Header
Header
Header
EN BREF:
Grande Bretagne (Gamme Les Grands) par VDLV
Grande Bretagne (Gamme Les Grands) par VDLV

Grande Bretagne (Gamme Les Grands) par VDLV

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: VDLV
  • Prix du conditionnement testé: 14.90 Euros
  • Quantité: 20 Ml
  • Prix au ml: 0.75 Euros
  • Prix au litre: 750 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 6 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 50%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Si je vous dis : “VDLV”, vous me dites : “Vincent dans les vapes”.
Si je vous dis : ” Les grands”, vous me dites que c’est une gamme.
Et si je vous dis : “Grande Bretagne”, là vous me dites….. rien !…..
Sauf si vous avez passé votre dimanche à la Vapexo 2015 à pouvoir goûter ce nouveau liquide qui n’est pas encore sorti des cartons de notre faiseur de liquide Français par excellence, et pour la simple et bonne raison qu’il n’est pas encore commercialisé !
VDLV a décidé de le faire tester par les vapoteurs du salon pour avoir leur avis avant commercialisation, et je dis bien “avant” la mise en bouteille définitive.
Bonne et généreuse idée ! Et comme le Vapelier a le nez fin, il est en mesure de vous en parler de façon à pouvoir vous donner la toute première dégustation grâce à non pas 1, mais 3 nouveaux liquides dans la gamme “Les Grands”.
Celui du jour sera le “Grande Bretagne”.

Le conditionnement en notre possession est un “Sample”. Donc une version de 10 ml toute simple, sans boite, mais avec l’étiquetage propre à cette gamme. Il va sans dire que la production définitive optera pour le conditionnement avec une bouteille de 20ml dans une boite cartonnée.
Comme cette gamme a été testée chez nous cet été, pendant cette folle période “Only Juice”, nous pouvons parier que cette boite sera de même qualité, c’est-à-dire, supérieure et recyclable, avec maintes informations sécuritaires, sanitaires … J’en passe et des meilleures.

De quoi pouvoir lire pendant le moment bien spécifique que veut nous faire passer ce jus “Grande Bretagne” mais cela est pour la suite de la revue……

Grande Bretagne 10ml

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Ne sait pas
  • Présence d’eau distillée: Ne sait pas
  • Présence d’huiles essentielles: Ne sait pas
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.25 / 5 4.3 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Pour l’instant, grand mystère ! Mais je pense que Polichinelle ne doit pas être loin … Alors parions qu’un peu d’alcool doit être là pour relever les arômes d’origine naturelle et que de l’eau ultra pure Milli-Q permettent une meilleure fluidité du produit.

Comme VDLV travaille en totale transparence, vous pourrez toujours lire le rapport d’analyse chromatographique qui est disponible sur son site pour chaque produit.

Pour le reste, l’identité propre à cette gamme est complète, voire une des plus aboutie sur le marché. Il pourra s’esclaffer au centuple face à la future TPD. Je souhaite bien du courage aux contrôleurs pinaillons qui seront chargés de faire le tour de la gamme et de l’univers de VDLV. Ils pourront toujours manger leur chapeau “d’Auguste” bien sûr ! 

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

C’est une bouteille de 10ml que j’ai sous les yeux, donc il n’y a rien de plus simple.
Une bague d’inviolabilité et un bouchon “sécurité enfant” la composent. Sur ce bouchon, il y a le symbole en relief pour les malvoyants, que nous retrouvons sur l’étiquette également.
Pour la couleur référence de l’étiquette, j’étais parti sur du bleu pétrole, puis sur du vert canard. Et je me suis dit que quand on décide de sortir des gammes hyper travaillées, tout doit être en accord dans les moindres détails. Le produit s’appelle “Grande Bretagne” donc la couleur est vert Anglais ( jusqu’au-boutiste ).
Le visuel global et la typographie sont, bien sûr, les mêmes que les précédents produits, avec la particularité de représenter le “London Bridge”.

Il va de soi, je pense, que le packaging final sera reproduit sur une bouteille de 20ml avec bouchon pipette en verre. Pourquoi changer une formule gagnante !!!!!

Grande Bretagne flacon

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Citronné
  • Définition du goût: Sucré,Citron,Confiserie
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Je n’en ferai pas des folies
  • Ce liquide me rappelle: Les arômes décrit sur le packaging correspondent en tout points . Donc cela me rappelle le thé earl grey du “tea time”, le citron vert à presser dans un cocktail et la bergamote bonbon (lié avec le thé) tout simplement.

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 4.38 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Comme d’habitude, le renifloir passe en premier. Le citron vert est prédominant et la bergamote pointe le bout de sa tige. Le thé, qui sert de base à cette mixture “Russian earl grey” est absent.

Une petite goutte déposée sur le doigt, puis un coup de langue plus tard, font passer la bergamote en premier lieu. Elle me fait penser aux madeleines que je mangeais du temps de mes vacances d’enfance du côté de l’Est de la France. Pour le coup, point de citron vert à l’horizon!

Vint ensuite le pourquoi du parce que: le “Vapage”. Carton méga plein ! On est sur du parfait sous toutes les coutures. C’est un thé Russian earl grey dans sa plus belle version. Le mélange retranscrit parfaitement le thé noir, la bergamote et le citron vert. Et malgré le fait que j’ai affaire, de prime abord, à des arômes qui peuvent être puissants, si on les prend un par un, ils arrivent à s’assembler en bonne intelligence, sans essayer de rivaliser les uns avec les autres.
La bergamote et le citron font partie des arômes difficiles à maîtriser, tout comme la sève de pin ou certains mentholés. Ils sont puissants et facilement âcres, voire irritants. Et bien là, la maîtrise est parfaite !
Encore un futur carton possible dans la gamme des “Grands”.

Earl_Grey_Blue_Flower,2005

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 14 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Fort
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Subtank Nano
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.69
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kantal,Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

On est sur une base de 50/50 en PG-VG, donc on va privilégier les atomiseurs plutôt que le dripper, bien qu’il se défende dans cette config … Mais j’y ai pris moins de plaisir. Peut-être dû à une chauffe trop intense. On part du principe que le thé doit se boire chaud mais pas brûlant, alors la configuration qripper est trop “Hot” pour lui.

Sur atomiseur avec une résistance à 0.5 à 13W, on est dans la vapeur tiède qui lui fait ressortir tranquillement ses volutes de saveurs. Si l’on monte à 20W, on a l’impression d’être dans le bon trip qui lui est dédié, et il délivre une vapeur chaude avec juste ce qu’il lui faut. Dans les 25W, les arômes commencent à batailler pour vouloir prendre le dessus chacun de leur côté.
Dans les alentours des 30W, la bergamote est trop présente, et l’on perd le citron.
Pour ma part, le juste milieu se situe entre 13 et 20W. Dans cette plage, le hit est complet et rempli agréablement la gorge. Point de sensation de manque.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matinée,Matin – petit déjeuner thé,Fin de déjeuner / dîner avec un digestif,Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun,Début de soirée pour se détendre avec un verre,Fin de soirée avec ou sans tisane,La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.13 / 5 4.1 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Mon billet d’humeur sur ce jus

Quand on a le privilège d’avoir un jus en avant-première, qui n’est pas encore intégré dans une gamme déjà existante, il faut vraiment se mettre en abstraction totale pour le tester … Et ce fut fait !
Quand on m’annonce du “Earl Grey”, donc “thé noir / bergamote”, avec du citron vert, je me dis : “Pourquoi moi ? Mais qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ???”. Il n’y a rien dans ces ingrédients qui me fait grimper au plafond ! Mais c’est une exclu que beaucoup voudraient avoir dans leurs mains, alors j’arrive vierge de toute humeur ou tout ressenti. Alors : “Teste bonhomme ! C’est un jus que tu es le seul à avoir dans le monde des e-liquides. Tu as une chance incroyable !”
Et c’est là que la magie de la VAPE opère. Partir d’arômes totalement en opposition avec les goûts qui sont les miens, et arriver à trouver cela délicieux. J’ai les mêmes sensations que si je buvais ce fameux Russian earl grey. C’est absolument “tout pareil” ! Y a du boulot derrière tout ça ! Quand on arrive, aussi excellemment, à reproduire un clone d’une recette ou d’une saveur globale de cette façon, c’est que derrière, il y a du travail fait avec sérieux, de l’application et un brin de passion nécessaires.

Quand j’ai commencé mon parcours dans la Vape, ce fut avec les monos arômes de VDLV, puis j’ai progressé vers d’autres horizons : il y a tellement de pistes à explorer ! Et me voilà de retour du côté de Pessac pour une belle expérience gustative qui m’envoie directement vers le pays de la Livre Sterling, du “God save the Queen” et de la “Silly Walks”.

Projet abouti pour une recette qui m’a transporté et chahuté dans mes codes de “vapophile”.
Quel plaisir la vape et quel plaisir ce “Grande Bretagne” !

bfc98a4f3cd16ebc442e654212693f6952613efd_les-grands-modif

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Vapoteur depuis 4 ans. Mes Hobbies : Le Vapelier. Mes Passions : Le Vapelier. Et quand il me reste un peu de temps à distribuer, j'écris des revues pour le Vapelier. PS - J'aime les Ary-Korouges