Header
Header
Header
EN BREF:
HAZEL GROVE (GAMME SWEET) par FLAVOUR ART
HAZEL GROVE (GAMME SWEET) par FLAVOUR ART

HAZEL GROVE (GAMME SWEET) par FLAVOUR ART

 

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Flavour Art France (Absotech)
  • Prix du conditionnement testé: 5.50 Euros
  • Quantité: 10 Ml
  • Prix au ml: 0.55 Euros
  • Prix au litre: 550 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 4,5 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 40%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Équipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Non
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.22 / 5 3.2 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Le Hazel Grove est une recette de la gamme gourmande (Sweet) du très riche catalogue Flavour Art.
Tout droit venu d’Italie, les potions sont distribuées en France par la société Absotech sise dans les Landes.

Les différentes gammes sont conditionnées en flacons 10 ml de plastique transparent et munis d’un embout fin à l’extrémité. Le ratio PG/VG est fixé à 50/40, les 10% restants étant consacrés à la nicotine, les arômes et l’eau distillée.

Les taux de nicotine bouleversent un peu nos habitudes puisque sont proposés, du 4,5 et du 9 mg/ml, sans omettre la référence dépourvue de nicotine ou celle la plus élevée à 18 mg/ml.
Ces dosages sont identifiables par des bouchons de différents coloris :
Vert pour le 0 mg/ml
Bleu clair pour 4,5 mg/ml
Bleu pour 9 mg/ml
Rouge pour le 18 mg/ml

Le tarif est de 5,50 € les 10 ml, pour figurer dans la catégorie des entrées de gamme.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Non
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. Attention l’innocuité de l’eau distillée n’est pas encore démontrée
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.13 / 5 4.1 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Je ne juge pas de la conformité en cours depuis ce début d’année 2017, sachant que j’ai reçu mes exemplaires avant la mise en application de la directive santé.
Dans l’ensemble, l’étiquetage répond à la tendance et ne fait pas d’impasse notable. Pour ma part, je déplore la somme de textes informatifs et d’attention qui est chargée et finalement peu lisible. Certaines impasses faites sur les pictogrammes auraient permis de gagner en clarté.
Concernant l’original système d’ouverture/fermeture, je ne l’estime pas suffisamment efficient mais je sais que même avec mes amis du Vapelier le sujet fait débat.

Les productions transalpines répondent à la norme ISO 8317 et d’un point de vue sécuritaire et sanitaire il faut souligner l’effort de l’enseigne, qui nous propose des jus sans alcool et autres substances proscrites. Une DLUO, un numéro de lot ainsi que les coordonnées du lieu de fabrication et de ceux de distributions font partis de la dotation.

 

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Peut mieux faire pour le prix

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 4.17 / 5 4.2 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

La législation et la taille du conditionnement sont des contraintes dont certains fabricants s’affranchissent avec plus de succès.
Le résultat des packaging Flavour Art ne remportera pas la palme de l’attractivité, néanmoins le job est fait.
Vu que toute incitation à la consommation est absente, voilà qui devrait satisfaire le législateur.

 

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Fruits à coques
  • Définition du goût: Fruits à coques, Mentholé, Léger
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Non
  • Ce liquide me rappelle: .

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 3.75 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Dès l’ouverture, au nez, j’ai une odeur de noisette dans un style pâte à tartiner qui n’est pas pour me déplaire. Le dosage des arômes m’a l’air plutôt supérieur aux habitudes maison et cette épreuve gustative s’annonce sous les meilleurs auspices.

Cette optimisme est malheureusement de courte durée. La vape de ce Hazel Grove me plonge à nouveau dans la circonspection.
Mes interrogations sont multiples. Mais pourquoi diable les aromaticiens ont créé cet assemblage ?. D’où sort cet arôme de menthe ? La noisette me parait plutôt sympa et son reste en bouche n’est pas désagréable du tout.
La menthe ? C’est simple, impossible de la deviner. Au niveau olfactif j’avais eu un doute en pressant mon flacon pour qu’en sortent les saveurs. Sans cette action je n’avais que la pâte à tartiner. Matos porté aux lèvres, idem. Une saveur indescriptible que davantage de température ne fera qu’amplifier au niveau intensité.
Moi qui espérerait me régaler de ce Nut… qu’on dit bourré d’huile de palme… eh bien je reste sur ma faim…

Ce mélange est bizarre. Je ne peux d’ailleurs pas retranscrire avec précision l’effet procuré. Ce n’est ni frais, ni mentholé. L’assemblage des deux saveurs est en tout cas très étrange et offre un ressenti qui l’est tout autant…

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 35 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Normale (type T2)
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Dripper Zénith & Subtank mini
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.6
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kanthal, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Ce sera suivant vos goûts. Pour ma part j’ai préféré ne pas trop chauffer ; l’obtention d’une vapeur tiède/froide permet de ressentir la noisette en priorité. Plus de watts vont booster la menthe et procure un mélange que je juge désagréable.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 3.7 / 5 3.7 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

Encore déçu.
Et pourtant… De nature plutôt optimiste, je pensais, à l’ouverture du flacon, qu’après quelques évaluations “difficiles” je tenais là, sinon un Top Jus, une potion de bonne facture.
Un goût de noisette dans le style pâte à tartiner, l’évaluation s’annonçait sous les meilleurs auspices.
Et puis, il y a la découverte d’une association de menthe dans la recette. Au nez, en pressant sur le flacon, le ressenti est plutôt étrange, et à la vape cela procure des sensations… qui m’ont gâché le plaisir.

Toujours safe, toujours revendu à un tarif appartenant à la catégorie des entrées de gamme, je n’arrive pas à trouver le point “d’accroche” avec les aromaticiens de la marque transalpine. Je ne comprend pas l’approche gustative. Je sais que les arômes sont l’ingrédient le plus onéreux à l’étape de la conception. Mais justement, Flavour Art fabrique des arômes… alors pourquoi être si chiche ?.

L’enseigne est connue pour ses arômes concentrés, que je n’ai pas eu l’occasion de tester. Est ce qu’elle privilégie ces derniers ? Je ne sais pas. Mais une chose est certaine, au niveau e-liquide façonné et prêt à vaper, la production n’est, à mon avis, tout simplement pas au niveau ou aux standards auxquels nous sommes habitués.

A bientôt pour de nouvelles aventures brumeuses,

Marquolive

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Adepte de la vape tabac et plutôt « serrée » je ne rechigne pas devant de bons gourmands de clouders. J’adore les drippers orientés saveurs mais suis très curieux des évolutions dévolues à notre passion commune du vaporisateur personnel. De bonnes raisons pour apporter ma modeste contribution ici bas, non ?