Header
Header
EN BREF:
Hi n°2 par Vapeflam
Hi n°2 par Vapeflam

Hi n°2 par Vapeflam

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Vapeflam
  • Prix du conditionnement testé: 21€
  • Quantité: 50 ml
  • Prix au ml: 0.42€
  • Prix au litre: 420€
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Entrée de gamme, jusqu’à 0.60€ le ml
  • Dosage en Nicotine: 0 mg/ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 70%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte: Non
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Équipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du Vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Issu de la toute dernière gamme Hi, voici le n°2 de chez Vapeflam, attention les yeux c’est du lourd visuellement parlant, un fruité frais bien carmin qui ne passe pas inaperçu dans les atos à réservoirs.

Une petite variante toutefois à considérer, en comparaison du n°1 de la gamme, c’est un 30/70 (PG/VG) qui va aussi bien s’adresser aux vapeux à la production de vapeur habituellement modeste, qu’aux fondus de gros nuages odorants. Si en plus vous appréciez la menthe poivrée en accompagnement d’une salade de fruits rouges et noirs, le tout parfumé à la badiane, ce jus est fait pour vous.

Disponible en 50ml, à 0% de nicotine, il est conditionné dans un flacon pouvant (selon le site Vapeflam) en contenir 70, on peut donc envisager un boost autour de 6mg/ml et peut-être aussi une diminution de la puissance gustative.
Son prix est de 21€ auxquels vous devrez ajouter 2€ de frais de port si vous le commandez en ligne, à moins que vous ne bénéficiiez, veinards que vous êtes, d’un coupon/code de réduction.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour malvoyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sais pas
  • Conformité HALAL: Ne sais pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Vapeflam a dû soumettre l’ensemble de sa production aux contrôles officiels pour obtenir l’autorisation de mise sur le marché. À ce titre, tous les liquides de cette enseigne satisfont aux exigences légales en vigueur. Le conditionnement en fait partie et répond en tout point aux obligations règlementaires : mentions et symboles, bouchon avec sécurité enfants, bague de première ouverture.

Une DLUO et un n° de lot sont aussi présents, la traçabilité de votre échantillon est garantie. Vous pouvez sans problème joindre le service consommateur concerné car les coordonnées figurent sur l’étiquette. Le dropper fait 2mm en sortie, il permet le remplissage de tous les atomiseurs récents (2ème et 3ème générations). La fiole en PET transparent est recyclable comme indiqué, mais ne protège pas des rayons solaires directs, à vous de l’en préserver.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Tous les jus de la gamme Hi ont la même étiquette, seul le n° change ainsi qu’une brève description des arômes. Pas moins de 7 langues (dont la nôtre ouf !) sont employées pour faire figurer les mentions obligatoires (précautions et description des composants). Sur un fond couleur alu mat, nous voyons en façade une forme de ruban stylisé, fermée rappelant une goutte, au centre de laquelle est inscrit le nom de la gamme : Hi. Tout en bas se trouve sa spécificité sous l’apparence d’un chiffre (2) au tracé fin mais lisible.

L’esthétique générale est sobre, elle convient aux règles de la TPD pour ce qui concerne les graphismes marketing employés par les fabricants qui ne doivent pas représenter un attrait irrésistible envers notre jeunesse insouciante.
L’étiquette couvre 90% de la surface verticale du flacon, laissant libre une bande de 5mm pour contrôler le niveau de jus restant (et pour fusiller au soleil votre jus en quelques heures).

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Définition de l’odeur: Fruitée, Mentholée poivrée
  • Définition du goût: Sucré, Anisé, Fruit, Menthe poivrée
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ? Oui
  • Ai-je aimé ce jus ? Oui
  • Ce liquide me rappelle: Que je ne danse pas aussi bien que lui, en toute franchise.

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Vapeflam fait fabriquer ses liquides par un labo, professionnel patenté, en collaborant à la recette jusqu’à l’obtention du résultat attendu, il en est résulté ici un 30/70 de grade (USP/EP) pour la base, sans nicotine mais avec une coloration rouge (carmin de cochenille E120) de qualité alimentaire déjà largement employée par le passé.
Pas d’alcool, d’eau ou autres additifs rajoutés aux arômes de qualité alimentaire. Ils sont aussi garantis sans diacétyle et débarrassés des éléments toxiques présents dans certains composés aromatiques. Il est désormais temps de découvrir ce dont les anciens ont déjà une petite idée, le goût de ce n°2 est-il ou non une énième version du très notoire liquide de chez T-Juice ?.
Voyons cela plus bas, ainsi que les bonnes façons de le vaper.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 45 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Épaisse
  • Type de hit obtenu à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Sigelei Shikra Tank – Maze
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.2Ω
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

L’odeur première est fruitée, nimbée d’un effluve de menthe. Au goût, on approche le sirop de cassis/fraise (en moins sucré) et la menthe prend toute sa puissance sur les lèvres et la langue.
L’anis étoilé est discret, voire franchement en retrait.

Commençons par un mono coil MTL (True) à 0,9Ω.
À 15W pour 3,8V, c’est déjà une vape tiède, malgré l’ouverture de l’évent le plus gros (1,8mm). La saveur est indécise, pas marquée, comme si elle ne pouvait encore s’exprimer pleinement.
À 20W c’est carrément chaud, la saveur est imprécise, le cassis pas franc, l’anis absent, seule la menthe sort un peu du lot. C’est assez décevant sur cet ato, je n’ai pas prolongé l’expérience car ce fruité en 30/70 rappelons-le, mérite un ato dédié saveur et volume de vapeur.

C’est sur le Sigelei Shikra Tank un ato avec résistance propriétaire (une MS-Mesh à 0,2Ω) à partir de 45W que je vais vraiment commencer à apprécier ce jus.

La saveur du mélange fruits rouges et noirs (cassis), ressort avec puissance, la menthe envahit pleinement la bouche et l’on commence à percevoir la note de badiane avec plus de précision, enfin !
J’ai ouvert les évents à fond, la vape est froide, c’est exactement comme cela que j’apprécie un fruité frais. Le volume de vapeur est conséquent, la longueur en bouche est elle aussi très appréciable.

La menthe poivrée apporte cette connotation épicée qui la caractérise, à 6mg/ml (donc 2 boosters de 10ml chacun) le hit est bien marqué, l’association nicotine menthe est salutaire pour bien le ressentir à ce dosage.

J’ai suggéré en début de revue qu’il était probable de perdre en puissance gustative avec un apport de 20 ml de booster sans arôme mais l’original à 0% semble suffisamment dosé pour supporter une telle dilution, aucune déception de ce côté.
À 50W alors que la vape se réchauffe un peu, la qualité des saveurs ne faiblit pas, l’amplitude augmente ainsi que la longueur, je ne note pas d’altération de goût, je n’irai pas plus haut en puissance.

Sur un dripper pur jus (le Maze en DC, à 0,3Ω en méca pour 3,9V autour de 50W) c’est le pied intégral, l’airflow tout ouvert, la vape est un peu tiède mais niveau restitution des saveurs c’est aussi bon et précis qu’avec l’ato tank.

Et oui, c’est une version de plus du Red Astaire, sans eucalyptus, probablement moins anisée, moins sucrée aussi, plus marquée frais et différemment épicée grâce à la menthe poivrée. Les dosages sont réussis pour ne pas avoir produit un clone supplémentaire de ce monument de la vape, tout en conservant son esprit et son aspect visuel.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matinée, Tout l’après-midi durant les activités de tout un chacun, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.59 / 5 4.6 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

C’est donc en fin de compte un jus assez similaire à l’original mais plutôt réussi. Seule la présence du colorant me gêne personnellement, c’est un ajout à mon sens superflu car le jus en lui-même n’a pas besoin de cet aspect marketing pour convaincre de ses qualités.
La note obtenue est un peu surévaluée à cause justement de ce colorant et parce qu’il ne s’agit pas vraiment d’une création en tout point originale.

Ceci étant dit, il reste que l’affaire est très bien maîtrisée, de la proportion de la base au dosage confortable des arômes, il y a là de quoi satisfaire un grand nombre d’entre nous.
Un dernier conseil plutôt pratique dont je n’ai pas parlé, c’est qu’il vous faut considérer que les 70% VG plus le colorant sont de redoutables « encrasseurs » de coils, ce dernier ne se vaporise pas en totalité et calamine l’enroulement, préférez un reconstructible à des résistances propriétaires si vous ne voulez pas exploser votre budget coil, de plus ce jus est vraiment adapté aux RDA ou RDTA et ceux qui apprécient les fruités frais un peu chauds peuvent sans crainte envoyer de la puissance.

Notre prochaine évaluation de cette gamme nous fera découvrir un primé aux Awards de la Vapexpo 2018, d’ici là, bonne vape à tous et à très bientôt.  

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

58 ans, menuisier, 35 ans de tabac stoppés net dès mon premier jour de vape, le 26 décembre 2013, sur une e-Vod. Je vape la plupart du temps en méca/dripper et fais mes jus... grâce aux prépas des pros.