Header
Header
Header
EN BREF:
I Love Cookies par Mad Hatter [Flash Test]
I Love Cookies par Mad Hatter [Flash Test]

I Love Cookies par Mad Hatter [Flash Test]

A. Caractéristiques commerciales

  • NOM DU PRODUIT: I Love Cookies
  • MARQUE: Mad Hatter
  • PRIX: 20
  • QUANTITÉ EN MILLILITRES: 30
  • PRIX AU ML: 0.67
  • PRIX AU LITRE: 670
  • DOSAGE EN NICOTINE: 3
  • PROPORTIONS VG: 60

B. Flacon

  • MATIÈRE: Verre
  • EQUIPEMENT DU FLACON: Pipette à bout fin
  • ESTHÉTIQUE DU FLACON ET DE SON ÉTIQUETTE: Bien

C. Sécurité

  • PRÉSENCE D’UN SCEAU D’INVIOLABILITÉ ? Oui
  • PRÉSENCE D’UNE SÉCURITÉ ENFANT ? Oui
  • MENTIONS SÉCURITAIRES ET DE TRAÇABILITÉ: Très bien

D. Goût et sensations

  • TYPE DE VAPEUR: Normale
  • TYPE DE HIT: Faible
  • GOÛT: Bien
  • CATEGORIE: Inclassable

E. Conclusions et commentaires de l’internaute auteur de la revue

Déçu par le I Love Donut’s j’ai quand même décidé de me procurer le I Love Cookies toujours du même fabricant américain: Mad Hatter.
Maso ? Non, perspicace seulement. Et puis les juices étant une affaire de goûts et ceux-ci étant principalement subjectifs…
Même emballage que son petit frère le Donut’s. Boite cartonnée au look désuet mais sympa, contenant une fiole en verre avec bouchon pipette de 30ml. La bouteille est translucide et l’on y voit un liquide légèrement ambré.
A l’odeur ?… ben, c’est chimique. Américain quoi.
A la vape, nous sommes en présence d’un jus en 60/40 VG/PG qui développe une belle vapeur avec mon dripper Haze m’ayant servi aux tests. Idem dans un Zénith même si j’y ai trouvé davantage de sucre.
Le liquide accepte d’être un peu “watté” même si je n’ai pas testé avec des montages de cochons (je laisse cette spécialité à Toff! ;-)) puisque je suis en 0.50 et 0.30 de rez et je n’ai pas dépassé les 55W. Apparemment le breuvage résiste bien à la chauffe; une fois encore américain quoi.
Comme ce type de jus se vape en inhalation directe je suis en 03 de nicotine et bien sûr, à ce taux, le hit est faible.
Pour le goût, j’ai trouvé ça meilleur que le Donut’s. Plus de peps, davantage de détermination, plus goûtu quoi.
Après, c’est une histoire de ressenti particulier à chacun, mais, je ressens également un assemblage un peu brouillon. J’ai regardé le descriptif pour confirmer mon ressenti, et je trouve que la fraise et le caramel sur ce cookie sont moins moins évidents. Ce qui est certain c’est la perception de ces goûts chimiques malgré la présence sur la boite de l’inscription: arômes naturels et artificiels…
Au final, j’ai quand même davantage apprécié ce jus par rapport à son petit frère, même s’il n’apporte rien de particulier et surtout rien de nouveau non plus.
Le vaper n’est pas désagréable même si je n’en ferai pas un allday comparé à d’autres gourmands. Mais après le café, ça passe bien.
Je remercie Greg d’Enjoyvap de me l’avoir fait découvrir et je pense néanmoins que ce liquide peut plaire à de nombreux vapoteurs.

Note de l’internaute auteur de la revue: 4.2 / 5 4.2 out of 5 stars

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur