Header
Header
Header
EN BREF:
IPV8 par Pioneer 4 You
IPV8 par Pioneer 4 You

IPV8 par Pioneer 4 You

 

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Ne souhaite pas être nommé.
  • Prix du produit testé: 79.90 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 41 à 80 euros)
  • Type de mod: Electronique à puissance variable et contrôle de température
  • Le mod est-il télescopique ? Non
  • Puissance maximale: 230W
  • Tension maximale: 7V
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: Inférieure à 0.1Ω

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Le grand retour de Pionner 4 You s’opère aujourd’hui par le biais de l’IPV8 qui succède à une IPV6 déjà bien remarquée en son temps pas si lointain. On se demande bien sur ce qu’il advint de l’IPV7 qui a du disparaître dans les dossiers d’un ingénieur de la marque… Force est de constater que la saga IPV continue pour le constructeur chinois. 

Rarement un fabricant aura divisé à ce point les vapers avec ses produits. Il y a les inconditionnels de la marque et ceux qui l’abhorrent. Mais force est de constater, au-delà des querelles stériles, que la marque tient bon, depuis longtemps et propose à point nommé des produits intéressants même si certaines références déjà anciennes n’étaient pas dépourvues de défauts. Certains pourront lui reprocher de manquer d’esprit d’innovation mais le simple fait de suivre le mouvement en temps réel est déjà, à l’échelle de la rapidité des évolutions techniques ou de performances, une belle victoire en soi.

Cette IPV8 est équipée d’un chipset Yihie, le SX330-F8 motorisé par deux accus 18650, affiche une prétention de 230W accessibles et dispose d’un mode puissance variable et d’un contrôle de température complet. On n’en attendait pas moins pour un produit dans la mouvance actuelle. Le tout étant proposé à un tarif médian de 79.90€, justifiable par la puissance promise et la qualité supposée de l’électronique. 

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 28
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm: 88
  • Poids du produit en gramme: 233.8
  • Matériels composant le produit: Aluminium, Plastique
  • Type de Form Factor: Box classique – type VaporShark
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Bonne
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 2
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Qualité du ou des boutons interface: Bonne, pas le bouton est très réactif
  • Nombre de pièces composant le produit: 1
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Très bonne
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 3.9 / 5 3.9 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Lignes tendues, angles marqués, l’IPV8 possède une esthétique qui lui est propre et qui n’est pas sans rappeler les dernières productions de chez Smoktech, l’analogie s’arrêtant là, Smok allant beaucoup plus loin sur ce créneau. La prise en main est agréable, les dimensions ayant été pensées pour cela. Même si la hauteur est normalisée par rapport à la catégorie, les largeur et profondeur, additionnées aux arêtes angulaires permettent à la main d’englober véritablement l’ensemble de l’objet.

Une pièce de pseudo suédine a été rapportée sur le derrière de la box afin de faciliter le grip. Bien que le confort s’en trouve augmenté, la matière est un véritable capteur à poussières et autres miettes. Sans doute eut-il mieux valu privilégier une pièce caoutchoutée pour éviter cet écueil. Tant qu’on est sur ce propos, il est dommage, dans un souci esthétique pur, de ne pas avoir inclus la pièce sur le mod dans un logement fait pour au lieu de la coller simplement par dessus. Situé en haut de la suédine, on trouve le port micro-USB qui servira à la recharge des accus.

L’IPV8 cumule les matières pour servir son propos. De l’aluminium assure la rigidité de l’ensemble en servant de squelette, les différentes parois sont, elles, en plastique dur. La trappe à accus, siégeant en dessous de la box est en plastique aussi et son mode de fonctionnement par clipsage/déclipsage, utilisant une charnière assez lâche, reste efficace même s’il est permis de supposer une fiabilité moindre dans le temps. 

Le switch est correctement placé et tombe naturellement sous l’index ou le pouce même si je regrette un peu que sa taille soit si réduite. Il est cependant efficient et n’est jamais mis en défaut à l’utilisation. Les boutons [+] et [-], situés au-dessus de l’écran OLED sur une des façades sont faciles à trouver et à employer. La matière de l’ensemble des commandes me laisse perplexe, j’hésite entre une aluminium très léger ou un plastique bien mimétique… dans le doute, j’opte pour ce dernier. 

Le connecteur 510 est simple et dépourvu de prises d’air. On aurait pu souhaiter une pièce de plus haute qualité même si celle-ci fait bien son office, aidée par un pas de vis très bien usiné.

Au bilan, même si la configuration et l’esthétique de l’IPV8 rappelle beaucoup l’IPV6, on est sur un produit séduisant dont la qualité perçue reste un peu en deçà de la concurrence mais les efforts faits sur une anodisation digne de ce nom et un assemblage malgré tout très correct rattrapent cette impression. 

L’écran est d’assez petite taille mais reste visible et clair et c’est bien ce qui importe. Légèrement situé en retrait de la surface, il évitera ainsi les chocs éventuels.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: SX
  • Type de connexion: 510, Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Excellente, l’approche choisie est très pratique
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Affichage de la charge des accus, Affichage de la valeur de la résistance, Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Protection contre l’inversion de polarité des accumulateurs, Affichage de la tension de vape en cours, Affichage de la puissance de la vape en cours, Affichage du temps de vape de chaque bouffée, Contrôle de température des résistances de l’atomiseur, Messages de diagnostic clairs
  • Compatibilité accus: 18650
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: 2
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Oui
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Non
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Non, rien n’est prévue pour alimenter un atomiseur par le bas
  • Diamètre maximum en mm de la compatibilité avec un atomiseur: 25
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Les fonctionnalités proposées par l’IPV8 sont au goût du jour et ne déparent pas dans le panorama des boxs actuelles. Une puissance de 230W, sans doute un peu optimiste, pour moins de 80€ aurait eu de quoi laisser rêveurs les plus anciens des vapoteurs il y a quelques temps.

Ainsi, nous avons donc un mode puissance variable traditionnel, utilisable sur une échelle de 7 à 230W dans des limites de résistances comprises entre 0.15 et 3Ω. C’est du moins ce qu’affirme le constructeur mais, pour avoir essayé, la box fait encore feu aux alentours de 0.10Ω ! J’en déduis donc que les limites posées sont plus des préconisations d’usage, je vous conseille donc de les suivre.

Nous avons aussi un mode contrôle de température complet qui vous propose en natif pas moins de trois résistifs : le Ni200, le titane, le SS316 mais aussi la possibilité d’utiliser le SX Pure, sorte de résistance sans fil que l’on doit à Yihie et qui prétend à une meilleure longévité et une meilleure salubrité. N’en ayant pas encore utilisée, je ne développerai pas mais nous essaierons dans un proche avenir de tester un atomiseur équipé de cette technologie. 

Le contrôle de température se double d’un module TCR qui vous permettra d’implémenter par vous-même le fil résistif de votre choix. Il est à noter que, dans tous les cas, la palette de température oscillera entre 100 et 300°C dans une échelle de résistance comprise entre 0.05 et 1.5Ω.

Comme d’habitude avec les chipsets Yihie, il vous faudra vous familiariser avec les Joules puisque c’est sur cette unité que vous influerez pour utiliser le contrôle de température. Les manipulations sont simples et traditionnelles chez le fondeur. Grosso modo, on cale la température choisie et on règle en Joule la puissance nécessaire pour trouver la vape à votre goût. Si ça semble complexe en théorie, dans les faits ça ne l’est pas et on se surprend à utiliser ce mode de façon très intuitive, le goût n’est-il pas en définitive le seul étalon important ? 

Pour mémoire et de manière succincte, un joule, unité d’énergie, est égal à un watt par seconde.

L’ergonomie de contrôle est assez simple même si elle diffère de celle de Joyetech ou d’Evolv par exemple. Il faut tout d’abord calibrer la résistance en appuyant simultanément sur les boutons [+] et [-]. Avec l’IPV8, on peut bloquer le switch en cliquant trois fois. en cliquant cinq fois, on entre dans le menu ou sont disponibles les items suivants : 

  • Mode: Power ou Joule (Contrôle de température)
  • System : Pour passer le mod en Off. Pour rallumer, il suffit de cliquer cinq fois sur le switch.
  • Version : Affiche le numéro de version du chipset (théoriquement upgradable mais pratiquement il n’y a jamais d’upgrade…).
  • Exit : Pour sortir du menu

 

En choisissant le mode Joule, on a accès à d’autres items :

  • Unit: Définit l’unité de température (Celsius ou Fahrenheit) 
  • Temp: Pour régler la température choisie
  • Coil : Choix du fil résistif (SS316, Ni200, titane, SX Pure ou TCR, dans ce dernier cas, l’étape suivante vous permet de régler le coefficient de chauffe suivant votre fil)

 

Pour finir, il suffit de rajouter que toutes les protections nécessaires ont été implémentées afin de vaper en toute sécurité. Pensez néanmoins à dimensionner vos accus en fonction de votre utilisation, la box pouvant délivrer 45A en sortie, il serait ballot d’utiliser des accus à faible courant de décharge si vous comptez vaper à forte puissance…. à moins de vouloir faire la une des journaux, bien sûr. 

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Une boite en carton , la box, une notice et un cordon USB. Point. 

Ce n’est certes pas de nature à concourir pour le packaging de l’année mais ça suffit. La notice est en anglais, ce qui est toujours illégal dans notre pays à ma connaissance et il n’y a pas plus de “goodies” que de bons sentiments dans la tête d’un énarque. Mais rien d’infamant pour la catégorie, on a vu du matériel plus élitiste arriver en papier à bulle …

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Ok pour une poche latérale de Jean (pas d’inconfort)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

C’est dans ce chapitre précis que l’IPV 8 donne le meilleur d’elle-même.

En effet, les performances sont vraiment au niveau de ce qu’on peut attendre d’un chipset Yihie. Précision du signal, absence de latence, tout converge vers une vape savoureuse et ronde mais aussi propre à préciser les saveurs. Le rendu est impeccable et ne prête le flanc à aucune critique. 

Ceci est valable sur l’ensemble de l’échelle de puissance et ce, quelle que soit la résistance employée, basse ou haute. C’est vraiment phénoménal de voir comment se comporte ce mod et sa fiabilité électronique dans n’importe quel domaine de vape. Avec un dripper en triple coil ou un simple clearo, le résultat est identique : c’est parfait. La précision des réglages est redoutable et un seul watt peut parfois faire la différence. Magique !

En contrôle de température, il y a de quoi oublier tous les autres concurrents. Le système mis au point par Yihie est efficace, on le sait depuis longtemps mais, à chaque fois, on ne peut qu’être ébahi par la précision de la technologie. Pas d’effet de pompage ici, ni d’approximation, le signal pourtant torturé dans ce mode semble même prédictif tant la vape est somptueuse. Même pour moi qui suis un inconditionnel de la puissance variable (ou du voltage variable), je vacille sur mes fondations tant le résultat semble parfait et insurpassable. 

La maîtrise de Yihie dans le domaine des chipsets est connue et P4U lui donne une mécanique à la hauteur. Le mod ne chauffe pas et même s’il tiédit un peu, poussé dans ses derniers retranchements, on se demande comment la température interne peut être aussi bien régulée. A puissance médiane (entre 40 et 50W), la box reste froide et la stabilité en utilisation continue tout le long de la journée laisse rêveur.

Un enchantement digne de boxs d’une catégorie supérieure.

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: 18650
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: 2
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous
  • Description de la configuration de test utilisée: Taïfun GT3, Psywar Beast, Tsunami 24, Vapor Giant Mini V3, OBS Engine, Nautilus X
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Tout atomiseur en 25 de diamètre maximal

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.5 / 5 4.5 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Le billet d’humeur du reviewer

Le rendu de vape, à quelque puissance ou température que ce soit, force le respect. Précis et rond tout à la fois, il charme par son homogénéité et convainc par sa stabilité. De quoi vraiment se poser la question d’un craquage, d’autant plus que l’autonomie est plutôt dans le haut du tableau.

L’IPV8 est séduisante et signe le retour de P4U au meilleur niveau, après une IPV6 qui en avait posé les prémices. Bien sûr, elle n’est pas exempte de certains petits défauts  que j’ai évoqués plus haut mais, en regard de l’expérience de vape, tout cela se réduit comme peau de chagrin.

Je lui octroie un Top Mod pour ses performances maîtrisées et la subtilité de son rendu.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!