Header
Header
Header
EN BREF:
Istick Power Nano par Eleaf
Istick Power Nano par Eleaf

Istick Power Nano par Eleaf

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Happe Smoke
  • Prix du produit testé: 48.90 Euros avec un clearomiseur Melo 3
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 41 à 80 euros)
  • Type de mod: Electronique à tension et puissance variable avec contrôle de température
  • Le mod est-il télescopique ? Non
  • Puissance maximale: 40 watts
  • Tension maximale: Non applicable
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: Inférieure à 0.1

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Dans la catégorie mini-box très à la mode en ce moment, Eleaf brillait jusqu’à présent par son absence. C’était d’autant plus dommage que, quelque part, c’est bien ce fabricant qui avait conçu les premières boxs de petite taille. On se souvient en effet, non sans une certaine nostalgie, de l’Istick 20W et surtout de la minuscule Istick Mini 10W qui en avaient surpris plus d’un lors de leurs sorties.

istick-mini-10w

Avec l’avènement d’une lourde poignée de boxs de toute petite taille mais de plus fortes puissances, Eleaf avait loupé le premier train mais se rattrape aujourd’hui avec cette Istick Power Nano fort bien nommée.

Proposée à un tarif de 48.90€, accompagnée d’un clearomiseur Melo 3 de la même marque qui lui convient plutôt bien, il y a fort à parier que la belle sera bientôt disponible toute seule à un tarif nettement plus bas, autour de 35/36€, ce qui lui donnera une compétitivité accrue par rapport à la concurrence qui ne ménage pas ses efforts en ce moment. Elle est disponible dans un joli panel de coloris, à condition de les trouver bien entendu.

eleaf-istick-power-nano-colors

Mais quand on s’appelle Eleaf, qu’on sort à peu de choses près un nouveau matériel par semaine (j’exagère à peine) et qu’en plus on bénéficie d’une flatteuse réputation de fiabilité doublée de prix planchers, a-t-on encore peur d’affronter une quelconque concurrence ? 

Et bien ,c’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mms: 23
  • Longueur ou Hauteur du produit en mms: 55
  • Poids du produit en grammes: 83.5
  • Matériels composant le produit: Aluminium, PMMA
  • Type de Form Factor: Box mini – type IStick
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Bonne
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 3
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Qualité du ou des boutons interface: Bonne, pas le bouton est très réactif
  • Nombre de pièces composant le produit: 1
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Très bonne
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 3.7 / 5 3.7 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Une mini-box se doit d’être plaisante à regarder et, si possible, assez sexy. C’était le cas de la Mini Volt ou, plus récemment, de la Rusher. La Power Nano n’est pas désagréable à regarder mais elle n’atteint pas le niveau esthétique de ses concurrentes mieux balancées mais, il est vrai, plus chères aussi. 

Un mini-box se doit d’avoir un bon rapport taille/autonomie. En choisissant une liPo Ipower de 1100mAh, la Power Nano fait un choix intermédiaire, en dessous des 1500mAh de l’Evic Basic, des 1300mAh de la Mini Volt ou des 1400mAH de la Mini Target. L’autonomie s’en ressent donc fatalement mais c’est aussi la loi du genre dans la catégorie. On n’achète pas ce type de box pour avoir la certitude de vaper deux jours sans recharger. L’intégration d’accu LiPo de meilleure autonomie oblige à changer de format, nous avons pu le pouvoir avec une Rusher qui plafonne à 2300mAH mais qui est 1cm plus haute et 2mm plus large. 

La construction est qualitative. Une carrosserie en alliage d’aluminium, arrondie aux deux extrémités, présente une forme très agréable en main. La peinture n’est pas caoutchoutée mais elle présente tout de même une grande douceur au toucher. Les top-cap et bottom-cap sont, par contre, en plastique dur, sans doute pour des raisons de maintien pondéral. Et, en effet, la petite ne pèse pas bien lourd sur la balance. 

La façade principale accueille un écran OLED de petite taille mais lisible. Je trouve par contre, que le contraste aurait pu être plus élevé de façon à bien y voir à la lumière du jour. Au-dessus de l’écran, on a un switch en plastique rond, un peu brinquebalant dans son logement, mais bien réactif à l’appui. Les boutons de contrôle sont au nombre de trois : le [-], le [+] et un bouton tout petit situé entre les deux qui permet de changer les modes à la volée. Cette pratique, usuelle chez le fabricant, a fait ses preuves en terme d’ergonomie même si la taille de l’ensemble rend l’opération assez périlleuse pour ceux qui ont des gros doigts. Obligation d’utiliser l’ongle de votre choix pour changer de mode, ce n’est pas le plus pratique mais on s’y fait néanmoins.

Le Top-cap accueille la connexion 510 dont la partie positive est montée sur un ressort dur mais efficient. Pas de problème de vissage, les atos les plus capricieux rentrent bien. Par contre, malgré la présence d’entailles sur le connecteur suggérant la possibilité d’y poser un atomiseur prenant son air par le 510, je doute de l’efficacité du système, constatant que les atos sont très flushs avec le top-cap.

eleaf-istick-power-nano-top

Le bottom-cap accueille, quant à lui, la prise micro USB de recharge. Nous le savons, ce n’est pas l’endroit le plus indiqué pour cette fonctionnalité car, si votre atomiseur a des velléités de fuite, mieux vaudra l’ôter pour charger horizontalement la Nano.

eleaf-istick-power-nano-bottom

La finition est très correcte, les assemblages sont soignés, Eleaf connait sa leçon par cœur sur ce chapitre et propose une box bien dans la génétique de sa grande famille. Ne serait-ce que pour ça, on est en droit d’imaginer que la Power Nano aura le même impact positif en terme de fiabilité à l’usage.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: Propriétaire
  • Type de connexion: 510, Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Bonne, la fonction fait ce pour quoi elle existe
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Passage en mode mécanique, Affichage de la charge des accus, Affichage de la valeur de la résistance, Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Affichage de la tension de vape en cours, Affichage de la puissance de la vape en cours, Affichage du temps de vape de chaque bouffée, Contrôle de température des résistances de l’atomiseur, Supporte la mise à jour de son firmware, Messages de diagnostic clairs
  • Compatibilité accus: LiPo
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: Les accus sont propriétaires / Non applicable
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Non applicable
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Oui
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui
  • Diamètre maximum en mm de la compatibilité avec un atomiseur: 23
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Bonne, il y a une différence infime entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Bonne, il y a une différence infime entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 4.3 / 5 4.3 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Nous sommes chez Eleaf et donc pas très loin de chez Joyetech. Autant vous dire que la box a fait ses courses dans les stocks maison pour nous proposer un panel de fonctionnalités qu’aucune de ses concurrentes directes n’est en mesure de proposer.

D’abord, la petiote peut travailler sous sept modes différents. Rien que ça. 

Tout d’abord, l’éternel mode en puissance variable, de dixième de watt en dixième de watt, parcourant une échelle entre 1 et 40W. Avec ce mode, la box encaisse des résistances entre 0.1 et 3.5Ω.

Nous avons ensuite trois modes en contrôle de température déjà implémentés dans le chipset pour le Ni200, le titane et le SS316L. Parcourant une plage comprise entre 100 et 315°C, les niveaux sont incrémentables par 5° en Celsius et par 10 en Fahrenheit. 

Puis nous avons un mode TCR qui vous permettra d’implémenter votre résistif personnel (Nichrome,NiFe, string de madame…) avec trois possibilités de mémorisation faciles à rappeler. 

Il reste encore à vous parler du mode By-Pass qui vous livre donc la possibilité de vaper en semi-mécanique, à savoir que vous profitez uniquement de la tension résiduelle de votre accu, sans régulation aucune mais en profitant tout de même des protections comprises dans le mod.

Et, en dernier sur la liste, un mode Smart (pour intelligent en français) qui permet, en mode puissance variable uniquement, de régler et mémoriser automatiquement les adéquations puissance désirée et résistance de votre atomiseur. Y’en a qui suivent pas au fond de la classe, j’explique.

Mettez un ato en 0.5Ω sur votre mod, régler la puissance (à l’aide d’une échelle qui va de Lo à Hi) à moitié, vapez. Prenez un autre atomiseur monté en 1Ω sur votre mod, réglez la puissance au 3/4. Si vous remettez votre premier ato, la puissance se calera automatiquement sur la moitié, comme vous l’aviez réglée. Et si vous remettez votre second ato, elle se calibrera toute seule à 3/4. Pratique quand on jongle avec deux ou trois atos dans la journée et surtout, totalement automatique. Le Smart mode peut mémoriser 10 couples puissance/résistance. Il est à noter que le rendu de vape est en tout point identique à celui que l’on obtient en mode puissance variable.

eleaf-istick-power-nano-face

Pour changer le mode, on maintient appuyé le fameux bouton minuscule et on attend le mode désiré. Puis, on se sert classiquement des boutons [+] et [-] pour les réglages.

Pour régler la puissance sur un mode contrôle de température, il suffit d’appuyer en même temps sur le bouton “mode” (si, si, le tout petit) et le bouton [+] et vous verrez défiler la puissance. La manipulation est très aisée mais la petite taille des boutons et le peu d’espace rend malaisée la vision sur l’écran.

Pour remplir les mémoires du mode TCR, il faut mettre la box sur OFF en cliquant classiquement 5 fois sur le switch. Une fois que c’est fait, appuyez simultanément sur le switch et sur le bouton [+] et vous accédez au menu TCR, facile à remplir avec les coefficients que vous aurez trouvés auparavant sur le web en fonction du résistif que vous désirez utiliser.

Vous m’excuserez de passer sous silence la liste des protections dont bénéficie la Power Nano, elle est longue comme la liste de mariage de Paris Hilton. Sachez que vous êtes parés contre tout, du moindre court-circuit à la grippe aviaire.

Au bilan, il est donc facile de voir que, par rapport à la concurrence, c’est ici qu’Eleaf a mis le paquet. L’électronique s’adapte largement à tout type de vape et aucune impasse n’a été faite, ni dans la profondeur de réglage des modes, ni dans la sécurité.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Le conditionnement est souvent un point fort du fabricant. On retrouve traditionnellement une boite en carton rectangulaire dans des tons blancs, sur-dimensionnée par rapport au contenu (pitié pour les arbres !). Elle contient la Power Nano, un câble de recharge ainsi qu’une notice en anglais.

Le mode d’emploi est très complet mais il nécessitera de parler la langue de Blair assez couramment. Je suis assez étonné d’ailleurs de ce choix qui n’est pas dans les us et coutumes du fabricant. Comme il est fort possible que je sois en possession d’un batch de démo, je vous met ici le lien qui vous permettra, si vous êtes dans le même cas, de télécharger la version multi-lingue : ICI

eleaf-istick-power-nano-pack

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Ok pour une poche intérieure de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Facile, même debout dans la rue, avec un simple Kleenex
  • Facilités de changement des accus: Non applicable, l’accu est seulement rechargeable
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Moins autonome que la plupart, moins puissante que d’autres, moins sexy que certaines… mais qu’est-ce qui ferait alors que la Power Nano puisse bousculer cette catégorie qui commence peu à peu à se remplir ?

Et bien, c’est simple. Si l’on excepte le fait que cette miniature possède à elle seule toutes les fonctionnalités des autres ensemble, il est une évidence qui saute aux papilles en vapant : la qualité du chipset. Presque pas de latence, un signal direct et punchy, un lissage exemplaire. C’est dans le rendu que la box d’Eleaf marque des précieux points. Prompte à mener tambour battant tout type d’atomiseur, elle est à l’aise dans toutes les circonstances, du clearo raisonnable jusqu’au dripper le plus insensé. Avec une seule limite : sa puissance modeste de 40W qui, si elle suffira largement à 80% des types de vape, se montrera insuffisante pour bouger un double-clapton en 0.25Ω. Mais qui songerait à demander ça à une telle box ?

Par contre, ne vous y trompez pas, elle saura remuer un montage sub-ohm et vous donner votre comptant de vapeur tant que vous ne lui demandez pas l’impossible.

Pour le reste, c’est sans commentaire. Régularité, stabilité du signal à n’importe quelle puissance, pas de “trous”, pas d’impression asthmatique, c’est le bonheur.

eleaf-istick-power-nano-size

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: Les accus sont propriétaires sur ce mod
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: Les accus sont propriétaires / Non applicable
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Un ato en 22mm de diamètre mais de faible hauteur avec une résistance entre 0.5 et 1.2Ω
  • Description de la configuration de test utilisée: Origen V2Mk2, Narda, OBS Engine, Mini Goblin V2
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Un RTA de faible contenance type Mini Goblin en 0.5/0.8Ω

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.5 / 5 4.5 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Le billet d’humeur du reviewer

Eleaf inonde le marché avec des produits toujours plus pointus en conservant la rhétorique maison du “moins cher, c’est mieux”. Ici, si l’on compare avec les autres prétendantes au trône, elle n’est pas vraiment moins chère. Par contre, en dépit des quelques compromis sur l’autonomie et la plastique de l’objet, elle en propose plus pour le même prix.

Son rendu typé “Joyetech”, très constant et direct, séduit immanquablement et fait encore école dans cette gamme tarifaire. Le choix reste alors simple : vais-je vaper “hype” ou vaper “confort”. Si vous optez pour la seconde solution, alors la Power Nano pourrait bien être votre promise.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!