Header
Header
Header
EN BREF:
Fcuking Munkey par Fcuking Flava [Flash Test]
Fcuking Munkey par Fcuking Flava [Flash Test]

Fcuking Munkey par Fcuking Flava [Flash Test]

A. Caractéristiques commerciales

  • NOM DU PRODUIT: Fcuking Munkey
  • MARQUE: Fcuking Flava
  • PRIX: 24
  • QUANTITÉ EN MILLILITRES: 30
  • PRIX AU ML: 0.8
  • PRIX AU LITRE: 800
  • DOSAGE EN NICOTINE: 6
  • PROPORTIONS VG: 50

B. Flacon

  • MATIÈRE: Plastique
  • EQUIPEMENT DU FLACON: Embout aiguille
  • ESTHÉTIQUE DU FLACON ET DE SON ÉTIQUETTE: Bien

C. Sécurité

  • PRÉSENCE D’UN SCEAU D’INVIOLABILITÉ ? Non
  • PRÉSENCE D’UNE SÉCURITÉ ENFANT ? Oui
  • MENTIONS SÉCURITAIRES ET DE TRAÇABILITÉ: Bien

D. Goût et sensations

  • TYPE DE VAPEUR: Normale
  • TYPE DE HIT: Faible
  • GOÛT: Moyen
  • CATEGORIE: Fruité

E. Conclusions et commentaires de l’internaute auteur de la revue

Voici l’histoire d’amour de Dame Abygaël et du beau Chevalier Quentin Dutyroir face aux dissonances cognitives du Seigneur et Père de celle-ci, qui préfère voir sa fille mariée à un riche pleutre tabaculteur plutôt qu’à un aventurier vapolophile de bas étages.

Attention Humour Franchouillard et Patachon.

Il était une fois (ou rate), une belle princesse nommée Abygaël qui était d’une beauté si insolente qu’elle faisait des envieuses dans tout le domaine. Son coeur était épris du Chevalier de la Table Trigonométrique Quentin Dutyroir qui devait revenir des croisades et avait découvert un Liquide cossu et glacé qu’il voulait faire goûter à sa douce. Mais son Paternel, qui était le seigneur de la vallée, avait des projets sonnants et trébuchants pour son unique progéniture. Il voulait marier sa fille à un commerçant de la contrée.
La douce Abygaël rêvait d’une romance à la Romiette et Juléo (livre d’un jeune auteur nommé Chakèspéare) et surtout voulait continuer à humer les bonnes odeurs de vapeur que lui concoctait son fidèle Vapoteur d’amoureux . Elle savait pertinemment que ce mariage forcé lui ferait perdre tous ses rêves de Vapéologie et d’amour de son preux Chevalier et la plongerait dans le monde de la fumée grasse et toussophile.

Elle attendait innocemment le retour imminent de son amour, quand son ballot de père débarqua.

Le Père: Abigaël, ma p’tite fille, t’es en âge de t’marier et t’as tous les atouts pour rendre un homme heureux et je sais qu’t’aimes un garçon.
Abygaël: Ho Ouiiiii papounet !
Le Père: Héhé ben t’en épouseras un autre, j’t’ai promis à Maxime de la Forestière, le fils du boucher d’cheval. Y sait s’tenir à table, y boit d’la bière au lit, on aura de la viande même le vendredi et surtout j’aurai en dote du tabac âcre pour ma consommation minutaire … La belle vie quoi !
Abygaël: Mais papou, je préfère le 1ohm de mon coil favori plutôt que l’odeur nauséabonde de ces tiges mal roulées et pis j’aime pas les barbus.
Le Père: Ma p’tite fille dans la famille toutes les femmes ont épousé des barbus, j’ai même épousé ta mère avant qu’une pelade n’emporte son bouc.
Abygaël: Il me dégoutte avec ses poumons encrassés et me révulse rien qu’à le voir sortir de la fumée par ses trous de nez.
Le Père: Quoi !! mais elle répond l’insolente, prends garde à mon courroux que je ne te flagelle et ne te fende alors maintenant ma p’tite fille c’est peau d’balle pour les sorties du samedi soir comme cela tu n’attraperas pas la fièvre et au pageot à 7 heures non mais quoi dis donc.

Abigaël fondit en larmes et déclama ces vers restés dans toutes les annales : Mon père est sévère, ma mère de glace, je suis bien malheureuse mais qui me rendra heureuse ?

Quand tout à coup maintenant soudain et pourquoi pas, qu’entend elle au loin ? Alleluia, c’est le beau Quentin qui descend ardemment la colline sur son somptueux GrapinDauphinois.

Il vient se camper devant nos 2 protagonistes et la discussion reprend.

Quentin: Ha ! Abygaël, ma belle, sais-tu que ce sont des mots qui vont très bien ensemble oui très bien ensemble alors voulez-vous prendre ma besace et en extirper cette fameuse bouteille de Fcuking Flava Munkey que j’ai ravie pendant que je prêchais la bonne parole, à coup de psaumes et le cas échéant de sabre, au fidèles peuplades de Malaisie ?
Le Père: Halte là jeune freluquet, qu’est-ce là que cette fiole ??
Quentin: C’est une bouteille de 30ml avec un ratio de PG/VG de 50/50 et pour être vigilant ces jolies pictogrammes d’avertissements pour les femmes enceintes, les mineurs et ceux qui ont une tête de mort avec des os qui leur traversent le cou.
Le Père: Hein !! mais que vous en est nenni !!!!
Quentin: Regardez Beau papa comme sa robe est faite d’un beau Bleu profond et attendez que j’ôte ce capuchon spécial sécurité bébé et là une délicieuse odeur de banane, melon et une sorte de Bubble Gum trop sucré à mon goût.
Abygaël: Hééé Chevalier à la triste figure, je suis là !
Le Père: HOHO jeune loup adipeux, tu m’intéresses, continue ta palabre !
Quentin: Maintenant, regardez ce que j’ai volé à un crustacé pendant un combat épique et malgré qu’il me tenaillait la couenne et m’alourdissait la cape, une Triton montait sur un Mutation X v4
Le Père: Mais quel bel objet !
Abygaël: Mais enfin papa !!! et toi Quentin ne me vois-tu pas ???
Le Père et Quentin: SILENCE FEMME ! … ON CAUSE
Quentin: Donc je disais, on place quelques gouttes sur ces petits cotons bacon d’amour et on shoot, allez-y Fier Patriarche, aspirez.
Le Père: Mon Dieu des Palourdes, que ce mélange ingénieux de fruits est dithyrambique mais c’est beaucoup trop frais !
Quentin: Oui hélas, c’est le seul reproche à lui faire, le Koolada est mal dosé, trop puissant et malgré tous les différents montages de khantal, de diamètre ou de spire, en Dripper, il pourrait recongeler ++ un glaçon et c’est bien dommage !
Le Père: mais diantre bleu comment faire alors pour ne pas se glacifier la gorgace ???
Quentin: On peut le passer dans un Ato avec une résistance OCC, cela atténue l’effet kisscool mais il est définitivement fait pour le Drip croyez-moi.
Abigaël: Ben ! et moi alors !!!!
Le Père: Écoute ma fille, ce jeune et preux Chevalier est trop bien pour toi et ses ustensiles magiques m’émeuvent en tout point et j’en suis tout chose alors je décide que toi et ta mère allaient faire vos valoches et vous casser de mes terres, quand penses-tu Quentin ?
Abigaël : Mais enfin Messires, grâce à vos yeux !
Quentin: Écoute frêle et coquelette Abygaël, il faut toujours écouter son papounet. Maître de ces lieux, mon corps et mon savoir vous appartiennent à jamais.

A la nuit tombante, Quentin et Le Père sont tous deux assis dans la plaine de la Butte aux Cailles et le soleil couchant vient caresser leur visage.

Le Père: c’est doux, c’est neuf ce tissu brodé sur votre cape ?
Quentin: Non, il en a vu des campagnes mais je le lave régulièrement avec du OmoMicro et crapoto basta fuite mais sobodoclean mini riquiqui mais kifkif maouste kosto
Le Père: Kifkif maouste kosto ! Hummmm Qué céra céra

EPILOGUE: Comment Abigaël va telle annoncer la mauvaise nouvelle à sa mère ? Ca, vous le saurez en lisant l’épisode N°2 de la grande saga intitulée: ”J’AI LES GLANDES MA MERE.”

NDLR: je tenais à remercier la sitcom “Voisins Voisines” ainsi que “Kamelott” pour l’inspiration grammaticale.

Note de l’internaute auteur de la revue: 4 / 5 4 out of 5 stars

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Vapoteur depuis 4 ans. Mes Hobbies : Le Vapelier. Mes Passions : Le Vapelier. Et quand il me reste un peu de temps à distribuer, j'écris des revues pour le Vapelier. PS - J'aime les Ary-Korouges