modes sont subtiles mais elles existent néanmoins. En règle générale, les boxs équipées de ce type de réglage se contentent de trois items, ce qui fait que chaque possibilité est très tranchée par rapport aux autres. Ici, c’est forcément moins évident mais, si vous passez de min à max en une fois, vous vous apercevrez que la différence est flagrante.

En appuyant simultanément sur le switch et le bouton [-], vous jonglerez entre le mode puissance variable et le contrôle de température. Enfantin et très intuitif.

Bien entendu, on peut (et on va !) corser les choses en rentrant dans le menu à proprement parler. Pour cela, on appuie 3 fois sur le switch rapidement. On tombe ainsi sur un ensemble de sous-menus que nous allons détailler. Pour passer de l’un à l’autre, on utilise le bouton [+].

Le premier de ces sous-menus permet de régler le mode général (PV ou TC) ainsi que l’attaque (min, soft, norm, hard, max). On choisit l’item par les boutons [+] et [-] et on valide avec le switch.

Le deuxième permet de retrouver les données de vape enregistrées comme le nombre de puff tirées mais aussi de mettre un plafond en terme de bouffées (jusqu’à 999, j’ai failli m’endormir en tenant le bouton appuyé…) ou encore de faire un reset du nombre de puffs enregistrées jusqu’à présent. Certains trouveront ça utile sans doute… Moi, je  préfère les compter en inscrivant un trait par puff sur un tableau noir… 😉

smok-osub-tc80-topcap

Le troisième sous-menu permet d’ajuster manuellement la résistance de votre montage. Au centième d’ohm près !?!?!?! J’avoue que j’en suis resté coi… Je ne vois pas très bien à quoi cela peut servir mais c’est une fonctionnalité fascinante. On se retrouve tout petit, un peu comme quand on contemple l’immensité de la voûte céleste en se disant : “et moi qui pensais que mon coil faisait 0.30Ω alors qu’il fait 0.306Ω et que je peux même le baisser à 0.305 ! Ah, on est peu de choses dans cet univers…”

Le quatrième sous-menu est la déclinaison Smok du TCR. A savoir que vous ne pourrez pas réellement implémenter de nouveaux fils résistifs mais que vous pourrez régler avec énormément de finesse les trois qui sont résidents. Je les rappelle : le Ni200 (de 0.00400 à 0.00800), le titane (de 0.00150 à 0.00550) et le Stainless Steel (de 0.00050 à 0.00200). Mais, si vous connaissez bien les coefficients de chauffe de votre résistif, par exemple le NiFe, vous trouverez facilement le paramètre lui correspondant dans cette infinité de possibilités (0.00320). CQFD… Pareil pour les divers stainless steel ou les grades différents de titane. 

Le sous-menu suivant vous permet d’enclencher le mode furtif (stealth) de votre écran pour ne pas être repéré quand vous surveillez votre fille qui passe encore par la fenêtre de sa chambre pour sortir à votre nez et à votre barbe. Vous pourrez aussi baisser le contraste de votre écran entre 0 et 100 (100 étant la valeur usine par défaut) ou programmer le délai d’extinction dudit écran à votre convenance.

Restent deux sous-menus faciles à comprendre. Le premier permettant de quitter les sous-menus et l’autre d’éteindre pour de bon votre box.

Ouf… Il y aurait de quoi s’y perdre si, au final, l’ergonomie n’était pas si simple. Bien sur, il y a ici plein de choses pas foncièrement utiles mais qui peut le plus peut le moins, ne dit-on pas ? En tout cas, il ya de quoi s’amuser et passer un dimanche pluvieux à personnaliser sa box techniquement et faire des essais pendant que votre fille dort après sa nuit dehors !

L’ATOMISEUR

Sur un clearo, les fonctionnalités sont, par nature, limitées. 

Vous aurez la possibilité d’un réglage assez fin de l’airflow tout en ne perdant pas de vue que le Brit est fait pour envoyer tout de même. Le remplissage s’effectue par le haut, après avoir occulté les airholes et dévissé le drip-top, vous donnant ainsi accès à un espace de remplissage très confortable.

smok-osub-tc80-ato-eclate

Le reste dépendra donc de la résistance que vous aurez choisie. Je n’ai pu tester avec le Brit que celles fournies d’origine mais j’en ai gardé une excellente impression. Sachez que vous pourrez tester, si le cœur vous en dit, toutes les autres résistances existantes dans la famille TFV8 Baby et ça en fait un petit paquet. Je ne sais pas si le Brit sera de nature à encaisser la T8 Core en octuple coil pour 0.15Ω mais je ne serais pas étonné de voir un résultat cohérent autour de 60/70W car l’apport en air du Brit reste très confortable.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Conditionnement exemplaire qui toucherait presque à la suprématie de Joyetech en la matière si Smok s’était fendu d’une traduction française de sa notice. Par contre, la notice est complète et vous détaille minutieusement toutes les possibilités et manipulations.

La boite en carton noir renferme donc un premier étage accueillant la box puis, juste en dessous, un second accueillant le Brit Beast, un pyrex de rechange, une résistance supplémentaire, un sachet de joints complet, la carte de garantie et la fameuse notice de 24 pages !!!! 

Un conditionnement complet, donc, bien en rapport avec le tarif et les fonctionnalités du kit.

smok-osub-tc80-pack

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Ok pour une poche intérieure de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Non applicable, l’accu est seulement rechargeable
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Une chose à ne pas oublier : renseigner et vérifier que la résistance de votre atomiseur est bien intégrée par la box. C’est facile car elle vous le demande (new coil : yes/no?). Ne zappez pas cette question et faites bien cet étalonnage à froid.

Si vous avez procédé de cette façon, aucune mauvaise surprise. Que ce soit en puissance variable ou en contrôle de température l’Osub se comporte parfaitement bien. Les 3300mAh d’autonomie de l’accu sont plus que suffisants à puissance moyenne et représentent tout de même un bon délai de vape à forte puissance. 

Il n’y a rien à reprocher au mod en terme d’utilisation. Facilité, encombrement réduit, lissage impeccable du signal, tout concourt à engendrer une session de vape dans le velours. Le chipset est réactif, les réglages de la tension de départ sont souverains et accorderont votre Osub à tout atomiseur et à tout montage. 

En vapant entre 60W et 70W pendant un très long temps, je n’ai constaté aucune faiblesse. Pas plus d’ailleurs qu’en changeant d’atomiseur en jonglant entre 0.15 et 0.8Ω. L’Osub se plie à tous vos caprices avec discipline et ne cale devant aucun défi. 

Pas non plus de chauffe intempestive à signaler, ni de problèmes de fiabilité sur une semaine de test. Le mot d’ordre semble être : fiable et prêt à tout ! Dont acte.

L’ATOMISEUR

Parfaitement appairé à l’Osub, le Brit est un redoutable compétiteur. Grand pourvoyeur de nuages devant l’Eternel, qu’il vous fait payer cash par une consommation de liquide dantesque, le clearo se hisse à la hauteur des meilleurs de la catégorie en respectant les saveurs des liquides que vous mettrez dedans.

smok-osub-tc80-ato-topcap

Je l’ai testé avec un macérat de tabac pour tenter, vilain garçon que je suis, de mettre à mal la résistance par l’apport d’une bonne dose de dépôt sur les coils, rien à faire. Après 20ml, le truc fonctionne encore parfaitement bien et en redemande ! Goût et vapeur, il n’y a plus à faire de choix. Ici, c’est tout compris, tout à fait dans la veine des nouveaux clearomiseurs qui font la une en ce moment.

smok-osub-tc80-ato-spares

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: Les accus sont propriétaires sur ce mod
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: Les accus sont propriétaires / Non applicable
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? le Brit Beast livré avec est très bien mais vous pourrez aussi y poser votre atomiseur préféré sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: Le kit tel quel. Osub + Origen Tank. Osub + Psywar Beast
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Tous les délires sont possibles jusqu’à 25mm de diamètre.

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.6 / 5 4.6 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Le billet d’humeur du reviewer

Et hop, un Top Mod puisque nous n’avons pas (encore) de Top Kit… Pourquoi donc ?

Parce que la note finale est supérieure ou égale à 4.6.

Parce que, pour un prix médian, nous avons ici un kit parfaitement équilibré, qui peut fonctionner tel quel dés sa sortie de la boite.

Parce que la qualité de finition est très correcte.

Parce que la fiabilité électronique et la réactivité du chipset séduisent.

Parce que le clearo est d’enfer et équilibre les saveurs avec une abondante vapeur.

Parce que ce kit peut tout à fait servir de starter kit à un vapoteur intermédiaire qui veut se lancer dans le sub-ohm sans se prendre la tête.

Et enfin parce le set-up est joli, petit sans être ridicule et vient marcher sur les plate-bandes de la concurrence en provoquant donc, je l’espère, une nouvelle émulation pour se dépasser lors des prochaines générations de boxs.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Précédent : Anne Bonny par Buccaneer’s Juice
Suivant : GRAND MYSTERE (Gamme LES GRANDS) par VDLV

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!